URGENT :

22ème Quinzaine de l’environnement Consolider l’engagement national, autour des ODD

Choguel Maïga à la primature : Mission impossible pour un champion en tactique de reniement

Contentieux judiciaire sur la rénovation du stade Mamadou Konaté portant sur 403 585 835 fcfa

La primature de 1960 à nos jours : Choguel Kokalla Maïga, 23e Premier ministre au Mali !

Situation politique nationale Quand les faits donnent raison à Tiéman Hubert Coulibaly

La Présidence de la République du Mali dévoile un nouveau gouvernement composé des militaires et du M5-RFP….

Ciment et fer à béton : Les prix n’encouragent pas à construire

Exploitation économique des enfants talibés par des maîtres coraniques

Suivi de la transition en cours au Mali : Le Médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, attendu à Bamako ce mardi

Transition au Mali : Dr. Choguel Kokalla Maïga nommé Premier ministre

Après son investiture comme président de la transition du Mali : Assimi GOÏTA promet «l’organisation des élections crédibles, justes et transparentes aux échéances prévues »

Choguel Kokalla Maiga probable premier ministre : Le choix de la raison et de l’objectivité du moment

Instauration de l’islamisme radical au Mali : Le faux procès d’intention de Macron

Choguel Maïga à propos de son double salaire de l’AMRTP et de ministre : “Depuis que je suis devenu ministre, j’ai toujours reversé mon salaire de directeur de l’Amrtp dans le compte de l’Amrtp”

Mon Colonel, attention aux laudateurs !

Branchements illicites sur les réseaux de l’EDM-SA : Trois individus arrêtés par le Commissariat du 3ème arrondissement au marché de Médina-Coura

Dégradation de la qualité des services des télécommunications à Bamako et environs : L’AMRTP ouvre la chasse aux boosters dans le Grand marché Les fautifs risquent 5 ans d’emprisonnement et 100 millions F CFA d’amende

Attaque terroriste contre le poste de contrôle de Bougouni faisant cinq morts : Le laxisme et la négligence des autorités sécuritaires dénudés

Congrès et choix du candidat à l’élection présidentielle de 2022 : L’ADEMA fait désormais face à deux défis majeurs

Affaire de « Complot contre le gouvernement » : Ras Bath et coaccusés libérés

Affaire des bérets rouges : Trois militaires régularisés après leur libération de prison

Affaires étrangères et coopération internationale : 17 Ambassadeurs et 3 Consuls bientôt nommés !

Observatoire : En hausse : Seydou Mamadou Coulibaly

Centenaire de la naissance de Seydou Badian Kouyaté : Un grand ouvrage est en gestation par des intellectuels maliens

Réformes politiques et institutionnelles au Mali : L’architecture se met en place

Dysfonctionnement dans la transition : Les ministres de la Défense et de la Sécurité partent à la chasse à l’homme

Cherté de la vie : Plus le Ministre du Commerce et la DGCC sensibilisent, mieux les prix grimpent

Dépigmentation de la peau « Souffrir pour mieux dégrader sa peau, détériorer sa santé »

Mali : un suspect arrêté à Bamako après l’assassinat de Sidi Brahimi Ould Sidati

Assassinat de Cabral Ce que Laama sait de la disparition de son beau-frère

Assassinat du Président en exercice de la Coordination du Mouvement de l’Azawad CMA

Projet de nouvel INA : Une volonté de doter le pays d’une infrastructure académique ultramoderne

Vaste scandale financier à la BMS-SA : Un transfert frauduleux de 200 millions FCFA

14 juin 2021

Production de coton : Un accord-cadre signé pour faciliter l’octroi de crédits à 8.000 coopératives

Le ministre de l’Economie et des Finances M. Alousséni Sanou, a présidé jeudi dernier (22 mars 2021), la cérémonie de signature d’un accord-cadre de collaboration entre le Fonds de garantie du secteur privé (FGSP-SA) et les acteurs du secteur cotonnier du Mali en vue de favoriser l’octroi de crédits appropriés dans des conditions financières, relativement soutenables pour les producteurs de coton au Mali. Il s’agit de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (C-SCPC), la Banque nationale de développement agricole (BNDA), l’Union des caisses mutuelles d’épargne et de crédit du Mali (Kafo Jiginew), l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) et la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT).

Dans son intervention, le Directeur Général du Fonds de Garantie du Secteur Privée M. Mustapha Adrien SARR a évoqué le rôle décisif que l’Etat a joué dans le cadre de la mise en œuvre de cette initiative. «Il convient également de mentionner que cette collaboration a été, en grande partie, rendue possible grâce à la dotation Fonds COVID-19 accordée par le gouvernement du Mali pour venir en aide aux entreprises, tant urbaines que rurales, impactées par la crise sanitaire mondiale que nous traversons…» a-t-il déclaré lors de la cérémonie.

En effet, dans le cadre des mesures de soutien à l’économie nationale et à la suite de la pandémie du Covid-19, l’Etat du Mali a octroyé au Fonds de garantie du secteur privée (FGSP-sa) un montant de 20 milliards de FCFA afin de garantir les crédits bancaires en faveur des entreprises impactées.

Pour matérialiser cette importante mesure du gouvernement, le FGSP a ciblé le secteur du coton fortement impacté par la crise du Coronavirus entraînant une chute de 80 % de la production lors de la campagne 2020-2021. C’est un secteur qui assure des revenus à près de 40 % de la population et contribue pour une part substantielle de la richesse nationale.

«L’intervention du FGSP dans la structuration des financements résultant de cette situation a, entre autres, pour but de réduire l’aversion au risque afférente aux contreparties ; de contribuer à réduire les taux d’intérêt. Je me réjouis que l’accord qui est aujourd’hui proposé à la signature tienne compte de cet aspect essentiel» a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances. Il a insisté sur la nécessité pour le gouvernement d’accompagner les producteurs de coton tout en évoquant les efforts déployés pour relancer la production.

«S’agissant principalement des sociétés coopératives, l’Etat a fourni des efforts conséquents pour assurer à ces structures un cadre institutionnel leur permettant d’œuvrer dans le respect des règles de gouvernance et de redevabilité. Il faut nécessairement renouer avec la dynamique d’une production satisfaisante du coton en s’appuyant sur un mécanisme approprié de financement » a expliqué le M. Alousséni Sanou.

A noter que le gouvernement a pris la bonne mesure de cette situation au cours des concertations nationales sur la relance du coton notamment par l’augmentation du prix du coton graine et le maintien de la subvention des intrants.

«Il devenait alors impérieux pour les acteurs privés que nous représentons dans l’écosystème du financement, d’apporter notre contribution à cette stratégie de relance. Dans cette optique, nous avons vite compris que l’un des axes majeurs de cette stratégie est de convenir d’un mécanisme de sûreté de nature à favoriser l’appétence des institutions de financement pour plus de crédits dans un secteur où œuvrent près de 8.000 coopératives de production en situation de précarité tenace», a expliqué le Directeur général du Fonds de Garantie du Secteur Privée.

Quant au président de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (C-SCPC), M. Djiguiba Coulibaly, il a exprimé toute sa reconnaissance au gouvernement et à l’ensemble des acteurs du secteur du coton pour leur accompagnement constant. Déterminé à faire revenir au niveau d’antan la production de coton, il a indiqué que le prix d’achat au kilo du coton-graine au producteur qui a été fixé à 280 FCFA (le plus le haut de l’histoire dans le secteur) permettra de galvaniser les producteurs en vue d’atteindre les niveaux de production espérés.

Kader Toé

Le Matin

Read Previous

Le Pm Moctar Ouane par rapport au chronogramme électoral : Les délais sont tenables…si chacun de nous … oublie les desseins inavoués au profit du Mali qui gagne

Read Next

Nouvelles modalités d’exportation et de réexportation du bois transformé au Mali : La préservation des produits forestiers dans le domaine forestier national devient une réalité

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular