URGENT :

nothing found
23 octobre 2021

Dr. Ibrahim Diarra, du Centre National d’immunisation : « D’autres vaccins seront bientôt utilisés »

Dr. Ibrahim Diarra, du Centre National d’immunisation

Lancée le 23 août 2021, par le Premier ministre, Chef du Gouvernement Dr. Choguel Kokalla Maïga, la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la Covid-19, bat son plein. A ce jour toutes les régions du pays sont en pleine campagne, mais avec des fortunes diverses. Pour en savoir plus nous avons rencontré Dr. Ibrahim Diarra, du Centre national d’Immunisation. Il nous parle entre autres du déroulement de la campagne, des stratégies utilisées, des cibles et localités concernées.

 MALI TRIBUNE : Comment la 2e phase de la campagne de vaccination contre la Covid-19, se déroule-t-elle sur le terrain ?

Dr. Ibrahim Diarra : La deuxième phase de la campagne de vaccination a commencé avec le vaccin Johnson and Johnson, offert par les Etats-Unis d’Amérique à travers l’initiative Covax, et s’est déroulée du 23 aout au 1er septembre 2021 dans les régions de Kayes, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Menaka, Taoudenit et le District de Bamako pour 151 200 doses réceptionnées. Elle a concerné les personnes âgées de 18 ans et plus.

Cette deuxième phase a été marquée également par l’acquisition de 79 200 doses de vaccin Astrazeneca le 11 septembre 2021 pour les personnes devant recevoir leur deuxième dose (au nombre de 86 765). Ces doses sont destinées aux régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Gao et le District de Bamako

Vaccination avec le vaccin Johnson & Johnson (J&J : 151 200 doses) : les résultats provisoires cumulés font état de 142 704 personnes vaccinées dont 84 450 hommes et 58 254 femmes, pour 148 245 doses de vaccin J&J utilisées soit 98,05%. Toutes les régions ont utilisé plus de 95% des doses reçues. La campagne de vaccination est presque terminée, seules quelques doses sont en cours d’utilisation en commune 6 du District de Bamako.

Vaccination avec le vaccin AstraZeneca (AZ : 79 200 doses) : les résultats provisoires cumulés font état de 2 331 personnes vaccinées en 2ème dose de vaccin Astrazeneca dont 1 491 hommes et 840 femmes, pour 2 590 doses de vaccin utilisées. La campagne se poursuit dans toutes les régions ciblées. Pour le District de Bamako, la vaccination pour la deuxième dose de vaccin Astrazeneca se déroule dans tous les centres de santé communautaires de toutes les communes de Bamako.

MALI TRIBUNE : Quelles sont les stratégies utilisées ?

Dr. I. D. : Pour atteindre les cibles, trois stratégies de vaccination sont utilisées à s’avoir : la stratégie fixe dans les structures de santé, la stratégie avancée dans les villages, quartier, sociétés/usines/entreprises/banques, structures administratives et la stratégie mobile dans les sites de déplacés internes, hameaux, sites d’orpaillages.

Dans les zones d’insécurité, les organisations humanitaires, ONG ont été mises à profit pour faciliter l’accès de la vaccination à la population

MALI TRIBUNE : Est-ce que ces stratégies vous permettront-t-elles d’atteindre l’objectif des 10 voire 20 %  de la population à vacciner ?

Dr. I. D. : L’atteinte des objectifs de 10 voire 20 % de la population à vacciner dépend non seulement des stratégies mises en place mais aussi de la disponibilité des vaccins à suffisance. Il faudra dans ce cas, que des initiatives comme « l’initiative Union Africaine », puissent voir le jour dans la fabrication des vaccins en Afrique pour satisfaire les besoins.

MALI-TRIBUNE : Quelles couches de la population sont concernées par cette campagne ?

Dr. I. D. : Cette deuxième phase de la campagne de vaccination contre la Covid-19 concerne les personnes âgées de 18 ans et plus y compris les personnes à risque : personnel socio-sanitaire, personne âgée 60 ans et plus et personne vivant avec comorbidité.

MALI TRIBUNE : Quelles sont les villes concernées par ces vaccins ?

Dr I. D. : Pour le vaccin Jonson and Johnson, les régions concernées ont été : Kayes, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Menaka, Taoudenit et le District de Bamako. Pour la deuxième dose du vaccin Astrazeneca, elle concerne les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Gao et le District de Bamako.

MALI TRIBUNE : Quels sont les types de vaccins utilisés au cours de cette phase ?

Dr. I. D. : En plus des vaccins Astrazeneca et Johnson and Johnson, d’autres vaccins seront utilisés au cours de cette deuxième phase. Il s’agit des vaccins anti-Covid-19 chinois (Sinovac et Sinopharm) et du vaccin Pfizer.

MALI TRIBUNE : Quels conseils avez-vous à donner à la population surtout avec tous ces vaccins ?

Dr. I. D. : Je lance un appel à la population à se faire vacciner massivement car, la vaccination est le meilleur moyen de prévention contre la maladie à coronavirus. Tous les vaccins contre la Covid-19 sont sûrs et efficaces. Nous devons continuer à respecter les mesures barrières partout où on se trouve.

Propos recueillis par

Beydi Koné

Cniecs

Mali Tribune

nandiy.net

Read Previous

Communiqué de presse : L’Ambassade des États-Unis au Mali et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) ont le plaisir d’annoncer, l’arrivée de la nouvelle Directrice Mme Miriam Lutz, de la Mission de l’USAID au Mali

Read Next

Mairie de la commune IV : Issa Guindo et son équipe rattrapés par leur gestion

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *