URGENT :

22ème Quinzaine de l’environnement Consolider l’engagement national, autour des ODD

Choguel Maïga à la primature : Mission impossible pour un champion en tactique de reniement

Contentieux judiciaire sur la rénovation du stade Mamadou Konaté portant sur 403 585 835 fcfa

La primature de 1960 à nos jours : Choguel Kokalla Maïga, 23e Premier ministre au Mali !

Situation politique nationale Quand les faits donnent raison à Tiéman Hubert Coulibaly

La Présidence de la République du Mali dévoile un nouveau gouvernement composé des militaires et du M5-RFP….

Ciment et fer à béton : Les prix n’encouragent pas à construire

Exploitation économique des enfants talibés par des maîtres coraniques

Suivi de la transition en cours au Mali : Le Médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, attendu à Bamako ce mardi

Transition au Mali : Dr. Choguel Kokalla Maïga nommé Premier ministre

Après son investiture comme président de la transition du Mali : Assimi GOÏTA promet «l’organisation des élections crédibles, justes et transparentes aux échéances prévues »

Choguel Kokalla Maiga probable premier ministre : Le choix de la raison et de l’objectivité du moment

Instauration de l’islamisme radical au Mali : Le faux procès d’intention de Macron

Choguel Maïga à propos de son double salaire de l’AMRTP et de ministre : “Depuis que je suis devenu ministre, j’ai toujours reversé mon salaire de directeur de l’Amrtp dans le compte de l’Amrtp”

Mon Colonel, attention aux laudateurs !

Branchements illicites sur les réseaux de l’EDM-SA : Trois individus arrêtés par le Commissariat du 3ème arrondissement au marché de Médina-Coura

Dégradation de la qualité des services des télécommunications à Bamako et environs : L’AMRTP ouvre la chasse aux boosters dans le Grand marché Les fautifs risquent 5 ans d’emprisonnement et 100 millions F CFA d’amende

Attaque terroriste contre le poste de contrôle de Bougouni faisant cinq morts : Le laxisme et la négligence des autorités sécuritaires dénudés

Congrès et choix du candidat à l’élection présidentielle de 2022 : L’ADEMA fait désormais face à deux défis majeurs

Affaire de « Complot contre le gouvernement » : Ras Bath et coaccusés libérés

Affaire des bérets rouges : Trois militaires régularisés après leur libération de prison

Affaires étrangères et coopération internationale : 17 Ambassadeurs et 3 Consuls bientôt nommés !

Observatoire : En hausse : Seydou Mamadou Coulibaly

Centenaire de la naissance de Seydou Badian Kouyaté : Un grand ouvrage est en gestation par des intellectuels maliens

Réformes politiques et institutionnelles au Mali : L’architecture se met en place

Dysfonctionnement dans la transition : Les ministres de la Défense et de la Sécurité partent à la chasse à l’homme

Cherté de la vie : Plus le Ministre du Commerce et la DGCC sensibilisent, mieux les prix grimpent

Dépigmentation de la peau « Souffrir pour mieux dégrader sa peau, détériorer sa santé »

Mali : un suspect arrêté à Bamako après l’assassinat de Sidi Brahimi Ould Sidati

Assassinat de Cabral Ce que Laama sait de la disparition de son beau-frère

Assassinat du Président en exercice de la Coordination du Mouvement de l’Azawad CMA

Projet de nouvel INA : Une volonté de doter le pays d’une infrastructure académique ultramoderne

Vaste scandale financier à la BMS-SA : Un transfert frauduleux de 200 millions FCFA

14 juin 2021

Accusés de vol qualifié, coups et blessures volontaires et dommage volontaire à la propriété mobilière d’autrui : Issiaka Samaké et Mamourou Sidibé reconnus coupables et condamnés à 10 ans d’emprisonnement

Issiaka Samaké, âgé de 18 ans, né à Bamako, est réparateur de moto domicilié à Daoudabougou. Mamourou Sidibé, né vers 1999 à Bamako, est aussi réparateur de moto également domicilié à Daoudabougou. Ils ont comparu le mardi 6 avril 2021 à la barre de la Cour d’assises de Bamako pour vol qualifié, coups et blessures volontaires et dommage volontaire à la propriété mobilière d’autrui.

Les faits sont prévus et punis par les dispositions des articles 252, 253, 254, 207 et 318 du code pénal.

Il résulte de l’information les faits suivants : Dans la nuit du 10 au 11 août 2019 aux environs de 01h du matin à Sogoniko, la dame Salimata Konaté quitte les Halles de Bamako où elle travaille, à bord de sa mobylette Djakarta. Elle est victime d’un braquage au cours duquel elle est poignardée à l’aide d’un couteau. Sa mobylette est également endommagée, son sac à main emporté.

Suite aux investigations menées par les agents du 7ème arrondissement, les nommés Issiaka Samaké et Mamourou Sidibé sont appréhendés. Après une enquête préliminaire, le parquet requiert l’ouverture d’une information contre eux pour vol qualifié, coups et blessures volontaires et dommage volontaire à la propriété mobilière d’autrui.

Les inculpés coopèrent volontairement à l’enquête préliminaire en reconnaissant librement les faits, avant de se rétracter devant le magistrat instructeur. En réalité, cette dénégation ne prospère pas. Ils ont pourchassé la dame Salimata Konaté afin de lui arracher son sac à main. Dans sa fuite, elle est tombée et s’est fracturé la jambe et a subi des dommages sur sa moto. Il serait superfétatoire d’ignorer les informations fournies par les éléments du 7ème arrondissement, notamment les différents aveux ainsi que les circonstances dans lesquelles les inculpés ont été appréhendés.

A l’analyse des éléments ci-dessus argumentés, il est objectivement établi que les accusés ont bel et bien commis un vol à main armée à l’aide de violence. Au cours dudit vol, la victime a été poignardée à plusieurs reprises, son sac à main emporté et son engin endommagé.

Les accusés, dans leur déclaration à la barre, ont nié systématiquement les faits et la victime Salimata Konaté a retracé les faits. C’est ainsi que malgré la plaidoirie des avocats défenseurs, précisant qu’ils sont jeunes et récupérables, la Cour les a condamnés à 10 ans d’emprisonnement.

Il faut noter que les objets emportés lors du braquage et la moto endommagée ont dédommagés, mais pas les frais médicaux. Cette demande de dédommagement de la victime a été renvoyée à la prochaine session.

Marie DEMBELE

Aujourd’hui – Mali

Read Previous

Terrorisme au Mali : Deux stèles dédiées aux victimes

Read Next

RDC: l’armée congolaise cible d’attaques dans le territoire de Masisi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular