DERNIÈRES INFOS

Institut national de prévoyance sociale (INPS) : La rigueur de la nouvelle directrice générale fait tache d’huile, les agents approuvent la méthode Zamilatou Cissé

La nouvelle directrice générale de l’Institut national de prévoyance sociale (INPS), Mme Sidibé Zamilatou Cissé, est bien partie pour réussir sa mission. D’ores et déjà, une feuille de route est en gestation dont l’application permettra de donner une autre image à l’INPS.

Les révélations du Pr. Clément Dembélé en meeting à Sikasso : “Plus de 300 maisons appartenant à des fonctionnaires identifiées à l’ACI, les dossiers seront remis au Procureur”

«Sans la corruption, le Mali allait connaitre une crise de main-d’oeuvre» Le président de la Plateforme contre la corruption et le chômage, le Pr. Clément Dembélé, était le week-end dernier à Sikasso. Face aux forces vives de la 3e région, il a sollicité leur accompagnement dans la lutte contre la corruption, révélant que la PCC est en train de recenser les maisons construites dans les quartiers ACI par les fonctionnaires dont les revenus ne sont pas en mesure de justifier de telles réalisations.

DDR spécial pour le centre : Ce qu’il faut savoir

“Le processus ne consiste pas à désarmer une communauté pour l’a rendre vulnérable… Il ne s’agit pas de désarmer X pour l’exposer à Y. Non. Il n’y a pas d’agenda caché derrière”, a annoncé Zahabi Ould Sidi Mohamed, président de la Commission nationale DDR, vendredi 11 octobre 2019, au cours de la cérémonie de lancement du DDR spécial dans la région du Centre (Mopti et Ségou), présidée par le Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

ACHAT DE L’AVION PRESIDENTIEL ET MARCHE D’EQUIPEMENTS MILITAIRES ATTRIBUE A KAGNASSY : Dossiers classés sans suite par la justice

Le Bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification entière du Mali (Biprem-Fasoko) veut que «justice soit faite sur la disparition de 153 milliards Fcfa et la dilapidation de plus de 28 milliards Fcfa, selon le Rapport « aéronef et équipements militaires » du Bureau du Vérificateur Général 2013-2014.» C’est en ce sens que le Biprem a déposé une plainte, avec constitution de partie civile, le jeudi 3 octobre dernier, auprès du Procureur de la République en charge du Pôle économique et financier. Alors, la justice va-t-elle se dédire en rouvrant le dossier de l’achat de l’avion présidentiel et celui du marché d’équipements militaires attribué en gré à gré à Sidi Kagnassy ? Rien n’est moins sûr si l’on sait que, sans que les Maliens n’en soient amplement informés, cette même justice avait déjà pris la décision formelle de classer sans suite lesdits dossiers.

Le Général Coulibaly Kani Diabaté marraine de la 25è Edition : Habib Sissoko, Cyril Achcar, Ibrahima Diawara et Youssouf Sangaré parrains des semaines thématiques

La marraine de la 25ème édition du Mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion est un Général de l’Armée à la retraite. Il s’agit de Mme Coulibaly Kani Diabaté (Médecin militaire) ancienne présidente de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères. Les parrains des quatre semaines thématiques sont : Cyril Achcar (directeur général du Groupe Achcar et président de l’Opi) Youssouf Sangaré (ancien directeur national du Développement social) Habib Sissoko (président du Comité national olympique et sportif du Mali) et Ibrahima Diawara (Pdg d’Ibi Groupe et président du Mouvement Malien Tout Court). Le thème de cette présente édition dont le coup d’envoi sera officiellement donné ce lundi 14 octobre, est : “Contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité”. Et les activités se poursuivront jusqu’au 12 novembre prochain, à travers une série d’activités.

Stabilisation du centre : Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé lance la nouvelle stratégie du gouvernement

Mise en place en juin 2019, le Comité régional du cadre politique de gestion de la crise au centre a été officiellement lancé hier à Mopti. Présidé par le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, le lancement a été l’occasion pour le chef du gouvernement de rappeler les objectifs du cadre : ramener “très rapidement” la paix, la sécurité, le développement et l’autorité de l’Etat dans les régions du centre.

Intervention russe au Mali : Rassemblement pour le réclamer

Initiative du Groupe des Patriotes du Mali (GPM), initiateur de la pétition de 8.000.000 de signataires, invite le peuple à sortir le samedi 12 octobre 2019 à 15 heures sur l’esplanade de la Bourse du travail pour réclamer l’intervention de la Russie afin d’aider l’armée malienne à recouvrir l’intégrité du territoire.

A quand la démission de Baber Gano du gouvernement : Boubou acceptera-t-il que l’Accord politique de Gouvernance soit violé ?

Après l’appel à témoin lancé par le procureur de la République en charge du pôle économique et financier, l’étau se resserre véritablement autour du Ministre de l’intégration Africaine, Me BaberGano. A en juger par le communiqué de presse relatif à la convocation du Syndicat Autonome de l’Office du Niger, SAON, au Pôle économique et Financier, il y aurait très peu de place au doute sur l’implication de Me Baber Gano dans la sulfureuse affaire de détournement d’au moins 401 millions de Francs CFA à l’Office du Niger. Ainsi, pour mieux préparer sa défense, il serait saint de le libérer de toutes charges administratives au compte de l’Etat. Et s’il refuse de démissionner, il doit être démis de ses fonctions par le Premier Ministre, conformément à l’Accord politique de gouvernance qui a donné naissance au Gouvernement actuel.Le départ du Ministre de l’Intégration Africaine sera-t-il une réalité dans les jours à venir ? Ou bien va-t-on violer l’Accord politique de Gouvernance ?

Crise malienne : Des manifestants à Sévaré exigent le départ des forces étrangères

Scandant des slogans hostiles à la France, des manifestants ont exigé hier (9 octobre) la fin de la présence des troupes étrangères considérées comme les sources de leurs problèmes. « Trop c’est trop ! Nous, paisibles citoyens du Mali, avons protesté par les moyens légaux contre la présence des forces étrangères Barkhane, MINUSMA, G5 Sahel, qui ont d’autres missions contrairement à leur mandat », ont indiqué les marcheurs dans la ville de Sévaré près de Mopti.

Opacité dans la gestion des logements sociaux L’ODDL-Mali charge l’Office Malien de l’Habitat

La gestion des logements sociaux qui connaît des zones d’ombre, continue de susciter l’indignation de l’Organisation de Défense du Droit au Logement au Mali (ODDL-Mali). À la faveur d’une conférence de presse, le président du mouvement, M. Moussa Touré, a levé un coin de voile sur les irrégularités qu’il a constatées avec stupéfaction.

SYNACODEM La gestion du Président Cheick Oumar Sacko Décriée

Le président du Syndicat National des Commerçants Détaillants du Mali (SYNACODEM) traverse le moment le plus difficile de son existence. Cette difficulté est liée à la gestion calamiteuse de son président, Cheick Oumar Sacko.

Accord de défense avec la France Pour la conjuration d’une éternelle malédiction, la Force Barkhane doit quitter le Ma

Cinquante neuf ans après son accession officielle à la souveraineté internationale, notre nation, le Mali, demeure à ce jour un pays arriéré, occupé, vassalisé, on pourrait même dire maudit. Si d’aucuns, certes beaucoup plus à raison qu’à tort, pourraient expliquer cette situation à travers la conséquence logique d’une gouvernance à tout le moins complaisante –surtout ces cinq dernières années –de ce pays qui n’a jamais demandé qu’à se développer dans la paix et la sérénité, il n’en demeure pas moins –preuves irréfutables à l’appui –que la France est la mère de tous les problèmes du Mali. Et pour cette raison, cette force gauloise doit quitter le Mali. En emportant armes, bagages et troupes. Plus d’un demi-siècle de présence nocive et de rapports incestueux, sur fond de criminelles actions, ça commence à bien faire…

Vaste scandale financier à Mali Créances-SA L’ex DGA Boubacar Traoré et des cadres de la BMS soupçonnés d’avoir créé un compte fictif pour se partager des pots-de-vin

Une vie faste de cadres grâce aux pots-de-vin. En tout cas, des richesses considérables, selon des sources, auraient été disséminées par l’ex DGA de Mali Créances-SA, M. Boubacar Traoré et des cadres de la BMS-SA. Et cela, à travers un compte parallèle ou du moins fictif, créé avec une imitation de la signature du promoteur de l’entreprise, Diadié Amadou Sankaré et non moins PDG du groupe SAER: le magnan financier de la boîte a désormais l'œil sur les fruits présumés de la mauvaise gouvernance des fonds de Mali Créances.

Assemblée générale ordinaire du CNOSM Les Fédérations nationales sportives magnifient la transparence de la gestion d’Habib Sissoko

Pour sacrifier à une tradition inspirée par le souci constant d’une gestion transparente, le Comité exécutif du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) a organisé samedi dernier (5 octobre 2019), son Assemblée générale ordinaire (AGO) pour faire le bilan de l’exercice 2018 à travers l’examen et l’adoption des rapports financiers et d’activités. C’était en présence du Directeur national des sports et de l’Education physique (DNSEP), M. Aliou Maïga, représentant le ministre de la Jeunesse et des Sports. A l’issue de ce rendez-vous annuel, organisé au siège du CNOSM, les Fédérations nationales sportives (FNS) ont aussi adressé une motion de soutien au président Habib Sissoko.

Pour actes terroristes La tête d’Adnan Abou Walid al-Sahraoui mise à prix par Washington

Le département d’Etat américain a annoncé vendredi dernier (4 septembre 2019) une offre de récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars (environ 2 987 050 000 F Cfa) pour des informations permettant d’identifier ou de localiser Adnan Abou Walid al-Sahraoui, ancien membre du polisario devenu dirigeant de l’organisation terroriste État islamique dans le Grand Sahara (EI-GS).

Stabilisation du sahel Kidal le nœud gordien de l’expansion du terrorisme vers les pays côtiers

Une quarantaine de militaires tués le 30 septembre 2019 dans l’attaque des camps de Boulkessy et Mondoro (à la frontière avec le Burkina). Sans compter la trentaine de soldats portés disparus et l’importance des dégâts matériels. Et quand on y ajoute les massacres de civils et de militaires en juillet et août 2019 dans «Le pays des Hommes Intègres», on peut craindre que le Sahel ne soit en train de basculer définitivement dans le terrorisme.

Lutte contre la désertification Inna Modja et Baaba Maal nommés ambassadeurs de l’Onu

L’artiste malienne Inna Modja et la star sénégalaise Baaba Maal ont été nommés ambassadeurs des nations unies contre la désertification lors de la COP14 qui s’est déroulée à New Delhi (Inde) du 2 au 13 septembre 2019.

Dialogue national inclusif : Début des concertations sans une partie de l’opposition, de la société civile et de la CMA

C’est parti pour les concertations nationales, au niveau des communes. Les travaux ont débuté ce lundi 7 octobre 2019. Elles devraient se poursuivre jusqu'au mardi 8 octobre. Ces assises en régions se tiennent en prélude au « Dialogue National Inclusif ». 611 communes retenues sont concernées par ces travaux, selon le comité d'organisation. Dans ces localités, « les concertations ont débuté sans souci majeur », affirment des sources locales.

LA LOI DES FINANCES 2019 RECTIFIEE VOTEE PAR LES DEPUTES Une prévision de 2 054,674 milliards en recettes contre 2 387,742 milliards de dépenses

C’est avec 101 pour, 12 contre et 9 abstentions que les députés ont voté samedi, le 5 octobre, le projet de Loi rectificatif du budget pour l’exercice 2019. C’était lors d’une séance plénière dans la salle Modibo Keïta, sous la présidence de président de l’Hémicycle, Issaka Sidibé. La ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, Mme Barry Aoua Sylla, en bonne défenseuse de cette loi des finances, avait à ses côtés son collègue chargé des relations avec les institutions, Yaya Sangaré.

ATTAQUE MEURTRIERE A BOULKEISSI ET MONDORO La riposte au changement de ton de Koulouba

Pendant que le président de la République réaffirmait l’attachement du gouvernement malien à l’Accord d’Alger en proposant par la même occasion un échanger entre Maliens sur certaines de ses dispositions, le mouvement sécessionniste, dans une déclaration rendue publique pour la circonstance, a annoncé se retirer du dialogue national inclusif, tout en évoquant ‘’l’évidence de la volonté unilatérale’’ du président de vouloir le retoucher.

RENTREE SCOLAIRE 2019-2020 Les innovations apportées par le ministre Tioulenta

Ecoliers, collégiens et lycéens ont repris le chemin des classes le mardi 1er octobre 2019. Bien avant cette date, pour annoncer l’introduction des nouveautés dans le secteur éducatif, la salle de conférence de presse dudit ministère a servi de cadre le lundi 30 septembre 2019, à, un cadre d’échange entre le ministre de l’Education, Dr Témoré Tioulenta et les hommes de média.

RENTREE SCOLAIRE 2019-2020 Comment le ministre Tioulenta veut changer le visage de l’école

Fixée au 1er octobre dernier, la rentrée scolaire a tenu bonne date : sur toute l’étendue du territoire national, à la satisfaction des acteurs de l’école, les enfants ont repris le chemin des classes. Au-delà de ces retrouvailles autour de l’école, le ministre Témoré Tioulenta, enseignant dans l’âme, est préoccupé à signer le retour des fondamentaux à l’école. Il est attendu sur ce terrain par beaucoup d’enthousiasme par les acteurs et les amis de l’école.

KAYES/PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT Partenariat fécond entre l’Omvs et les « Amis de la nature »

Ce jeudi 03 octobre 2019, l'association les Amis de la nature a procédé au reboisement du bosquet de l'Organisation de mise en valeur du fleuve Sénégal, dans le cadre du programme de gestion environnementale et sociale. Lors de la rencontre, le Coordinateur régional de la cellule technique de l'Omvs s'est dit ému que les membres de l'association aient honoré l’événement de leur présence.

BOULKESSI ET MONDORO, DEUX NOUVELLES CITES MARTYRS DU CENTRE A quoi servent Barkhane, MINUSMA, G5 Sahel ?

Alors qu’on pensait que l’hydre terroriste s’était déplacée du Mali vers le Burkina Faso, compte tenu de la présence massive des forces militaires qui le combattent, les Maliens se sont réveillés le Mardi 1er octobre 2019 avec la triste nouvelle des attaques de Boulkessi et de Mondoro avec un lourd bilan. Officiellement, une centaine de soldats manquent à l’appel dont 38 sont morts et une soixantaine portée disparus. L’indignation du Peuple malien a cédé la place à la colère noire de voir que le pays « le plus militarisé au monde » qu’est le Mali, puisse être frappé de cette manière ? A quoi servent réellement les forces étrangères stationnées au Mali ? N’est-il pas temps pour le Mali de revoir tout le dispositif sécuritaire au centre ?

Cannibalisme dans le centre du Mali : Qui l’aurait cru ?

Depuis la fin de la semaine, une vidéo circule sur les réseaux sociaux dans laquelle un chasseur « donzo » après avoir égorgé un homme se propose de le servir à son chef pour qu’il le mange.

Autonomisation de la femme 19 associations de la région de Sikasso financées à plus de 27.000.000 FCFA

Le ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, à travers le Fonds d’Appui pour l’Autonomisation de la Femme et l’Epanouissement de l’enfant (FAFE), à travers l’ONG Jigi gestionnaire délégué, les femmes de la région de Sikasso (11 à Bougouni, 4 à Yanfolila et 4 à Kolondiéba), ont bénéficié de l’aide de l’Etat le lundi 30 septembre, à Bougouni, par la remise d’une importante quantité d’équipements composés de panneaux solaires et accessoires, de matériels pour la fabrication du savon, de matériels pour la transformation d’arachide en pâte, de matériels de fabrication de beurre de karité, d’accessoires de tissage et de grillade et aussi de matériels pour la teinture. La valeur des équipements est estimée à 27,5 millions de Fcfa.

Prés de 2 milliards fcfa de malversations financières à l’ambassade du Mali au Burkina : Les preuves qui accablent l’Ambassadeur Soulalé

Comme un patient sous chimiothérapie, l’Ambassadeur du Mali au Burkina Faso a de quoi perdre les cheveux si l’on en croit les chiffres du récent rapport individuel du Bureau du Vérificateur Général. La mission diplomatique malienne à Ouaga est épinglée pour des faits de malversations, de détournements, de fraudes, de mauvaise gestion, d’indiscipline, bref d’irrégularités financières d’un montant total de 1 836 065 838. L’Ambassadeur Amadou Soulalé est particulièrement mis en cause en complicité avec son secrétaire Agent Comptable (nommé récemment à Madrid). Dans la suite logique de la croisade contre la corruption et la délinquance financière enclenchée en ce moment par les autorités maliennes avec effet d’interpellation et d’emprisonnement, les deux cadres sont attendus pour être entendus par la justice malienne. En tout cas les preuves sont là, patentes et irréfutables. Textes et tableaux, des chiffres et des lettres !

La secrétaire permanente de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres, le colonel-major Nema Sagara : “Notre approche est essentiellement basée sur l’interaction directe avec les populations”

Dans cette interview que nous a accordée la Secrétaire Permanente de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres, le colonel-major Néma Sagara, elle évoque la place et le rôle de la lutte contre la prolifération des armes légères dans la quête de la paix et la stabilité pour le Mali.

Face à la non-exécution de certains points du procès-verbal de conciliation… Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 haussent le ton

Afin de faire le bilan de la mise en œuvre du protocole d’accord signé avec le gouvernement, les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont animé, le week-end dernier, dans la salle de conférence de la Maison de l’enseignant de Bamako, une conférence de presse. Ladite conférence était principalement animée par le porte-parole des syndicats, Adama Fomba, en présence des secrétaires généraux des syndicats membres : le Syndicat des professeurs de l’enseignement secondaire et des collectivités (Sypesco), le Syndicat national de l’éducation de base (Syneb), du Syndicat national des enseignants fonctionnaires des collectivités (Synefct), le Syndicat national des enseignants de secondaire de l’Etat et des collectivités (Synesec), le Syndicat libre et démocratique de l’enseignement fondamental (Sydef), la Fédération nationale de l’éducation de la recherche et de la culture (Fenarec), la Coordination des syndicats de l’enseignement secondaire (Coses) et le Syndicat national de l’éducation et de la culture (Snec)

EDITIONS : Les ouvrages «Un temps si éphémère» et «Jeune plume aiguisée» dans les librairies

Le samedi 28 septembre dernier, dans la salle de conférence de la Bibliothèque nationale du Mali, la maison Innov Editions, en collaboration avec les Jeunes esprits de la littérature malienne (Jelma) a précédé au lancement officiel de deux ouvrages qu’elle a édités, à savoir les recueils de poèmes «Un temps si éphémère» de Adama Sidibé et «Jeune plume aiguisée» de Korotoumou Djilla, tous deux membres de Jelma. C’était en présence des deux jeunes auteurs.

OBSEQUES DE JACQUES CHIRAC : Le président ATT au rang des invités d’honneur

La vie de l’ancien président de la République, Amadou Toumani Touré alias ATT, semble être celle d’un Phœnix qui renait toujours de ses cendres. En effet, évincé du pouvoir et tombé en disgrâce en 2012, ATT retrouve toute sa popularité d’antan. En tout cas, les derniers événements prouvent à suffisance cela.

MAISON CENTRALE D’ARRET DE BAMAKO : Prévue pour 400 détenus, la MCA compte 2061 personnes, soit un taux de surpeuplement de 615 %

Dans le cadre de ses visites périodiques dans les lieux de privation de liberté, l’Association malienne des droits de l’homme (AMDH) s’est rendue, le 25 septembre courant, à la Maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamako pour s’enquérir de l’évolution des conditions de détention et du respect des droits élémentaires. Le compte-rendu de cette visite est consigné dans un communiqué dont nous avons pu nous procurer une copie.

BOURSES D’ETUDES SPORTIVES EN ALGERIE : Un appel à candidature pour 35 places lancé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports

La Commission nationale de sélection des bourses d’études sportives de la République Démocratique et Populaire d’Algérie a organisé, hier, dans la salle de conférence du Ministère de la Jeunesse et des Sports, une conférence de presse pour effectuer le lancement de 35 bourses d’études sportives à l’endroit des Maliens et Maliennes qui désirent aller se perfectionner en Algérie.

Projet de financement inclusif des filières agricoles au mali Faciliter l’accès au crédit pour le monde paysan

La ministre de la Promotion de l’Investissement privé, des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Entreprenariat national, Mme Safia Boly, a présidé, la semaine dernière dans les locaux de son département, la première session du Comité de pilotage du projet de financement inclusif des filières agricoles au Mali (Projet Inclusif). C’était en présence des membres du comité et des partenaires techniques et financiers.

7 octobre : Une journée dédiée au coton

À l'initiative du Groupe Coton-4 (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad), l'OMC à Genève accueillera le lancement de la Journée mondiale du coton, le 7 octobre 2019. Un événement mondial pour célébrer le coton et toutes les parties prenantes de sa chaîne de valeur, des champs au tissu et au-delà. L’objectif de cet événement c’est de donner visibilité et reconnaissance au coton et à toutes les parties prenantes actives dans la production, la transformation et le commerce du coton.

Obtention de la carte Nina : Le nouveau challenge du Pr Clément

Un grand meeting contre la non distribution et la corruption qui entoure la délivrance de la carte NINA est annoncé pour le 11 octobre 2019 devant la mairie de la commune 1 à 14h00 pour exiger la distribution immédiate de la carte NINA à tous les maliens de l’intérieur et de l’extérieur et l’interdiction immédiate de la perception illégale des frais de retrait de ladite carte. Pour le Président de « la Plateforme PCC », Clément Dembélé, la révolution des consciences a commencé.

INPS DJENNE : L’intérimaire détourne 31 millions F CFA en un an

Abdoulaye Traoré était chef d’agence par intérim de l’Institut national de prévoyance sociale (INPS) de la ville de Djénné, de 2013 à 2014. Sa gestion a laissé apparaître un trou de 31 549 000 F CFA.

A chaque période de deuil, Moussa Sinko tente de se tailler une aura

Sur son compte Twitter après les attaques de Boulkessi et Mondoro, l’ancien général Moussa Sinko Coulibaly a déclaré : “Il est impérieux de mettre fin à ce régime incompétent pour abréger la souffrance du peuple“. Un message qui n’est plus une nouveauté. Depuis plus d’un an déjà, c’est l’unique message que le général démissionnaire ne cesse de véhiculer partout où il passe. Pour quel objectif ?

Bourse d’excellence : Les 15 meilleurs élèves maliens s’envolent pour la France

La salle de réunion du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a servi de cadre pour la cérémonie de départ de la promotion 2019 des Boursiers d’excellence. Ladite cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Pr. Mahamoudou Famanta, le ministre de l’éducation nationale et M. l’ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer. C’était le lundi 23 septembre 2019.

SOTUBA ACI : Un gros crocodile se promène royalement dans le quartier

À Sotuba ACI, derrière la mosquée d’Ali, à l’Est du monument du Général Soulagé et au nord du commissariat du 16ème arrondissement, se trouve un gros crocodile. Eu égard à la force de frappe du reptile, les habitants de ladite localité, pris de paniques, ont fait appel à la protection civile, pour s’en débarrasser.

FANA : Les coupeurs de têtes rôdent toujours

Depuis un an, des tueurs inconnus empêchent Fana de dormir. On compte une dizaine de têtes ou ratées. Ce sont des coupeurs de têtes «professionnels » qui tuent pour emporter le sang sans qu’aucune goutte ne tombe par terre. Ils récupèrent aussi les parties intimes de leurs victimes féminines. En somme, il s’agit de crimes rituels pour le maraboutage.

Lutte contre les EEI Les États-Unis forment et équipent l’armée malienne

Les États-Unis ont offert la semaine dernière à l’Armée malienne des équipements de lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI) d’une valeur de 1, 8 millions de dollars (soit 1.080.000.000 milliard de francs Cfa, selon le cours actuel du dollar), a indiqué un communiqué de l’Ambassade américaine au Mali.

Journalisme : Ecrire pour le web

L'Association des Professionnels de la Presse en ligne –APPEL-Mali en partenariat avec Freepress Unlimited ont organisé un atelier de formation des journalistes en ligne à l’écriture web du 30 septembre au 1 octobre 2019 dans la salle de conférence de l’ASSEP à Hamdallaye ACI 2000.

LOULO-GOUNKOTO : Le complexe minier de A à Z

Conformément à la volonté de son PDG, Marck Bristow, exprimée lors du dernier conseil d’administration d’ouvrir les portes de la grande société minière du Mali qu’est le Complexe Loulo-Gounkoto aux hommes de médias afin qu’ils saisissent tout le mécanisme lié à la recherche et l’exploitation de l’or et son apport dans l’économie locale et nationale, du 25 au 26 septembre 2019, une dizaine des journalistes membres du Réseau des journalistes du secteur minier (RJSM) ont effectué une visite de terrain dans le cercle de Kéniéba dans la région de Kayes.

Ecole : Après le baccalauréat, place au calvaire

Après l’obtention du bac, un nouveau combat s’ouvre pour les nouveaux bacheliers : l’inscription à l’université. Malgré la mise en place d’un système informatique pour faciliter le processus, les bacheliers, désorientés et mal informés, peinent toujours à s’inscrire.

L’humeur de Facoh : Le retour en classe.

Depuis l’institution de l’école française dans notre pays au début du XXè siècle, la rentrée scolaire, sauf dans le cas des perturbations majeures survenues au cours de l’année précédente, est fixée à la première semaine du mois d’octobre. Sous la Ière République (1960-1968) et la seconde (1974-1991), elle se faisait le même jour sur toute l’étendue du territoire national. Mais actuellement, avec la multiplication des syndicats d’enseignants et d’élèves, elle ne se fait plus le même jour et pratiquement tous les ordres d’enseignement décident de sa propre rentrée. Le plus drôle est que l’autorité de tutelle de l’école donne l’impression d’être incapable de corriger cette anomalie.

Adama Sangaré après l’incendie du camion-citerne du 24 septembre : “Nous demandons à l’Etat un espace pour construire une gare routière pour les gros porteurs”

Au lendemain de l’incendie du camion-citerne ayant causé la mort de 15 personnes et plusieurs blessés sur l’avenue de l’OUA, mardi 24 septembre, le maire du district de Bamako, Adama Sangaré, a sollicité le soutien de l’Etat pour la construction d’une gare routière pour les gros porteurs. Une alternative, selon lui, qui empêchera à la ville d’assister à d’autres incidents meurtriers.

L’ORTM sur la voie de la refondation sous le leadership de Salif Sanogo : Un nouveau studio avec un nouveau générique et un nouveau décor pour la présentation du Journal Télévisé ! De véritables chantiers pour faire de l’ORTM une référence !

L’ORTM est désormais doté d’un nouveau studio pour la présentation du Journal Télévisé. La cérémonie d’inauguration s’est déroulée, le 21 septembre dernier, sous la présidence du ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré. Ce Studio numérique ou HD est composé de caméras haut de gamme et des matériels de dernière génération afin que les téléspectateurs puissent sentir la qualité du changement. D’autres chantiers sont en cours pour que l’Ortm puisse être une télévision de référence au niveau de la sous-région. D’ores et déjà, le directeur général de l’Ortm, Salif Sanogo, promet d’apporter de nouveaux changements au niveau du grand studio dont les équipements sont aujourd’hui dépassés.

Dossier aéroports du Mali : Le directeur commercial et ses co-accusés déférés pour 800 millions de F CFA

Les inculpés et leur complice sont accusés du détournement de plus de 800 millions de F CFA. C’est un rapport du Végal qui a permis de leur mettre le grappin.

Cité universitaire de Kabala : La phase 2 du projet de construction lancée hier

Le Premier ministre, le Dr Boubou Cissé, a procédé hier jeudi à la pose de de la première pierre des travaux de construction de la phase 2 des infrastructures pédagogiques du projet d’extension de la cité universitaire à Kabala. Financé par un don du gouvernement de la République populaire de Chine, les travaux du nouveau complexe universitaire s’étaleront sur 28 mois.

Entretien avec Hamidou A.F Maiga auteur du livre «une plume trempée dans l’encre de la vie», tome 1 «La première des choses quand on fait un métier c’est de l’aimer»

Professeur de lettres modernes à la retraite, Hamidou Assoumane Fongo Maiga, auteur du célèbre livre « Moi enfant », lauréat du Prix Acct de la littérature africaine pour enfant vient de mettre sur le marché du livre un nouvel ouvrage intitulé « Une plume trempée dans l’encre de la vie ». Un recueil de poèmes édité par Prostyle Editions qui aborde des thématiques variées telles que la paix, l’école, l’amour, ainsi que des hommages. Le poète Maiga à bien voulu répondre à nos questions au cours d’un entretien sur son ouvrage ainsi que ses projets d’écriture.

Soutien aux victimes de la crise sécuritaire

Le concert de l’artiste Abdoulaye Diabaté et son frère Modibo reporté sine die

CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE DU ROYAUME D’ARABIE SAOUDITE AU MALI : Pari gagné par le nouvel Ambassadeur du Royaume au Mali, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maitre pour le nouvel Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali dans le cadre de la célébration du 89ème anniversaire de la réunification de son pays. Le diplomate saoudien, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, a réussi son examen puisque c’est sa première activité officielle organisée depuis son arrivée à Bamako. Son ambition, aujourd’hui, c’est de travailler pour que la qualité des relations de coopération entre Bamako et Ryad soit encore meilleure, pour le bonheur des deux pays frères et amis.

LE CHEF DE FILE DE L'OPPOSITION, L'HONORABLE SOUMAÏLA CISSE, A L'OCCASION DU 22 SEPTEMBRE 2019 : «Le combat engagé par la justice contre la corruption et la délinquance financière est à encourager»

Le dimanche 22 septembre 2019, 59ème anniversaire de l’indépendance de notre, le chef de file de l’opposition, l’Honorable Soumaïla Cissé, a adressé un message à l’endroit des Maliens.

LE PRESIDENT IBK LORS DE SON ADRESSE A LA NATION A L’OCCASION DU 59EME ANNIVERSAIRE DE LA FETE DE L’INDEPENDANCE : «Le dialogue politique inclusif sera des plus fructueux si celles et ceux qui y participent ont le souci de construire un Mali»

A l’occasion du 59ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, s’est adressé à la nation.

FESTIVAL TRADITIONNEL DU KORODOUGOU (FESTRAKO) Un contenu riche et varié

Du 21 au 23 septembre, le chef-lieu de la commune du Korodougou, Nampasso a vibré au rythme du baara, du balafon, du Tam-tam et une multitude de masques et de marionnettes. Les jeunes se sont exprimés à travers le football et les meilleurs élèves ont été récompensés par l’Association pour le Développement du Village de Nampasso (ADVN) porteuse de ce festival. Elle ambitionne remédier au manque d’enseignant, demander l’ouverture d’un lycée dans la commune et de butiner le tronçon qui relie le village à la route nationale.

MOUNTAGA TALL, CHOGUEL MAIGA ET OUMAR MARIKO EN DEBAT SUR AFRICABLE Tentative de falsification ou réécriture de l’histoire du Mouvement démocratique ?

La chaine Panafricaine, Africable Télévision, a organisé un débat le 22 septembre 2019 entre certains leaders politiques pour parler du Mali, de l’indépendance à l’ère démocratique. Un débat très riche en enseignements, mais truffé également de contrevérités. Il a été non seulement un tribunal contre le régime ADEMA, dont les leaders ont malheureusement encore brillé par leur absence, mais aussi et surtout, une occasion pour certains de réécrire l’histoire du Mouvement démocratique et pour d’autres de la falsifier tout simplement. Ces trois leaders que sont Mariko, Tall et Maiga, n’ont-ils pas été de tous les régimes de l’avènement de la démocratie à nos jours ? Est-ce une fuite de responsabilité que de ne pas reconnaitre leur part de responsabilité dans la gestion du pays pendant les 20 dernières années ?

POUR FACILITER SA MISE EN ŚUVRE IBK n’exclut plus la révision de certaines dispositions de l’accord pour la paix et la réconciliation nationales

Dans son message à la nation, prononcé hier soir à la radiotélévision nationale (ORTM) à l’occasion du 59e anniversaire de l’indépendance du Mali, le président Ibrahim Boubacar Kéita n’a pas exclu la révision de certaines dispositions de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale (APR) signé en mai et juin 2015 entre l’Etat et les mouvements armés du nord de son pays.  

INSUFFISANCE RENALE Un «tueur silencieux» qui fait ravage au Mali

Les cas d’insuffisance rénale sont de plus en plus fréquents dans nos établissements sanitaires, selon les témoignages de beaucoup de médecins. Et malheureusement, le diagnostic arrive souvent trop tard dans un pays où la dialyse n’est pas accessible à la majorité des malades à plus forte raison une greffe de reins.

POUR SAUVER LE CLIMAT Les enfants, les ados et les jeunes sèchent les cours pour interpeler les décideurs

La grève scolaire pour le climat ou grève de la jeunesse pour le climat est un mouvement international d'élèves quittant leur école le vendredi ou le jeudi pour participer à des manifestations en faveur de l'action contre le réchauffement climatique. C’est ainsi que plus de quatre millions de personnes, des jeunes en majorité, ont manifesté, vendredi 20 septembre, pour le climat, dans plus d'une centaine de pays. Une initiative qui est le point de départ d’une semaine de mobilisation pour interpeller les parents, les entreprises et les décideurs politiques à assumer leur responsabilité  en faveur de notre environnement.

Détournement du dénier public Le Président du Conseil Régional de Kayes et ses présumés complices en prison : les charges qui pèsent contre eux

C’est à la suite d’une dénonciation de la Plateforme de Lutte contre la Corruption et le Chômage (PLCC) que le président de l’Assemblée Régionale de Kayes, M. Bandiougou Diawara et quatre de ses collaborateurs ont été interpellés et placés sous mandat de dépôt, le samedi 21 septembre dernier, par le Pôle économique et financier de la première région.

Malversations autour des hélicoptères « Puma » au Mali Les caciques du régime se paient le luxe de dealer à 2 milliards de FCFA la sécurité du pays

L’affaire remonte à 2015. Pris dans la tourmente du fait de la multiplication des attaques terroristes, l’État malien avait pris la décision d’augmenter la puissance de feu des Forces armées maliennes (FAMA) en les dotant de deux hélicoptères de manœuvre « Puma » dans le cadre de la mise en œuvre de la loi d'orientation et de programmation militaire.

AGICIF-Mali Du foncier à l’escroquerie en bande organisée

L’Agence de Gestion Immobilière, de Conseil et d’Intermédiation Foncière (AGICIF-Mali) est de plus en plus décriée par ses clients qui ne cessent de se plaindre de ses responsables qui ont fait de l’escroquerie en bande organisée et de l’abus de confiance, leurs sports favoris. Et le cas de Mme Youma Aïcha Cissé, l’une des victimes de cette supercherie en est la parfaite illustration. Lisez plutôt !

Sélectionneur équipe nationale : Magassouba face à un dilemme

Le sélectionneur intérimaire de l’équipe nationale du Mali fait face à un dilemme présentement. En effet, Mohamed Magassouba doit faire le choix entre la direction technique et le poste de sélectionneur des Aigles pour éviter le cumul de fonction qui ne serait pas du goût du ministère des Sports.

Explosion d’une citerne à Badalabougou : Bilan provisoire : 7 morts et 46 blessés graves

Hier, mardi 24 septembre 2019, un camion-citerne contenant du carburant a explosé à Badalabougou provoquant un incendie à proximité du restaurant Broadway café. Le bilan provisoire, selon les autorités maliennes, fait état de 6 morts et 46 blessés graves.

Dialogue social : IBK pour l’organisation des conférences régionales de développement

Dans son adresse à la nation, samedi 21 septembre 2019, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a instruit au gouvernement d’étudier les conditions d’organisation des conférences de développement dans toutes les régions du Mali pour conforter l’orientation politique prise depuis les États généraux de la décentralisation.

IBK a la prise d’armes à Kati : “Pour moi, l’essentiel c’est la préservation de la vie de nos hommes”

A la célébration du 59e anniversaire de l’accession du Mali à la souveraineté nationale, le président de la République du Mali, Ibrahim B. Keita, a déposé une gerbe de fleurs au monument du soldat inconnu à la Place d’armes de Kati. Pour l’occasion, le chef suprême des forces armées a réaffirmé sa volonté et son engagement à rééquiper et réarmer l’armée nationale avec comme priorité la protection des soldats.

Zone de recasement de Sotuba : Le premier substitut du tribunal de la commune I répond aux accusations du collectif

Accusé d’être de mèche avec certains spéculateurs fonciers par les membres du collectif des habitants de la zone de recasement de sotuba lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 13 Septembre 2019 suite à l’affaire opposant Niamankolo Coulibaly et la mairie de la commune I du district de Bamako, le premier substitut du tribunal de la commune I Abdourahamane Mohamed Maiga nie tout en bloc.

Le gouvernement sur l’accident du camion-citerne à Badalabougou

Le gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’un camion-citerne de 14 mille litres transportant du carburant a pris feu, ce mardi 24 septembre 2019, aux environs de 16 heures, à Bamako, près de la Station Shell non loin de l’Hôtel « COLIBRIS » à Badalabougou.

Fin de l’ultimatum des producteurs de coton Vers une révolte générale des paysans ?

Les producteurs de coton ont lancé vendredi dernier un ultimatum de 72 heures à la justice pour libérer les responsables de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton. Ce délai est expiré et le risque d’une révolte générale des paysans plane à l’horizon.

GAO : Michel Hamala Sidibé sollicite et obtient l’opérationnalisation du nouvel hôpital de campagne

Accompagné du directeur du service social des armées, le Général Boubacar D. Dembélé, des agents sanitaires de la Force Barkhane, des autorités sanitaires de la région de Gao, et du maire de la ville, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a visité le nouvel hôpital de campagne de niveau 2 de Gao. Il a insisté sur la nécessité de le rendre opérationnel.

EDITORIAL : LA METEOROLOGIE ,TOUTE L’HISTOIRE.

La météo. Domaine scientifique qui étudie le phénomène atmospheriques. Le vent ; les nuages ; les précipitations, elle cherche à les comprendre et voir dans quelle mesure, elles se forment et évoluent en fonction des paramètres tels que la pression, la température, l’humidité. Les grecques voudraient comprendre le concept, comme l’ensemble des particules en suspension dans l’atmosphère. Aristote voit, à travers elle, une science descriptive de la terre, en général .La météorologie évolua à travers les âges pour devenir au XVème siècle une discipline d’observation régulière .Les travaux de Galilée avec son thermoscope, ceux d’Evangelista Torricelli avec le baromètre et ceux de Robert Hooke qui redécouvre le principe de l’anémométrie pour mesurer la pression du vent, un instrument essentiel à la navigation. Depuis lors, la météo ne cesse de nous impressionner, Son rôle a été imminent durant la deuxième guerre mondiale, elle servait au routage des navires et des convois de ravitaillement, les déplacements de l’aviation et la planification des opérations militaires. L’avènement de l’ordinateur a révolutionné le domaine à partir de 1950.

Sélingué : Des dizaines de millions évaporés à l’Odrs

A l’Office de développement rural de Sélingué (Ords), les pratiques de la direction générale laissent croire à une atteinte aux biens publics, comme l’indique un cabinet d’avocats qui s’est chargé du dossier.

Bonne gouvernance dans le secteur coton “L’arrestation de Bakary Togola fait renaitre l’espoir à Koutiala”

Le Collectif des producteurs de coton, acteur majeur du combat de bonne gouvernance dans les secteurs Cmdt, était en meeting ce mardi dans la capitale de ‘’l’or blanc’’. Objectif : exiger justice dans l’affaire dite des ristournes des paysans. Le Collectif a renouvelé son appel à la justice à œuvrer à ce que tous les présumés auteurs de détournement répondent devant la justice.

MODERNISATION La DGCC lance le Trade portal Mali

Fruit du partenariat entre la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC) et le CNUCED, le Trade Portal Mali est un outil au service du secteur privé malien. Il a pour objectif de renforcer la transparence et la prévisibilité des formalités aux frontières afin de faciliter la participation des entreprises au commerce international.

GAO : Michel Hamala Sidibé sollicite et obtient l’opérationnalisation du nouvel hôpital de campagne

Accompagné du directeur du service social des armées, le Général Boubacar D. Dembélé, des agents sanitaires de la Force Barkhane, des autorités sanitaires de la région de Gao, et du maire de la ville, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a visité le nouvel hôpital de campagne de niveau 2 de Gao. Il a insisté sur la nécessité de le rendre opérationnel.

Ministère de la jeunesse et des sports L’arrivée d’Arouna Modibo Touré produit l’effet boule de neige

Jadis méconnu du grand public Arouna Modibo Touré a subitement fait étalage de sa compétence comme l’explosivité d’un footballeur ou d’un boxeur. Après avoir fourbi ses armes à l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales (ANICT) où il participa aux grands projets de développement local intégré, monsieur Touré est arrivé à l’ANPE (Agence nationale pour l’emploi) auréolé d’une réputation de bon gestionnaire. Il redresse les soldes du PMU, inscrit les travailleurs à l’INPS en jugulant la fraude, performances qui lui ont valu d’être nommé au ministère de la Communication et des nouvelles technologies, un relais dans sa marche vers le département de la Jeunesse et des sports. Doté d’une forte personnalité, adroit, respecté et respectueux, il vient de réussir la mise en place de la FEMAFOOT alors que beaucoup présageaient une déculottée.

59ème anniversaire de l’indépendance du Mali IBK aux Maliens : « Quand le Mali se met debout, il avance contre vents et marées »

Le Mali a fêté, samedi, le 59ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. La cérémonie de célébration de cette fête, importantissime, pour notre pays, s’est déroulée, à Kati, ville garnison du Mali. Pour l’occasion, le chef de l’Etat, chef suprême de l’armée, était accompagné de son Premier ministre Boubou Cissé, du ministre de l’Intérieur Général de division Salif Traoré et du corps diplomatique et consulaire accrédité sur nos terres. IBK a demande l’union sacrée autour de notre pays et la cohésion sociale. Remise de décoration, défilé militaire, le tout synchronisant avec l’intermède musicale du prytanée militaire, ont marqué les festivités commémoratives.

EDITORIAL : LA METEOROLOGIE ,TOUTE L’HISTOIRE.

La météo. Domaine scientifique qui étudie le phénomène atmospheriques.Le vent ; les nuages ; les précipitations, elle cherche à les comprendre et voir dans quelle mesure, elles se forment et évoluent en fonction des paramètres tels que la pression, la température, l’humidité. Les grecques voudraient comprendre le concept, comme l’ensemble des particules en suspension dans l’atmosphère. Aristote voit, à travers elle, une science descriptive de la terre, en général.

La nouvelle cimenterie CMM SA Production prévue pour octobre 2019

CMM SA s’est installé à Diago dans le cercle du Kati, d’une capacité annuelle initiale de 500.000 tonnes pour un coût d’investissement d’un montant de plus de 20 milliards de FCFA. CMM SA va générer dès le démarrage 150 emplois directs et plus de 1500 emplois indirects. Ce nouvel investissement est une nouvelle opportunité de développement.

PRODUCTION ET COMMERCIALISATION DES OIGNONS AU MALI Une activité en pleine en croissance

Le potentiel agricole du Mali est encore sous exploité. L’agriculture contribue plus de 1/3 du PIB. Le secteur est majoritairement composé de « privés » exploitations familiales, entreprises de transformation, de commercialisation. Il possède des points faibles notamment au niveau de sa capacité d’autofinancement, de la compétence insuffisante des ressources humaines, de l’insuffisance des infrastructures de base, du manque ou de l’insuffisance d’infrastructures en deuxième rang des obstacles à l'expansion des entreprises après le financement. Pour faire la part des choses de l’agriculture, nous allons nous consacrer sur la filière échalote/oignon.

ASSASSINAT ODIEUX DU COMMISSAIRE TOUNKARA PAR UNE FOULE EN COLERE A NIONO Ce énième crime crapuleux va-t-il rester impuni ?

Le décompte macabre des héros tombés au Mali en défendant la mère patrie fait froid dans le dos de 2012 à nos jours. Et pourtant, leur mort est loin d’être une fatalité, mais elle l’est par la faute de certains cadres véreux qui par leur comportement ont non seulement bafoué l’autorité de l’Etat, mais aussi et surtout, effrité le minimum de confiance nécessaire entre gouvernants et gouvernés. L’assassinat du Commissaire Tounkara par une foule en colère à Niono est l’illustration parfaite du laxisme de certaines autorités qui n’ont pas fait preuve d’anticipation. A quand la sanction à la hauteur du crime et de la négligence ? Des têtes ne doivent-elles pas tombées au sein de la hiérarchie pour faute professionnelle grave ? Les auteurs de ce crime odieux doivent-ils continuer à prendre paisiblement du thé sous les arbres à Niono ?

Edito : Le Mali est-il réellement gouverné ?

A la grande insécurité généralisée se sont greffés un incivisme inexcusable et une anarchie indescriptible, dans une corruption à ciel ouvert au Mali. Le hic est que toutes ces pratiques se passent au nez et à la barbe du Président de la République sans piper mot, alors qu’il est le premier magistrat, le garant de l’unité, de la cohésion sociale, et du respect des lois. Le pays est-il réellement gouverné ? On peut bien répondre par la négative, quand on sait que les signes qui doivent attester de la gouvernance, même passable ou médiocre d’un pays, font cruellement défaut au Mali.

Les 59 ans d’indépendance du Mali : “De quelle souveraineté économique peut-on parler si la politique économique est conçue et pensée ailleurs ? “

L’indépendance et souveraineté économique, l’abandon du Mali du franc malien au profit du CFA, l’adoption future par les Etats africains d’une monnaie commune dénommée “Eco”, sont autant de préoccupations auxquelles l’expert comptable agréer, auditeur comptable-financier Siné Diarra apporte des éclaircissements dans cet article consacré au 59e anniversaire du 22 septembre.

Contentieux opposant Diadié Bah à Vertiqal AG portant sur 540 millions Fcfa : Le Tribunal de Commerce déboute l’entreprise suisse et ordonne la main levée sur des comptes de Gnoumani-sa

Le Tribunal de Commerce du district de Bamako vient de débouter l’entreprise suisse “Vertiqal AG” dans le contentieux qui l’oppose à la société “Gnoumani-sa” dont le Président directeur général (Pdg) est l’opérateur économique, Diadié Bah. Du coup, il a été ordonné la main levée sur les avoirs de Gnoumani-sa, notamment sur les comptes bancaires au niveau de différentes banques de la place. C’est ce qui ressort du verdict du Tribunal de Commerce de Bamako, rendu le 16 septembre dernier.

DECOUVERTE : Djélika Guindo, un exemple de femme battante

Engagée par le groupe Renouveau en 2014, à la suite d’un stage de trois (3) mois, la jeune journaliste et reporter d’images, Djélika Guindo, est aujourd’hui l’une des figures montantes de la presse sportive malienne, de par sa passion pour le métier de journaliste, son courage et son abnégation à l’exercer. Bloggeuse, Djélika Guindo est également une férue de la vie associative, notamment au sein de la Jeune chambre internationale (Jci-Bamako Espoir) dont elle est la vice-présidente affaires. Portrait !

LA GOUVERNANCE IBK FACE AUX REVENDICATIONS SOCIALES : Le Collectif « Tombouctou réclame ses droits » exige plus d’infrastructures pour la Citée des 333 Saints

Les responsables du Collectif « Tombouctou réclame ses droits » ont animé la semaine dernière, dans la salle de conférence de la Maison de la presse, un point de presse pour exiger la reprise immédiate des travaux de la route Ngoma Coura- Léré- Niafunké- Tombouctou, la route Rharouss-Gossi, la réhabilitation de la route Koriomé-Kabara-Tombouctou. Aussi, ils ont invité le gouvernement à sécuriser les personnes et leurs biens vivant dans la région. Par ailleurs, ils exigent également à ce que le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, présente ses excuses à la population de la Citée des 333 Saints. Ledit point de presse était animé par le porte-parole du Collectif, Souleymane Alkamiss.

7E TICAD AU JAPON : Mohamed Kagnassy partage sa vision de la révolution verte en Afrique

Retombée immédiate de son militantisme : le Japon accepte d’accompagner l’Afrique pour doubler sa production du riz d’ici 2030.

COMMUNE II : Les populations saluent le retour de la sécurité grâce au nouveau commissariat de police

Le samedi dernier, la devanture du nouveau commissariat du 17e arrondissement (situé à l’Hippodrome en Commune II du district de Bamako) a servi de cadre à une cérémonie de reconnaissance des populations, chefs coutumiers de ce quartier au responsable de commissariat et, par ricochet, aux plus hautes autorités pour avoir eu l’idée de créer cette structure de sécurité dans leur localité.

LES LEADERS DU "CŒUR POUR LA NATION" FACE A LA PRESSE : "Les Maliens doivent se parler, se refaire confiance"

Le paysage des organisations de la société civile vient d’avoir un nouveau-né. Il s’agit de "Le cœur pour la nation". Pour les initiateurs de ce projet, l’objectif est d’amener la population en général et la jeunesse en particulier à prendre conscience qu’elles doivent s’impliquer et jouer pleinement leur rôle afin de contribuer à la réconciliation nationale, à la mise en œuvre des réformes nécessaires pour la stabilisation et le développement du pays.

CITE DU NIGER : Il passe 72 h en détention pour séquestration, maltraitance, enlèvement entraînant la mort d’un chien

La disparition d’un chien du nom de Jeti avait fait dimanche dernier le tour des réseaux sociaux. Ce chien canin acheté en France par la propriétaire à 2500 euros soit 1 625 000 F CFA avait disparu des écrans radars à la Cité du Niger.

RESULTATS DE L’ENQUETE SUR LA GOUVERNANCE, LE DEVELOPPEMENT ET LA SECURITE AU CENTRE DU MALI : 30% des personnes interrogées pensent que la situation s’est largement détériorée au niveau national

Dans le cadre du projet « Mali-Centre pour la sécurité et le développement » financé par l’Union Européenne, visant à accompagner les efforts de stabilisation et de développement dans les régions de Ségou et de Mopti, le Stockholm international peace research institute (Sipri) organise, conjointement avec le Point Sud « Muscler le savoir local » et la Délégation de l’Union Européenne, la première édition des Assises de Bamako qui se dérouleront le 26 septembre prochain dans un hôtel de la place. Ces Assises sont placées sous le thème : « Gouvernance, sécurité et développement au Centre Mali ».

COLLISION ENTRE UN CAMION-CITERNE ET UN BUS SUR LA ROUTE DE SEGOU : 5 blessés et d’importants dégâts matériels

Un accident de la circulation s’est produit le vendredi 13 septembre dernier sur la route de Ségou. Si l’accident n’a causé aucune perte en vie humaine (5 blessés), les dégâts matériels sont très importants (45 000 litres de carburant versés dans la nature et un bus entièrement endommagé).

COUPE DU MALI DE BASKETBALL : Attar Club de Kidal s’offre sa première coupe du Mali

Les finales de la coupe du Mali de basketball se sont disputées le samedi 14 septembre dernier, au palais des Sports Salamatou Maïga. Sans surprise, le Djoliba AC s’est imposé face à CDB de Koulikoro 87-55 chez les dames. Avec cette victoire, les Djolibistes réalisent le doublé (Coupe du Mali-Championnat). Chez les messieurs l’Attar Club de Kidal a battu l’AS Police 79-78 pour s’offrir sa première coupe du Mali.

Participation au dialogue national inclusif : Le FSD ne dit pas non, mais ne dit pas oui aussi

Les partis politiques du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) ont participé, dans leur grande majorité, à l’atelier de validation des TDR pour certainement prouver à l’opinion nationale et internationale qu’ils ont la volonté de participer au Dialogue National inclusif, mais pas à n’importe quel prix. C’est pourquoi ils ont posé sept conditions avant d’accepter de se prononcer pour une participation. Les organisateurs vont-ils prendre en compte leurs désidératas ? Le gouvernement a-t-il intérêt à aller à un dialogue sans cette importante frange de l’opposition ? Ne faudrait-il pas un compromis pour un consensus national ?

Mot de la semaine : Arrestation

Par l’arrestation du Président de l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture du Mali, APCAM et de surcroit grosse pointure du parti Majoritaire, la justice malienne vient de poser un acte fabuleux, qui devrait être le début du processus de la reconquête de son honorabilité, de sa notoriété et de son indépendance, mises à rudes épreuves pendant des décennies. En effet, depuis l’avènement de la démocratie en 1991, les maliens n’ont jamais été satisfaits de leur justice. Ils ont souffert et continuent de souffrir, à cause de la défaillance du système judiciaire au Mali. Cette justice que d’aucuns qualifient de serpent de mer de notre Démocratie, est même citée parmi les secteurs les plus corrompus au Mali. Et que dire de cette affirmation de nombreux maliens qui pensent qu’elle protège mieux les plus forts, les plus nantis et les plus puissants contre les plus faibles et les plus pauvres.

Confection et commercialisation des chaussures artisanales au Mali Une industrie toujours à la traine

La cordonnerie demeure encore dans l’informelle, et la formation se fait rare même si ce métier peut s’industrialiser comme dans d’autres pays comme le Maroc.

Alimentation : Saviez-vous que dans le cercle de Diéma, une partie de la population locale consomme des chenilles comme des friandises

Les chenilles « Goimbrasiahecate », connues sous le nom « Batankè» en Bamanakan, sont utilisées dans l’alimentation humaine et des vertus thérapeutiques leur sont également attribuées. Une équipe de chercheurs de l’Institut Polytechnique Rural de Formation et Recherche Appliquée (IPR-IFRA) a publié une étude dans la revue malienne de science et de technologie, n° 21 de janvier 2019, menée dans le cercle de Dièma en 1er région. Cette équipe est composée de Moussa Bina Mahamadou Cissé, Bakary Sagara, d’Amoro Coulibaly et d’Abou Coulibaly.

Insécurité sanitaire des aliments en Afrique : 137 mille personnes perdent la vie chaque année par intoxication alimentaire

Plus de 91 millions de personnes tombent malades, chaque année en Afrique suite à une intoxication alimentaire dont 137 mille perdent directement la vie. L’annonce a été faite lors du lancement du projet «Codex Alimentarius» au Mali le 12 septembre 2019 au CICB.

Femmes handicapées : « 90% d’entre elles sont privées de leurs droits

Cette information a été donnée par la présidente de la Fédération des Associations des Femmes Handicapées au Mali (FAFH), Mme Hatouma GAKOU, qui est également chargée de mission sur les questions d’handicap au Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire.

RUFORUM : Le soutien de l’Enseignement Supérieur agricole africaine au coeur des préoccupations

Le mercredi 11 septembre dernier, à l’hôtel Azalai s’est tenu le Forum régional pour le développement de capacité en agriculture (RUFORUM). La rencontre était placée sous la Présidence du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr Mahamoudou FAMANTA. L’objectif du RUFORUM, est dit-on de mobiliser les dirigeants africains et le secteur privé pour faire progresser l’Afrique à travers la transformation de l’agriculture et de l’Enseignement Supérieur Agricole Africain. C’était en présence de M. Georges, Président du Conseil d’Administration du RUFURUM et Vice-chancelier de l’Université de Lilongwe pour l’agriculture et les sciences naturelles de Malawi ; de Madame le Maire de la Commune III du District de Bamako ; de la Représentante du Ministre de l’Agriculture ainsi que plusieurs participants.

Kidal-Accord d’Alger : Les dessous de la colère de Niamey

C’est à la surprise générale que l’on a appris par la presse le retrait du Comité de suivi de l’accord(CSA) annoncé par Mamoudou Moumouni, l’ambassadeur du Niger au Mali. C’était à la veille d’une réunion de l’organe de suivi de l’accord d’Alger prévue pour le 17 septembre 2019. Ce coup de théâtre est considéré comme le résultat du pourrissement d’une situation intolérable ayant profondément endeuillé de nombreuses familles nigériennes et coûté la vie à des soldats américains.

Mont Kilimandjaro de Lafiabougou : Les familles environnantes du dépotoir d’ordures barricadent la route

Erigé en chaine de montagne en plein cœur du quartier de Lafiabougou, le ‘’mont Kilimandjaro’’ l’énorme édifice de montagne d’ordure constitue l’objet de hantise de toute la commune IV à cause de ses effets nocifs sur la population et sur l’environnement. Hier Mercredi 18 Septembre 2019, les familles environnantes, dérangées par l’odeur nauséabonde que libère la chaine de montagne, ont décidé de barricader la route afin de manifester leur colère et d’inciter les autorités à tout mettre en œuvre pour les débarrasser du tas d’ordures.

Coup de gueule de Mahamadou Issoufou à propos du statut de Kidal Un acte de bravoure

C’est simplement une légitime colère que le président nigérien, Mahamadou Issouffou, dise que ‘’le statut de Kidal menace la sécurité intérieure du Niger’’. C’est un corollaire, un postulat, une vérité inébranlable.

IBK sur le dossier des «Avions cloués» au sol «Soyez certains que tout sera passé au peigne fin, en termes d’achat, en termes d’équipements… »

À l’occasion du premier anniversaire de son second mandat, le président IBK a accordé une interview à la télévision nationale. L’Interview a été diffusée, le mercredi 5 septembre dernier, après le journal de 20h. L’occasion pour le Chef de l’État de taper du poing sur la table tout en recadrant ses détracteurs.

Règlement intérieur et le leadership politique du mouvement des jeunes de l’ADP-Maliba : Des centaines de jeunes du district de Bamako et ses environs outillés

C’est dans la salle de conférence de la Maison des Ainés qu’a eu lieu, le 14 septembre 2019, l’atelier de formation des jeunes de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba) sur le Règlement intérieur et le leadership politique de leur mouvement. Cet atelier au cours duquel 400 jeunes ont été outillés, était présidé par le secrétaire général du parti, Me Abdoulaye Sidibé.

Chemin de fer : Les syndicats du Mali et ceux du Sénégal se serrent les coudes

La Gare ferroviaire de Bamako a abrité le dimanche 15 septembre 2019, une conférence de presse co-animée par les secrétaires généraux des syndicats des cheminots du Sénégal et ceux du Mali. L’intersyndicale du Sénégal, à sa tête Mambaye Tounkara, a apporté son soutien aux cheminots maliens.

Affaire Bakary Togola, : L’avis d’un expert comptable, auditeur comptable-financier

xpert-comptable de renom, auteur d’ouvrages, auditeur comptable-financier et de nombreux articles dans la presse malienne et internationale, Siné Diarra a accepté de nous éclairer sur certains points de l’affaire. Suivez… MALI TRIBUNE : M. Diarra, que pensez-vous de ce qu’il faut appeler désormais “affaire Bakary Togola“ ?

Financement du plan de réponse humanitaire au Mali : 228 millions USD à chercher

Dans un contexte où les besoins et les fonds requis ont augmenté. La mobilisation immédiate de financement additionnel est nécessaire pour poursuivre et étendre l’assistance à plus de personnes ciblées afin d’atténuer leur vulnérabilité tout en les accompagnant sur le chemin de la résilience.

Grève des cheminots : le mouvement bientôt relancé

Les cheminots tapent à nouveau sur la table pour réclamer le paiement de huit mois d’arriérés de salaire. « On se prépare, il y aura un grand mouvement si nous ne sommes pas payés dans un bref délai ».

Edito : Justice, le taureau par les cornes

Au détour des régimes, l’homme dans sa logique, s’est bâti une fortune comprenant moyens matériels et financiers, domaines fonciers et des milliers de courtisans, car semble-t-il, il ne lésine pas sur les moyens pour garder sa position de choix, l’honneur et le prestige. Ceux qui le connaissent bien disent qu’il arrive au président de l’Assemblée permanente des Chambres d’Agriculture (APCAM) et du GIE des cotonculteurs, Bakary Togola, de s’adonner à cœur joie pour arroser des cadres de l’administration et la justice, pour avoir le dernier mot. Hier paysan de renommée, aujourd’hui, il est dans les fers, dans les liens de la justice. A-t-il détourné les milliards de FCFA qu’on lui reproche aux dépens de paysans ou va-t-il pouvoir apporter des pièces justificatives ?

Mauvaise gouvernance au Mali L'autopsie d'un régime moribond

En six ans de gouvernance, le régime actuel peine à trouver des remèdes aux différents maux de la société malienne. Aucune avancée n'est constatée dans les secteurs clés de la nation, notamment l'économie, la sécurité, la politique, l'infrastructure...Au contraire, la corruption et le népotisme minent la gouvernance. Les récentes manifestations de la jeunesse sont les prémices d’un malaise généralisé et d’une déception commune d’un peuple complice.

Lutte contre le terrorisme La CEDEAO met 1 milliard de dollars sur la table, avec effet immédiat

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, a pris part ce 14 septembre 2019, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, à la double cérémonie d’ouverture et de clôture de la Session Extraordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité sur le terrorisme.

AGRICULTURE E Sènè : une technique révolutionnaire

C’est une application créée par un jeune malien informaticien du nom de Bourehima Coulibaly pour améliorer les productions agricoles dans notre pays. C’est un système basé sur des capteurs qui analysent le sol afin de collecter les informations sur les besoins nutritionnels du sol (eaux, température, radiation, lumière, nutriments) en fonction du type de plante cultivé. Le système est pour le moment utilisé par l’Institut d’économie rurale. Pour l’instant, E.Sènè n’est pas encore sur le marché.

Le président de l’APCAM Bakari Togola sous les verrous Est-ce le début de la fin de l’impunité et de la lutte contre la corruption ?

La nouvelle de la garde à vue du puissant Président de l’Assemblée permanente des chambres d’Agriculture du Mali, APCAM et de surcroit vice-président du Rassemblement pour le Mali, RPM, parti majoritaire au pouvoir, a fait le tour de la capitale le jeudi 12 septembre 2019. Et le vendredi 13, Il a été inculpé par le 8e Cabinet d’instruction du Pôle Économique et Financier de Bamako. Placé sous mandat de dépôt, Bakary Togola a été déféré à la Maison centrale d’Arrêt de Bamako 24 heures seulement après sa garde à vue. Cette arrestation est-elle le fruit du combat de la Plateforme de lutte contre la corruption et le chômage, PCC ? Le Gouvernement n’a-t-il pas cédé à la pression des investisseurs qui conditionnent leurs financements à des garanties de sécurité et de justice ? IBK a-t-il enfin lié l’acte à la parole ?

L’humeur de Facoh : Contre les pessimistes politiques et les prébendiers

En matière de politique africaine, dès qu’il s’agit d’une ancienne colonie européenne, d’anciens colons reconvertis en chercheurs africanistes surgissent des sous-bois de l’Europe pour donner des leçons, proposer des solutions de sortie de crise le plus souvent provoquée par l’ancienne métropole elle-même. Et cela pas gratuitement mais en exigeant des prébendes de part et d’autre.

Edito : Nécessaire consensus pour un dialogue véritablement inclusif

Le ciel ne semble toujours pas s’éclaircir sur la participation ou non de certains caciques de la classe politique et de la société civile au Dialogue politique inclusif devenu Dialogue National. Si certains n’ont fait que suspendre leur participation aux travaux préparatoires, d’autres ont carrément rejeté le format proposé par les organisateurs. Et pourtant, le consensus semble nécessaire pour qu’il y ait une large participation de la classe politique et de la société civile à ce dialogue tant attendu. Gouvernement comme opposants à ce dialogue, chaque camp doit mettre du sucre dans son thé pour rendre le goût agréable afin qu’il soit consommable par tous.

Le président du CNOSM, Habib Sissoko au nouveau comité exécutif de la Femafoot : “J’ose espérer que cette équipe va rassembler toute la famille du football malien”

Le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko était très heureux de recevoir, mardi dernier, le nouveau Comité exécutif de la Fédération malienne de football dirigé par Mamoutou Touré dit Bavieux, après plusieurs années de crise au sein du football malien. L’occasion était belle pour le patron du mouvement olympique et sportif de réitérer la disponibilité du Cnosm à soutenir et à accompagner cette nouvelle équipe fédérale. Et il a mis un accent particulier sur le respect du mandat et la stabilité au sein de la grande famille du football malien.

AGICIF-MALI : Faire du foncier pour enfoncer l’honorable citoyen

Le très respecté cinéaste malien, Souleymane Cissé, affirma un jour que, si l’on ne prend garde, le problème du foncier causerait un semblant de guerre civile au Mali, qu’à Dieu ne plaise. Beaucoup trouvèrent ses propos exagérés. C’est surement sans connaitre l’ampleur du phénomène. Surtout dans un pays qui a l’allure d’une jungle étatique. Quand ce n’est pas la raison du plus fort qui est la meilleure, c’est le plus perfide qui s’en sort. C’est le cas de dame Youma Aissé, victime parmi tant d’autre d’escroquerie sur le foncier.

Face à un déficit de communication au sommet de l’état Le Ministre Yaya Sangaré fait de son mieux

Au four et au moulin pour combler l’abyssal déficit relatif à la communication autour des activités gouvernementales, le Ministre de la Communication chargé des relations avec les Institutions et porte-parole du Gouvernement donne de la vigueur et même de la visibilité aux actions du régime par une communication tous azimuts. La dernière de ses actions de communication est celle liée à la gestion de la crise sociale qui s’apparente à un soulèvement pour réclamer des conditions de vie meilleures et cela un peu partout à travers le pays. De Kayes à Gao en passant par Tombouctou, Mopti jusqu’à Koulikoro, le pays a connu ces derniers temps des remous sociaux d’une ampleur inouïe. Parant chaque fois au plus pressé, le Gouvernement va-t-il enfin anticiper sur les événements au lieu de jouer chaque fois au sapeur-pompier ? Le Ministre de la Communication comprendra-t-il que l’ORTM doit être sa principale arme de communication pour atteindre le maximum de personne. Donc, sa libération devrait être la première bataille.

Mot de la semaine : Incivisme

Le Mali a atteint aujourd’hui un seuil d’incivisme jamais égalé. Les citoyens n’ont jamais autant foulé aux pieds les valeurs qui ont fait du Mali un pays légendaire, d’hospitalité et d’humanité, que maintenant. Aujourd’hui, tout y est permis et en toute impunité. L’Etat, à travers ses premiers responsables, garant des libertés et des droits des citoyens, est malheureusement le premier à violer tous les principes qui régissent la bonne marche de la société.

Le ministre Arouna Modibo Touré au comité exécutif de la Femafoot : “Le gouvernement vous accompagnera jusqu’à la fin de votre mandat. La récréation est désormais terminée”

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, vient de réaffirmer le soutien et l’accompagnement du gouvernement au nouveau Comité Exécutif de la Fédération malienne de football dirigé par Mamoutou Touré dit Bavieux. Il l’a dit, à l’occasion de la visite de courtoisie des nouveaux membres du bureau fédéral, lundi dernier, au siège du département.

Pour financer son programme de développement : L’Etat du Mali souscrit à plus de 116 milliards de Fcfa à la BRVM

La Société de Gestion et d’intermédiation SGI-Mali-sa a organisé, le jeudi 5 septembre dernier, à l’hôtel Sheraton, la cérémonie de la première cotation de l’emprunt obligataire de “l’Etat du Mali 6,50% 2019-2027”, admis au compartiment des obligations de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm).

Nominations aux postes de représentations diplomatiques du Mali à l’étranger : Des cas de “favoritisme, de corruption, de clientélisme et d’injustices” dénoncés

Le syndicat des Affaires étrangères en grève de 6 jours à partir du 23 septembre Environ 40 personnes dont une dizaine de ministres conseillers ont été nommés au conseil des ministres du 4 septembre dernier dans les représentations diplomatiques du Mali. Le hic est que parmi ces différentes nominations, il y a des noms cités voire même trempés dans de sales affaires. D’autres doivent leur ascension du fait d’être parrainé par des groupes armés. Ce n’est pas tout. Il y en a qui ont profité de leur connaissance des hommes et du système au niveau des Affaires étrangères pour glisser leur dossier.

Peuple doublement meurtri du Mali

Pourquoi subitement, l’effervescence gagne les populations qui revendiquent des infrastructures routières ça et là de Kayes à Taoudenit, de Tombouctou à Gao et à Bamako ? Les revendications collectives catégorielles de type corporatiste ou encore politique ne sont pas une nouveauté au Mali. Mais que les revendications d’infrastructures routières se généralisent, ne traduit pas le seul fait que les routes sont devenues partout impraticables. Il n’y a pas que les routes, mais aussi des feux tricolores qui sont sur la liste des exigences populaires dans certains cas.

Le Collectif « Tombouctou réclame ses droits » face à la presse : « La région de Tombouctou reste en marge de tout, on n’acceptera pas et on ne va plus accepter »

Hier, mercredi 11 septembre 2019, les responsables du Collectif « Tombouctou réclame ses droits » étaient face à la presse à la Maison de la presse de Bamako pour exiger la reprise des travaux de la route Ngoma Coura- Léré- Niafunké- Tombouctou, la route Rharouss-Gossi, la réhabilitation de la route Koriomé-Kabara-Tombouctou avant le 31 décembre 2019. En outre, les conférenciers demandent la sécurisation de la région de Tombouctou. Par ailleurs, ils réclament des feux de signalisation à Tombouctou. Selon le Collectif, la population de Tombouctou veut aussi que le Premier ministre, Dr Boubou Cissé présente ses excuses pour des propos qu’il aurait tenu. «Vous partez dans toutes les capitales régionales, il y a des feux de signalisation, à Tombouctou, il y en a pas, il n’y a rien à Tombouctou, on n’acceptera pas… Il y a une marche qui est prévue le vendredi. La marche aura lieu du monument de l’indépendance jusqu’au monument de la paix le vendredi à 14h s’il n’ ya pas d’issue ou un compromis par rapport aux revendications », a souligné le porte-parole du Collectif, Souleymane Alkamiss.

Lutte contre le terrorisme : Kidal dans le viseur de la CEDEAO

La situation inconfortable qu’impose le statut ambigu de Kidal (ni indépendant ni sous le contrôle du pouvoir central malien) ne fait pas mal qu’aux Maliens. Ce statut de Kidal est source de malheur pour les voisins du Mali, pour la sous région et au-delà. Kidal ne doit pas continuer de faire peur à Bamako, encore moins au Niamey et aux Etats de la Cedeao. C’est de Kidal, région aux contours inconnus et non maitrisés que se nouent les équations sinueuses de la terreur contre les armées régulières du Mali, du Niger et pourquoi pas des forces onusiennes. Il urge que la souveraineté de l’Etat malien à travers ses représentants légaux s’exerce sur cette région, condition sine qua non du retour de la paix dans la sous région.

Tombouctou La ville s’auto asphyxie

Le blocus des principaux points d’accès à la ville dû à une opération barricades des routes par les jeunes qui sont déterminés jusqu’une suite favorable soit trouvée à leur doléance relative à la route La route Tombouctou - Goma Koura avait eu un financement. Mais le gouvernement a décidé de transférer les fonds vers Kati. Le 4 septembre c’était la journée ville morte. Les barricades des routes principales de la ville, commerces fermés et pneus brûlés. Tout était fermé durant cette journée sauf les services de santé (hôpital, cliniques et pharmacies) pour le service minimum aux populations. Les manifestants se sont organisés à sillonner toute la ville pour constater le respect du mot d'ordre. Le collectif Tombouctou réclame ses droits a décidé de passer la nuit à l'entrée de l'aéroport cette nuit du samedi et jours suivant si nécessaire. Selon les responsables du collectif, ils sont déterminés à aller jusqu’au bout si les doléances remises au gouverneur ne sont pas exécutées.

Imam Mahamoud Dicko Sur une pente glissante

La création de la Coordination des Mouvements, Association et Sympathisants (CMAS), de soutien aux idéaux de Mahamoud Dicko. L’imam fait ainsi un saut dans l’arène politique avec cette CMAS dont l’objectif principal est la conquête du pouvoir.

Création d’un parti politico-religieux par Mahmoud Dicko l’état assistera-t-il impuissant à la violation de la constitution ?

Le bouillant et charismatique Imam Mahmoud Dicko vient de franchir le Rubicon par le lancement de son mouvement politico-religieux le samedi 7 septembre 2019, sous les regards complaisants de toute la classe politique et en violation flagrante de la Constitution qui interdit la création d’un parti sur une base religieuse. Devra-t-on s’attendre à la candidature de l’imam Dicko à la prochaine présidentielle ? La création de ce mouvement politico-religieux n’ouvrirait-elle pas la voie à d’autres groupes et confections religieuses ? Cette aventure, si elle réussissait, n’entachera-t-elle pas l’image de notre démocratie ? Les partis politiques, toutes tendances confondues, doivent-ils s’accommoder de la création d’un parti d’obédience islamique ?

Yirimadio-320 logements Un Agent de la Protection Civile sauve ses enfants d’un incendie et succombe à ses blessures

Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 Août 2019 à Yirimandio 320 logements, où l’incendie a eu raison sur la vie d’un soldat du feu après avoir sauvé ses deux enfants.

Entretien avec Souabou Togo, auteur du livre « combat de l’espoir » «La poésie représente pour moi la noblesse dans la littérature»

Détenteur d’un Doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) à l’Université Mohamed Premier d’Oujda (Umpo) au Maroc et Maître-Assistant à l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (Ussgb), Souabou Togo enseigne dans plusieurs universités de Bamako dont l’Institut Supérieur de Gestion (IUG). Passionné des lettres, il vient de concrétiser cet amour à travers sa toute première publication littéraire, un recueil de poèmes intitulé « Combat de l’espoir » paru chez Prostyles Editions. Nous l’avons rencontré pour échanger au tour de son ouvrage.

La DG de la CMSS rencontre le SYNAPRO : La bonne marche de l’Amo en ligne de mire

La directrice générale de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), Mme Diéminatou Sangaré, était mercredi face au Syndicat autonome des pharmaciens d’officines privées (Synapro). Le siège du Syndicat des pharmaciens au Centre du secteur privé a servi de cadre à cette rencontre.

CELEBRATION DE LA JOURNEE PANAFRICAINE DES FEMMES PAR l’AMICALE DES FEMMES DE L’ANPE : Réflexion menée sur la contribution de l’Anpe dans l’autonomisation et la promotion économique des femmes

« Il n’est jamais trop tard pour fêter ». L’Amicale des femmes de l’ l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) a fait sien cet adage en fêtant la Journée panafricaine des femmes ce jeudi 5 septembre 2019 avec une conférence-débat sur le thème « La contribution de l’Anpe dans l’autonomisation et la promotion économique des femmes ». Cette conférence s’est tenue dans la salle de conférence Moussa Mary Balla Coulibaly du Patronat sous la présidence du directeur général de l’Anpe qui avait à ses côtés le Secrétaire général du comité syndical de l’Anpe, Drissa Sidibé et Bintou Founé Dembélé (la représentante des femmes de l’Anpe).

Affaire dite désormais des avions cloués au sol : L’opposition introduit une requête auprès de l’Assemblée Nationale pour l’ouverture d’une enquête

La salle de conférence de la Maison de la presse a servi de cadre, le mardi 3 septembre dernier, au point de presse du chef de file de l’opposition, l’Honorable Soumaïla Cissé, au cours duquel il s’est penché sur les questions relatives à l’acquisition des hélicoptères Puma qui sont restés cloués au sol depuis leur arrivée. Ledit point de presse a enregistré la présence plusieurs figures de l’opposition, notamment le président de du MPR, Choguel Kokala Maïga, du premier vice-président des FARE, Souleymane Koné et son secrétaire général, Mahamadou Kéïta.

Prix africain de développement (PADEV) à Kigali : Le Prix du “Meilleur administrateur africain des collectivités” décerné au Maire de Koulikoro Eli Diarra . Fousseyni Maïga reçoit le Prix du “Meilleur promoteur africain de média privé”

Plusieurs Maliens viennent d’être récompensés à Kigali, au Rwanda, à l’occasion de la 14ème édition du Prix Africain de Développement (Padev). Il s’agit du maire de Koulikoro, Eli Diarra, de notre confrère Fousseyni Maïga (Pdg d’Arc-Ciel) Mamadou Golfa (Pdg de Golfa Transit et Transport) ainsi que l’ambassadeur du Mali au Burkina, Amadou Soulalé et Mahamadou Niangadou dit Mama Souraka de la Société Sodima. Et les maires de Sanankoroba, Mamadou Zan Traoré et de Mountougoula, Daouda Diarra.

Un élu local fait des révélations après l’effrondement d’un immeuble en commune I : “Aucune maison de Banconi ne dispose d’autorisation de construire”

Depuis l’effondrement de l’immeuble de trois niveaux (rez-de-chaussée plus deux étages) entraînant la mort de 15 personnes au quartier Banconi en Commune I, les interrogations fusent de partout sur les causes de ce drame. Près d’une semaine après le terrible accident, les enquêtes se poursuivent, mais les témoignages recueillis sur les lieux du désastre font froid au dos : du fer 6 au lieu de 12, aucune autorisation des services techniques en matière de construction, une partie du rez-de-chaussée en banco et le reste de la construction en ciment…

Spéculation foncière : L’Agicif-Mali fait de nouvelles victimes

De nos jours, la spéculation foncière a atteint une proportion très inquiétante. A cette allure, si elle n’est pas maitrisée, elle risque d’être probablement la cause de la prochaine crise qui secouera notre pays car personne n’est à l’abri du phénomène, tout le monde étant susceptible d’être victime ou coupable de spéculation foncière. Que Dieu nous en préserve ! En effet, l’histoire que nous allons vous livrer repousse les limites de la compréhension humaine. Il s’agit d’une spéculation foncière dans laquelle l’Agence de gestion immobilière, de conseil et d’intermédiation foncière (Agicif-Mali) est mise en cause.

Pour moraliser la vie politique de notre pays : Dr Aboubacar Sidick Fomba de l’Adepm propose la suppression du financement des partis politiques

Lors de sa traditionnelle conférence sur la situation politico-sécuritaire de notre pays, le président de l’Alliance démocratique du peuple malien (Adepm), Dr Aboubacar SIddick Fomba, s’est prononcé sur la confusion qui règne au sein des partis politiques signataires de l’accord politique de gouvernance, surtout ceux qui se réclament de l’opposition, la suppression du financement des partis afin de moraliser la vie politique au Mali et plusieurs questions d’actualité.

Bras de fer autour des 427 lots de Faladié : Le chef de quartier Ibrahima Touré dément toute implication du ministre Salif Traoré

Depuis quelques jours des informations faisant état d’une intrusion du ministre de la Sécurité et de la Protection civile le général Salif Traoré dans un conflit foncier avaient inondé les réseaux sociaux. Pour couper court à ce qu’il considère comme une calomnie portée à l’encontre du chef du département de la Sécurité, le chef de quartier de Faladié Ibrahim Touré a échangé le week-end dernier avec des hommes de médias.

Une dizaine de morts et des blessés graves dans l’effondrement d’un immeuble en commune I Une part de responsabilité de la Mairie

15 morts et une quarantaine de blessés graves. C’est le bilan provisoire, suite à l’effondrement d’un immeuble situé au quartier Banconi Salémbougou en commune I du district de Bamako. Le drame est survenu le dimanche 1er août dernier aux environs de 4h du matin. Du coup, l’irresponsabilité de la Mairie de la Commune I est en cause.

Pour la construction de 1 085 logement sociaux à Samanko : La BOAD accorde un prêt de 25 milliards à notre pays

La salle de conférence de la Primature a servi de cadre, le mardi 3 septembre 2019, à la signature d’un accord de prêt de 25 milliards de FCFA pour la construction de 1085 logement sociaux dans notre pays. Du côté du Mali, le document a été paraphé par le Premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé et pour la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), le document a été signé par Christian Adovelande, président de la BOAD.

Lutte contre le terrorisme au Sahel: Le problème n’est pas que financier

Beaucoup de Sahéliens applaudirent des deux mains la mise en place d’une force conjointe militaire de cinq pays de la zone pour prendre en mains leur destin sécuritaire. Seulement, à l’épreuve du terrain, la tâche s’annonce plus ardue que prévue. Et en plus d’un manque criard de financement, la force qui devra au plus vite atteindre sa plénitude vu les nombreux défis du terrain, se retrouve confrontée au très faible niveau des armées qui la composent, à l’exception du Tchad. Comme si cela ne suffisait, l’Administration Trump refuse toujours de libérer les fonds pour la force. Sur la situation sécuritaire au Sahel, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres a été, on ne peut plus claire. La guerre contre le terrorisme dans la zone est très laborieuse, et la tendance positive serait du côté des assaillants. De tels propos émanant du numéro 1 des Nations-Unies veut tout dire. Et l’on se demande bien à quoi a bien pu servir tout le ballet diplomatique qui a eu lieu à Paris, Bamako ou encore à Ouagadougou pour la mise en place d’une force militaire conjointe avec le parrainage, un peu comme d’habitude dans tout ce qui concerne le volet sécuritaire en Afrique de l’ouest depuis un certain moment, la France.

Mot de la semaine : Incohérence

Décidemment, la politique malienne n’a pas fini de livrer tous ses secrets en termes de transhumance et d’incohérences, voire de versatilité, des hommes politiques. Les dissidents du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) étaient en atelier de réflexion sur les termes de référence du dialogue politique inclusif, le samedi 31 Août 2019.L’occasion était tout trouvée pour TiébiléDramé et ses camarades pour justifier leur entrée dans le gouvernement de Boubou Cissé, mais aussi pour lancer un appel à ceux qui refusent d’y adhérer. Comme si cela ne suffisait pas, M. Dramé et ses amis ont même revendiqué la paternité du FSD en ajoutant SAP, Signataire de l’Accord Politique ; et se considèrent toujours comme étant de l’Opposition.

Rencontre entre Soumaila Cissé et Soumeylou Boubèye Maiga: Une alliance est-elle possible entre ces deux hommes ?

La nouvelle qui a défrayé l’actualité politique au Mali la semaine dernière est sans nul doute la rencontre entre l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, par ailleurs Président de l’ASMA- CFP et le chef de file de l’Opposition et Président de l’URD, Soumaila Cissé. Cette rencontre a donné lieu à toutes sortes de supputations, d’interprétations et de réactions des plus logiques aux plus farfelues. Pourrait-on deviner déjà une alliance entre ces deux hommes que tout oppose ? Soumeylou Boubèye Maiga a-t-il quitté la Majorité pour l’Opposition ou bien c’est Soumaila Cissé qui a fait le sens contraire ? Savez-vous que tous les deux ambitionnent d’être à Koulouba en 2023 ?

Une première à l’Association des Professionnelles de la Presse en Ligne APPEL- Mali : Visite du Ministre de l’Economie Numérique et de la Prospective

Ce 2 septembre 2019, accompagnée d’une forte délégation la ministre Kamissa Camara a rendu une visite de courtoisie au siège de l’appel – Mali à l’ACI 2000 vers 11 heures.

Ibrahim AG Nock : Le travail de Titan du DG de l’ANPE et son équipe confirmé

Au cours du 1er semestre 2019, soit du 1er janvier au 30 juin 2019, l'ANPE a enregistré 3412 demandes d'emplois dont 941 pour les femmes et 2277 offres d'emplois. Au cours de la même période, elle a effectué 1010 placements, dont un taux de satisfaction de 45,3%. Le Plan de travail annuel est exécuté à 67 %.

Formation et insertion professionnelle Plus de 40 femmes formées par l'ANPE dans divers métiers

Alors que ses travaux à mi-parcours viennent à peine d'être présentés (Jeudi 29 août) avec plus de 67% du taux d'exécution, l'Agence Nationale Pour l'Emploi (ANPE) excelle déjà avec d'autres résultats. Cette fois-ci, la structure dirigée par Ibrahim Ag Nock a formé des femmes en technique de fabrication du savon et en technique de séchage de poisson et de fumage de poulet dont la cérémonie de clôture a eu lieu le lundi 02 septembre dernier à la Fédération Malienne des Associations des Personnes Handicapées (FEMAPH) sise à Bakaribougou. C'était sous la présidence du ministre de l'Emploi et la Formation professionnelle maître Jean Claude Sidibe.

Tombouctou: La résistance des manifestants se poursuit malgré la répression du lundi

Après la répression de leur meeting du lundi 2 août 2019, des jeunes tombouctiens, membres du « Collectif Tombouctou réclame ses droits » ont bloqué les entrées de la ville et ont empêché la circulation hier mardi. Des boutiques sont fermées et plusieurs autres activités sont arrêtées en ville. Les manifestants réclament la reprise des travaux de la route Léré – Tombouctou.

La Commune Rurale de Baguinéda-Camp ou l’antichambre de la fraude municipale : Plus de 529 millions de FCFA volés en trois ans

L’audit des opérations de recettes et de dépenses de la Commune Rurale de Baguinéda-Camp, pendant les exercices 2015, 2016 et 2017 a mis en exergue des dysfonctionnements criards qui se sont caractérisés par des irrégularités administratives et financières. Ces irrégularités portent essentiellement sur des recettes non collectées ou non reversées et les achats. Sur la base des constatations, il y a un trou béat de 529,74 millions de francs CFA dans la gestion du Maire Salia Diarra ; du Secrétaire général Olivier Camara et du Régisseur de recettes, M. Cissé. La Mairie de Baguinéda-Camp est gérée comme une épicerie. Les Régisseurs de recettes et de dépenses M. Cissé et Yaya Traoré ne constituent pas de cautionnement. Le non-respect de cette disposition a exposé la Commune rurale à un détournement de fonds de plus de 500 millions de nos francs, car ne disposant pas de garantie pour se couvrir. Vols et détournements, à ciel ouvert

Scandale du marché des avions militaires au Mali : Plus de 2 milliards de FCFA de surfacturation des prix

L’État malien est secoué par le scandale des marchés de gré-à-gré d’avions militaires ; de véhicules blindés et des pièces de rechanges pour une surfacturation de 2 milliards 130 millions FCFA (2.130.000.000F) à la lumière de l’attribution de ces marchés à « EMBRAER SA Brésil » ; à China National Aéro-technolgy Import&Export Corporation (CATIC) et au Groupe Paramount LTD Afrique du Sud. Des sociétés qui évoluent dans le domaine de l’Aéronautique et des équipements militaires.

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 04 septembre 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi, 04 Septembre 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Brèves du Mercredi le 04 Septembre 2019

Atelier de validation des termes de référence du Dialogue politique inclusif : Le travail des groupes s’achève aujourd’hui Mardi 3 septembre, le travail des groupes conviés aux travaux préparatoires de l’atelier de validation des termes de référence du Dialogue politique inclusif a commencé au sein du Centre international de Conférence de Bamako (CICB).De ce fait, le Comité national d’Organisation du Dialogue avait lancé un appel aux différents groupes qui ont pris part. Suivant le communiqué du Comité, le groupe de travail 1(G.T1) composé des partis politiques de l’opposition, de la majorité, des Associations à caractère politique ainsi que des groupements signataires et non signataires de l’Accord pour la paix issu de processus d’Alger, devraient se réunir dans la salle Fodé Kouyaté.

Activisme : Le défi de l’adhésion

Y a-t-il des activistes et des lanceurs d’alerte au Mali ? Nos concitoyens sont divisés sur la question. Il est vrai que, ceux qui font office, ont souvent été difficiles à lire, à situer ou à rester cohérents. Mali Tribune a tenté une enquête sur la question dont les résultats en disent long sur l’opinion des Maliens sur nos activistes justement. On en a vu tourner casaque, on n’en a vu soutenir aujourd’hui ce qu’ils pourfendaient hier.

Master Soumy : Le rap comme moyen de dénonciation des maux de la société

Médaillé de l’ordre du mérite décerné par l’État malien en 2016, Master Soumy est un “grand“ parolier, rappeur et activiste. Il a longtemps été une voix pour les sans voix et un revendicateur des droits de l’Homme. Activiste, il est au service de ses compatriotes.

Le Prytanée militaire de Kati doté d’une nouvelle infrastructure

Le vendredi 30 aout 209, le secrétaire général du ministère de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le général de division Ibrahim Fané et le directeur RSS/DDR de la MUNISMA, le général de division, Samba Tall, ont procédé à l’inauguration d’une nouvelle infrastructure offerte par la MUNISMA, aux pensionnaires du Prytanée militaire de Kati.

Nioro : Le Chef du Gouvernement rassure et recommande…

Vendredi 30, août 2019, le premier ministre, Dr Boubou Cissé, a rencontré les représentants du cercle de Nioro. Cette visite a vivement été saluée par toutes les autorités locales. Cela a été une occasion pour faire l’étalage des difficultés que traverse la population. Selon la présidente de la CAFO, Fatoumata Nimaga, les défis majeurs aujourd’hui sont relatifs aux « infrastructures routières et au développement socio-économique de la localité ». Quant aux jeunes, ceux-ci ont décrié le « manque d’infrastructures sportives et d’espaces de travail et d’apprentissage ».

Pour la réussite du Dialogue politique inclusif : La Coalition des forces patriotiques s’engage

Dans le cadre des préparatifs du Dialogue politique inclusif, la Coalition des forces patriotiques (COFOP), a organisé, le samedi 31 août 2019, à la direction générale de la Dette publique, un atelier afin d’outiller ses militants. C’était sous l’égide de Dr Abdoulaye Amadou Sy, en présence du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable et du président de la Codem, Housseïni Amion Guindo .

Assemblée générale extraordinaire de la CAFO : Mme Barry Aminata Touré élue à la tête d’un bureau de 35 membres

La Coordination des Associations et ONG féminines du Mali (CAFO) a tenu, le vendredi 23 août dernier, au sein du jardin d’enfants “Les Princes” de Kalaban-Coura, son assemblée générale extraordinaire. A l’issue des travaux, un nouveau bureau a été mis en place.

Malienne de l’automobile : Les employés en grève de cinq jours à partir de ce lundi

Le comité syndical de la Malienne de l’Automobile vient de déposer sur la table de la direction générale un préavis de grève de cinq jours à compter de ce lundi 2 septembre. Il réclame une amélioration des conditions de vie et de travail du personnel. Cette décision a été entérinée à l’issue de l’assemblée générale du comité syndical tenue le 7 août dernier.

L’ancien ministre Ousmane Sy à la journée préparatoire du dialogue politique inclusif de l’ASMA-CFP : “Les Maliens sont confrontés à des immobilismes avec une faible intelligence stratégique dans la gestion des affaires publiques”

Intervenant sur le thème “Régionalisation et gouvernance territoriale”, l’ancien ministre de l’Administration territoriale, Ousmane Sy (cheville ouvrière de la Mission de la décentralisation au Mali) a soutenu que le Mali est confronté à des défis persistants internes et externes qu’il faut affronter et résoudre. Car, a-t-il dit, le monde n’attend pas les Maliens. Il développera que face à ces défis persistants, les Maliens sont confrontés à des immobilismes avec une faible intelligence stratégique dans la gestion des affaires publiques.

Dr Mohamed Traoré sur le thème “réformes politiques et institutionnelles” : “Aucun acteur politique malien et de la société civile n’est contre les réformes politiques et institutionnelles”

Chargé de développer le thème “Réformes politiques et institutionnelles “, Dr Mohamed Traoré a laissé entendre que c’est une problématique sensible qui s’inscrit dans un cadre global des faits sociopolitiques d’une nation. Pour lui, tout ce qui touche à l’aspect politique est très sensible. La politique en soi est une dynamique.

Le maire du district ordonne, le ministre de la sécurité désordonne : Le Général Salif Traoré aurait-il enfreint la loi ?

Décidément, on aurait tout vu au Mali sous le régime du Président Ibrahim Boubacar Keita. De la corruption à ciel ouvert, à la violation flagrante de la loi en passant par l’impunité, tout y passe. Ainsi, le Maire du District de Bamako, Adama Sangaré, exécutant une décision de Justice relative à un litige foncier, s’est vu contrarié par le Général Salif Traoré. Les travaux d’aménagement d’une parcelle sise à la zone aéroportuaire, non loin de l’hôtel Faso, ont été empêchés par le Ministre de la sécurité qui aurait intimé l’ordre aux forces de sécurité présentes pour la sécurisation, de retourner là où elles sont venues sans aucune autre explication. Cet acte gravissime qui aurait été posé par le général Salif Traoré, cité à tort ou à raison, dans un autre scandale de détournement, en dirait long sur l’affairisme du général. Que s’est-il réellement passé pour que le ministre Salif Traoré intime l’ordre aux gardes commis pour sécuriser les travaux de se retirer en violation flagrante de la loi ?

Route Kati-Didiéni : la réhabilitation « commence la semaine prochaine »

Le Premier ministre Boubou Cissé a entamé hier jeudi (29/08/2019) une visite de 4 jours dans la région de Kayes. L'étape de Dièma a été marquée par l'annonce du démarrage des travaux de réhabilitation de la route Kati-Didièni dès la semaine prochaine. Le chef du gouvernement a aussi déclaré que ces travaux dureront six mois. Cette visite intervient quelques jours après la mobilisation de la population contre la dégradation de la route Kayes-Bamako.

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 28 août 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi, 28 août 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre, Chef du Gouvernement. Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

FEMAFOOT : Mamoutou TOURE dit Bavieux nouveau Président

Les 62 délégués de l’assemblée générale élective de la Fédération Malienne de Football tenu ce jour à Bamako au CICB ont élu un nouveau comité exécutif pour la période 2019-2023

Élection de la fédération malienne de Malifoot ce jeudi : 3 prétendants, un fauteuil

Avec près de 4 ans de crise et la gestion des affaires par un Comité de normalisation mis en place le 10 janvier 2018 par la Fifa, la Fédération malienne de football (Fémafoot) s’apprête enfin à connaitre la normalité. En effet, ce jeudi 29 août, les 23 clubs de première division, les 9 clubs champions de 2e division, les 9 Ligues régionales et les 3 regroupements sportifs, auront la lourde responsabilité de confier les destinées de notre sport roi à l’un des trois candidats que sont le journaliste Alassane Souleymane, le président de la Ligue de Tombouctou, Salaba Baby et le premier vice-président de l’AS Réal de Bamako, Mamoutou Touré alias Bavieux. Avant le scrutin ce jeudi au CICB à partir de 8h, Mali Tribune vous dévoile le programme de chacun des 3 prétendants à la tête de la Fémafoot pour un mandant de 4 ans renouvelable.

Communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile : Enlèvement à Tombouctou dont un mort

Ce lundi 26 août 2019, une ambulance de la Direction régionale de la Protection civile, destinée au Centre de Secours Fluvial de Niafunké, a été enlevée dans la ville de Tombouctou vers 13 heures 30 minutes.

Accord Politique de Gouvernance: le Premier ministre reçoit la classe politique.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé reçoit, en ce moment, les représentants des partis et regroupements politiques signataires de l’Accord politique de Gouvernance.

Retard du prix de l’engrais : Les cotonculteurs maliens menacent de ne pas signer les dossiers de crédits agricoles

Un collectif de producteurs a alerté le gouvernement sur la menace qui pèse sur la campagne agricole en cours à cause notamment du retard de la communication du prix de l’engrais. Hors, à titre de rappel, les états généraux sur le secteur coton tenus du 17 au 19 avril 2001, ont recommandé la communication des prix des intrants aux producteurs avant le début des semis du coton. Ce qui n’a pas encore été fait cette année contrairement à une règle datant de près de 9 ans.

Gouvernance au Mali : Soumana Sako dénonce « l’incapacité de l’Etat à assurer la sécurité et son autorité sur l’ensemble du territoire national »

Réuni le 16 août 2019 sous la présidence de l’ancien Premier ministre du Mali, Dr Soumana Sako, le Directoire de l’ADPS (Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise) a décidé de convoquer, pour le 23 septembre 2019 à Bamako, le 4ème Round du Processus de Table Ronde des Forces Vives de la Nation destiné à marquer la détermination intacte du Peuple malien à prendre son destin en main et à reprendre l’initiative pour une sortie effective, durable, patriotique, progressiste et démocratique de la crise multidimensionnelle dans laquelle il est plongé ces dernières années. Dans un communiqué de presse rendu public le 19 août 2019, l’ADPS, pilotée par l’ancien Premier ministre, Dr Soumana Sako a, non seulement, dénoncé « l’incapacité de l’Etat à assurer la sécurité et son autorité sur l’ensemble du territoire national », mais aussi, « l’instrumentalisation des religions à des fins politiciennes et électoralistes menaçant l’unité nationale ».

Régions de Kayes et de Koulikoro : Un « franc succès» des actions de blocage des routes

Comme nous l’annoncions dans nos précédentes parutions, le vendredi dernier, les Kayesiens ont bloqué les différents accès à leur ville dont le pont. Les manifestants protestaient ainsi contre le mauvais état de la route Bamako-Kayes, l’arrêt du trafic ferroviaire et l’inopérationnalité de l’aéroport Dag Dag.

Culture : Faisons connaissance des sociétés initiatiques traditionnelles maliennes Le ciwara, masque de l’excellence et de la bravoure.

Le masque Ciwara, ou encore Tyi wara, de son nom complet Tyi wara kun (du bambara prononcé tchiwara, signifiant "tête du fauve de la culture" (ci = culture, wara = lion, et kun = tête) est un masque-cimier rituel en forme d'antilope-cheval que l'on rencontre dans la culture Bambara. C'est l'une des pièces les plus connues de l'art africain.

Succession d’IBK : Poulo, en position de favori !

Le ministre de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement durable, et président du parti CODEM, Housseini Amion Guindo, a pris une sérieuse avance sur ses concurrents pour la succession d’IBK. Son dynamisme lui vaut aujourd'hui une popularité sans précédent à travers le pays. Les nombreuses adhésions à son parti prouvent à suffisance que l'homme est bien parti pour se faire élire en 2023.

DIALOGUE POLITIQUE INCLUSIF Vers une implosion inévitable de la COFOP

La décision surprise de la suspension de la participation de la Coalition des forces patriotiques (COFOP) aux travaux de l’organisation du dialogue politique inclusif risque de lui coûter cher. La plus grande formation politique de la COFOP, la CODEM, ne se reconnaît pas dans cette décision et menace de claquer la porte.

Lutte contre le terrorisme : Arrestation de la boîte noire d’AQMI au Sahel

Les soldats français de l’opération Barkhane ont arrêté au nord de Tombouctou Tahar Aljaza’iri un artificier et boîte noire de Al Qaida au maghreb islamique (Aqmi). Ce proche de Yahya Aboul hammam, même s’il n’est plus artificier depuis qu’il était au GSPC algérien, Tahar, en tant que vétéran djihadiste, était dans toutes les rencontres importantes des groupes radicaux au Sahel.

Edito : Pas de vacances cette année pour le gouvernement

Début d’une prise de conscience de la gravité de la situation socio-politique voire sécuritaire, ou agendas très chargés au regard des priorités du moment ? Cette question mérite d’être posée quand on sait que le gouvernement nous a habitués à aller en vacances pendant le mois d’Août même quand le pays vacille et est sur le point de s’effondrer. Pour rappel, par un passé très récent, les ministres rivalisaient d’ardeur et de selfie dans les avions en partance pour New York, Philadelphie, Washington DC, Paris, Pékin ou Londres pour y passer leurs vacances.

Journée des victimes du terrorisme : Au moins 147 personnes ont trouvé la mort au Mali depuis 2013

Au moins 147 personnes ont trouvé la mort dans des attaques terroristes revendiquées au Mali depuis 2013. C’est dans ce contexte d’insécurité grandissante et d’extrémisme violent qu’intervient cette année la célébration du 21 août, marquant la Journée internationale des victimes du terrorisme dans le monde. Au Mali, ces attaques ont eu lieu dans plusieurs localités au Nord, au Centre et au Sud du pays, faisant des victimes parmi les femmes et les enfants.

Se sentant oubliés, abandonnés après avoir risqué leurs vies dans la lutte contre Ebola : 59 agents de santé courent depuis 5 ans derrière leurs primes de risque

Le montant s’élève à près d’un demi-milliard Fcfa Affectés de novembre 2014 à 2016 au Centre de traitement Ebola (CTE), 59 agents de santé courent jusqu’à nos jours derrière leurs primes de risque, à savoir 400 000 Fcfa par agent et par mois que leur avait proposé le Pr Samba Sow, coordinateur de la lutte contre Ebola. Abandon, injustice, colère et incompréhension, sont les maîtres mots qui animent de nos jours ces agents qui interpellent le président de la République afin qu’ils soient mis dans leurs droits.

1re EDITION DES TROPHEES DE LA PAIX ET DE L’AMDM : Ibrahima Diawara, Chérif Ousmane Madani Haïdara, Arouna Modibo Touré, Madiou Simpara, Nina Walett Intallou… parmi les lauréats

Afin d’encourager les acteurs qui œuvrent pour la promotion de la paix dans notre pays, l’Association Mali débout en marche (AMDM) a décidé de remettre des trophées symboliques à des personnalités qui se sont illustrées. Aussi cette cérémonie sera mise à profit pour récompenser des as du développement économique du Mali. Cet événement, prévu le 31 août de ce mois au Mémorial Modibo Kéita, sera placé sous le parrainage du ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Lassine Bouaré.

CAMPAGNE DE PROXIMITE Mamoutou Touré dit Bavieux à la rencontre des délégués

Discret et humble, Mamoutou Touré dit Bavieux, candidat pour la présidence de la Fédération malienne de football, a choisi cette fois-ci une campagne de proximité. Il s’agit d’aller à la rencontre des délégués afin de les convaincre par son programme qui permettra au football de sortir de l’ornière. Cette visite a tout d’abord commencé par Kita où la délégation composée de Bavieux Touré (1er vice-président de l’AS Réal), Kassoum Coulibaly dit Yambox (président de la Ligue du district de Bamako) et Me Boubacar Karakomo Coulibaly (président du Stade Malien de Bamako) se sont entretenus avec les autorités sportives de la ville. Après, ce fut le tour de Bougouni où une délégation du Camp de Bavieux a eu des échanges avec les responsables de l’US Bougouni et les autorités coutumières.

ASSEMBLEE GENERALE ELECTIVE DE LA FEMAFOOT Sékou Diogo Kéïta dénonce les irrégularités du processus électoral et tacle la présidente du Conor

Le président de Lafia Club de Bamako, Sékou Diogo Kéïta, vient de dénoncer certaines irrégularités concernant le processus électoral de l’Assemblée générale élective de la Fédération malienne de football, prévue le 29 août prochain, au Cicb. Il s’agit du conflit de compétence de la présidente du Comité de normalisation, Mme Daou Fatoumata Guindo dite Mimi et la publication de la liste nominative des délégués. C’était au cours d’un point de presse qu’il a animé, mercredi dernier, au siège de Capitol Transit.

APRES LE HAJJ-2019 : Le premier vol de la filière gouvernementale a atterri hier

Le premier vol de la filière gouvernementale en provenance de La Mecque, avec à son bord 305 pèlerins, a atterri hier jeudi 22 août à l’Aéroport international Président Modibo Kéita de Bamako-Sénou. C’est à 2 h 38 que le train d’atterrissage de l’avion de la compagnie Turkish Airlines a touché la piste d’atterrissage de l’aéroport.

ALIOUNE BADRA DIALLO, VICE-PRESIDENT DES ONZE CREATEURS : Mamoutou Touré dit Bavieux est le candidat idéal pour gérer aujourd’hui la Femafoot»

Alioune Badra Diallo est un vrai connaisseur du football malien. En tant que vice-président des Onze Créateurs de Niaréla, il soutient à 100% la candidature de Mamoutou Touré dit Bavieux pour la présidence de la Fédération malienne de football.«

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES FORCES DE SÉCURITÉ

Le Général Salif Traoré inaugure un nouveau Centre de secours à Niamana et un Peloton permanent de la Garde nationale à Kati

L’hôpital de point G Frère cadet d’un dépôt d’ordures

Dans l’un des plus grand centre hospitalier du pays, qui est paradoxalement un environnement mal propre, mal saint et inhumain, certains de nos braves médecins et autres se battent matin, midi et soir pour sauver de vie. Les poubelles ouvertes juste derrière les chambres des malades. Les toilettes en état de putréfaction….. Le tableau est très peu luisant. Les patients et accompagnateurs sont exposés à toutes sortes de maladies infectieuses dues à l’insalubrité.

Donald Trump veut négocier avec les talibans en Afghanistan Pourquoi refuse-t-on à IBK de négocier avec Kouffa et Iyad AG Ghali ?

Les américains, après plus de dix-huit ans de guerre contre les Talibans en Afghanistan, sans réel succès, ont décidé d’aller autour de la table pour négocier une sortie honorable du bourbier Afghan. Au même moment et dans les mêmes conditions, la Communauté internationale refuse au Président malien de négocier avec ceux qu’ils ont qualifiés de terroristes, à savoir Amadoun Kouffa, le chef de la Katiba-Macina et Iyad AG Ghali, le leader d’Ançardine. Ce bicéphalisme de la Communauté internationale en tête de laquelle les Etats Unis et la France rend la crise malienne et de surcroit celle du Sahel difficile et les solutions rares. Le choix de Donald Trump de négocier avec les talibans en Afghanistan va-t-il sonner le glas de la méfiance envers Kouffa et Iyad au grand bonheur du Mali ?

Face à la dégradation de la route et à la non-réhabilitation du chemin de fer Les députés des cercles de Kayes, Kita, Diéma et Kolokani sont interpellés

Dans une République digne de ce nom, après le Président de la République, dont la légitimité est beaucoup plus populaire, le député vient incontestablement en deuxième position en termes de représentativité et surtout de légitimité. Le rôle d’un député, loin d’être la construction d’une route ou la distribution d’engrais et des billets de banque aux électeurs, est bien entendu le vote des lois et le contrôle de l’action gouvernementale. Ces deux rôles importants sont les moins joués par nos honorables qui se préoccupent plus de leurs affaires que de la défense des intérêts de leurs mandants. Ne pourrait-on pas affirmer que les régions de Kayes et de Koulikoro sont en train de mourir à petit feu sous les regards complices et complaisants de leurs élus ?

Africa Netpreneur Prize : 7 juges pour départager près de 10.000 candidatures

Près de dix mille candidatures en provenance de 50 pays africains ont été enregistrées à la clôture du dépôt des candidatures intervenue le 30 juin dernier. Le jury pour la demi-finale de cette compétition initiée par Jack Ma a été officiellement dévoilé lundi 19 août dernier. Dans le cadre de « The Africa Netpreneur Prize Initiative », la Fondation Jack Ma accordera 10 millions de dollars à 100 entrepreneurs africains au cours des 10 prochaines années. La finale aura lieu en novembre à Accra au Ghana. Le vainqueur, parmi les 10 finalistes, remportera un million de dollar américain. Néanmoins, tous les dix finalistes recevront une subvention de la Fondation Jack Ma, et auront accès à la communauté Netpreneur des chefs d’entreprise africains pour bénéficier de leur expertise, des meilleures pratiques et des ressources partagées de cette communauté.

Compte rendu du Conseil des Ministres du Mercredi, 21 Août 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 21 août 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Insécurité dans la région de Mopti : 5 soldats maliens tués à Boni

Hier, mercredi 21 août 2019, une mission d’escorte de l’armée malienne est tombée dans une embuscade entre Boni et Hombori, dans le cercle de Douentza, dans la région de Mopti. 5 soldats maliens sont morts dans l’attaque et du matériel a été détruit, selon l’armée malienne.

Ministère des affaires étrangères : Les travailleurs menacent d’observer une grève de 5 jours à partir de lundi prochain

Le Bureau central du Syndicat libre des Travailleurs du ministère des affaires étrangères a décidé de lever la suspension de son mot d’ordre de grève de 120 heures qui a été déposé le 24 mai 2019, suite à la non-satisfaction des doléances consignées dans le procès-verbal en date du 08 juin 2019. Ainsi, la levée de cette suspension va permettre aux travailleurs d’observer 120 heures de grève à compter du 26 au 30 août 2019.

TOMBOUCTOU : Le chef d’état major de l‘armée de terre dans la 5eme région militaire

Le général de brigade Kéba Sangaré chef d’état major de l‘armée de terre a effectué du 13 au 15 Aout 2019 une visite de travail dans la 5eme région militaire. Durant son séjour, le général Sangaré a sillonné la région et s’est rendu à Acharane, Goundam, Tonka et Niafunké afin de requinquer le moral de la troupe.

Colère sur la route : Vacances mouvementées pour la ministre de l’Equipement

Les populations riveraines de l’axe Bamako-Kayes ne décolèrent pas face à la dégradation avancée de cette route nationale. La voie qui traverse les cercles de Kati et Kolokani dans la région de Koulikoro est aussi celle qui lie la région de Kayes à la capitale. Fatiguées des promesses de rénovation non respectées par Traoré Zeïnab Diop, la ministre en charge de l’Equipement, les populations ont décidé d’entreprendre des actions.

Dur d’être jeune entrepreneur au Mali

Quatre jeunes entrepreneurs maliens ont expliqué comment il est difficile d’être jeune et entrepreneur au Mali lors d’une conférence à Expert Labs, situé à Garantiguibougou, sous le thème « les révélations qui changent votre vie ». Des difficultés du départ aux opportunités qu’il faut saisir : les conférenciers se sont lâchés sur tout le samedi 17 août 2019. «Pour pouvoir entreprendre au Mali, il faut être un dur », a commenté d’entrée de jeu Moussa Doumbia, 23 ans, promoteur de Buguni, une entreprise de production de jus naturels.

Les chroniques de la tribune : Le désordre et les fantômes du “Centre-Mali”

“Ça chauffait trop ici. Tous les chemins morts. Restait seulement celui de l’espoir. Tous les droits tués, restait le droit à l’espoir, aux illusions peut-être. Et il y avait un mot fort qui bousculait tous les cœurs, tous les cerveaux, toutes les chairs. Ce mot, c’était peut-être. Elle essaya de penser aux anges organisés en céleste armée. Et qui mettraient le monde en déroute en soufflant dans leurs clairons. “Si Dieu ne vient pas, il n’y aura plus jamais la paix ici. Les gens se tuent, ils se pourchassent, se traquent, se piègent“. (Sony Labou Tansi, L’anté-peuple, 181)

Moussa Mara, ancien Premier ministre : La Chine cherche des hommes d’affaires maliens

L’ancien Premier ministre Moussa Mara a animé une conférence de presse le 14 août 2019 sur les opportunités qu’offre la Chine. Tirant des enseignements de son récent voyage dans ce pays, il a expliqué que les autorités chinoises veulent faire entrer leur pays et son économie dans une nouvelle phase de croissance et de développement. « Depuis quelques années, elles ont ainsi engagé quelques chantiers importants destinés à améliorer durablement la situation économique mais aussi et surtout sociale de la Chine », a-t-il dit.

Ahmed Boutache, président du Comité de Suivi de l’Accord : « Le processus du DDR accéléré doit être parachevé avant le 31 décembre »

La 37ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali (CSA) s’est tenue, le lundi 19 aout 2019, au Cres de Badalabougou. Outre le président du CSA, l’Algérien Ahmed Boutache, plusieurs autres personnalités ont pris part à cette rencontre dont le ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale, Lassine Bouaré, le Haut représentant du président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord, Mahamadou Diagouraga et la représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations unies, MBaranga Gasarabwe. Selon Ahmed Boutache, « le processus du DDR accéléré notamment dans son volet screening doit être parachevé avant le 31 décembre de l’année en cours. »

Exportation des mangues : Le Mali risque de perdre le marché de l’Union Européenne

L’Interprofession de la Filière Mangue du Mali a organisé, le lundi 19 août 2019, dans la salle de conférence de l’Office de Protection des Végétaux (OPV), un atelier d’information à l’endroit des représentants des familles professionnelles de l’IFM-Mali sur les implications de la nouvelle directive européenne UE2019/523 qui a été adoptée en mars et rentre en vigueur à partir de septembre prochain.

Crise au sein de la CAFO : Le président IBK et les leaders religieux interpellés

Hier, mardi 20 août 2019, les responsables de la Coordination des Associations et ONG Féminismes du Mali (CAFO) étaient face à la presse à la Maison du Partenariat Bamako- Angers pour non seulement inviter les autorités maliennes dont le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), mais aussi, les leaders religieux à s’impliquer pour trouver une solution à la crise qui règne au sein de la CAFO. Le point de presse était animé par la présidente de la CAFO, Mme DEMBELE Oulématou SOW, en présence de Mme Karembé Namissa Diakité, secrétaire à l’organisation de la CAFO, de Mme Sangaré Nana Coulibaly, secrétaire générale de la CAFO et d’autres femmes leaders.

Protection de l'environnement : Housseni Amion Guindo appelle à l'implication de tous les citoyens

En vue de susciter une appropriation à la base des questions liées à l’environnement et à l’assainissement au Mali, le ministre de l'Environnement de l'Assainissement et du Développement Durable et du Développement Durable, Housseni Amion Guindo a procédé, le samedi 17 août 2019 au palais de la culture Amadou Hampaté Bâ de Bamako au lancement officiel des Gillets Verts.

Mobilité interurbaine : La circulation alternée opérationnelle dès ce lundi!

A compter du lundi 19 août 2019, le Ministère des Transports et de la Mobilité Urbaine en partenariat avec la Mairie du District, lance une mesure de circulation alternée dans le District de Bamako.

COP14 La société civile malienne se prépare

En prélude à la quatorzième conférence des parties à la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (COP14), prévue du 2 au 13 septembre 2019 à New Delhi en Inde, le Réseau des femmes pour les droits environnementaux (REFEDE-Mali) a organisé, le vendredi 16 août 2019, un atelier d'élaboration du papier de position de la société civile du Mali. L'objectif de cet atelier était de mettre en commun les points de vue de la société civile malienne reflétant les réalités du terrain, avec des propositions de solutions concrètes permettant de défendre la position du Mali dans une déclaration lors des discussions à la COP14.

Pas assez de femmes et de jeunes parmi les ministrables

En République démocratique du Congo (RDC), les listes des ministrables n'ont toujours pas été remises au président Félix Tshisekedi à qui revient le dernier arbitrage et la prérogative de nommer le gouvernement. Les propositions soumises depuis le 11 août par le Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila et Cap pour le changement (CACH) de Félix Tshisekedi au Premier ministre Sylevstre Ilunga ne respectent pas ses préconisations et comptent trop peu de femmes et jeunes.

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 14 AOUT 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 14 août 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

DISCOURS A L’OCCASION DE LA PASSATION DE SERVICE ENTRE LE DIRECTEUR SORTANT ET LA NOUVELLE DIRECTRICE GENERALE DE L’INPS

Monsieur l’Inspecteur en chef des Affaires Sociales Messieurs les membres de l’équipe de supervision Madame le Directeur Général Monsieur le Directeur Général Adjoint Monsieur l’Agent Comptable Monsieur le Délégué du contrôle Financier Mesdames et Messieurs

Autonomisation de la femme : L’ANPE et l’ONG Agir offrent un magasin de vente des produits locaux aux femmes transformatrices de Kati

Dans le cadre de la célébration de la Journée panafricaine des femmes du Mali, l’ONG-Agir et l’ANPE volent au secours des femmes transformatrices de produits agroalimentaire de Kati en leur offrant un magasin flambant neuf estimé à plusieurs millions de F CFA.

Birama Konaré, écrivain malien : “Mon inspiration en écriture part de mes expériences personnelles” “Beaucoup de jeunes réussissent aujourd’hui par ce qu’ils ont accepté d’entreprendre”

Pour qui connait sa mère, l’écrivaine-historienne et ancienne première dame du Mali, Adam Bah, la carrière d’écrivain de Birama Konaré est assez logique. Comme on le dit donc “bon sang ne saurait mentir”. Pourtant chef d’entreprise, Birama reste un grand amoureux de la littérature et aujourd’hui il compte plusieurs ouvrages à son actif dont le recueil de nouvelles “Les marguerites ne poussent pas dans le désert” et le recueil de chroniques” L’Afrique Plumée, chroniques d’un continent en détresse”. Nous l’avons rencontré pour parler de sa carrière littéraire et de ces deux œuvres précités. Aujourd’hui-Mali : Bonjour, beaucoup vous connaissent en tant que chef d’entreprises, alors peut-on savoir ce qui vous motive à écrire et quelles sont vos sources d’inspiration ?

Le Vérificateur Général, Samba Alhamdou Baby face à la presse : “Les rapports individuels de vérification seront désormais publiés sur le site web du BVG”

Après la remise solennelle de son rapport annuel 2018 au président de la République, le 4 juillet dernier, suivie des remises au Premier ministre, au Président de l’Assemblée nationale et au président de la Cour suprême, le Vérificateur général du Mali, Samba Alhamdou Baby, a animé, le vendredi 2 août dernier, dans ses locaux, une conférence de presse pour édifier l’opinion publique nationale et internationale sur le contenu de son dernier rapport.

Rapport annuel 2018 individuel du vérificateur général : Des irrégularités financières et manquements constatés dans la gestion plusieurs de nos Ambassades

Le Bureau du Vérificateur général a rendu publics ses rapports individuels assortis de ses vérifications financières et administratives de plusieurs structures ainsi que certaines Ambassades et représentations diplomatiques du Mali, notamment les ambassades du Mali au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, aux Etats-Unis d’Amérique et en Espagne. Au cours de ces différentes vérifications de nombreuses irrégularités et manquements ont été constatés dans la gestion des ressources financières mises à la disposition de ces entités. En ce qui concerne la pertinence de ces vérifications, le rapport indique clairement que les Ambassades du Mali sont des services extérieurs du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Elles sont chargées de la mise en œuvre de la politique extérieure du Mali dans le pays d’accréditation. A ce titre, les postes diplomatiques et consulaires du Mali reçoivent des fonds des Directions des Finances et du Matériels (DFM) du Ministère chargé des Affaires étrangères pour leur fonctionnement, du Ministère de l’Education nationale pour les bourses et du Ministère de la Santé concernant les évacuations sanitaires. Ces fonds leur sont transférés par la Paierie générale du trésor (Pgt) de la Direction nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique (Dntcp), qui relèvent du Ministère de l’Économie et des Finances. En plus, les missions diplomatiques et consulaires perçoivent des recettes de chancellerie et les produits issus de la vente des timbres fiscaux. Aussi, sous l’autorité du Ministre chargé des Affaires étrangères, les Ambassades ont pour mission la mise en œuvre, dans leur juridiction, de la politique extérieure du Mali. Pour la réalisation de ses missions, l’Etat alloue des ressources financières aux Ambassades. Les Ambassadeurs en sont les ordonnateurs. Un Secrétaire Agent Comptable est chargé de l’exécution des dépenses. Ambassade du Mali à Abidjan (Côte d’Ivoire): 7 978 779 FCFA pour les frais des cartes de recharge téléphonique et des abonnements à Canal+

Retard des salaires des enseignants, insécurité dans les écoles… Le syndicat pointe du doigt le maire de la Commune II, Cheick Abba Niaré

La relation entre le maire de la commune II du district de Bamako et la Division II du Syndicat national des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales (Synefct) est délétère depuis un certain temps. En effet, le retard des salaires des enseignants, l’insécurité dans les écoles de la commune, constituent les principaux points de divergence.

Message de SEM IBRAHIM BOUBACAR KEITA Président de la République, Chef de l’état à l’occasion de la fête de l’AID EL ADHA

La communauté musulmane du Mali, à l’instar de la Oumma Islamique, célèbrera demain la fête de l’Aïd El Adha.

Mot de la semaine : Mouton

La fête de Tabaski est par ordre d’importance l’une des fêtes les plus solennelles en Islam, car elle consacre la foi en Dieu et permet aux frères musulmans de prier pour la paix, la concorde et le bonheur. Au Mali, malheureusement, cette fête coupe le sommeil à beaucoup de chefs de famille qui ne savent pas souvent à quel saint se vouer tant l’élément le plus précieux, qu’est le mouton, est cher. A partir du moment où le chef de famille est socialement obligé d’égorger le mouton, la fête de Tabaski est alors un devoir plus social que religieux.

LA CMAS, un parti politique ou une association islamique ? Sept bonnes questions à l’Imam Mahmoud Dicko

La Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants, CMAS, a été mise en place par des adeptes de l’Imam Dicko le 1er Août 2019 pour soutenir les idéaux de ce dernier. Mouvement politico-religieux, selon les organisateurs, la CMAS fera, sans nul doute, figure d’organisation qui influencera dans les mois, voire les années à venir, les grandes décisions politiques au Mali. Son leader, qui est l’Imam Dicko, auréolé du franc succès de la mobilisation du 5 Avril, donnera à coup sûr du fil à retordre aux hommes politiques. En attendant la première grande sortie des militants de la CMAS, voici sept bonnes questions à l’Imam Dicko.

Fuite des sujets du DEF à Sikasso : Le Directeur de l’Académie insulte l’intelligence des maliens

Le directeur de l'Académie d'Enseignement de Sikasso, monsieur Sanaly Togola, joue au populisme en prenant des sanctions à l'encontre de certains enseignants pour un prétendu mauvais comportement lors de la surveillance du def 2018-2019. Les intéressés sont exclus de la correction des épreuves du D.E.F, de cette année et de la surveillance et de la correction de tout examen pendant les deux années à venir. Pourquoi on n'a pas pris des sanctions ne sont pas prises à un haut niveau?

CAF : La Nuit du football africain innove avec succès à Lomé Confortant son positionnement d’événement prestigieux, la Nuit du football africain devient aussi une plateforme associant sportifs et décideurs publics et privés pour développer l’économie du sport en Afrique

A l’issue de la sixième édition de La Nuit du football africain, Foot Media Events et le comité d’organisation ont rendu publics les résultats et chiffres clé de l’événement qui s’est tenu le 27 juillet à Lomé, sous le haut patronage de Faure Gnassingbé, Président de la République togolaise.

Partenariat entre les Gouvernements des Etats-Unis et du Mali pour assurer des produits de santé efficaces et de qualité

Le 18 juillet 2019, l’Ambassadeur des États-Unis au Mali, M. Dennis B. Hankins, a procédé, aux côtés du ministre de la Santé et des Affaires sociales du Mali, M. Michel Hamala Sidibé, à l’inauguration du premier entrepôt central préfabriqué de stockage de médicaments du Mali. Le nouvel entrepôt de Bamako, à la pointe de la technologie, fournira un espace de stockage central et essentiel pour les produits de santé publique, permettant au ministère de fournir des produits de santé vitaux et de qualité à des millions de Maliens.

Le Textile Made In Mali dans l’Air du temps!!! : Promotion de la cotonnade Made in Mali

IBK, lors du lancement de la campagne Agricole 2019, à Koulouba , était tout de beau vêtu en toute cotonnade du Mali. Le ministre de l’agriculture et le président de l’apcam étaient également bien vêtus dans leur cotonnade. En tant que malienne et styliste, j’ai beaucoup apprécié la valorisation du travail de nos paysans et nos artisans en produit fini et porté par celui qui a affecté 15% du budget national à l’agriculture, le moteur de notre développement économique.

INPS: Bréhima Noumoussa Diallo passe la main à Mme Sidibé Zamilatou Cissé

Le Directeur général sortant de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), Bréhima Noumoussa Diallo, a passé la main à son successeur Mme Sidibé Zamilatou Cissé.

CANAM: Le nouveau DG Mahamane Baby prend fonction

Après ses loyaux services rendus à la tête de la CANAM, le DG sortant Luc Togo a passé le témoin à son successeur Mahamane Baby.

Centre du Mali : Un accord de cessez le feu signé entre les milices

Lors de la visite du Premier ministre du Mali Dr Boubou Cissé dans la région de Mopti, un accord de cessez-le-feu a été conclu entre les dozos et les groupes d’auto-défense des cercles de Macina dans plusieurs cercles (Macina, San, Djenné, Tenenkou et Niono.)

Affaire des hélicoptères cloués au sol au Mali : Le gouvernement promet d’identifier et de punir les responsables

Le gouvernement malien promet de faire toute la lumière sur l’achat des hélicoptères PUMA qui défraie la chronique au Mali. L’annonce a été faite, sur twitter, par Yaya Sangaré, le ministre de la communication et porte parole du gouvernement.

Dembélé Ouleymatou Sow, présidente de CAFO, à propos du 31 juillet : “J’appelle les femmes maliennes à plus d’engagement, de solidarité et patriotisme”

A l’occasion du 31 Juillet, Journée célébrant les efforts de la Femme africaine dans la décolonisation, Mme Dembélé Ouleymatou Sow, présidente de la Coordination des associations et ONG féminines du Mali (Cafo) rappelle l’implication de la femme dans le développement du continent. Elle invite les femmes maliennes à plus d’engagement, de solidarité et patriotisme.

Expulsions de cinq maliens des USA Le temps donne raison à Mohamed Cherif Haïdara

Les États-Unis ont procédé à l'expulsion de cinq Maliens qui sont arrivés, ce mercredi 31 juillet 2019 à Bamako. Cette situation donne raison au président du conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), Mohamed Cherif Haïdara qui avait alerté les autorités maliennes sur la difficile situation de nos compatriotes vivant en Algérie, Lybie, Mauritanie, France et aux États-Unis.

Renforcement de capacité : Des stagiaires de l’APEJ 2019 outillés

L' Association pour la promotion du genre et développement-Bonferey en partenariat avec le bureau des jeunes stagiaires du contingent 2019 de l'APEJ (Agence pour la promotion de l'emploi des jeunes) a organisé du 1er au 3 août 2019 à son siège sis Baco Djicroni golf un atelier de formation à l' intention d'une trentaine de jeunes stagiaires de l’agence pour la promotion de l’emploi des jeunes contingent 2019.

Hôpital Gabriel Touré : Colère et indignation après l’amputation du bras d’un nouveau-né suite à « une erreur médicale »

L’amputation du bras d’un nouveau-né suscite colère et indignation au sein de l’opinion nationale. Pour certains, trois nouveaux nés auraient été amputés du bras à l’hôpital Gabriel Touré. C’était à la suite d’ « une erreur médicale » dans le service de néonatalogie. Mais la direction de l’hôpital ne confirme pas ce chiffre, ni de mort, mais reconnaît « l’erreur médicale ». Plusieurs associations de santé et parents de patients dénoncent « un acte inadmissible qui doit être puni ».

L’homme d’affaires impliqué dans le scandale des hélicoptères: Va-t-il échapper à la commission d’enquête parlementaire ?

Trop de flous entourent le dossier d’achat d’hélicoptères cloués au sol. De plus en plus, l’étau se resserre autour de l’homme d’affaires malien mouillé dans cette affaire qui fait trop de bruits au Mali et ailleurs.

Coopération bilatérale Mali-Nigeria : un échange à hauteur de souhait

Les officiers stagiaires de la 3ème promotion de l’Ecole de guerre de l’Armée de Terre du Nigeria, ont été reçus en audience, le samedi 3 août 2019 par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita au Palais de Koulouba.

Gao: un Bataillon Spécial pour combattre le terrorisme dans le Gourma

Les deux premières sections de ce Bataillon ont bouclé le lundi 5 août 2019 une formation, initiée par la Force Barkhane, au Camp Firhoun Ag Alinçar de Gao. Ce bataillon s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Mali.

Qui veut chasser les chrétiens au centre du Mali et au Nord du Burkina-Faso ?

A voir de très près, on se rend compte qu’il y a une similitude entre les attaques au centre du Mali et celles au Nord du Burkina. Cette similitude ne doit pas être le fait du hasard et ces attaques ne doivent pas être considérées comme des coups d’éclats momentanés. Force est de croire qu’il faut se laisser convaincre qu’il s’agit d’une planification. Tout se passe comme si on assistait à un conflit confessionnel en gestation.

Rencontre Citoyen : L’accord politique de gouvernance expliqué aux ségoviens.

Le samedi 13 Juillet 2019 à Ségou dans la salle Tientiguiba Danté, les représentants de 30 communes du cercle de Ségou sont allés à la rencontre du ministre du dialogue social, du travail et de la fonction publique Monsieur Oumar Hamadoun Dicko. L’objectif de la dite rencontre était de s’entendre expliquer le contenu de l’accord politique et du dialogue social inclusif. Cinq interventions ont été faites :

Education : Vers la valorisation des langues africaines

La réunion consultative sur la création de terminologie en langues africaines a pris fin le mercredi 24 juillet dernier, à Bamako. Cette rencontre de deux jours organisée par l’Académie africaine des langues (Acalan), a permis aux experts des pays membres, de prendre le train du développement en conférant aux langues africaines toute la terminologie nécessaire à leur utilisation. Pour les acteurs, à l’heure de la mondialisation, il est indispensable de créer les conditions permettant aux langues africaines de devenir véritablement des langues de travail.

Éliminatoires CAN 2021 : Un calendrier clément pour les Aigles du Mali

La Coupe d’Afrique des nations 2021 se déroulera au Cameroun. Pour rallier le pays de Samuel Eto’o, les Aigles du Mali connaissent déjà le chemin qu’il faudra passer, après le tirage des groupes des éliminatoires et l’officialisation du calendrier des 6 journées à disputer.

Sécurité : Près de 1700 nouveaux soldats viennent de rejoindre les FAMA

Près de 1 700 jeunes nouveaux soldats viennent de boucler leur formation aux centres de formation commune de base de Tiby, Markala et Baphho. Cet effectif vient renforcer les capacités des FAMa, précisent les forces armées maliennes sur leur site internet. « Ces jeunes soldats ont été présentés au drapeau le lundi 29 juillet 2019 à Bapho et à Tiby », indique la même source.

DÉSENCLAVEMENT Plus 87 milliards de F CFA pour renforcer la route Bourem-Kidal

Le 25 juillet 2019, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé un protocole de financement pour l’amélioration de la qualité du réseau routier de la section Bourem-Kidal.

AUTO EMPLOI ET FORMATION PROFESSIONNELLE Jean Claude Sidibé à l'école des Coupes et Coutures

Dans le cadre de son suivi rigoureux dans la formation des 50 bourses offertes à l'ANPE par le Centre d'orientation professionnelle en coupe/couture (COPCC) au profit des jeunes filles déscolarisées et des femmes en inactivité que l'ANPE a organisé une visite de terrain. La dite visite a été effectuée le jeudi 25 juillet dernier par le ministre Jean Claude Sidibe et une délégation de l'ANPE guidée par son directeur Ibrahim Ag Nock.

AMÉLIORATION DU PLATEAU TECHNIQUE DES SERVICES DE SANTE Le Croissant rouge émirati aux côtés du CH Gabriel Touré

Le Croissant rouge de l'Émirat des Arabes Unis a inauguré, le mercredi 24 juillet 2019, le laboratoire biomédical du Centre hospitalier et universitaire (CHU) Gabriel Touré, rénové, et un château d'eau au CHU de Point G. La cérémonie était présidée par Faïssal, chef de la délégation du Croissant rouge émirati.

CAMPAGNE NATIONALE DE REBOISEMENT La forêt classée de Fanzana restaurée

Dans le cadre de la campagne régionale de reboisement à Ségou, la Société de gestion forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGF-AHC) a entièrement financé le reboisement de 5 hectares clôturés, soit environ 5500 plants dans la forêt classée de Fanzana dans la commune rurale de Pelengana.

Répondre aux impératifs de développement du Mali: le DG de la Banque Arabe pour le Développement en l’Afrique en visite au Mali.

Le Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA) Dr. Sidi Ould TAH a été reçu lundi après-midi par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr. Boubou CISSE.

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé lance les épreuves du DEF 2019

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé a lancé ce matin les épreuves du DEF (Diplôme d’études fondamentales) à l’école Mamadou Konaté, en CIII du district de Bamako. Accompagné du Ministre de l’Education nationale, Dr Témoré Tioulenta, du Gouverneur du district de Bamako, le Général de Brigade Débérékoua Soara et du Maire, Adama Sangaré, le Premier ministre a symboliquement ouvert l’enveloppe contenant le sujet de l’épreuve de ce matin.

22ème Session du Conseil d’administration de la SOMAGEP-SA : « Une augmentation de 8,14% du chiffre d’affaires entre 2017 au 31 décembre 2018 »

Pr. Younouss Hamèye Dicko, Président du Conseil d’administration de la SOMAGEP-SA, a présidé, le jeudi 25 juillet 2019, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 22ème Session du Conseil d’administration de la SOMAGEP-SA tenue, à son siège, en présence de son directeur général, Boubacar Kane et l’ensemble des administrateurs. Ordre du jour : présentation du rapport annuel d’activités de l’exercice 2018 et l’examen et adoption des états financiers de l’exercice 2018.

Haut conseil des maliens de l’extérieur : De 2013 à nos jours, 24 mille maliens sont rentrés au pays et plus de 3 mille sont en situation de détresse dans les pays d’accueil

« Ces dernières années, les maliens vivant à l’extérieur ont contribué à plus de 500 milliards de nos francs CFA ». C’est par ces chiffres colossaux que les responsables du HCME ont planté le décor en animant une conférence de presse le jeudi 25 juillet dernier à la maison de la presse pour faire un état des lieux des activités menées. Cette conférence de presse était entre autres animée par le chargé des affaires administratives et juridique du HCME, Mamadou Lamine Bane ; le secrétaire exécutif provisoire de la structure, Samia Kanté et plusieurs premiers responsables des autres localités venus pour la circonstance.

Le sexe comme moyen de chantage

Certains hommes excellent dans ce domaine. Ils sont constamment à la recherche de femmes mariées fragiles. Une dame est dans l’embarra. Son cœur balance entre et recours à la justice ou le silence. Elle a fait la confidence à un homme en tenue pour le secourir. La légèreté de cette dame se traduit aussi par sa naïveté. Elle raconte que chaque fois qu’elle rencontre ce monsieur dans un lieu approprié pour une telle activité, elle trouvait son étalon avec son ordinateur allumé, soi-disant en train d’écouter de la musique, alors qu’il mettait son ordinateur en mode enregistrement vidéo pour avoir des vidéos de sa proie, afin de la retenir par d’autres moyens peu orthodoxes, sachant que cette dame a un porte-monnaie suffisamment garni. Le jeune homme était à ses petits soins. Femme, réputée une bonne épouse à la maison.

Silence de carpe des élus de la nation autour de l’achat des hélicoptères Les députés désormais face à l’histoire et au peuple malien

C’est au moment où le commun des mortels s’indigne de la rocambolesque et controversée affaire d’achat des hélicoptères défectueux que ceux qui sont censés défendre les populations s’emmurent dans un silence assourdissant et incompréhensible. Les élus de la Nation, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, n’ont jusque-là pas éprouvé le moindre sentiment d’indignation à fortiori envisagé une quelconque commission d’enquête parlementaire, toute chose qui relève de leurs prérogatives. Pourquoi le silence des députés face à ce qui s’apparente à l’arnaque du peuple ? Protègeraient-ils des complices en leur sein ? Pourraient-ils compter encore sur leurs électeurs après les avoir trahi ?

Clinique prénatale Mohammed VI et centre de formation professionnelle : Deux grands projets gracieusement offerts au Mali par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable

Le Royaume du Maroc a décidé de faire donation de la Clinique prénatale Mohammed VI sise à Sébénicoro au Mali. Ces deux infrastructures ont été construites grâce à la Fondation Mohammed VI pour le développement durable à hauteur de plusieurs milliards de nos francs. C’est le témoignage de l’excellence des relations qui existent entre le Royaume du Maroc et le Mali.

Une organisation internationale pour la justice et la transparence écrit au ministre de la justice du Mali : “5 millions de F CFA…pour pouvoir sortir de prison quand on est innocent sans aucun doute “

Suite à nos révélations sur plus de 100 personnes détenues par Barkhane en violation de la présomption d’innocence, 76 de ces personnes injustement incarcérées au Mali depuis des années, sous prétexte de la lutte contre le terrorisme, en violation flagrante et insouciante des droits humains, ont été libérés. L’Organisation Imouhagh International pour la Justice et la Transparence, sous la signature de sa consultante juridique, Fortuné Sarah, saisit la balle au rebond et interpelle le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme de la République du Mali à travers une lettre ouverte dont nous vous faisons part du contenu, sans aucun commentaire. Seul le titre, tiré du texte, est de la Rédaction.

Urbi et orbi «Avec l’énergie solaire, le Mali peut devenir exportateur net d’électricité »

Le projet intégrateur de Gouina est à 40% de réalisation, la fin des travaux est prévue pour mai 2020. Cette centrale hydro-électrique aura une capacité de 140 MW. Située en territoire malien, elle permettra d’accroitre notre capacité de production selon une clef de répartition entre le Mali, le Sénégal et la Mauritanie établie par l’Omvs.

Decouverte : Viviane mina Sidibé "Une actrice autodidacte qui impressionne par son talent "

Pourtant autodidacte dans le cinéma, la jeune actrice comédienne, Viviane Nina Sidibé, s’est forgé une solide réputation dans le monde du cinéma malien et africain. Auréolée de nombreux prix sur le plan national et international, Viviane qui a joué dans une dizaine de films s’érige aujourd’hui comme l’une des meilleures actrices de cinéma au Mali. En plus du cinéma, Viviane attire l’attention grâce son talent de présentatrice télé. Votre rubrique « Découverte » s’est intéressée cette semaine à la jeune dame multidisciplinaire.

Lutte contre le chômage des jeunes : Le Centre de formation professionnelle Cheich Zayed ouvre ses portes

Les locaux de l'Ong Al Farouk ont servi de cadre à la cérémonie d'inauguration du Centre de formation professionnelle Cheick Zayed (Cfpcz) communément appelé l’université du Sahel. Ladite Cérémonie était présidée par le représentant du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Drissa Guindo. Pour la circonstance, il était entouré du directeur de l'Ong Al Farouk, Idrissa Kontao, du maire de la commune IV, Adama Berthé, du représentant de la Fondation Mohamed Ben Rashid, Pr Oubeï Mascoura et de plusieurs personnalités de notre pays.

Pour une meilleure appropriation du dialogue politique inclusif : La plateforme « Défendons le Mali » lance le débat à travers un colloque

Le Centre international de conférences de Bamako (Cicb) a servi de cadre à l’organisation du premier colloque de la plateforme « Défendons le Mali » placé sous le thème : «Accord politique de gouvernance et Dialogue national inclusif, des opportunités pour la paix ». La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre des Réformes institutionnelles est des Relations avec la société civile, Amadou Thiam, en présence du ministre des Maliens de l’extérieur, Amadou Koïta, de la présidente de la Plateforme, Fatoumata Sacko et plusieurs personnalités politiques et de la société civile.

Le président IBK a l’ouverture de la 1ère édition DU SALEP (22 au 26 JUILLET 2019 AU CICB) : «La volonté politique est là et nous cherchons des financements partout où nous allons»

La 1ère édition du Salon de l’entreprenariat et des Petites et moyennes entreprises (Salep) dont le lancement au eu lieu le 22 juillet dernier au Centre international de conférence de Bamako (Cicb) prendra fin ce vendredi. A l’ouverture de cette semaine de construction de l’entreprenariat jeune et de femme, le président Ibrahim Boubacar Kéita, entouré des invités d’honneur, a affiché son ambition qui est qu’un jour le Mali aussi ait ses capitaines d’entreprises à dimension continentale et mondiale.

Campagne agricole : Les paysans dénoncent l’indisponibilité des engrais

Pour la campagne agricole 2019-2020, 15 milliards de FCFA sont débloqués par l’Etat pour subventionner les engrais, contre 20 milliards l’année dernière. Et jusque-là, nombreux sont les paysans qui se plaignent de l’indisponibilité de ces engrais sur le terrain. Selon la direction nationale de l’agriculture (DNA), la situation sécuritaire en est pour quelque chose.

Mot de la semaine : Salon

La cérémonie d’ouverture de la première édition du Salon de l’Entreprenariat et des Petites et Moyennes Entreprises, PME, a eu lieu le lundi 22 juillet 2019 au Centre International des Conférences de Bamako, CICB. Présidée par le chef de l’Etat, la cérémonie d’ouverture a enregistré la présence des membres du Gouvernement, des députés, des partenaires techniques et financiers et les entrepreneurs nationaux avec à leur tête le Président du Patronat.

La Chine et le Mali signent l’adhésion du Mali à l’Initiative de la “Nouvelle Route de la Soie” ; Une nouvelle opportunité pour une nouvelle croissance

Hier jeudi 25 juillet 2019, le Mali et la Chine ont signé le Mémorandum de coopération dans le cadre de l'Initiative la Ceinture et la Route, sous la haute présidence d’Ibrahim Boubacar KEITA, président de la République. A cette occasion, Le Républicain vous propose l’intégralité de l'article signé par ZHU Liying, l'Ambassadeur de Chine au Mali. Selon lui, « face aux risques du protectionnisme économique et de l’unilatéralisme politique dans le monde, face à la tendance égoïste de “chacun pour soi”, l’initiative de la Nouvelle Route de la Soie offre une nouvelle plateforme, une nouvelle opportunité pour une nouvelle croissance ». Lisez plutôt !

Mamadou Sinsy Coulibaly lors de la rentrée économique : «L’insécurité juridique et judiciaire impacte négativement le climat des affaires et constitue un frein à la volonté d’investir au Mali »

Hier, jeudi 25 juillet 2019, la 3ème édition de la rentrée économique s’est tenue dans la salle des banquets du Palais présidentiel de Koulouba sous la haute présidence du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEÏTA (IBK), en présence des membres du gouvernement, des diplomates accrédités au Mali, des honorables députés et des acteurs économiques. Au cours de cette rencontre économique, le Président du conseil national du Patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly a fait savoir que le tribunal du commerce du Mali dans son fonctionnement actuel est un frein au business. Selon lui, il ne rassure ni les acteurs économiques locaux ni les investisseurs étrangers. A cet effet, il a souhaité que ledit tribunal soit reformé pour répondre aux besoins. « Les entreprises privées, dans leur immense majorité, ressentent une certaine insécurité juridique et judiciaire dans l’exercice de leurs activités économiques. Cette insécurité juridique et judiciaire impacte négativement le climat des affaires et constitue un frein à la volonté des investisseurs étrangers d’investir au Mali », a-t-il déploré.

Amadou Thiam, ministre en charge des réformes institutionnelles "La société civile est au cœur de toutes les actions du département"

Echanger et discuter avec la société civile de la région de Koulikoro. Tel est l'objectif d'une rencontre citoyenne nationale de concertation et de renforcement des capacités de la société civile, étape de Koulikoro. Lesdites concertations ont eu lieu les vendredi et samedi derniers, dans la salle de conférence du gouvernorat de la Cité du Méguétan. Elles sont organisées par le ministère des réformes institutionnelles et des relations avec la société civile, en partenariat avec la fondation Konrad Adenauer Stiftung.

Basketball : La 1ère édition de l’Afro-Can Hommes Bamako 2019 lancée

Débutée le vendredi dernier, la cérémonie d'ouverture officielle de la compétition a eu lieu le samedi 20 juillet 2019 au palais des sports Salamatou Maïga. Ladite cérémonie était Présidée par le ministre des sports Arouna Modibo Touré, qui était accompagné par le président de la commission d'organisation de l'Afro-Can, M. Diakaridia Diakité et du président de la fédération malienne basketball Harouna B Maiga.

KOLONDIÉBA : L’ouverture du 1er Commissariat soulage la population

Le Ministre de la sécurité et de la Protection civile a inauguré le jeudi 12 juillet 2019, le tout premier commissariat du cercle de Kolondiéba. Le soulagement des populations était perceptible.

Sensibilisation sur l’insécurité routière : L’ANASER cible l’axe Bamako-Koulikoro

Conformément aux instructions et orientations du ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, Ibrahima Abdoul LY, l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER) a organisé, les 19 et 20 juillet, en partenariat avec les unités motocyclistes de la Gendarmerie, la Jeune Chambre Internationale (JCI) de Moribabougou, les syndicats de chauffeurs, et les agents des collectivités de la ligne Bamako-Koulikoro, une vaste opération de sensibilisation à l’endroit des usagers et riverains de l’axe Bamako-Koulikoro.

CANAM : Pourquoi il faut faire confiance à Mahamane Baby…

Réussir sa mission et conforter les acquis, l’ancien ministre Mahamane Baby est crédité d’un bon parcours qu’il mettra à la disposition de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam).

Lutte contre la malnutrition et la faim : IBK, reçoit les participants au Forum

Le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA , a reçu en audience en milieu de matinée du 23 juillet 2019, une délégation de participants au Forum national sur la nutrition et l’alimentation conduite par Son Excellence Monsieur Daniel Kablan Duncan, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire , Coordinateur du Centre Régional de lutte contre la faim. La délégation comprenait notamment l’ancien président de la République de Tanzanie, Jakaya Kikwete.

IBK reçoit le commandant de la Force Barkhane : « Les Famas sont des soldats très combatifs , très courageux» dixit le commandant sortant de la Force Barkhane.

Le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Chef Suprême des Armées a reçu en début de soirée du mardi 23 juillet 2019 au Palais présidentiel de Koulouba , le Général de Division Frédéric Blachon , Commandant de la Force Barkhane en fin de mandat dans notre pays. Le général Blachon accompagné de l’Ambassadeur de France au Mali et de son remplaçant le général Pascal Facon, était venu rendre une visite de courtoisie au Président de la République et lui faire ses adieux.

Désenclavement aérien du centre du Mali : L’Aeroport de Mopti sera équipé comme celui de Bamako Senou et passera à la norme H24

Le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, a reçu en audience en milieu d’après-midi,au Palais présidentiel de Koulouba mardi 23 juillet 2019 M.Mohamed Moussa, Président du Conseil d’Administration de l’ASECNA (Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar) et ses proches collaborateurs.

Communiqué du ministère de la santé et des affaires sociales sur la malnutrition dans la commune de MONDORO

Le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales informe l’opinion nationale et internationale, qu’il a été saisi le lundi 22 juillet 2019, par la Direction Régionale de la Santé de Mopti, de l’enregistrement d’un nombre inhabituel de cas de malnutrition dans la commune rurale de Mondoro, dans le cercle de Douentza, région de Mopti.

Campagne du hadj 2019 : Le départ des pèlerins de la filière gouvernementale prévu du 25 au 29 juillet prochain

Après la clôture des sessions de formations, on connait déjà le programme des vols des pèlerins de la filière gouvernementale aux Lieux Saints de l’Islam en Arabie Saoudite. Et cinq vols sont prévus pour transporter les 2 000 pèlerins de cette filière, du 25 au 29 juillet. Ainsi, le premier vol quittera Bamako pour l’Arabie Saoudite, le 25 juillet, ensuite suivront les autres vols jusqu’au 29 juillet.

Pour le succès du second mandat d’IBK : Le Premier ministre prodigue des conseils à l’EPM

Les membres de l’alliance Ensemble pour le Mali (EPM) étaient en conclave le week-end dernier au Cres de Badalabougou. Objectif : outiller ses responsables et dégager des propositions pour la bonne tenue du dialogue politique inclusif. Ces assises étaient présidées par le président de l’EPM Dr. Bocary Tréta qui avait à ses côtés le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr. Boubou Cissé.

Tanière des aigles du mali : Suite à notre article paru le 16 juillet 2019 où nous titrions ‘’ NON CONTENT DES CRITIQUES EN SON EGARD SUITE A L’ELIMINATION LAMENTABLE DES AIGLES DU MALI A LA PHASE FINALE DE LA CAN DE FOOTBALL 2019 ; le vaniteux Mohamed Magassouba traite les maliens d’ingrat’’.

L’entraineur intérimaire s’est une nouvelle fois honteusement illustré en réagissant à travers un communiqué de presse dans un site de la place. En croire le gueulard Mohamed Magassouba, son éducation ne le permet pas de tenir des propos que nous avions écrit. Nous nous persistons et signons que le ‘’Zairois » a bel et bien traité les maliens d’ingrat.

Drapeau national brule, bâtiments publics vandalises : La CMA défie encore tout un peuple

Depuis 2012, le Mali est pris en otage par une minorité arabo-touareg regroupée au sein de la Coordination des Mouvements de l’Azawad, CMA. Malgré toutes les concessions faites à cette minorité, parmi lesquelles la signature d’un Accord lui donnant tous les privilèges au détriment souvent du reste des Maliens, elle refuse de s’intégrer dans l’ensemble national et s’accroche toujours à son utopique projet d’Etat indépendant. Les actes ignobles perpétrés le mercredi 17 juillet contre le Mali et ses symboles sont encore la preuve de la mauvaise foi de la CMA pour une application diligente de l’Accord pour la paix et la réconciliation. Pourra-t-on continuer à nous accommoder de ce manquement grave aux lois de la République du Mali ? Que dire de l’attitude complaisamment affichée de la Communauté internationale qui n’a condamné que du bout des lèvres les actes de sabotage des symboles de l’Etat ?

Filière mangue : L’or vert du Mali

Le Mali est l’un des plus grands pays producteurs de mangue dans le monde. Selon le rapport du bilan de la campagne 2016, la quantité totale de mangues produites est estimée à 66. 669 contre 66.049 tonnes en 2015. En ce qui concerne les exportations, le volume de mangues exportées est de 40.457 tonnes en 2016 contre 38.528 tonnes en 2015. Les principaux bassins de cette production sont les régions de Sikasso (60%), Bamako (17%) et de Koulikoro (14%).

Femme et foncier agricole : Le ministère en charge de la Promotion de la Femme joue sa partition pour faciliter l’accessibilité des femmes à la terre

« Garantir les droits fonciers des femmes et l’accès équitable et sécurisé des femmes à la terre », tel était l’intitulé du thème de l’atelier de réflexion sur le droit domanial et foncier et le genre. La rencontre de deux jours, qui se tient dans un hôtel de la place, était présidée par le ministre des Domaines et des Affaires foncières, Alioune Badara Berthé. Étaient présents, la directrice adjointe de la Coopération canadienne, Myriama Pierre-Louis, le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré et le maire de la Commune IV, Abdoulaye Yattara.

Edito : 2019, une année porte-bonheur pour l’Algérie

La 32ième édition de la coupe d’Afrique des nations de football a connu son épilogue avec le sacre des Fennecs algériens au détriment des lions du Sénégal. Par cette belle victoire, l’équipe nationale de football vient d’offrir à son peuple le plus beau cadeau et du coup parachève la grande prouesse politique sur le régime autoritaire d’Abdel Aziz Bouteflika et son clan.

Amazone de la semaine : Djenaba Traoré

InfoSept dans la diversité des articles qu’il propose à ses lecteurs et lectrices, met en lumière, chaque semaine le parcours, la capacité et les faits remarquables d’une femme malienne. Cette semaine nous avons choisi une reine de la cuisine. Djenaba Traoré est une bloggeuse culinaire et gère une entreprise spécialisée en Food Design, c’est-à-dire la conception des plats pour les restaurateurs et les particuliers et en food Safety, c’est-à-dire la sécurité des aliments en termes de santé et d’hygiène pour les entreprises agroalimentaires et restaurants.

Protection des populations maliennes : La Douane, le rempart contre la fraude et le trafic illicite

Dans sa mission de lutte contre la fraude et le trafic illicite, la Douane malienne sous la houlette de l'Inspecteur général Mahamet Doucara, vient d’effectuer d’importantes saisies dont plusieurs quantités de produits pharmaceutiques contrefaits à Kouremalé, d’armes de guerre à Mopti et cinq tonnes de viande de volaille avariée à Kouremalé.

Afrobasket U16, Cap-Vert 2019 : Les Aiglonnets du Mali n’ont pas pu conserver leur titre

Les Aiglonnets du Mali ne sont plus champions d’Afrique U16 de basketball. Ils ont perdu leur titre en s’inclinant 57-66 face à l’Egypte, le dimanche 14 juillet, en finale de l’Afrobasket U16, Cap-Vert 2019. Au cours de cette compétition, ils ont réalisé un parcours sans faute en écartant tous les candidats sérieux au titre, avant d’être surpris par l’Egypte en finale 57-66.

Championnat national de football : La composition des poules dévoilée

Le démarrage du championnat national de football «Ligue I Orange» 2019-2020 est prévu pour le vendredi 16 août prochain. Mais avant cela, la Fédération malienne de football a procédé, le lundi 15 juillet dernier, au tirage au sort pour la composition des deux poules A et B de ce championnat national de Ligue I Orange.

CAN Egypte 2019 : Baba Cissouma honoré au Caire

La presse malienne et plus particulièrement la presse sportive a été honorée en Egypte en marge de la 32e édition de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) à travers le journaliste Baba Cissouma qui a été récompensé par l'Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS). C'était samedi 13 juillet dernier à la faveur d'un Cocktail dinatoire dénommé ‘’Journalists On the Podium’’ tenu au Caire.

Pour la resolution des conflits du centre du mali : Le collectif «Stop ! Trop de morts» voit le jour !

Afin de contribuer à la résolution définitive des conflits intercommunautaires qui sévissent dans le centre du pays, un collectif dénommé ‘’Stop ! Trop de mort’’ a été mis en place par des jeunes engagés et soucieux du bien-être de leur pays : Le Mali. Le collectif a été officiellement lancé le 13 juillet dernier à la maison de la presse.

Dialogue politique national au Burkina Faso Quand Roch Marc Christian Kaboré indique la voie à IBK

C’est le lundi 15 juillet 2019 que le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé le lancement des travaux du dialogue politique national à Ouagadougou au Burkina Faso. Réunissant la Majorité et l’Opposition, l’objectif général de ce dialogue, qui durera une semaine, est d’aborder toutes les questions d'intérêt national, notamment l'organisation des élections de 2020, la situation nationale et la cohésion sociale. Prenant la pleine mesure de la gravité de la situation politico-sécuritaire, le Président Burkinabé est sorti des guerres de tranchées en associant non seulement toute la classe politique, mais aussi et surtout, en confiant la présidence du dialogue au chef de file de l’Opposition Zéphirin Diabré et au Président de la Mouvance Présidentielle Simon Compaoré. Le cas Burkinabé va-t-il servir de leçon aux autorités maliennes qui s’apprêtent à faire la même chose?

Pénurie de petite monnaie : La BCEAO préconisera le e-paiement

Actuellement, trouver de la petite monnaie au Mali est très difficile. Cette «situation anormale», pénalise de nombreux commerces qui perdent des clients, ralentit le service dans de nombreuses administrations publiques et suscite même des activités illégales comme la perception de commissions pour faire de la monnaie.

Mot de la semaine : Hommage

Le ciel politique sénégalais est désormais privé d’une brillante étoile depuis le lundi 15 juillet 2019 date du décès de l’une des grandes figures de la scène politique africaine, en l’occurrence Ousmane Tanor Dieng. Il s’en est allé à 72 ans après une longue et tumultueuse carrière politique. Des hommages dignes de son rang lui ont été rendus par les plus hautes autorités du pays de la Téranga, à commencer par le Président de la République Macky Sall, qui dans un communiqué a reconnu la perte d’un digne fils du terroir.

Médias : Formation de Journalistes sensible aux enfants et au genre

Cette année, nous célébrons le 30ième anniversaire de la convention relative aux droits des enfants (CED), que le Mali a été parmi les premiers pays à ratifier. Agence Malienne de Presse et de Publicité (AMAP) et l’Association pour les Jeunes Enfants Communicateurs (APJEC) avec l’appui de l’UNICEF ont organisé un atelier national « le journalisme sensible aux enfants et genre » du 15 au 16 juillet 2019 au siège de l’AMAP.

Moumini Guindo président de l'OCLEI sur la corruption «II faut frapper là où ça fait mal»

À l'occasion de la journée africaine de la lutte contre la corruption, l'OCLEI a organisé une conférence de presse pour expliquer comment peut-on lutter contre la délinquance financière. C'était le mercredi 10 juillet 2019 à l'ex-ENA. La rencontre a été animée par M Moumini Guindo, Président de l'OCLEI.

Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) De la méchanceté gratuite contre le DG sortant

Servir son pays à un plus haut niveau est délicat. Très délicat. Bréhima Noumoussa Diallo, ex-DG de l’INPS fait l’objet d’attaques à visage couvert dans certains milieux. Celles et ceux qui l’attaquent n’ont pas le courage de le faire à visage découvert ou publiquement. Pourquoi ? Parce que ces personnes faisaient partie de ses plus proches collaborateurs. Mais, il y a eu un moment, où M. Diallo a voulu insuffler un nouveau souffle dans le fonctionnement de la boîte qu’il a fait des nominations. Ce qui a provoqué le courroux de beaucoup.

Sanctions de l’ONU : Mohamed Ould Mataly basta !

Membre de la Plateforme, député, Mohamed Ould Mataly pourrait difficilement convaincre de son innocence des sanctions prises en son encontre. A l’évidence, son passé tumultueux durant l’occupation armée peut également ressurgir.

Processus de dialogue politique inclusif : / Le triumvirat, après sa rencontre avec certains anciens chefs d’Etat et anciens Premiers ministres du Mali, face à la presse : / « A ce jour, nous avons plutôt un sentiment positif sans nier les difficultés »

Trois semaines après leur installation par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, les facilitateurs du dialogue politique inclusif étaient face à la presse, hier, mercredi 17 juillet 2019 au bureau du Médiateur de la République sis au quartier Hamdallaye ACI 2000 de Bamako pour informer des actions qu’ils ont déjà engagé.

Sortie de la 13e promotion de l’école des sous-officiers de Banankoro : 84 éléments augmentent de galon

84 éléments dont 2 venant de la République de la Côte d’Ivoire et 19 du personnel féminin ont pris leur galon de sous-officiers à Banankoro le vendredi 12 juillet 2019. Cette cérémonie pleine de sens et d’émotion a été présidée par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Général de Division Ibrahim Dahirou Dembélé.

Le G5 Sahel et la question sécuritaire : Le ministre Tiébilé Dramé souhaite que soit associée la CEDEAO

Pour Tiébilé Dramé, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le Mali est un pays d’une vieille civilisation faite de brassage réel entre différentes communautés. Invité de la rédaction de France 24 le weekend dernier, le chef de la diplomatie malienne défendait ainsi la nature cosmopolite d’un pays ébranlé par de récentes violences intercommunautaires. « Les violences sont en réalité le fruit d’une stratégie des groupes terroristes opposant les communautés les unes aux autres », a-t-il laissé entendre. Sur la lancinante question  du G5 Sahel, le ministre souhaite que soit impliquée la CEDEAO, qui a eu dans le passé un volet sécurité et défense avec des résultats importants.

Les suggestions du Pr Ali N. Diallo à son cadet Ibrahim Boubacar Kéita : « Aie plus peur de ton peuple que de tes partenaires étrangers … » – Il faut s’attacher ardemment à l’organisation du Dialogue politique inclusif sans sujet tabou

Quelques suggestions à mon cadet, mon ami, mon camarade C’est dommage que tu obliges tes petits frères, tes grands frères ensuite à te parler aussi par voie de presse !

Coopération bilatérale : L’Ambassade de Turquie célèbre la date du 15 juillet 2016 et salue la coopération entre Bamako-Ankara

La journée de la démocratie et de l’unité nationale en Turquie, la coopération entre Bamako et Ankara, ont été entre autres sujets au centre d’un échange entre le nouvel ambassadeur de Turquie, son excellence, M. Murat M. Onart et les journalistes maliens. C’était à la résidence de la dite ambassade à la cité du Niger, le lundi, 15 juillet 2019.

LA ZONE DE LIBRE-ECHANGE ET L’ECO, UNE AUBAINE POUR LES PAYS CFA Un sommet de l’UEMOA pour quoi faire ?

Décidemment, le Président français Emmanuel Macron ne dort plus que d’un œil depuis l’adoption par les 15 pays de la CEDEAO d’une monnaie unique qui s’appelle Eco. Son angoisse aurait grandi alors que les 54 Etats africains ont accordé leurs violons pour une zone de libre-échange africaine. Macron a multiplié ces derniers jours des rencontres avec les chefs d’Etat du pré-carré français pour qu’ils trainent encore les pieds avant d’adhérer à l’Eco. Le 21ième sommet ordinaire qui s’est tenue à Abidjan est la suite logique des manouvres entreprises par Macron et Alassane Ouattara ainsi que Macky Sall qui sont les défenseurs de cette cause perdue.  Vont-ils finalement baisser la garde ?

DIALOGUE POLITIQUE ET SOCIAL INCLUSIF : Un consensus national  se dessine

Grâce à la sagesse des trois grandes personnalités désignées par le Président de la République, nous nous acheminons vers un consensus national autour du dialogue politique et social. Baba Hakib Haidara, Ousmane Issoufi Maiga et Aminata Dramane Traoré sont en passe d’écrire une belle page de l’histoire politique de notre pays étant à la base de la grande retrouvaille entre  les acteurs sociopolitiques qui se regardaient en chiens de faïence. Ce dialogue tant attendu aboutira-t-il à de fortes recommandations qui dessineront des belles perspectives pour un avenir radieux ?

Assemblée générale extraordinaire de la FEMAFOOT ce samedi : Pour adopter le Code électoral, le règlement d’application des statuts et le règlement de l’AG élective …

L’Assemblée générale extraordinaire de la Fédération malienne de football prévue ce samedi a pour ordre du jour l’adoption des textes. Il s’agit du code électoral, le règlement d’application des statuts ainsi que le règlement de l’Assemblée générale élective du 29 août prochain.

Pour services rendus à la promotion des sports équestres : La Fédération décerne un Trophée au Chérif de Nioro, M’Bouillé Haïdara !

Profitant du Grand Prix Inter-ligues à Nioro, le samedi 6 juillet dernier, le président de la Fédération malienne des sports équestres, Mohamed Haïdara, a décerné un Trophée au chérif de Nioro, M’Bouillé Haïdara, en reconnaissance de tout ce qu’il a fait pour la promotion de cette discipline au Mali.

Mme Traoré Mariam Sangaré dite Sista mam, reggae woman malienne : “Peut-être qu’il y a un complot contre le reggae au Mali”

Mme Traore Mariam Sangaré, artistiquement surnommée Sista Mam, est une chanteuse, auteure, compositrice et interprète malienne qui a plusieurs années d’expérience dans le milieu musical. La particularité avec Sista Mam, c’est qu’elle fait du reggae et elle est la première et (probablement) la seule reggaewoman au Mali. Dans l’entretien qui suit, Sista Mam nous parle de sa carrière musicale, les difficultés rencontrées, ses ambitions et surtout elle lance un cri de cœur aux acteurs culturels maliens qui considèrent moins le reggae par rapport aux autres genres musicaux.      Aujourd’hui- Mali : Comment vous êtes venue dans la musique ?

Editorial : Le Franc CFA est mort. Vive l’Eco !

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, UEMOA,  étaient en conclave le vendredi 12 juillet 2019  à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Suite à nos révélations sur plus de 100 personnes emprisonnées par BARKHANE SANS JUGEMENT : Le Ministère de la Justice en libère 76

l semble bien que nos révélations sur plus de 100 personnes détenues depuis des années en violation de la présomption d’innocence, suite à leur interpellation par Barkhane, ont produit leur effet puisque le Ministère de la Justice s’est aussitôt saisi du dossier pour faire ensuite libérer 76 de ces détenus dont majoritairement des peulhs.

Le rapport 2018 du vérificateur général l’a révélé : 5 millions de produits périmés d’une valeur de 1,14 milliard de Fcfa recensés dans les magasins de stockage de la Ppm

711 millions de Fcfa de créances non prises en compte décelés dans la gestion des Aéroport du Mali (Adm). Le Bureau du Vérificateur général dirigé par Samba Alhamdou Baby a publié son rapport 2018, un document de 101 pages composé de trois parties et de trois chapitres. Il en ressort que le BVG a réalisé 10 missions au nombre desquelles six vérifications de suivi des recommandations, deux vérifications de performance et deux vérifications financières. Nous vous présentons quelques cas évoqués dans ledit rapport. Cas de l’Université de Ségou

Nominations au conseil des ministres du mercredi 10 juillet 2019 – CANAM : Mahamane Baby aux commandes !

Le Conseil des ministres tenu le mercredi 10 juillet 2019 a procédé aux nominations de plusieurs cadres au sein de différents services très stratégiques. Il s’agit de l’Institut national de prévoyance sociale (Inps, de la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) de la Cour Suprême…

Badra Alou Sissoko : Amion derrière la caméra et devant l’objectif

La corruption et la délinquance financière sont des fléaux qui tuent l’économie et entravent l’essor des pays dits en développement. Malgré la multiplicité des services de contrôle, le mal persiste. Le réalisateur Djibril Kouyaté a eu le bon réflexe en montant un scénario sur le fléau de la corruption dans la série “Walaha”.

Affaire Karim Keïta contre les journalistes Dramé et Saxe : Le verdict du juge attendu le 17 juillet prochain sur les exceptions soulevées par les avocats de la défense

Hier, mercredi 10 juillet 2019, le troisième round du procès opposant le député Karim Kéita, non moins fils du président de la République du Mali, aux journalistes Adama Dramé, directeur de publication de l’Hebdomadaire «Le Sphinx» et Mamadou Diadié Sacko (Saxe), promoteur de la Radio Futurs Médias (RFM), poursuivis pour «diffamation» et pour « complicité » s’est déroulé au tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako. Au cours de cette audience, les avocats de la défense, c'est-à-dire les avocats des journalistes, ont soulevé plusieurs exceptions. Parmi ces exceptions, les avocats estiment que la citation directe contre leurs clients n’a pas respectée les règles de procédure. En outre, ils trouvent que la HAC (Haute autorité de communication) n’a pas été saisie. Enfin, ils évoquent que la même affaire est pendante devant le tribunal de la commune IV de Bamako. Au regard de tout ce qui précède, les avocats ont demandé au juge de déclarer la nullité de la citation directe. Le verdict du juge est donc attendu le 17 juillet prochain sur les exceptions.

Sidi Dagnoko à la tête du GPAC : La jeunesse, la détermination et l’intelligence au service d’un groupe

Le Groupement Professionnel des Agences de Communication, GPAC, a tenu son assemblée générale statutaire le vendredi 5 juillet 2019 au Conseil National du Patronat du Mali, sous la Présidence du Ministre de la Communication, chargé des relations avec les Institutions, porte-parole du Gouvernement. Cette Assemblée générale a été non seulement l’occasion d’adopter le rapport d’activités du bureau sortant, mais aussi et surtout, de le renouveler. Sidi Dagnoko, le patron de Spirit McCain a été élu président pour un mandat de 3 ans. Un choix judicieux et prometteur pour cette importante structure, surtout dans un pays où ce vaste domaine est peu exploité.

Signature de convention entre la banque atlantique et l’ONG agir Pour promouvoir la protection de l’environnement dans les milieux scolaires

Aujourd’hui, la protection de l’environnement est devenue une préoccupation de tout un chacun. Pour ce faire, la Banque Atlantique et l’ONG AGIR viennent de mettre en place un projet de création d’une école verte dans chaque commune de Bamako. Un projet qui permettra de promouvoir une approche école/milieu dans le but de développer chez les élèves l’apprentissage de la protection et l’entretien de leur environnement. Le partenariat entre les deux entités a été concrétisé, le mardi dernier, au cabinet de la première Dame par la signature d’une convention.

La culture malienne dépasse de plus en plus nos frontières pour s’étendre partout dans le monde

Un hommage qui a beaucoup retenu notre attention. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire de nous entretenir avec M. Kanté Cheick Oumar, le promoteur de la marque PAPYVALERIE. Il a bien voulu répondre aux questions d’InfoSept dont nous voulons partager l’exclusivité avec vous, nos fidèles lecteurs et lectrices.

Dialogue politique inclusif au Mali : Pourquoi Soumaila Cissé aurait tort de ne pas y participer ?

Le gouvernement du Mali est à pied d’œuvre pour l’organisation d’un dialogue national inclusif permettant, officiellement, de débattre de toutes les questions brulantes de l’heure et de doter, au finish, le pays d’une nouvelle Constitution et d’une nouvelle charte des partis politiques. Ce forum tant souhaité par l’ensemble de la classe politique et les organisations de la société civile et tant attendu par l’ensemble du peuple malien, fait l’objet de beaucoup de supputations, de commentaires et de réticences de la part de certains leaders de l’Opposition et de la société civile. Soumaila Cissé, le chef de file de l’Opposition et probable successeur d’IBK va-t-il boycotter ce cadre qui permettra de tracer la voie du nouveau Mali ? Voici quelques conséquences de sa non-participation.

La Minusma endeuillée ! Pendant ces deux derniers mois, les forces onusiennes ont été particulièrement touchées au nord et au centre du pays.

Le 21 juin, un camion du contingent tchadien de la Force de la MINUSMA, contenant des réserves d’eau et faisant partie d’un convoi logistique a heurté une mine ou EEI à Tessalit. Deux casques bleus ont été blessés et par la suite évacués à Kidal. Une équipe de neutralisation des explosifs a été dépêchée sur place. Le même jour, des individus armés sur des motos ont intercepté un camion de la MINUSMA qui transportait du carburant pour le camp de la MINUSMA à Douentza. Les assaillants ont fait sortir le chauffeur et son assistant du véhicule, et ont pris leurs téléphones portables et sont ensuite partis avec le camion.

Mobilisation des recettes fiscales: La Mairie du District déplore un manque à gagner de plus de 9 milliards FCFA par an

Le Maire Adama SANGARE a reçu une mission conjointe de l’Agence Française de développement (AFD) et de l’Expertise France, le mercredi 03 juillet dernier dans les locaux de la Mairie du District de Bamako. L’objectif de la visite visait l’amélioration des ressources intérieures de la collectivité confrontée à une évasion fiscale.

Litige foncier à Banconi Farada : Une mosquée saccagée à cause d’un Pr. de Medersa

Les faits se sont déroulés le mardi 2 juillet 2019 en commune I du district de Bamako, au niveau du quartier Banconi-Farada. Une affaire foncière opposant le CGS (Comité De Gestion de la Mosquée) et un certain Moussa Mariko, professeur de Medersa, serait à la base de la mésentente.

Terrorisme : Le cri de cœur de l’épouse d’un militaire otage

Détenu par des djihadistes depuis bientôt une année, ce militaire, par la voix de son épouse, sollicite les autorités compétentes maliennes pour le tirer des griffes des jihadistes qui conditionnent sa libération à un échange contre des présumés terroristes appréhendés par les FAMa et gardés dans les geôles de la capitale malienne.

10ème Édition du championnat d'Afrique de Bras de fer sportif Le Mali prêt à accueillir les musclés de l'Afrique!

Le Mali a été désigné par l'AFA, Armsralling Federation African (Confédération Africaine de Bras de fer sportif) lors du 9ème championnat d'Afrique au Ghana. Pour rappel, le Mali s'est classé 2ème avec 12 médailles dont 8 en 0r et 4 en argent. Le comité de pilotage est à pied d'oeuvre pour la bonne organisation de cet événement majeure.

Dialogue politique, social et inclusif : Soumana Sacko et les siens dans la logique du boycott

Permettre au peuple de se parler afin de résoudre durablement la crise que traverse le Mali depuis 2012. Tel est l’objectif un dialogue politique et social inclusif que le pouvoir en place s’apprête à organiser dans les mois à venir. La Convention nationale pour une Afrique solidaire (CNAS FASO HERE), parti de l’ancien Premier ministre Soumana SAKO, annonce sa non participation.

Basket-coupe du monde U19 garçons : Le Mali réalise la meilleure performance d’Afrique !

Les rideaux sont tombés, dimanche 7 juillet, sur la 14e édition du Championnat du monde de basket-ball U19 garçons, Grèce 2019. Champion d’Afrique en titre, le Mali, battu en finale par les Etats-Unis (93-79), a été néanmoins sacré vice-champion du monde. Soit la meilleure performance d’une équipe africaine. La compétition s’est déroulée du 29 juin au 7 juillet 2019 à Heraklion (Grèce).

Dialogue politique inclusif: La CMA menace de ne pas y prendre part si l’Accord d’Alger était révisé, Va-t-vers une partition du Mali?

Soumaila Cissé n’a pas été le seul à être taclé par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, dans son interview accordée à Jeune Afrique. Les leaders de la Coordination des mouvements de l’Azawad ont aussi eu leur dose. Mécontents, ils ont, eux aussi, répondu au chef de l’Etat malien, le 04 juillet 2019. La CMA accuse IBK d’avoir « distillé » des appréciations inappropriées à l’intention de ses leaders.

Premier Anniversaire de la télévision NIETA «la présentation du bilan annuel»

Cet outil médiatique précieux pour la communauté musulmane à organiser son premier anniversaire ce 30 juin 2019 au palais de la culture de Bamako en présence du représentant du ministère et de la communication, le représentant du ministère des affaires religieuses et des cultes, le représentant du Haut Conseil Islamique du Mali (HCI), l’imam Mouhamoud Dicko, l’ancien président du Haut Conseil Islamique, le maire de la commune V du district de Bamako, le coordinateur des chefs de quartiers ect.

Police Nationale: Le maintien de l’ordre fait place à des actes de vandalisme

Quand des policiers se transforment en des vandales, la population n’est plus en sécurité. Et c’est ce qui s’est produit en commune V.

Moussa Niangaly, secrétaire général de l’AEEM : “Notre association n’est pas impliquée dans les incidents de jeudi”

Jeudi 4 juillet 2019, Souleymane Diarra, étudiant de la Faculté d’histoire et géographie (FHG), est décédé à la suite de conflit inter-étudiants sur la Colline du savoir de Badalabougou. Mécontent de cette situation, le Secrétaire général du bureau de la Coordination de l’AEEM, Moussa Niangaly, a condamné l’acte et appelé la justice et les forces de l’ordre à retrouver les coupables.

Lancement de la campagne agricole de l’ON a M’bewani : L’engrais manque à 50 %

La campagne agricole 2019-2020 de l’Office du Niger a été lancée à M’Bewani à Ségou. La réduction considérable de la quantité des engrais subventionnés impactera sur la production attendue. Les producteurs demandent à l’Etat de faire des efforts supplémentaires pour compléter le gap de 50 %

Pr. Clément Dembélé, après le dépôt de plainte : “Nous réclamons justice et réparation, car le pays souffre de corruption”

Le vendredi 5 juillet 2019, le Professeur Clément Dembélé a porté plainte, au nom de ses confrères de la Plateforme de lutte contre la Corruption et le Chômage au Mali (PCC), une plainte collective auprès du Procureur général de la République contre l’Oclei et 8000 fonctionnaires. Mali Tribune : Pourquoi avez-vous porté plainte contre l’Oclei et les 8000 fonctionnaires ?

Après la mort d’un étudiant à la Faculté d’Histoire et de géographie(FHG) : Les cours suspendus jusqu’à la sécurisation du lieu et la radiation des fauteurs de troubles

Suite à l’affrontement entre clans du comité AEEM (association des élèves et étudiants du Mali) de la Faculté d’Histoire et de Géographie (FHG), le jeudi 5 juillet 2019, qui a occasionné la mort d’un étudiant , le secrétaire général du Comité Snesup (Syndicat National de l’Enseignement Supérieur) de la Faculté d’Histoire et de Géographie (FHG), Dr Sékou Mamadou Tangara et ses collègues Bourahima Ouedrago (secrétaire administratif du comité), Oumar Dembélé (secrétaire à l’information et à la presse), Souleymane Bengaly (secrétaire aux relations extérieures), ont animé le vendredi 5 juillet dans la salle de conférence de la FHG (ex flash) une conférence de presse. Objectif : informer l’opinion que suite à la réunion d’urgence de l’assemblée des facultés tenue le vendredi, il a été décidé de suspendre toutes les activités pédagogiques au sein de la FHG jusqu’à ce que les auteurs des troubles soient déterminés et traduit en conseil de discipline et radiés de l’école s’ils sont responsables.

12ème Sommet extraordinaire de l’UA à Niamey : Jonction des défis sécuritaires et du développement

Le 33ème sommet de l’UA tenu à Niamey du 4 au 8 juillet 2019 a consacré le lancement symbolique de la « phase opératoire » de la Zone de libre échange continentale africaine (Zlec). La Zlec vise à faire de cet espace continental, le plus grand marché du monde avec 1,2 milliard de personnes. C’est le nouveau rêve des chefs d’Etat africains, après plusieurs tentatives infructueuses de construire un outil crédible, intégrateur et porteur de développement. Pour l’hôte du Sommet, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, « L’entrée en vigueur de la Zlec est l’événement le plus important dans la vie de notre continent depuis la création de l’OUA (Organisation de l’unité africaine) en 1963 et sa transformation en Union africaine ». Le Président Issoufou a procédé au lancement de la Zlec devant 32 Chefs d’Etat, une centaine de ministres et près de 4500 délégués et invités. Ce lancement de la Zone de libre échange africaine continentale, par les présidents africains, est survenu dans un contexte sécuritaire pressant, alors que le Niger pays qui a accueilli le sommet est plongé dans une spirale d’attaques terroristes intenables malgré les patrouilles conjointes des forces armées nigériennes, des forces américaines et françaises.

Lutte contre la corruption : L’Association de lutte contre la Corruption et la Pauvreté porte plainte contre 8000 fonctionnaires maliens

Le président de l’Association de lutte contre la pauvreté, le Pr Clément Dembélé, accompagné de nombreuses personnes, d’associations de lutte contre la corruption et la pauvreté, s’est rendu, le vendredi 5 juillet 2019, à la Cour d’appel de Bamako pour porter plainte contre les 8000 fonctionnaires devant déclarer leurs biens.

Lutte contre la corruption au Mali : •Le vérificateur général remet son rapport de 2018 au président IBK • «Les irrégularités financières et budgétaires sont adressées à la Cour suprême et au pôle économique »

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), a reçu en milieu d’après-midi du 4 juillet 2019, le Rapport annuel 2018 des mains du vérificateur général, Samba Alhamdou Baby. Ledit rapport 2018 de plus de 100 pages remis au Président de la République, est la synthèse des observations, analyses, critiques et suggestions formulées par le Vérificateur général au titre de l’exercice 2018. Il est le fruit de 10 missions de vérification conduites, au titre 2018 notamment 6 vérifications de suivi des recommandations formulées par de précédents travaux, 2 vérifications de performance et 2 vérifications financières. «Les irrégularités financières et budgétaires décelées à l’occasion de ces deux missions de vérification financière, ont été adressées au Président de la Section des Comptes de la Cour Suprême et au Procureur de la République, chargé du Pôle Économique compétent » a déclaré le Vérificateur général, avant de remettre son Rapport au Chef de l’Etat.

Le Mali envahi par l’huile de palme importée : L’Etat reste indifférent alors que 35 milliards de Fcfa sont en jeu

L’huile de palme importée a fini de s’imposer dans nos assiettes, après avoir pris en otage le circuit de distribution, qui l’impose à son tour à nos ménages. En effet, les marques d’huile de palme raffinée importée sont quasiment seules présentes dans les points d’approvisionnement. Parce que des industriels de pays voisins, usant de procédés frauduleux sur les certificats d’origine, font entrer massivement au Mali de l’huile de palme produite on ne sait comment dans des pays asiatiques, pour la vendre à des prix défiant la concurrence locale. Les professionnels de l’huilerie au Mali et l’Organisation patronale des industriels (OPI) se sentent abandonnés par l’Etat qui n’a bougé d’un iota pour les protéger leurs unités, malgré leurs multiples complaintes.

Mondial Basketball U-19 : Une première dans l’histoire du basketball africain

Les aigles du Mali ont dominé les bleuets de la France au terme d’un match rebondissement de (76 – 73), ils n’ont pas pu rééditer l’exploit face aux américains en finale de (93 – 74).

Le premier ministre en visite au Centre du Mali : Des promesses, comme son prédécesseur SBM

C’est à la tête d’une forte délégation, composée entre autres du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, de celui de la Santé et des Affaires Sociales, du ministre de la Jeunesse et des Sports et celui l’Environnement de l’Assainissement et du Développement durable, que le Premier ministre Boubou Cissé s’est rendu dans plusieurs localités du centre. Cette visite rappelle à juste titre, celle de l’ancien Premier ministre SoumeylouBoubèyeMaiga, les mêmes gestes à l’endroit des sinistrés, visites de courtoisie avec les notabilités, des rencontres avec la hiérarchie militaire et les premiers responsables des associations communautaires, le clou de la visite a été des promesses et des engagements. Que des promesses. Doit-on enfin s’attendre à la concrétisation de ces promesses ?

Vente des eaux en sachets au Mali : Consommer une eau non sûre et avec des risques

Vendre de l’eau en sachets est une activité commerciale courante en Afrique de l’Ouest, notamment dans les grandes villes du Mali et même dans les zones rurales. Les vendeurs versent l’eau destinée à la consommation humaine dans de petits sachets plastiques d’une capacité d’un demi-litre qu’ils vendent ensuite au prix de 25 à 50 francs CFA l’unité. Ce produit de proximité supplée à la pénurie, voire à l’absence d’eau potable dans les lieux publics.

& CultureGrâce à l’ONG agir à travers le projet le projet Swedd : Les jeunes filles et femmes formées en hôtellerie et couverture médiatique reçoivent des kits d’installation

Les jeunes filles et femmes formées par l’Ong AGIR dans le cadre du projet Swedd en hôtellerie et en couverture médiatique, respectivement au Centre Aoua Kéïta et au Conservatoire des Arts et Métiers multimédias Balla Fasséké Kouyaté, ont reçu le lundi dernier des kits d’installation. La cérémonie tenue au Palais des sports était présidée par la Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maiga, présidente de l’Ong AGIR.

Maïmouna Soumbounou ou la “petite” Oumou Sangaré : “J’apprécie beaucoup Oumou Sangaré mais je compte tracer ma propre voie dans la musique”

L’héroïne de notre rubrique découverte de la semaine se nomme Maïmouna Soumbounou surnommée la Doublette d’Oumou Sangaré pour son imitation à la perfection de la diva du Wassoulou. Maï, pour les intimes, est une étoile montante de la musique malienne qui a été révélée au grand public grâce aux concours interscolaires, notamment Mini-star et Maxi Tour School. Si elle n’est pas assez proche de son idole Oumou Sangaré, leur dernière rencontre remontant au mois dernier fut pleine d’espoir pour la carrière de la jeune chanteuse. Portrait !

Le président de la Craj-Faso Nyeta, Mahamane Mariko interpelle la jeunesse malienne : ” Le Mali ne peut recouvrer son intégrité territoriale…que par sa jeunesse consciente et responsable

Notre pays, le Mali, est un grand corps très malade où tout est urgent. C’est malheureusement le constant partagé par bon nombre d’observateurs de la scène politique malienne et qui interpelle tous les leaders politiques. C’est ainsi qu’au cours d’un entretien, le président de la Convention des réformateurs pour l’alternance et la justice (Craj-Faso Nyèta), Mahamane Mariko, a peint un tableau inquiétant de la situation politico-sécuritaire de notre pays.

Lancement des opérations portuaires de Tanger MED 2 : Une plateforme qui positionne Tanger Med comme première capacité portuaire en Méditerranée

Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan a représenté, vendredi 28 juin dernier, à la province de Fahs Anjra (Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima), Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à la cérémonie de lancement des opérations portuaires du nouveau port Tanger Med II, une plateforme qui permettra d’ériger le Complexe portuaire de Tanger-Med en port leader et première capacité en Méditerranée.

Arrêt brutal des travaux de connexion du village de Wondobougou au réseau téléphonie mobile : Les populations de la zone interpellent les autorités et les responsables de Sotelma-Malite

Dans notre dernier numéro, nous avons révélé que cela fait environ cinq mois que les populations du village de Wondobougou, dans la commune de Konobougou située dans la région de Ségou, sont à l’atteinte de l’installation du réseau de téléphonie mobile de Sotelma-Malitel dans cette localité. Ce, après l’acheminement sur place de tous les matériels nécessaires à l’installation dudit réseau, depuis environ 7 mois.  Dans un entretien à bâtons rompus qu’ils ont bien voulu nous accorder, le chef de village de Wondobougou, ses conseillers, les jeunes et les femmes du village brisent le silence et interpellent les autorités et les responsables de Sotelma-Malitel.

Entrepreneuriat des jeunes ruraux : Le président du Fida à Kolondièba pour écouter les bénéficiaires des financements du projet FIER

Le Président du Fonds international pour le développement agricole (Fida), Gilbert Ongbo (accompagné du ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar et d’Aly Coulibaly, ambassadeur du Mali auprès des Agences des Nations unies à Rome) a visité le mardi 2 juillet 2019 trois entreprises créées par trois jeunes du cercle de Kolondièba sur le financement du Projet de formation professionnelle, insertion et appui à l’entrepreneuriat des jeunes ruraux (FIER). Cette visite de terrain, selon le président du Fida, consistait à écouter les autorités aux niveaux central, régional, local, mais aussi écouter les bénéficiaires des projets.

Le PDG du groupe ozone, Aziz El Badraoui face à la presse : “Le gouvernement malien s’est engagé à nous payer les factures impayées de 20 milliards Fcfa” “Nous avons investi plus de 2 milliards Fcfa pour renforcer les capacités d’Ozone Mali en matériels et équipements”

Selon le Président directeur général du Groupe Ozone, Aziz El Badraoui, “rendre la ville de Bamako plus propre est l’objectif fixé par Ozone-Mali”. C’est pourquoi, le Groupe vient de renforcer les capacités d’intervention d’Ozone-Mali en matériels et équipements pour un coût 4 millions d’Euro, soit plus de 2 milliards de Fcfa. D’ores et déjà, le gouvernement malien s’est engagé à payer la facture impayée de 20 milliards Fcfa d’Ozone.

Le président IBK lors du 18eme anniversaire du RPM : “Je ne suis pas tombé du ciel, j’ai un parcours politique et militant derrière moi”

La célébration de ces 18 ans d’existence s’est passée en présence des partis et associations amis et des formations politiques membres du regroupement Epm (auquel est affilié le Rpm) et d’autres regroupements politiques. Et surtout de nombreux militants.

Menace sur les examens de fin d’année : La section des finances du secteur de l’éducation n’exclut pas de déposer un préavis de grève pour se faire entendre

L’historique de la création de la section des finances du secteur de l’éducation ; les démarches, stratégies et approches pour satisfaire les besoins de ses camarades, les nouvelles revendications déposées sur la table du gouvernement, ont été autres les 3 points essentiels de l’intervention du secrétaire général de la section des finances du secteur de l’éducation, Mr Diodio Samba en compagnie de ses camarades du bureau. C’était lors d’une conférence de presse, le jeudi 4 juillet 2019, à la bourse du travail.

Stratégie nationale de Développement des Statistiques de l’éducation : Plus de 8 milliards de FCFA pour renforcer la production statistique

Le 4 juillet 2019, s’est ouvert à l’Hôtel Salam la session de validation de la Stratégie nationale de développement des statistiques de l’éducation (SNDES) 2020-2024, sous la présidence du Dr Amidou Maiga, représentant le ministre de l’éducation nationale du Mali. A ses côtés, Hervé Huot Marchand, chef du bureau représentant de l’Unesco au Mali.

Faculté d’Histoire et de Géographie : Une violente bagarre fait 2 morts et plusieurs blessés

La Faculté d’histoire et de géographie (FHG) a été le théâtre d’une violente altercation entre les étudiants de la dite faculté, notamment les clans de l’Aeem. Selon nos informations, elle a fait un bilan macabre de 2 morts et de plusieurs blessés. Malgré nos tentatives pour connaitre les raisons de cette triste nouvelle au niveau du bureau de coordination de l’EEM et du comité Aeem de la FHG, nous n’avons pu obtenir aucun commentaire. Mais, il nous revient que le comité Aeem de la FHG organisera une conférence de presse ce vendredi pour donner plus d’éclaircissement sur l’affrontement.

Les Aigles du Mali à la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations : Les réglages à faire pour voler plus haut dans le ciel d’Egypte

Pertes de balles dans des zones dangereuses pour l’équipe ou manque d’application dans les passes, manque d’agressivité sur l’adversaire, sont les déréglages dans le jeu des Aigles du Mali dans cette 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Projet de formation du Canada à l’endroit des enseignants du Mali : Plus de 2000 enseignants ont bénéficié du 1ER semestre 2019

Le conseiller technique Adou Diarra du Ministère de l’éducation nationale a présidé, le 4 juillet 2019, au sein du département de l’éducation nationale, les travaux d’ouverture de l’atelier de validation du premier semestre du projet de formation continue des enseignants et évaluation des apprentissages. L’objectif de cette formation est d’améliorer la qualité de l’éducation surtout des enseignements en classe.

Mopti : Le PM Boubou Cissé en visite dans une région « ravagée par les violences »

Dr Boubou Cissé, le Premier ministre du Mali, à la tête d’une forte délégation, séjourne depuis le mercredi dernier dans la région de Mopti. Cette visite de cinq jours intervient au moment où on assiste à un regain de violences dans la région avec les récentes attaques et exécutions de populations civiles.

CAN 2019 : Les Aigles attendus pour (enfin) vaincre le signe indien

Les hommes de coach Mohamed Magassouba, malgré les turpitudes qui secouent le football malien, sont parvenus à réaliser la meilleure performance d’une sélection malienne à la CAN. Qu’ils en soient félicités ! Maintenant, place au dur de la compétition, les huitièmes de finale. Le Mali croisera le fer avec sa bête noire de tous les jours, les Eléphants de Côte d’Ivoire.

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 03 juillet 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 03 juillet 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Prorogation du mandat des députes « L’opposition a encore manqué de courage politique »

Depuis le 27 juin dernier, le mandat des députés à l’Assemblée nationale a été prorogé jusqu’au 02 mai 2020. Après l’adoption du projet de loi par le conseil des ministres, l’Assemblée nationale a voté ledit projet de loi par 123 députés pour, 19 abstentions et zéro contre. Un résultat qui montre une fois de plus le manque de courage politique des députés de l’opposition qui se sont juste abstenus.

Crise multidimensionnelle au mali : Le péché de la classe politique !

Depuis janvier 2012, le Mali traverse la crise sans précédent de son histoire. De la crise politique à celle sécuritaire, en passant par la mauvaise gouvernance et la délinquance financière, la situation du Mali est inqualifiable. Cela, jusqu'à ce que l'existence du pays soit menacée. A qui la faute ?

Loi organique relative à la prorogation du mandat des députés : La Cour constitutionnelle juge la loi conforme à la Constitution

La Cour constitutionnelle du Mali, par l’arrêt N°2019-03/ CC du 28 juin 2019, autorise une nouvelle prorogation du mandat des députés de la 5ème législature. Saisie par le premier ministre le 28 juin 2019, la Cour Constitutionnelle du Mali, dirigée par Manassa Danioko, a rendu son verdict le même jour en déclarant la conformité de la loi organique relative à la prorogation du mandat des députés à la constitution malienne du 25 février 1992.

Tribunal de la commune III du district de Bamako : L’affaire Karim Keïta contre les journalistes Saxe et Dramé renvoyée au 10 juillet prochain

Hier, mercredi 3 juillet 2019, le tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako a renvoyé au 10 juillet 2019 l’affaire concernant le député Karim Kéita, non moins fils du président de la République du Mali, aux journalistes Mamadou Diadié Sacko (Saxe), promoteur de la Radio Futurs Médias (RFM), et Adama Dramé, directeur de publication de l’Hebdomadaire «Le Sphinx» poursuivis pour «diffamation ». Ce renvoi s’explique par le fait que le tribunal était irrégulièrement constitué. Le parquet, qui requiert et qui soutient la plainte, était absent.

Les facilitateurs du dialogue politique inclusif face à la presse hier : « Dès la semaine prochaine, nous allons commencer des rencontres » Les anciens présidents de la République et les ex premiers ministres seront rencontrés

Après leur installation par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) le 25 juin dernier, les facilitateurs du dialogue politique inclusif étaient face à la presse, hier, mercredi 3 juillet 2019 au bureau du Médiateur de la République sis au quartier Hamdallaye ACI 2000 de Bamako pour informer l’opinion nationale et internationale des actions futures qu’ils comptent mener. Cette toute première conférence presse du triumvirat était animée par le Pr Baba Hakhib Haïdara, Médiateur de la République, Oumane Issoufi Maïga, ancien premier ministre, Aminata Dramane Traoré, ancien ministre et l’Ambassadeur Cheick Sidi Diarra, président du comité d’organisation du dialogue politique inclusif. Les conférenciers ont fait savoir qu’ils vont commencer les rencontres « dès la semaine prochaine ». A les en croire, les anciens présidents de la République et les ex premiers ministres du Mali seront tous rencontrés. Aux dires des conférenciers, le dialogue qui sera organisé n’exclura personne.

Centre du Mali : Des milices armées enterrent la hache de guerre

Après une rencontre, le lundi 1er juillet dernier à Sévaré, deux importants groupes armés d’autodéfense Dogon et Peulh, respectivement Dan Na Ambassagou et le MSA, se sont engagés à unir « leurs efforts pour un retour rapide et définitif de la paix, de la cohésion et du vivre ensemble au centre du Mali. »

Le Chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé au centre du pays pour plusieurs jours

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé est arrivé à Mopti ce mercredi 03 juillet 2019, où il entame une visite de plusieurs jours dans la région.

Amélioration des conditions de travail de l’éducation malienne : D’importantes remises d’équipements faites par Témoré Tioulenta aux ordres d’enseignements

Pour améliorer les conditions de travail des structures éducatives de même que le personnel, enseignants, et élèves, le Ministre de l’éducation nationale, Dr Témoré Tioulenta, a effectué le lundi 1er juillet 2019, une remise d’équipements à tous les ordres d’enseignements du Mali à travers les directeurs centraux, les proviseurs, les directeurs d’animations pédagogiques, les académiques, etc.

Syndicat autonome de la police (SAP) : 200 lots distribués pour le grand bonheur des policiers

Le Syndicat autonome de la Police (SAP) s’est réuni le samedi 29 juin 2019 au carrefour des jeunes pour la distribution de 200 lots à ses militants.

Prytanée militaire de Kati : Les meilleurs élèves primés

Le Prytanée Militaire de Kati, pépinière de l’Armée malienne, a récompensé ses meilleurs élèves, le jeudi 27 juin 2019, dans l’enceinte de sa cour, pour leurs résultats scolaires et leurs comportements exemplaires. C’était lors de la traditionnelle ‘’Journée de l’Excellence’’, célébrée chaque année.

Me Demba Traoré réplique à l’interview d’IBK : «Ces postures du Président, empreintes de haine et de mépris, n'aident pas notre pays à réussir le dialogue politique inclusif »

Mr DEMBA TRAORÉ MONTE AU CRÉNEAU POUR REPONDRE AU PRÉSIDENT IBK Quand IBK ose s'exprimer en ces termes dans jeune Afrique : "Il n’y a pas eu de crise post-électorale, mais la bouderie d’un seul homme, inconsolable de ne pas être entré au Palais de Koulouba"

Amélioration des conditions de travail de l’éducation malienne : D’importantes remises d’équipements faites par Témoré Tioulenta aux ordres d’enseignements

Pour améliorer les conditions de travail des structures éducatives de même que le personnel, enseignants, et élèves, le Ministre de l’éducation nationale, Dr Témoré Tioulenta, a effectué le lundi 1er juillet 2019, une remise d’équipements à tous les ordres d’enseignements du Mali à travers les directeurs centraux, les proviseurs, les directeurs d’animations pédagogiques, les académiques, etc.

Le petit monsieur est devenu grand monsieur : La Politique Malienne et ses Mythes

Selon certaines indiscrétions, le voyage qu’il a effectué auprès du Cherif de Nioro, après sa prise de fonction de chef de la diplomatie malienne, était inscrite dans le cadre du rapprochement entre le Cherif du Nioro et le Président de la République, dont les relations n’étaient plus cordiales depuis belle lurette.

Cherif Ousmane Madani Haïdara, président du HCI, lors du meeting sur le centre du Mali : « Même si toutes les forces du monde viennent ici, cela ne servira à rien tant que les Maliens sont divisés»

A l’appel de Chérif Ousmane Madani Haïdara, président du Haut conseil islamique du Mali, des milliers de personnes ont pris part à un meeting sur la résolution de la crise au centre du Mali, une rencontre tenue au Palais des Sports de Bamako le 29 juin 2019. « Le nombre des soldats étrangers au Mali s’élève à environ 14 000 éléments ; malgré la présence de ces soldats qui s’ajoutent à nos militaires, l’instabilité ne fait que s’accroitre depuis 2012 », a déploré Chérif Ousmane Madani Haïdara.

Lutte contre le trafic des drogues : Plus de 10 tonnes de stupéfiants d’une valeur de plus d’un milliard de FCFA incinérées à Kati

Dans le sillage du 26 juin, journée internationale de la lutte contre la drogue, l’Office Central des Stupéfiants (OCS) a procédé, hier, lundi 1er juillet 2019 à l’incinération d’une importante quantité des produits toxiques dans la commune de Dio (cercle de Kati). Les produits incinérés étaient composés de 8 tonnes 163 078 kg de cannabis ; 7,6 kg d’héroïne ; environ 5 kg de métanphitamine; 3 kg de cocaïne ; et 3 tonnes de produits pharmaceutiques contrefaits. La valeur des produits toxiques incinérés s’élève à plus d’un milliard 500 millions de FCFA.

Soumaïla Cissé répond au tacle d’IBK : « Nous avons affaire à UN PETIT MONSIEUR »

Au moment où au Mali on parle de décrispation politique et de Dialogue politique national inclusif, comment comprendre la basse attaque de IBK contre Soumaila Cissé dans JEUNE AFRIQUE ?

Insécurité au centre : Les FAMa interpellent des suspects

Dans le cadre de la sécurité des personnes et de leurs biens, les FAMa mènent inlassablement des patrouilles au centre du pays. Ainsi à la faveur d’une patrouille, les FAMa ont arrêté 13 suspects le samedi 29 juin 2019, à Wô, dans le secteur de Bandiagara dans la région de Mopti.

Coopération militaire : La France et la Minusma bientôt délogées par la Russie

La signature récente d’un accord militaire entre le Mali et la Russie est sans nul doute un désaveu pour l’assistance pléthorique et inefficace des forces étrangères, notamment la force Barkhane et la Minusma. L’arrivée imminente de la Russie au Mali dans la lutte contre le terrorisme risque de faire des malheureux.

Honorable Kalilou Ouattara : «Les hôpitaux sont tombés à l'eau parce qu'ils ne sont plus directement liés au ministère de la santé»

Le jeudi dernier, l'Assemblée nationale a adopté en plénière quatre projets de lois portant création de nouvelles structures sanitaires dans le cadre de la réforme de notre système de santé engagée par le département de la Santé et des Affaires sociales, conformément à la volonté du président de la République. À cette occasion, l'honorable Kalilou Ouattara a rendu un vibrant hommage au ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, avant de déplorer l'état actuel de nos hôpitaux.

Lutte contre la pauvreté : Le Mali et le FMI concluent un nouveau programme de 200 millions de dollars

Ce nouveau programme, d’une valeur de 200 millions de dollars, vise à favoriser une croissance forte et inclusive et la réduction de la pauvreté par des investissements dans les infrastructures et les secteurs sociaux, et à stimuler la création d’emplois, notamment pour les jeunes.

VENTES DES POMMES DE TERRE ET DES OIGNONS Vers une consommation de production malienne avec une stabilité de prix

Depuis près de deux ans, les pommes de terre et des oignons venant du Maroc, du Sénégal et d’autres pays se font, aujourd’hui, très rare sur le marché. Grâce au travail battu par notre gouvernement et certains opérateurs économiques qui ont réalisé des unités de stockage, de conservation et de commercialisation de la pomme de terre pour le compte du groupement interprofessionnel de la filiation de ce produit. Ce gigantesque travail a permis aux producteurs de conserver les pommes tout au long de l’année. Ce qui a fait que nos produits n’ont pas connu beaucoup d’augmentation sur le prix et elles étaient disponibles sur le marché durant toute l’année.

VASTE MOUVEMENT D’OPPOSITION A LA REVISION CONSTITUTIONNELLE EN GESTATION Les Associations ADEMA et CNID, les FARE, la CSTM, le FSD, la FOSC en ordre de bataille

La Pyramide du Souvenir a servi de cadre à une conférence de presse organisée par les associations du CNID et de l’ADEMA, en collaboration avec certains partis et regroupements politiques. Animée par quatre grandes figures parmi lesquelles Mme Sy Kadiatou Sow et l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, la conférence avait pour objectif de rendre compte des fructueux échanges que les leaders ont eu avec les forces vives de la Nation sur les grandes questions de préoccupation et surtout lancer un appel à tous les patriotes pour la mise en place d’une force de résistance contre la prolongation du mandat des députés et les réformes administratives et politiques latentes, sans un dialogue national inclusif. Est-ce un autre ANTE A BANA en gestation ? Le Gouvernement ne pourra-t-il pas anticiper en faisant beaucoup plus d’offres politiques pour plus d’inclusivité?

Basketball : Hamane Niang lorgne le poste de président de Fiba- Monde

Le président de la Fiba-Afrique, le Malien Hamane Niang, a animé, ce jeudi 20 juin, une conférence de presse à Bamako pour annoncer sa candidature à la présidence de la Fiba-Monde. Il était accompagné par son ami Cheick Oumar Sissoko dit Yanki, de Harouna Boubacar Maïga, président de la Fédération malienne de basketball, et de plusieurs membres de sa famille.

« Comment bénéficier des conseils du coran ? » Le nouveau livre de l’Islamologue Alassane Dembélé

‘’Comment bénéficier des conseils du Saint Coran’’ est un ouvrage de 171 pages traitant des aspects plus approfondis de l’Islam. Le lancement a eu lieu samedi, dans un hôtel de la place.

Élection à la présidence de la FEMAFOOT du 29 aout prochain : L’appel à candidature, lancé !

Depuis hier on connait la date de l’élection de la mise en place d’un nouveau comité exécutif de la fédération malienne de football à la faveur de l’appel à candidature lancé par le secrétaire général, Ibrahim Sangaré.

Après leur victoire éclatante contre la Mauritanie (4-1) Les Aigles du Mali face à la Tunisie pour la confirmation aujourd’hui

La phase finale de la coupe d’Afrique des nations a bel et bien démarré le 21 juin dernier avec le match d’ouverture qui a vu la difficile victoire du pays d’organisateur à savoir l’Egypte sur le Zimbabwe (1-0). Pour leur entrée en lice le 24 juin dernier, les Aigles du Mali ont réussi leur entrée en matière contre les Mourabitounes de la Mauritanie sur le score de 4 buts à 1.

Coupe d’Afrique de bras de fer au mali Le Mali fin prêt !

En prélude à l’organisation de la coupe d’Afrique de Bras de fer prévue le 14 juillet prochain au Mali, la confédération africaine de la discipline a dépêché une mission de supervision pour s’enquérir des lieux de la compétition et de l’état des hôtels et de la sécurité. Conduite par son secrétaire général, Julien Boumsong, cette mission lui a permis de s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour la tenue de cette compétition.

L’exploitation des carrières artisanales dans le district de Bamako et environs : Un travail menacé jusqu’à sa racine

Les exploitants de carrières de pierre pour construction sont, aujourd’hui, entre le marteau et l’enclume. A peine de joindre les deux bouts, ils ont encore des difficultés pour mener à bord port leur travail. A cause des maisons qui sont presque contiguës à la carrière et les exigences des autorités municipales. En plus de ses deux cas, s’ajoute le fait que les fondations de la plupart des chantiers se font en ciment. Dépassés par cette situation, les exploitants de carrières artisanales sont en train de méditer sur le sort.

Akissi Delta: célibataire à 60 ans et sans enfant, la réalisatrice s’explique !

De son vrai nom Loukou Akissi Delphine, l’ivoirienne baoulé est née à Dimbokro le 5 mars 1960. Akissi Delta, célèbre actrice réalisatrice et productrice ivoirienne, est l’auteur du téléfilm ivoirien à grand succès: Ma famille.

Mutation des 322 magistrats sur les 500 : -Tous les procureurs et présidents des tribunaux de Bamako concernés -Les motivations du département

Le vaste mouvement de mutation des magistrats que nous avions annoncé lundi dernier a été fait le mardi 25 juin 2019 à la suite de la réunion du Conseil supérieur de la magistrature. Tous les procureurs des six tribunaux du District de Bamako ont été relevés. Les présidents des tribunaux aussi, à l’exception de deux qui ont permutés. Par contre, le procureur général près la Cour d’Appel de Bamako reste à son poste.

Mot de la semaine : Mutation

La grande famille judiciaire est en ébullition depuis plus d’une semaine et tout le monde retient son souffle pour voir jaillir la fumée blanche, celle relative au projet de mutation proposée par le ministre de la Justice, Me Malick Coulibaly. Ce Projet qui consiste à muter les magistrats, concernera les cours d’Appel, les Tribunaux de grande instance, les Tribunaux d’instance, et les justices de paix à compétence étendue.

Jalousie excessive : La cause de beaucoup de drames dans les foyers

Dans le monde d’aujourd’hui, où nous vivons, tous les couples traversent des moments tendus ou difficiles. Preuve d’amour, mais aussi source de conflits dans plusieurs relations, la jalousie est un sentiment qui fait des ravages au Mali. A Bamako, il fait l’objet de débats intenses. Pour plus d’un, elle provient d’un sentiment destructeur qui plonge hommes et femmes, vieux comme jeunes, dans un sentiment de peurs et d’incertitudes. Peur de perdre l’être aimé, mais aussi incertitude quant au degré d’amour de son partenaire. La jalousie, omniprésente dans les relations amoureuses, peut aboutir à des divorces et même à des crimes de sang.

IBK lors de l’installation officielle des facilitateurs du dialogue politique inclusif : «Votre long parcours nous aidera à circonscrire les pièges de l’enlisement et de l’irréalisme »

Hier, mardi 25 juin 2019, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a officiellement installé les facilitateurs du dialogue politique inclusif dans leurs fonctions. Il s’agit du Triumvirat, Pr Baba Hakhib Haïdara, Médiateur de la République, Oumane Issoufi Maïga, ancien premier ministre et Aminata Dramane Traoré, ancien ministre. « A travers ce dialogue politique inclusif, il s’agira de faire l’inventaire des problèmes auxquels notre pays est confronté…Votre mission consistera à contribuer à l’apaisement du climat social…Votre long parcours, Madame et messieurs du Triumvirat, nous aidera à circonscrire les pièges de l’enlisement et de l’irréalisme », a déclaré le président de la République.

Souleymanebougou : Un vent violent emporte les toits de l’école

L’école publique de Souleymanebougou a été touchée samedi dernier par un vent violent qui a soufflé sur Bamako. Pas de perte en vie humaine, mais d’importants dégâts matériels sont signalés, notamment à Souleymanebougou, près de la Commune I.

Nécrologie : Issa Idrissa Maiga n’est plus !

Le monde de la communication et la population de Gao en deuil, Issa Idrissa Maiga n’est plus ! Il était le directeur de la radio Hanna de Gao, promoteur de radios N’Kondo de Gao et Soni d’Ansongo ; également coordinateur régional de l'Union des radios et télévisions libres du Mali (URTEL). Décédé ce 20 juin 2019 à Niamey au Niger, suite à une longue maladie.

Une forte pluie s’est abattue sur Bamako

Ce 22 juin 2019, une forte pluie s’est abattue sur Bamako et ses environs dans la journée. A la place de la liberté devant la grande porte du chemin de fer, un grand arbre baobab est tombé sous la pluie accompagné de vent violent et glacial.

Situation humanitaire au centre : Michel Hamala Sidibé appelle à une synergie d'action face à l'urgence

En vue de mutualiser les actions pour mieux répondre aux besoins humanitaires liés à l'insécurité dans notre pays, particulièrement dans la région de Mopti, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, a rencontré, le samedi 15 juin 2019, les partenaires techniques et financiers. Il a appelé à une synergie d'action afin de répondre à l'urgence humanitaire au centre du Mali.

Transfert de son et vidéo : Un métier qui nourrit son homme

La majeure partie de nos concitoyens pensent que le métier de transfert de son et de vidéo ne rapporte pas beaucoup. Alors que les revendeurs de son et de vidéo disent se frotter les mains. Ils peuvent empocher 2000 FCFA par jour et voire plus.

Prolifération des armes : Le Mali dispose plus de 346 fabricants d’armes à feu

Au Mali, les armes de fabrication locale sont très répandues. Il existe dans notre pays, plus de 346 artisans fabricants d’armes à feu et plus de 100.000.000 armes circulent de façon illicite dans le monde à travers les réseaux mafieux. Ces armes sont à l’origine de 500.000 morts par an.

Majorité présidentielle : Des candidats malheureux à l’élection présidentielle lâchent IBK

Mécontent de ne pas être associé à la gestion du pays, le collectif des candidats à l’élection présidentielle de 2018 (CCM 2018) suspend sa participation à toutes les activités de la majorité, à compter du 19 juin 2019 jusqu’à nouvel ordre.

Lutte contre la drépanocytose : 1315 nouveaux patients enregistrés en 2018

La première dame, Keïta Aminata Maïga, a, en compagnie du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, procédé, le mercredi 19 juin 2019, au lancement des activités de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose.

Coopération bilatérale : L’UE dément la suspension de son aide financière à l’armée malienne

Dans son communiqué datant du 19 juin 2019, la Délégation de l’Union européenne au Mali informe que l’Union européenne n’a en aucun cas affirmée qu’elle suspend son aide financière à l’armée malienne.

Communiqué APPEL MALI (Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali)

Dans un article vu sur le site malicanal.com et relayé sur la page Facebook de notre confrère Abdoulaye Diakite ; article titré: "Soumaila Cisse est un peulh, n'acceptez pas qu'il ait le pouvoir sinon c’est fini pour vous...", Appel Mali dénonce la publication d'un article à caractère tendanciel, susceptible d'envenimer encore plus une situation socio sécuritaire nationale fortement dégradée.

La commercialisation de la salade et des légumes en période chaude et l’hivernage : Le moment pénible pour les consommateurs

En période chaude et l’hivernage, la production des salades et des légumes est très réduite. Ce qui les fait des produits rares sur le marché. Et du cout, les prix prennent de l’ascenseur. De ce fait, beaucoup de consommateurs se retirent ou diminuent la consommation de ses produits à cause de leur pouvoir d’achat faible. Cette période de calvaire pour les consommateurs dure au Mali pendant 8 à 9 mois dans l’année.

Le style boubou CISSE en marche Le dialogue politique inclusif, le premier grand défi

A la tête d’un gouvernement de 38 membres depuis le 05 mai 2018, le premier Ministre Boubou Cissé a désormais du pain sur la planche. Confronté à l’épineuse question sécuritaire au nord comme au centre, il a réussi à apaiser, pour l’instant, la fronde sociale et fait face aujourd’hui à un grand défi qui est celui de la bonne organisation d’un dialogue politique inclusif pouvant être la thérapie à la mal gouvernance du pays et jeter les bases d’un Mali Kura. Pour réussir ce challenge, il lui faut de l’intelligence, de l’audace et de la déférence. Voici trois propositions pour mener ce dialogue à bon port.

Edito : Du Compromis à la compromission

Il semble que l’argent du contribuable malien qui est déboursé depuis 2015 dans le cadre de la loi d’orientation et de programmation militaire, et qui s’élèverait à plus de 1000 milliards, aurait été détourné. En tous cas, à en juger par les propos du ministre de la sécurité et de la Protection civile, le général Salif Traoré devant les élus de la Nation, il y a de fort soupçon de corruption dans l’achat des équipements de nos forces de défense et de sécurité.

47eme assemblée générale ordinaire de la Femafoot : Vers le renouveau du football malien !

L’élection du Comité Exécutif se fera bientôt ! Conformément à la feuille de route de la Fédération internationale de football association (Fifa) et à l’exécution de la sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) du 15 novembre 2018, la Fédération Malienne de Football a tenu, le samedi 15 juin dernier au stade du 26 Mars, sa 47ème Assemblée générale ordinaire. Au cours de cette rencontre dite historique pour les acteurs du football malien, les nouveaux textes de la Fémafoot ont été adoptés par acclamation et l’élection du nouveau bureau fédéral aura lieu dans 60 jours, selon la Présidente du Comité de normalisation, Mme Dao Fatoumata Guindo dite Mimi. Avec l’adoption de ces textes, nous pouvons dire que la crise du football est désormais dernière nous.

Pour non-paiement d’arriérés de cotisations de 2014 à 2018 : La Somapep condamnée à verser 349 698 597 Fcfa à l’Inps

Les comptes bancaires saisis. Et le fauteuil du Directeur général, Yénizanga Koné menacé ! La Société malienne du patrimoine eau potable (Somapep) vient d’être condamnée par le Tribunal du Travail à verser la somme de 349 698 597 Fcfa à l’Institut national de prévoyance sociale. Cette somme représente les arriérés de cotisations pour la période de décembre 2014 à décembre 2018 plus les majorations de retard à raison de 2% par mois et les frais contentieux et autres. Du coup, les comptes de la Société au niveau des banques ont été saisis depuis le 16 avril 2019. Face au refuse de s’exécuter, une banque de la place a été assignée devant le Tribunal de la Commune III.

Violation de droits humains par Barkhane : Plus de 100 Maliens oubliés en prison sans jugement

Au moment où la France se bat pour tirer ses ressortissants combattants de Daech des griffes de la justice irakienne qui les a pourtant pris sur le théâtre des opérations, au Mali les forces françaises de Barkhane font le contraire. En effet, tous ceux qui ont eu la malchance de se trouver sur leur chemin ont été pris et jetés en prison, sans aucun respect du principe sacrosaint de la présomption d’innocence. C’est ainsi que de paisibles bergers qui dans leur transhumance se sont retrouvés au mauvais endroit et au mauvais moment, ont été pris dans le coup de filet de Barkhane et incarcérés depuis plusieurs années, sans aucune forme de procès. Les organisations de défense des droits de l’Homme commencent à se pencher sur la question.

Prétendu ultimatum donne a la communauté peulh de quitter la ville de Bandiagara : Le démenti formel de la milice Dan Na Ambassagou

En réaction à la publication d’information sur certains sites relative à des attaques des éléments de l’association dogon Dan Na Ambassagou contre des personnalités de la communauté peulh de Badiangara, le porte-parole de la milice, Marcelin Guenguéré a, dans un communiqué, dénoncé des allégations sans fondement. Et d’inviter les populations au calme et interpelle les autorités afin de traduire en justice les auteurs de telles rumeurs.

Solidarité envers les sinistres des conflits au centre et des inondations : Le Hcim sollicite la générosité des Maliens

Face aux mauvaises conditions de vie des réfugiés suite au conflit au Centre du Mali et des sinistrés des inondations, le Haut conseil islamique du Mali (Hcim), a décidé de faire des quêtes et recueillir des dons en faveur de ces victimes. Pour faire des émules, Ousmane Cherif Madani Haïdara a mis 5 millions Fcfa dans la cagnotte. Il a été suivi par Harouna Sangaré qui a donné 1 million. Les aides sont reçues dans les grandes mosquées de Bamako et celles des capitales régionales. Les généreux donateurs peuvent aussi appeler au 20-29-60-78.

Foot-santé, 1e édition : Le satisfecit des organisateurs !

La 1e édition du festival Foot-santé a connu son épilogue le dimanche 16 juin dernier au Stade Modibo Kéïta de Bamako, à la faveur d’un match gala remporté (1-0) par l’équipe Foot-santé face au Stade Malien de Bamako, l’équipe championne du Mali. A l’issue de la rencontre, les organisateurs n’ont pu s’empêcher d’exprimer leur satisfaction par rapport à cette 1e édition du festival.

Cinéma : Le film «Duga, les Charognards» du réalisateur Abdoulaye Dao projeté au Cinéma Babemba

Après Ségou le vendredi 14 juin, le film «Duga, les charognards» du réalisateur burkinabè, Abdoulaye Dao, vainqueur du prix Uemoa à la dernière édition du Fespaco, a été projeté le 15 juin dernier au cinéma Babemba de Bamako. Une première sortie dans la capitale malienne qui a enregistré la présence du ministre de la Cohésion sociale de la Paix et de la Réconciliation nationale, Lassine Bouaré, parrain de l’événement.

Mali, Guinée, Niger…

L’agriculture et la productivité à l’heure du numérique L’introduction du système de bons électroniques ou e-vouchers, appuyé par des moyens numériques, pour la délivrance de subventions agricoles en Guinée, au Mali et au Niger peut considérablement améliorer la transparence de la distribution des engrais et des semences, accroître la productivité agricole et favoriser la participation du secteur privé.

En un mot Foutez la paix à la France !

En un mot Foutez la paix à la France !

Le commerce du sable et du gravier en hivernage Les prix prennent l’ascenseur en période de crue des eaux

En période des hautes eaux, extraire du sable et du gravier dans le lit du fleuve est très difficile à faire. Aussi, chaque année à la même période, les prix de ces matériaux de construction prennent l’ascenseur. Cependant, beaucoup de personnes vivent de cette activité qui est pratiquée en toute saison de l’année, en de nombreux points situés sur les berges du fleuve du Niger, comme Sébénicoro, Djicoroni-Para, Kalabancoro-dakan, Métal Soudan et tant d’autres. Des tas de sables et de gravier émergent de ces endroits, qui grouillent généralement de monde et de camions.

Massacres dans la région de Mopti

Les Nations unies appellent le gouvernement à ouvrir des enquêtes Des hauts responsables de l’ONU, notamment les conseillers spéciaux des Nations unies pour la prévention du génocide, la responsabilité de protéger et de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés condamnant les massacres dans la région de Mopti expriment leurs inquiétudes. Selon eux, les auteurs des violences qui ont fait des dizaines de victimes civiles, dont des femmes et des enfants, doivent être punis. Ils ont invité le gouvernement à ouvrir des enquêtes.

Quand les réseaux sociaux et les conflits ne font pas bon ménage WhatsApp utiliisé pour attiser le conflit Peuls et Dogons

Devenu outil catalyseur de ce que certains appellent conflit peulh et Dogon depuis le déclenchement des massacres, ce réseau est devenu le galvaniseur et le catalyseur des troupes. Certaines personnes l’utilisent comme outil de vengeance. Les intervenants ont la plupart un seul mot à la bouche, « extermination ». Cette haine, elle se ressent de part et d’autre.

Si les massacres d’Aguelhok ont été à la base de la chute d’ATT Le centre du Mali le sera-t-il pour IBK ?

Dioura, Ogossagou, Koulongo, Sobane-Da, Gangafani 2, Yoro, nous en oublions volontiers, sont parmi les villages martyrs du centre du Mali où les jours passent et se ressemblent tous en mauvaises nouvelles. Les morts se comptent par centaines et cela presque tous les jours, sous les regards impuissants des autorités. A ces massacres odieux des populations innocentes au centre, s’est greffée une misère noire qui touche la quasi-totalité des populations maliennes. Il y a désormais risque d’embrasement, car les signes avant-coureurs d’un soulèvement sont perceptibles. IBK pourrait-il anticiper en s’impliquant personnellement afin d’avoir des solutions idoines ? Dans le cas contraire, il risque d’être chassé par la rue.

Le député Mamadou Diarrassouba à ses camarades du RPM : «Mettons le Mali au-dessus de toutes considérations partisanes, l'entente et la cohésion sont gages de développement durable »

La Fédération régionale du Rassemblement pour le Mali (RPM) de Koulikoro présidée par l’honorable Mamadou Diarrassouba a tenu, le dimanche 16 juin 2019, à la Chambre de commerce et d’industrie de Koulikoro, sa 6ème conférence sur la vie du parti et sur la situation nationale du pays. Au cours de cette rencontre politique, le député Mamadou Diarrassouba a invité ses camarades du RPM à mettre «le Mali au-dessus de toutes considérations partisanes et disons-nous que seules, l'entente et la cohésion sont gages de développement durable ».

Tiébilé Dramé, ministre des affaires étrangères lors de la visite de son homologue algérien au Mali : « Le Mali aimerait entendre l’Algérie redire que l’Accord pour la paix, c’est le respect de l’exercice de la souveraineté du Mali sur l’ensemble de son

Le ministre malien des Affaires étrangères, Tiébilé Dramé a demandé, hier lundi 17 juin 2019 à Bamako, aux autorités algériennes de rappeler aux différentes parties engagées dans le processus de paix au Mali que « l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, c’est le respect de l’exercice de la souveraineté du Mali sur l’ensemble de son territoire, c’est le respect des symboles de l’État malien que sont le drapeau national et l’hymne national. » Il a fait cette demande en recevant son homologue algérien Sabri Boukadoum, en visite à Bamako dans le cadre de la 14ème session du Comité Bilatéral Stratégique Mali-Algérie.

Communiqué de presse du Cabinet du Premier ministre : Circulation d'un document intitulé “Termes de référence du dialogue politique et social”

Le Cabinet du Premier ministre a noté, que depuis le samedi 15 juin, un document intitulé “Termes de référence du dialogue politique et social” circule sur les réseaux sociaux.

Nouhoum Sarr, Président du Front Africain pour la Démocratie (FAD) : « …. en six ans, le bilan d’IBK est tout simplement catastrophique. »

Les tueries au centre du Mali, la prorogation du mandat des députés, la gestion du pouvoir d’Ibrahim Boubacar Keïta, la révision de la Constitution… Bref, Nouhoum Sarr a répondu clairement et sans détour aux questions de votre journal. Lisez plutôt !

Edito : Le Mali trahi par ses dirigeants

Les derniers événements dramatiques qui se sont déroulés à Sobane-Da dans la commune de Sangha, le 11 juin 2019 ont fini par étaler au grand jour les failles de la gouvernance au sein des forces de Défense et de sécurité. D’Alpha Oumar Konaré à IBK en passant par ATT aucun Président de l’ère démocratique ne saurait être dédouané de la mal gouvernance de l’armée, même si c’est à des degrés différents.

Quinzaine de l'environnement : Les engagements forts de Housseni Amion Guindo

La 20ème édition de la quinzaine de l'environnement a été lancée, le lundi 10 juin 2019, par le Premier ministre, ministre de l'Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé. À cette occasion, le ministre de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement durable, Fousseni Amion Guindo, a annoncé une série d'engagements visant à assainir et améliorer le cadre de vie des populations.

Lutte contre la corruption au Mali et le chômage des jeunes : La PCC exige la déclaration des biens des 8000 agents hauts fonctionnaires.

La Plateforme de lutte contre la corruption(PCC) a tenu son sit-in devant l’OCLEI, le vendredi 14 juin 2019 à 14 h à la Place CAN, Hamdallaye ACI. Etaient présents : les membres de la Plateforme, c’est-à-dire, toutes les associations qui ont adhéré à la cause de ce regroupement. C’était sous la conduite des leaders comme Mamadou Sinsi Coulibaly et le Pr Clément Dembélé.

Nouvelle manifestation contre l’installation du siège du G5 Sahel à Bamako : « Nous ne voulons pas être la cible des terroristes qu’ils ont fuis à Sévaré »

Les habitants de Badalabougou se sont opposés, le vendredi dernier, à la police pour tenter d’empêcher l’installation du quartier général de la force conjointe G5 Sahel.

Edito : Les Maliens se réunissent dans la douleur

Six jours après l’attaque sanglante du village de Sobame Da dans la commune de Sangha, haut lieu de culture dogon dans le cercle de Bandiagara, les jeunes resserrent les rangs à Bamako. Qu’ils viennent de partis politiques au pouvoir ou de l’opposition, ou d’organisation de la société civile, peu importe les obédiences, ce 15 juin 2019 a marqué un pas pour avancer. Politiques, activistes et artistes de tout bord conjuguent désormais : recueillement autour du monument de la paix, resserrement autour du drapeau du Mali et l’hymne national, mais aussi projection pour un Mali uni pour mettre hors d’état de nuire tout acteur porteur de projet différent.

Accord politique : Des émissaires du PM à la rencontre des autorités traditionnelles et religieuses

Une délégation de la Primature conduite par le Chef de Cabinet s’est rendue ce mercredi 12 juin 2019 à Niaréla pour expliquer aux autorités traditionnelles et religieuses l’accord politique récemment signé.

Grace Leadership au secours de la maternité de Samaya

La présidente de Grace Leadership Fundation Inc Mali (GLFI), Aminata Diallo, a remis, le mardi 11 juin 2019, un lot de médicaments et de matériels médicaux à la maternité rurale de Samaya située dans la commune rurale de Mandé.

Union des caisses KAFO JIGINEW Un bilan de 53,46 milliards de FCFA réalisé en 2018

Au terme de l’exercice financier de l’année 2018, le bilan de la caisse se chiffre à 53,46 milliards de FCFA contre 50,4 milliards de FCFA en 2016, soit une augmentation de 5,7% et un résultat consolidé qui ressort bénéficiaire à 654,40 millions de FCFA. La caisse demeure en conformité sur les 10 ratios prudentiels définis par la loi n°10-013 du 20 mai 2010 portant réglementation des systèmes financiers décentralisés.

Crime crapuleux à Koulikoro : Retrouvée morte, la dépouille de Kadiatou Dembélé (23 ans) portait plusieurs traces de coups

La journée du samedi 8 juin dernier reste désormais gravée dans la mémoire des populations de Koulikoro. En effet, elles ont été réveillées par la découverte de la dépouille de Kadiatou Dembélé, agent Orange money à Souban et bénévole à la Mairie de Koulikoroba.

Foot-santé 2019 : Les activités démarrent demain

La 1e édition du festival Foot-santé se tiendra ce week-end à Bamako, avec en point d’orgue un match de gala de football au stade omnisports de Bamako. L’annonce a été faite mercredi dernier à la faveur d’un point-presse animé par l’initiateur Bouba Fané, accompagné de Dian Diabaté représentant d’Africa Football Elite (AFE) partenaire du festival, ainsi que des membres de la Commission d’organisation de l’évènement.

47eme assemblée générale ordinaire de la FEMAFOOT ce samedi Seule l’application stricte de la feuille de route de la Fifa peut sortir le Mali de la crise

Aujourd’hui, seule l’application de la feuille de route de la Fifa peut sortir le football malien de cette crise. Malheureusement, cette application n’arrange pas le camp de Sahala Baby. Cela passe obligatoirement par vider la sentence du TAS et l’adoption des nouveaux textes pour le football malien, ce samedi 15 juin, lors de la 47ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération malienne de football dont les travaux se dérouleront au Stade du 26 Mars.

Diffusion de documents administratifs confidentiels

- Le Premier ministre Boubou Cissé tape du poing sur la table - Un emprisonnement de 6 mois à 2 ans et une amende de 20 000 à 150 000 Fcfa pour tout agent de l’Etat coupable Par lettre circulaire en date du 27 mai 2019, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, dénonce la diffusion de documents administratifs confidentiels. Tout en demandant à ses homologues ministres de le tenir informé des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de ladite circulaire, le Premier ministre les invite au respect scrupuleux des textes en vigueur.

A. G. de la Fédération malienne de football 55 délégués au chevet du foot malien demain

Le sport malien et particulièrement le football est malade. L’instance dirigeante du foot malien est à la peine et à la traine. Pour des intérêts égoïstes, les différents responsables s’entredéchirent, si bien qu’il n’y a plus de championnat au Mali. Vu l’urgence des choses, la FIFA a mis en place un Comité de normalisation du foot malien qu’on a pris l’habitude d’appeler le CONOR. Mais cette structure de transition ne veut pas quitter et fait bloquer les choses parce qu’elle a goutté à la sève nourricière et veut continuer à lécher ses babines.

Médecins sans frontières innovent ses méthodes

Les responsables des Médecins Sans Frontières (MSF) ont organisé, le samedi dernier à l’hôtel Mandé, une conférence de presse pour expliquer aux médias leurs bulletins d’informations sur les activités d’urgences et régulières qu’ils mènent au Mali. Ladite conférence était co-animée par Réné Colgo, chef de mission MSF- Mali, Boubacar Korronney, chef de mission adjoint, lamine Keita, chargé de communication MSF et d’autres responsables de la structure

Anacarde Un produit socio-économique, à quand sa transformation ?

Le Mali, en dix ans, est passé de 15.000 tonnes à 140.000 tonnes. L’anacarde est parmi les produits tropicaux par excellence. Le produit se classe dans le top 5 du classement. Sa culture et sa transformation représentent des opportunités d’ouverture au développement durable au Mali. Cependant, quand est-il de sa valorisation au niveau local ?

Déchets plastiques : «Bamako sans déchets plastiques »

Dans le cadre de la Quinzaine de l’Environnement, la Fondation Santé Environnement a lancé un projet : « Bamako sans déchets plastiques », à la mairie de la commune VI du District de Bamako le samedi 8 juin 2019.

Tueries en masse au centre du Mali Quand tout le monde devient complice du génocide

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que tout le monde a sa part de responsabilité dans la tuerie en masse et à répétition au centre du Mali. Le Gouvernement du Mali en premier lieu, qui n’arrive pas à assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. Les forces étrangères, comme Barkhane, la MINUSMA et le G5 Sahel dont la vocation première est de lutter efficacement contre le terrorisme, mais refusent de jouer leur partition et renvoient la balle dans le camp de l’Etat malien. Les communautés Peuls et Dogons elles-mêmes qui, après plus de deux siècles de cohabitation, d’union et de vivre-ensemble tombent dans le piège de ceux qui veulent diviser le Mali. Quid du peuple tout entier, à travers ses représentants et les structures de la société civile pour sa passivité vis-à-vis des gouvernants. Que faut-il faire pour arrêter cette saignée et préserver la forme unitaire de l’Etat ?

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 12 juin 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 12 juin 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Lancement des 100 000 branchements sociaux de Kabala : « Le robinet à 20 000 FCFA au lieu de 120 000 FCFA »

Dans le cadre des activités du lancement de l’opération des 100 000 branchements sociaux dans le district de Bamako et environs, les directions générales de la SOMAPEP-SA et de la SOMAGEP-SA ont organisé, le mercredi 12 juin 2019, une conférence de presse pour annoncer le démarrage officiel et progressif des travaux. La conférence était coanimée par les directeurs généraux de la SOMAPEP-SA et de la SOMAGEP-SA respectivement Yénizanga Koné et Boubacar Kane. Selon les conférenciers, le projet de Kabala permettra un accès facile et à moindre coût le robinet dans l’ensemble du district de Bamako et environs dont le coût sera de 20 000 FCFA au lieu de 120 000 FCFA habituellement.

Terrorisme au centre du Mali Quel avenir pour Amadou Kouffa ?

Depuis la publication de la vidéo d’Amadou Kouffa, leader du Katiba Macina, de nombreuses questions demeurent quant à son repaire et ce qu’il avait fait depuis le moment où il a disparu en novembre 2018, après une grande grève par les forces françaises de Barkhane. Est-ce qu’un chef respectable de tant de soi-disant soldats se cacherait si longtemps tandis que ses soldats continuaient à combattre? Sûrement, il y avait une bonne raison pour son absence.

Les coups de la vie : « j’ai détruit mon mariage sans vraiment le vouloir et aujourd’hui, j’en souffre énormément »

Il y a trois années, j’ai détruit mon mariage sans vraiment le vouloir et aujourd’hui, j’en souffre énormément. Adèle est la femme de ma vie. Je l’ai aimée dès le premier jour où je l’ai vue. C’est une femme adorable, disponible et belle. Nous sommes restés ensemble pendant quatre ans avant de légaliser notre situation devant le maire. Comme toutes les femmes. Adèle est très jalouse. Elle ne supporte pas de me voir avec d’autres femmes. Nous avons plusieurs fois connu des crises que j’ai toujours réussi à maitriser. Elle et moi avons eu deux enfants qui font notre fierté. Avant de rencontrer Adèle, j’ai eu une aventure de huit mois avec Aminata. J’avoue que je l’avais vraiment aimée. Seulement, je ne me suis pas engagé avec elle parce que je n’ai jamais réussi à la cerner. Celle que j’appelais affectueusement Amy, voyageait comme bon lui semblait, ne me rendait compte de rien et se donnait trop de liberté. J’en souffrais, mais elle n’avait pas l’air de s’en rendre compte.

La CNAS-Faso Héré réitère son engagement à revendiquer l’héritage du 22 septembre 1960 et du 26 mars 1991

Le jeudi 30 mai 2019, les responsable CNAS-Faso Héré, ont animé un point de presse au siège social du parti sis à Hamdalaye, en face de la mairie. C’était sous en présence du Président d’honneur, M. Soumana SACKO ainsi que plusieurs cadres du Bureau Politique.

Ministère de l’Economie Numérique : La révolution numérique au cœur des préoccupations majeures des autorités malienne

Dans le cadre partenarial avec l’Etat, Madame le Ministre de l'Economie Numérique, Mme Kamissa Camara a rendu une visite à l'autorité malienne de régulation des télécommunications/ TIC et Postes (AMRTP). C'était le lundi le 27 mai 2019, en présence du président du conseil d'administration de la structure M Cheick Sidi M. Nimaga et les administrateurs.

Commandement du G5 Sahel: Le Gal Hanane Ould Sidi sur le point de quitter

Le général mauritanien Hanane Ould Sidi, qui dirige la force du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Tchad, Niger et Mauritanie), devrait quitter son poste cet été, dans la perspective des élections présidentielles du 22 juin en Mauritanie.

Sécurisation du Sahel: La France lâche les États de l’Afrique

Le message de Paris est sans appel : Jean-Yves le Drian, le ministre français de la diplomatie n’a pas tergiversé pour se livrer à une rare critique des dirigeants africains sur la sécurisation de la région du Sahel.

Dragage dans le lit du fleuve : Le ministère des Mines et du Pétrole hausse le ton

Mme Lelenta Hawa Baba Bah, ministre des Mines et du Pétrole était face à la presse jeudi 5 juin 2019 à Bamako. Objectif : sensibiliser la population sur les conséquences de l'exploitation des Mines.

ANPE : Kheffing Kanté mord la main qui le nourrit, le DG rétablit la vérité des faits

A propos du sit-in de l’ex-patron de comité Syntade de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et des allégations sur les dysfonctionnements, le directeur général de l’ANPE réplique.

Zihara du guide Ancardine a Tamani : Un baobab tombe de lui-même sur les véhicules des FAMa

Dans la nuit du samedi 8 juin 2019, à 2h10 minutes, un grand baobab s’est effondré sur un véhicule de la garde nationale et le véhicule personnel d’un gendarme à Tamani. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais une grosse frayeur obligeant certains visiteurs à prendre la poudre d’escampette pendant un moment.

Reboisement dans la forêt classée de Koulouba : Les eaux et forêt et la jeunesse africaine à la tâche

Le samedi 1er juin 2019, la direction régionale des eaux et forêts du district de Bamako et la jeunesse africaine, ont procédés à la plantation de 200 pieds d'arbres, dans la forêt classée de Koulouba. C'était sous le contrôle d’Amadou Diallo, responsable de la forêt classée de Koulouba.

Carnage à Sobame Da : 108 rescapés retrouvés, le Premier ministre sur les lieux du drame

Hier, en fin de matinée, Dr Boubou Cissé, le Premier ministre, ainsi que les ministres de la défense et des anciens combattants, le général Ibrahim Dahirou Dembélé, de l’administration territoriale Boubacar Alpha Bah et le chef d’état major général des armées, le général Abdoulaye Coulibaly se sont rendus dans le village de Sobame Da, dans la commune de Sangha, région de Mopti. Sur place, on leur a fait le point sur la situation à la suite de l’attaque contre le village qui a fait une centaine de morts.

1ère édition de Mali Awards 2019 : 88 nominés parmi lesquels 8 trophées seront décernés le 28 juin prochain

Les responsables de CMP Event et de Africa Scène étaient face à la presse, le lundi 10 juin 2019, à l’hôtel Kempeski de Bamako pour informer l’opinion nationale et internationale de la tenue de la première édition de Mali Awards 2019, le 28 juin 2019 au Centre international de conférence de Bamako (CICB). Selon les organisateurs, Mali Awards 2019 est une cérémonie de récompense des personnes qui se sont distinguées dans leur domaine respectif. Les conférenciers ont fait savoir qu’il y a 88 nominés dans 7 catégories respectives parmi lesquels 8 trophées seront décernés à 8 lauréats.

Communiqué de l'APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL Mali) a appris avec une profonde consternation l’attaque barbare du lundi 11 juin 2019 contre le village de Sobame Da, dans le cercle de Bandiagara, commune de Sangha, région de Mopti. Cette attaque, faut-il le rappeler, a occasionné la mort de 95 personnes, 19 portés disparus et des dégâts matériels, selon une source gouvernementale.

Carnage à Sobame Da, région de Mopti – Bilan provisoire : 95 morts et 19 portés disparus

95 morts et 19 portés disparus, plusieurs animaux abattus et des maisons incendiées, c’est le bilan provisoire, dressé par le gouvernement malien, de l’attaque perpétrée, le dimanche 9 juin 2019, contre un village de la commune de Sangha, dans la région de Mopti.

Le Premier ministre se rend sur le site d’une nouvelle tuerie

Le Premier ministre malien Boubou Cissé s’est rendu mardi dans le village de Sobame Ba, théâtre d’une tuerie de civils au bilan officiel encore provisoire d’une centaine de morts, nouvel épisode d’un cycle d’atrocités entre communautés antagonistes.

Communiqué Dan Na Ambassagou

Le mouvement Dan Na Ambassagou au pays Dogon a constaté avec beaucoup d’indignation l’attaque barbare et ignoble commise sur le village de Sobane Da commune de Sangha.

Couverture sanitaire universelle La Banque Mondiale au secours du Mali

Le Premier ministre, ministre de l'Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé et la directrice des opérations de la banque mondiale au Mali, Soukeyna Kane ont signé, le vendredi 31 mai 2019, à la Primature, un accord de financement du projet d’accélération des progrès vers la couverture sanitaire universelle (PACSU). Ce don de 50 millions de dollars américains permettra de renforcer les interventions de la banque mondiale dans notre pays.

Majorité présidentielle La frustration a eu raison de l’EPM

La composition du gouvernement va certainement laisser des séquelles au sein de la majorité présidentielle (EPM). Les cadres malheureux des partis, associations et mouvements ont finalement claqué la porte de la plateforme Ensemble Pour le Mali (EPM), pour créer une nouvelle alliance politique dénommée Action Républicaine pour le Progrès (ARP).

Parti Yelema « 9 cadres claquent la porte »

Plusieurs membres du comité exécutif central du parti Yelema viennent de démissionner. Ils reprochent au président Moussa Mara son mépris vis-à-vis des responsables et militants du parti, et sa tendance maniaque à la prise de décisions unilatérales.

Cercle de Bougouni

Le spectre d’une jacquerie pointe à l’horizon L’expédition des autochtones du village de Solacoroni dans le cercle de Bougounni contre les paysans Minianka, la semaine dernière, a fait deux morts, des blessés graves et des pertes matérielles énormes de part d’autres. Le problème foncier serait à la base de cette difficile cohabitation qui pointe à l’horizon.

Prorogation du mandat des députes : Le niet de l’ADP-Maliba

A travers un projet de loi organique, le gouvernement a prorogé le mandat des députés jusqu’au 2 mai 2020. Pour le parti ADP-Maliba, cette décision est une violation flagrante de la Constitution du 25 février 1992 et réclame un front commun des forces vives pour empêcher cette prorogation.

Communiqué du gouvernement suite à la tragique attaque armée sur le village de Sobame Da, dans la commune de Sangha, dans la région de Mopti

Le gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale qu’’une tragique attaque armée a été perpétrée ce lundi, vers 3 heures du matin, dans le village de Sobame Da, dans la commune de Sangha, dans la région de Mopti. Des hommes armés, soupçonnés d’être des terroristes, ont lancé un assaut meurtrier contre ce paisible village.

Congrès électif de la Fédération Internationale de basket-ball (FIBA-Monde) en août en Chine : - Hamane Niang candidat au poste de président - Soutien et bénédictions du Cnosm

Notre compatriote Hamane Niang est candidat pour la présidence de la Fédération internationale de basket-ball (Fiba-Monde) dont l’élection est prévue en marge de la 18ème édition du Championnat du monde masculin de basket-ball en Chine. Ce grand rendez-vous du basketball mondial se déroulera du 31 août au 15 septembre avec la participation de 32 pays dont cinq issus de l’Afrique.

2eme congrès ordinaire de l’ADP-Maliba : Youba Ba élu à la tête d’un bureau de 97 membres pour un mandat de quatre ans

L’Alliance démocratique pour la paix (Adp-Maliba) a tenu, le weekend dernier au Centre international de conférences de Bamako, son 2ème congrès ordinaire. Les travaux de ces assises étaient présidés par le président d’honneur du parti, Aliou Boubacar Diallo. A l’issue desquels, Youba Ba a été élu à la tête d’un bureau de 97 membres pour les quatre prochaines années.

Fin de la crise scolaire : Le procès-verbal de conciliation entre les syndicats et le gouvernement expliqué aux militants

Après un accord obtenu au forceps avec le gouvernement mettant ainsi fin à la grave crise qui secouait l’école malienne, les leaders des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont tenu, le week-end dernier, au Centre culturel islamique de Hamdallaye, un meeting d’information en vue d’expliquer le procès-verbal de conciliation entre les syndicats et le gouvernement. Les travaux se sont déroulés sous l’œil vigilant du porte-parole des syndicats, Adama Fomba, en présence des responsables des différentes organisations syndicales composant la synergie syndicale.

Humanitaire : La Bnda fait un don d’une valeur de 10 605 000 Fcfa aux déplacés du centre du Mali installés à Diallakorobougou

La Banque nationale de développement agricole (Bnda) a procédé, le mardi 28 mai 2019, à la remise de denrées alimentaires à 308 déplacés du centre du pays (79 ménages) installés à Diallakorobougou. Cette aide est constituée de 300 sacs de riz de 50 kg, 100 sacs de mil de 100 kg, 30 sacs de sucre de 50 kg. En plus des denrées alimentaires, la Bnda a fait don d’une enveloppe d’un million Fcfa en espèces. Ce qui porte la contribution à la somme de 10 605 000 Fcfa.

Le ministre de la jeunesse et des sports Arouna Modibo Toure hier au CNOSM «Nous ferons tout pour renforcer la collaboration entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Cnosm »

Le tout-nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, était hier l’hôte du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) pour une visite de prise de contact. Il a mis l’occasion à profit pour réaffirmer sa disponibilité à œuvrer en parfaite symbiose avec le Cnosm pour le rayonnement du sport malien.

COMMUNIQUE DE PRESSE

À l'invitation du Président de la République du Gabon, SEM Ali Bongo Ondimba, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita s'est rendu aujourd'hui à Libreville pour une visite de travail de 48 heures.

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI, 07 JUIN 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session extraordinaire, le vendredi, 07 juin 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Kita : Lamine Dembélé tue sa femme N’bamakan par des coups de Pilon

Encore de violence conjugale ! Après M. Kanté, un autre homme, Lamine Dembélé vient de mettre fin à la vie de son épouse, N’Bamakan. La malheureuse scène s’est produite le vendredi 31 mai 2019 à Kita, dans le quartier Kofoulabe.

Crise au Centre du Mali: réunion du Cadre politique de gestion

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé a présidé, ce jeudi 6 Juin 2019, la réunion du Cadre politique de gestion de la crise au Centre du Mali.

Lalla Drogba l’a affirmé: « malienne et musulmane je suis, mais je ne vais pas… »

A l’occasion de la fête du Ramadan, le 04 Juin 2019, Lalla Diakité, épouse du célèbre joueur ivoirien est revenue sur les polémiques sur sa religion et celle de son époux. Elle dit, ne pas vouloir imposer sa religion à son bien aimé, Didier Drogba.

Affaire des 22 jeunes exclus: un constat d’huissier met à nu les propos du Directeur général de la Protection civile

DU NOUVEAU DANS L’AFFAIRE DES 22 JEUNES RADIÉS Aujourd’hui 6 Juin 2019, 5 jeunes des 22 se sont rendus a la Direction de la Protection Civile pour récupérer leurs fiches médicales, Malheureusement aucune fiche n’est disponible contrairement a ce qui a été annoncé par le Directeur de la Protection Civile.

Centre du Mali : Antonio Gutterres tire la sonnette d’alarme sur un « fort risque d’atrocités »

A quelques jours du renouvellement du mandat de la force onusienne au Mali, Antonio Gutterres, le secrétaire général des Nations Unies, dans un rapport adressé au Conseil de sécurité le vendredi, tire la sonnette d’alarme sur un « fort risque » d’atrocités dans les régions du Centre du Mali.

Rapport 2018 du Médiateur de la République du Mali : La purge des droits coutumiers, une bombe sociale à retardement

Après avoir été présenté au président de la République et au président de l’Assemblée nationale du Mali, la presse malienne a pris connaissance du contenu du Rapport 2018, le 30 mai 2019, dans la salle de conférence du Médiateur de la République, lors d’une conférence de presse animée par Baba Akhib Haidara, Médiateur de la République.

CAN 2019 : Le Président KEITA donne le coup d’envoi pour les aigles

Le premier supporter des sélections nationales a procédé hier à la mise en route des joueurs, en leur remettant le drapeau national. La cérémonie s’est déroulée au palais de Koulouba dans une atmosphère bon enfant, en présence d’une belle brochette de personnalités. Témoignage

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 05 juin 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 05 juin 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Mot de la semaine : Férié

Le Mali dont l’économie est en berne depuis la crise de 2012, et qui est sous perfusion financière internationale depuis belle lurette, doit-il se donner le luxe de décréter à tout bout de champ des journées chômées et payées ? En effet, c’est contre toute attente que le gouvernement du Mali, lors de son hebdomadaire réunion des ministres, a décrété la journée du vendredi 31 mai chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national.

Le ministre Yaya Sangaré réussit son baptême du feu Trois propositions pour améliorer la prestation des services de l’ORTM

Il est sans nul doute dans le tiercé des ministres qui font bouger leurs départements. Yaya Sangaré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, à la tête du département de la Communication commence à laisser des traces dans le sens de la perfection afin que les structures de prestation de communication soient de qualité et servent les populations qui les consomment. De l’ORTM à la HAC, en passant par l’AMAP, le GPAC, l’ASSEP, l’URTEL et la Maison de la Presse, le message du Ministre Sangaré a été clair, à savoir qu’il y ait plus de performance, plus d’assiduité, plus de professionnalisme au service exclusif du peuple. Cette dynamique enclenchée se poursuivra-t-elle ? Voici cinq propositions pour que l’ORTM rende service aux Maliens.

Coupe du monde U20 : le Mali élimine l'Argentine aux tirs au but et se qualifie pour les quarts de finale

Le Mali s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du monde U20 en sortant les Argentins aux tirs au but (2-2, 5-4 aux t.a.b.). Les Aigles affronteront les Italiens au tour suivant.

Vœux du Premier ministre au Président IBK à l’ occasion de l’Aïd el Fitr

Excellence Monsieur le Président de la République ; Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement ; Madame, Messieurs les Présidents des Institutions de la République ; Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs Représentants du Corps diplomatiques et des organisations internationales accréditées près le Mali ; Distingués invités ; Mesdames, Messieurs ; Monsieur le Président de la République,

Haïdara interdit tout débat sur la Bay’ah

Le leader des Ançars, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a interdit à ses disciples de débattre de la question de la Bay’ah après de nombreuses sollicitations en ce sens. « Même si vous voulez, amenez l’imam de la Mecque, c’est une femme d’Ançardine qui débattra avec lui. Si un homme accepte de débattre, je ne lui pardonnerai jamais », a déclaré Haïdara.

A Maakah , IBK a prié pour toute la nation malienne

Comment Le Président de la République, Chef de l’Etat, Excellence El Hadj Ibrahim Boubacar Keita accompagné de son Épouse Keita Aminata Maiga , Présidente de l’ONG en marge du 14 è Sommet de l’OCI, a accompli la Oumrah à la Mecque. Hier vendredi 31 mai 2019 ,dernier jummah du mois béni de ramadan , le couple présidentiel a prié face à la Kaaba à partir du 14 étage de l’hôtel royal de la Mecque.

Message du président de la république : à l’ occasion de la fête de l’AÏD EL FITR

La Communauté musulmane du Mali fête aujourd’hui l’Aïd El Fitr qui consacre la fin du mois béni de Ramadan ; un mois de prières, un mois de ferveur, un mois de foi, un mois de pardon.

Examens scolaires : pas de dates officielles, mais l’année sera prorogée

L’année scolaire 2018-2019 va se poursuivre jusqu’en fin Juillet 2019. L’annonce a été faite ce mardi 28 mai 2019 par le Directeur du Centre National des Examens et Concours. C’était à l’issue d’un cadre de concertations de deux jours sur « la réorganisation du reste de l’année scolaire ». Comment cette réorganisation va se faire ? Sur quoi va-t-elle se baser ? A ces questions, les discussions entre les acteurs de l’école ont apporté des réponses.

Hôpital du mali : La preuve que les médecins Chinois vendent des produits périmés

Suite à notre article intitulé ‘’SILENCE ! A l’hôpital du Mali, les Chinois vendent des produits périmés’’, paru dans le Confident N°89 du mardi 21 mai dernier, nous avons été contactés par pas mal de personnes. Si certains étaient de bonne foi, d’autres n’avaient que pour seuls objectifs de nuire à la crédibilité de notre journal. En tout cas, quoiqu’advienne, nous persistons et signons, ‘’A l’hôpital du Mali, les Chinois vendent des produits périmés’’. La preuve !

Protection civile : Odeur de magouille…

La protection civile déshonore 30 de ses nouveaux recrus, en se débarrassant d’eux comme des malpropres et cela, sans raison justifiée. La triste nouvelle, qui a surpris plus d’un, est tombée dans la journée du mercredi 22 Mai 2019.

Jalousie : Elle a opté pour la mort, plutôt que de supporter la présence d’une coépouse

Le mercredi 22 mai 2019, Awa Sangaré, ménagère à Banconi s’est donnée la mort en se jetant dans le puits. Tel fut son choix, car, dit-on, elle n’était pas capable de partager son homme avec qui que ce soit.

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI, 29 MAI 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi, 29 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République

Communiqué du Gouvernement :

Le gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale que ce mardi 28 mai, en début d’après-midi, un grave accident de circulation est intervenu entre un véhicule de transport public de voyageurs (minicar) et un camion de transport de sable, sur la Route Nationale numéro 6, entre Kassela et Zantiguila (forêt de la Faya), dans la région de Koulikoro.

Comité national olympique sportif malien « Boîte » pour Amoureux ?

Chacun sait que le Comité national Olympique et sportif du Mali (CNOSM) avait été assigné en justice, et n’eût-été, l’intervention des autorités, certains de ses cadres seraient, aujourd’hui, en prison pour des affaires de détournement de fonds et d’abus de biens sociaux. Une autre affaire le guette et peut entamer sa crédibilité si ses dirigeants n’y prennent garde.

Sit-in à Badalabougou Le lynchage des populations par le G5 Sahel

Le G5 Sahel est au cœur des controverses à Bamako. Les Bamakois protestent contre l’installation de cette structure au forceps en plein coeur de la capitale malienne. En effet, c’est le cercle Mess des Officiers qui a été choisi par l’instance dirigeante de notre pays, en complicité avec les Nations – Unies, pour abriter la force G5 Sahel chassée de Sévaré, centre du pays. Avec les protestations des populations, le choix de Badalabougou pour abriter ce nouveau QG devient problématique.

Conjoncture économique : Des entreprises aux portes de la faillite

La crise sécuritaire a eu des répercussions graves sur notre environnement économique. Les recettes de l’Etat étant principalement basées sur la fiscalité intérieure, les entreprises locales ploient sous le poids des impôts, des emprunts des banques, de la crise énergétique… Certaines d’entre elles sont agonisantes ou même en voie de fermeture.

Route de Ségou : Un terrible accident fait 24 morts

Vingt-quatre morts et treize blessés, c’est le lourd bilan d’un terrible accident survenu hier en fin de matinée entre Kassela et Zantiguila sur la route de Ségou. Un communiqué du gouvernement a annoncé le drame, expliquant qu’il est dû à la défaillance technique, au surnombre et à l’excès de vitesse. Les photos publiées sur les réseaux sociaux donnent une idée de violence du choc.

Chômer le 27ème jour du Ramadan : Thierno Diallo insiste, Boubou Cissé refuse et IBK pour décider en dernier ressort!

Il est clair que le nouveau Premier Ministre n’est pas politique et cela saute clairement aux yeux de ceux qui en doutaient encore. Depuis quelques heures, le Ministre Thierno Oumar Hass Diallo s’active autour de la possibilité de chômer la journée du vendredi 31 mai 2019.

Journée de l’Unité africaine : Le premier ministre rend hommage aux pères de l’indépendance

Le chef du gouvernement a rappelé le rôle de premier plan de notre pays dans la construction de l’unité africaine et s’est réjoui de la pertinence du thème de cette année qui porte sur la problématique des réfugiés et des déplacés internes du fait des conflits

Edito : Bamako la poussiéreuse

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Bamako le 16 mai 2019, et les jours suivants, ont laissé derrière elles, un véritable champ de ruine. Le décompte macabre donne froid dans le dos. La ville des trois caïmans a frôlé l’une des plus grandes catastrophes de son histoire, car ce qui s’y est passée s’apparente à une inondation, un Tsunami au Sahel. Les pertes en vies humaines et en matériels sont énormes, et interpellent plus d’un citoyen consciencieux. Fort heureusement, si Les dégâts ont été limités, c’est par la grâce divine et surtout par la bravoure des hommes comme Mamoutou Diarra qui a sauvé neuf vies humaines.

Poursuivi pour « tentative de viol » sur Fatoumata Fané : Mamadou Konaté dit Marley prend cinq ans d’emprisonnement ferme

Dans son audience du mercredi 15 mai dernier, la Cour d’assises de Bamako s’est prononcée sur l’affaire du ministère public contre Mamadou Konaté (5 ans) dit Marley inculpé pour ” tentative de viol ” sur l’aide-ménagère Fatoumata Fané. Après les débats, il a été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme.

Jugé pour «pedophilie » sur la mineure Rose Tienou (7 ans) : Amadou Maïga (58 ans) condamné seulement à trois ans de prison ferme

Au cours de sa 1 ère Session 2019, la Cour d’assises de Bamako s’est penchée sur l’affaire du ministère public contre Amadou Maïga dit Badjenneka (58 ans) poursuivi pour pédophilie sur la mineure Rose Tienou (sept ans au moment des faits). Après analyse du dossier et les débats contradictoires, l’accusé a été condamné à 3 ans de prison ferme.

Accord gouvernement syndicat de l’Education : Les forces vivent saluent la démarche inclusive du gouvernement – L’incidence budgétaire évaluée à plus de 15 milliards F CFA

Quelques heures avant la signature de l’accord historique entre le gouvernement et les syndicats de l’éducation qui a permis de mettre un terme à la grève illimité, le Premier ministre Boubou Cissé a reçu à la Primature les forces vives du pays pour leur faire le point des négociations. Une démarche saluée par l’ensemble des acteurs présents à la rencontre.

Insertion professionnelle des jeunes diplômés : L’Anpe forme 200 demandeurs d’emplois aux techniques de recherche d’emploi

Face à la méconnaissance des stratégies de recherche d’emploi par les jeunes diplômés, des lacunes dans la rédaction des curriculum vitae, des lettres de motivation et autres documents administratifs nécessaires dans le processus de recherche d’emploi et l’ignorance de leurs atouts qui constituent des handicaps à leur insertion professionnelle, l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) a initié, à l’intention de 200 demandeurs d’emploi, une série de 4 sessions de formations sur les techniques de recherche d’emploi (TRE). La cérémonie d’ouverture des formations s’est tenue le lundi 20 mai 2019 au Centre international de conférence de Bamako (Cicb) sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean Claude Sidibé, qui avait à ses côtés le directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock.

Rebondissement dans l’affaire de la parcelle appartenant à Mamadou Keita dit Capi sise à Sotuba : Pour l’exécution d’une Grosse de la Cour Suprême, 46 familles menacées d’expulsion-démolition de leurs maisons

Les héritiers de l’ancien international et l’ex-entraîneur des Aigles du Mali, Mamadou Kéïta plus connu sous le sobriquet de Capi, disposent désormais de la première grosse délivrée par la Section administrative de la Cour Suprême, qui annule la Décision N°0054/MLAFU-DNDC du 23 mai 2013 concernant la parcelle objet du Titre Foncier N°17250 sise à Sotuba. Cette parcelle de 1,5 hectare appartenant à feu Capi (il fut Instructeur Fifa et Caf) a été pourtant morcelée et vendue à l’insu des héritiers. Après l’Arrêt en date du 21 juin 2018 et la grosse de la Cour Suprême du 7 mars 2019, place maintenant à l’exécution. En d’autres termes, 46 familles sont aujourd’hui menacées d’expulsion et démolition de leurs maisons. Cela, après les tentatives de négociations avec les héritiers. D’ores et déjà, chacune des familles a reçu ou recevra d’une sommation par un Huissier.

Urbi Orbi : Le Karité et la gomme arabique, deux filières qui peuvent tirer le Mali vers le haut

A NE PAS MANQUER: Célébration de la Journée de l’Afrique: Le Premier ministre préside la cérémonie de montée des couleurs de l’Afrique. URGENT: La pluie d'hier : Félicitations et courage aux sapeurs-pompiers Accueil | Economie | Urbi Orbi : Le Karité et la gomme arabique, deux filières qui peuvent tirer le Mali vers le haut Urbi Orbi : Le Karité et la gomme arabique, deux filières qui peuvent tirer le Mali vers le haut Par Aujourd'hui-Mali - Date: il ya 10 heures 24 minutes 1 réactions Taille de la police: Decrease font Enlarge font Stock de noix de karité Stock de noix de karité Le karité a été découvert au Mali, plus précisément dans la région de Ségou, par l’explorateur Ecossais du nom de Mungo Park. C’est pourquoi le nom scientifique du karité est bytwospermum Parku, qui veut dire l’arbre à beurre de Mungo Park. Le Mali est le 2e pays producteur au monde après le Nigeria. Il aurait même pu être le premier s’il avait été plus sérieux.

Marasme économique : Le patronat tire la sonnette d’alarme sur les départs des investisseurs pour d’autres horizons

La ministre de l’Investissement privé, des PME-PMI et de l’Entrepreneuriat national, Mme Safia Boly, a effectué une visite de travail au Conseil national du patronat du Mali (CNPM) en début de semaine. Une occasion mise à profit par les grands patrons maliens pour évoquer au ministre les difficultés auxquelles les entreprises maliennes sont confrontées.

Le porte-parole des syndicats de l’Education signataire du 15 octobre 2016, Adama Fomba : «Aujourd’hui, il revient aux autorités scolaires de prendre des dispositions idoines pour sauver l’année

Après la décrispation de la crise scolaire, le porte-parole des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016, Adama Fomba, a bien voulu nous accorder une interview au cours de laquelle il est revenu sur les temps forts de cette longue grève qui a duré plusieurs mois, avec son corolaire d’année blanche qui planait sur l’école malienne. Aujourd’hui-Mali : Quelle est la situation réelle des points de revendications ?

Le Sénégal sur la voie de l’émergence : Les reconnaissances de Macky Sall à ATT

On nous apprend à travers les médias sénégalais qu’après la grande prière de vendredi dernier, le président sénégalais Macky Sall était accompagné par l’ancien président malien Amadou Toumani Touré (ATT). Selon eux, à la sortie de la Grande mosquée, le président Sall a fait un témoignage de grande reconnaissance envers ATT.

IBK honore le héros des inondations du 16 mai 2019 Mamoutou Diarra élevé à la médaille de « Sauvetage » intégrera la protection civile

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta , Grand Maitre des Ordres nationaux, a décerné la médaille du « Sauvetage » à Mamoutou Diarra , jeune étudiant en arabe. Il avait sauvé 9 membres de sa famille en risquant la sienne dans les circonstances difficiles, lors des inondations dramatiques du jeudi 16 mai 2019 à Niamakoro Dougoukôrô. La cérémonie solennelle de décoration a eu lieu dans l’après-midi du jeudi 23 mai 2019 , dans la Salle des Banquets du Palais présidentiel de Koulouba. Le jeune héros malgré son statut d’étudiant sera recruté pour servir au sein des structures de la protection civile.

Mort massive de poissons à Baguineda : Le fleuve se meurt, les poissons aussi

Le jeudi 16 mai, au lendemain de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Bamako, des bancs de poissons morts ont envahi le fleuve Niger. Des usines sont en cause.

Six mois de plus pour les députes maliens Et si la prolongation était un mal nécessaire ?

C’est presqu’officiel, le mandat des députés sera prolongé de six mois encore à partir de juin. Cette seconde prolongation suscite beaucoup de débats et donne l’occasion à certains leaders politiques, en manque de thèmes, de jaser. Et pourtant, une autre prolongation est nettement plus préférable, s’il n y a aucune possibilité de tenir les élections, à tout autre schéma. Pourquoi faut-il prolonger le mandat des députés au Mali ?

Halte aux fake news Des journalistes outillés sur les dangers de l’intox

Deux jours durant, les lundi 20 et mardi 21 mai 2019, des journalistes de la presse malienne ont été formés aux techniques de repérage des Fake news, fausses nouvelles, qui ont pignon sur rue, sur le net. Il s’agissait d’un atelier de formation offert par l’Ambassades des Etats-Unis d’Amérique au Mali.

Communiqué de presse N°002/05/2019 sur la tenue des élections législatives en république du Mali

Initialement prévues pour les 28 octobre (1er tour) et 18 novembre 2018 (2ème tour), les élections législatives, qui devraient consacrer le renouvellement de l’Assemblée Nationale du Mali (Parlement), ont fait l’objet d’un premier report pour les 25 novembre et 16 décembre 2018, avant un report sine die, suite à l’avis N°2018-02/CCM de la Cour Constitutionnelle du 12 octobre 2018 ouvrant la voie à une prorogation de six (6) mois du mandat de la législature en cours.

Inondation dans la capitale La responsabilité des autorités en cause !

Depuis le jeudi 16 mai dernier, des rues de Bamako sont envahies d’eaux de pluie. Les populations, notamment dans les quartiers populaires sont prises au piège de ces inondations. Les dégâts occasionnés par cette situation sont innombrables. Et selon un dernier bilan, on compte au moins 24 morts.

Rassemblement pour la Justice Sociale (RJS) Le Président Bokary Diallo décrié pour violation des textes

À la faveur d’un point de presse, Le secrétaire général du parti Rassemblement pour la Justice Sociale RJS, Abdoulaye Traoré a montré l’indignation des membres du bureau politique national du parti contre le Dr Bokary Diallo. Les militants du RJS reprochent au président d’avoir violé les textes et règlements du parti. C’était le samedi 18 mai 2019 à la Maison de Presse de Bamako.

Le Ministre Tiébilé Dramé lors de la session du G5 Sahel à Bruxelles « Les malheurs d’un pays comme le Mali proviennent de la Libye ; il faut que l’Europe se coordonne et agisse davantage pour y favoriser la paix et la stabilité »

Alors que plusieurs attaques ont endeuillé le Burkina Faso ces derniers jours, les ministres des affaires étrangères de la région du G5 Sahel se sont réunis à Bruxelles.

Grève des enseignants Les Syndicats signataires du 15 octobre 2016 optent pour la carte prépayée du gouvernement

Au Mali, les syndicats des enseignants signataires du 15 octobre 2016, ont décidé de reprendre le travail dès le lundi 19 mai dernier. C’était le samedi 18 mai dernier, à la faveur d’une grande rencontre autour de la crise scolaire, tenue à la Primature, sous la houlette du Premier Ministre, le Dr Boubou Cissé et non moins Ministre de l’Économie et des Finances.

Lutte contre le terrorisme Un accord de Coopération entre le G5 Sahel et INTERPOL

Le Secrétaire Permanent du G5 Sahel, Monsieur Maman Sambo Sidikou et le Secrétaire Général de l’Organisation internationale de la police criminelle –INTERPOL, Monsieur Jürgen Stock ont signé, le jeudi 16 Mai 2019 à Lyon en France, un accord de coopération entre les deux institutions.

Après l’entrée de certains de ses membres dans le gouvernement L’opposition malienne divisée et fragilisée

Au Mali, au début du mois de mai, des représentants des partis de l’opposition radicale ont fait leur entrée dans le gouvernement du Premier ministre, Boubou Cissé, après avoir signé un accord de politique. Du coup, au sein de l’alliance de l’opposition radicale (FSD), des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour dénoncer l’attitude des opposants présents au sein du gouvernement, tout en les invitant à ne plus se considérer, désormais, comme membres de l'opposition.

Secteur de l’audiovisuel au Mali Un déficit de près de 2 milliards FCFA à l’ORTM

Le secteur de l’audiovisuel malien ne se porte pas bien du point de vue de la gestion financière. En plus de l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) qui a encore du mal à équilibrer ses comptes, l’Office de la Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM) est venu s'ajouter à la liste des services sous tutelle du ministère de la Communication dont les comptes sont passés au rouge.

Communiqué APPEL Mali L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part non encore enregistrés dans le registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession. APPEL-Mali rappelle que les professionnels des médias en ligne comme tout autre journaliste, doivent strictement respecter les règles de conduite, indispensables à la bonne pratique de sa mission d’informer, de sensibiliser et contribuer à l’équilibre de la société.

Qatar charity : Bientôt un village social à N'Gabacoro-Droit

L'Organisation Non Gouvernementale Quatar Charity offre plusieurs dizaines de logements sociaux à la Commune Rurale de N'Gabacoro-Droit. Ces logements sociaux seront habités par les familles des victimes d'inondation de N'Gabacoro-Droit.

Attaques terroristes à Koury et Bourra : Le ministre en charge de la sécurité descend sur le terrain

Dimanche dernier, des individus non identifiés ont attaqué simultanément le poste mixte de contrôle de Koury aux environs de 23 heures et la localité de Bourra située à quelques kilomètres de la frontière Mali/Burkina Faso. Le bilan de l’attaque du poste de Kourry est de sept morts dont deux gendarmes, un contrôleur des douanes et quatre civils.

Silence ! A l’hôpital du Mali, les Chinois vendent des produits périmés

Hôpital de référence dans un passé récent, si rien n’est fait aujourd’hui, le comportement de certains agents de santé chinois risque de ternir l’image de l’hôpital du Mali. La vente des produits périmés aux malades est un crime qui doit être combattu avec la dernière rigueur.

PADES : Les évaluateurs des 4 Institutions de l’Enseignement Supérieur financées par la banque mondiale satisfaits des résultats obtenus

Le vendredi 17 mai 2019, la salle de réunion du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) a servi de cadre, pour la cérémonie de clôture de l'évaluation annuelle des 4 institutions de l'enseignement supérieur financées par la Banque Mondiale.

Ministère de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable Attention, Poulo veut «imposer» son ami Ibrahim Fomba à la tête de l’AEDD

A peine nommé, le nouveau ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Housseyni Amion Guindo, plus connu sous le sobriquet de Poulo, veut passer à la vitesse supérieure. Il s’apprête à trouver du boulot à certains cadres de son parti à savoir la Codem, puisque tout le monde est pressé d’être nommé dans un poste. Ce qui a comme corollaire de relever beaucoup de cadres de son département ou au niveau de certains services.

Gouvernement : Le ministre Baber Gano cherche bureau !

Apparemment, Me Baber Gano a de la peine dans ce nouveau gouvernement dirigé par Dr Boubou Cissé. Il dirige un département coquille vide. Il s’agit de celui de l’Intégration Africaine qui était depuis plusieurs années rattaché aux Maliens de l’Extérieur. Souvent aussi au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale.

Thierno Amadou Omar Hass Diallo, MARC : «Le Mali est un pays musulman mais le Mali n’appartient pas qu’aux musulmans»

En marge de la remise des denrées alimentaires (riz et sucre) à des associations musulmanes et à des leaders religieux, le ministre des Affaires religieuses et Culte, Thierno Amadou Omar Hass Diallo a déclaré que l’islam est une religion d’entraide et de pardon.

Toxicomanie : Plus de 190.000 personnes meurent chaque par an dans le monde

Ce mercredi 15 mai 2015, à l’Institut national de formation judiciaire, s’est tenu un atelier de deux jours sur le rôle de la justice sur la toxicomanie. La rencontre avait également un but de partage d'expériences des justices des différents pays sur le phénomène suivi de l’installation du réseau épidémiologique ouest-africain sur la consommation de drogue au Mali.

Bénédictions et conseils au ministre Adama Sangaré Dioïla exprime ainsi sa reconnaissance au Président IBK

Nommé Secrétaire d’Etat chargé de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement agricole à la faveur de la mise en place du nouveau gouvernement, Adama Sangaré a bénéficié du soutien de toute la région de Dioïla. C’était à travers une cérémonie initiée par le député Mamadou Diarrassouba ce dimanche 12 mai.

Victime de son caractère républicain : Amadou Thiam mérite le soutien de la majorité présidentielle

D’un air inoffensif, Amadou Thiam, député ADP-Maliba élu en commune V de Bamako, est dans la tourmente. Ses adversaires au sein de sa propre formation politique veulent lui donner une autre image méconnue du grand public. En effet, on tente de présenter le désormais ministre des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile comme un homme corrompu.

Moulaye Ahmed Boubacar au sujet de la production cotonière « La qualité et la quantité du coton est notre combat »

Le mardi 14 mai 2019, à l’hôtel Olympe, les représentants de l’Association des producteurs de coton en Afrique (Aproca), réunissant 15 pays, se sont réunis sur la fixation du prix du coton. La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Agriculture.

Michel Hamala Sidibé sur les sites des déplacés : «À chaque fois que les gens sont laissés pour compte, on perd. Mais à chaque fois qu'on est ensemble, on gagne»

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, s'est rendu mardi 14 mai aux camps des déplacés du centre situés à Niamana, Faladié et Senou. Il venait ainsi s'enquérir des conditions de vie de ces déplacés qui ont quitté leurs localités à cause de l'insécurité. Michel Hamala Sidibé les a rassurés du soutien du gouvernement.

Fin de la grève des enseignants : Les cours reprennent ce lundi

Après plusieurs jours de discussions, le gouvernement et les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont finalement trouvé dans la soirée, du samedi dernier, un accord mettant fin aux multiples grèves qui menaçaient de plonger l’école malienne dans une année blanche. Sur les 10 points de revendications, huit ont fait un accord total, un point d’accord partiel et un point concédé par les syndicats des enseignants.

Assassinat d’un agent des eaux et forêts a Sikasso Le MEADD assiste la famille du défunt

Pour manifester la compassion de l’Etat envers la famille de l’Adjudant-chef major Ibrahima Diabaté, qui a versé son sang pour la patrie, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable a dépêché une forte délégation à Sikasso.

Lutte contre le paludisme et les MTN : Harmonisation des stratégies entre le Burkina, le Mali et le Niger

L’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) a organisé, du 15 au 17 mai 2019 à Bamako, une réunion d’évaluation et de planification des activités transfrontalières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger, pour l’organisation des campagnes de chimio prévention du paludisme saisonnier (CPS) et de distribution de masse contre les maladies tropicales négligées (MTN).

Malik Coulibaly, Dahirou Dembélé, Boubacar Bah, et Salif Traore Quatre ministres pour redonner espoir au peuple

Si les quatre ministères ne sont pas les seuls importants dans le pays, ils demeurent ceux qui sont au cœur de la controverse générale. Quand ce n’est pas la justice qui est tout sauf juste et équitable, c’est l’armée qui se porte mal à cause de la mauvaise gestion. Au même moment, des réformes sont nécessaires, voire indispensables, pour des élections transparentes et crédibles afin d’éviter des crises postélectorales. Enfin, la sécurité est une soif générale dans le pays qu’il urge de satisfaire pour permettre à tous les citoyens de vaquer à leurs occupations dans la quiétude et la tranquillité. Ces ministres seront-ils à hauteur de mission pour redonner espoir à un peuple qui ne croit plus en ses dirigeants ?

Niger, Burkina Faso et Mali dans l’œil du cyclone djihadiste A quoi servent le G5 Sahel, la MINUSMA et Barkhane ?

Trois des cinq pays membres du G5 sahel font aujourd’hui l’objet d’attaques récurrentes de groupes djihadistes. Ces attaques ont lieu au nez et à la barbe des forces étrangères et de la force conjointe des pays du Sahel. A ces structures, s’ajoutent les armées nationales de chacun des pays attaqués. Cache-t-on la réalité des choses aux peuples ? A quoi servent toutes ces forces si leur présence n’a pas d’impact sur la paix et la stabilité des pays en proie au djihadisme ?

Pour raison d’insécurité, BICIM en voie de fermeture Les petits clients invités à fermer leur compte

Installée depuis une vingtaine d’année au Mali, la seule filiale au Mali de la banque française Bnp-Paribas va mettre bientôt la clé sous le paillasson. L’information nous a été donnée par un client de cette banque. Motif invoqué : environnement sécuritaire précaire dans la sous région.

Mahamane Mariko, président de la CRAJ, apporte son diagnostic sur la situation sociopolitique du mali « La plupart des forces militaires présentes au Mali ne visent que des velléités séparatistes pour mieux nous exploiter »

Dans une réflexion, le président de la Convention des réformateurs pour l’alternance et la justice (Craj), Mahamane Mariko, a livré des analyses sur l’évolution de la situation politique de notre pays. Ainsi, il a rappelé le rôle de la jeunesse dans la construction de notre nation.

POURSUIVI POUR « ENLEVEMENT DE PERSONNE ET DETENTION ILLEGALE DE STUPEFIANTS » Drissa Koné prend trois ans de réclusion criminelle

« Enlèvement de personne et détention illégale de stupéfiants », tels sont les chefs d’accusation retenus contre Drissa Koné sur lesquels la Cour d’assises de Bamako s’est penchée. Reconnu coupable, il a été condamné à 3 ans de prison ferme.

JUGE POUR « VIOL » SUR OUMOU : Sadio Sissoko écope de 5 ans d’emprisonnement ferme

La Cour d’assises de Bamako a donné son avis sur l’affaire du ministère public contre Sadio Sissoko inculpé pour « viol » et qui a été finalement condamné à 5 ans de prison ferme.

Flambée du prix du ciment au mali Diamond Cement Mali-sa se justifie et accuse le Sénégal de spéculation sur le prix de son ciment

Le ciment est de plus en plus cher au Mali. Et son prix ne cesse de grimper. Face à cette flambée du prix du ciment, les responsables de Diamond Cement Mali-sa (DCM) (le PDG, le DG et les administrateurs) étaient devant la presse le lundi 13 mai 2019 pour donner leur version des faits.

Cour d’Assises de Bamako : Le procès du présumé assassin de l’imam Yattabaré renvoyé à la prochaine session

L’affaire concernant ministère public contre Moussa Guindo pour l’assassinat de l’imam Abdoul Aziz Yattabaré initialement prévue pour être jugée durant la première session de la Cour d’Assises de Bamako au titre de l’année judiciaire 2018-2019 a été finalement renvoyée à la prochaine session de la cour d’assises. L’instruction du dossier est toujours en cours au niveau du juge du 3eme cabinet du tribunal de grande instance de la Commune II du district de Bamako. Cette information a été donnée, hier, mercredi 15 mai 2019, par le procureur général près la cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga, lors de la cérémonie de clôture de la première session de la cour d’assises de Bamako au titre de l’année judiciaire 2018-2019.

Pluie torrentielle à Bamako : 15 morts et beaucoup de dégâts matériels

La pluie diluvienne qui a arrosé la ville de Bamako, hier, a occasionné des inondations dans plusieurs quartiers faisant d’importants dégâts matériels et des pertes en vies humaines. Selon un communiqué du gouvernement, le bilan provisoire de cette abondante pluie est de 15 personnes décédées (six à Niamakoro, six à Kalaban-Coro, deux à Missabougou et un à Faladiè). A ce sinistre bilan s’ajoutent deux blessés, indique le communiqué officiel qui signale que d’autres quartiers ont été inondés. Il s’agit, entre autres, de Banconi, Daoudabougou, Bacodjicoroni, Tièbani, Kabala, Yirimadio, Kalaban-Coura et Sotuba.

La question sécuritaire du Sahel préoccupe Bruxelles : Le front diplomatique entre en action

Les ministres des Affaires Étrangères et de la Défense de l’Union Européenne avec leurs Homologues des pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) étaient au chevet de la région du Sahel, le mardi 14 mai 2019 à Bruxelles en Belgique. A cette réunion conjointe UE-G5 Sahel, ont pris part le ministre malien des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Tiébilé DRAME et son collègue de la Défense et des Anciens Combattants, Général de Division Ibrahim Dahirou DEMBELE.

Dans un contexte d’insécurité : Le tourisme local ou tourisme de proximité, peut être une alternative, pour redonner vie au secteur

Le tourisme local ou tourisme de proximité peut être une alternative. Mais il est clair que nos compatriotes ne se pressent pas pour visiter les nombreux sites touristiques dont regorgent le pays, berceaux des trois grands empires au Sud du Sahara. Combien de Maliens peuvent ou veulent se déplacer pour voir un site touristique dans une localité ?

Drame et Thiam, deux caciques de « ante a bana » dans le gouvernement Leurs postes ne sont-ils pas des poisons politiquement mortels ?

Tiébilé Dramé est le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale et Amadou Thiam, celui chargé des réformes institutionnelles et des relations avec la société civile. Il ne manquait plus que Mme Sy Kadiatou Sow et Docteur Bréhima Fomba soient dans le gouvernement de Boubou Cissé pour compléter l’équipe de choc du Mouvement ANTE A BANA. Les deux premiers ont accepté d’entrer dans le gouvernement et seront désormais chargés de piloter l’impopulaire projet de révision constitutionnelle. Les deux derniers, à savoir Docteur Fomba et Mme Sy Kadiatou Sow, n’ont certainement pas été consulté pour y figurer. Tiébilé Dramé et Amadou Thiam ne sont-ils pas tombés dans le piège d’IBK ? Pourront-ils convaincre les Maliens à adhérer à un projet qu’ils ont combattu il y a moins de deux ans ? De ce fait, leurs postes ne sont-ils pas des poisons politiquement mortels ?

Mot de la semaine : Rupture

Y a-t-il rupture diplomatique entre Bamako et Paris ou, tout au moins, un froid dans les relations des deux pays ? Cette question vaut son pesant d’or quand on sait que le Président français, Emmanuel Macron, a organisé au Palais de l’Elysée à Paris une réunion internationale de haut niveau consacrée à la lutte contre les contenus en ligne à caractère terroriste ou relevant de l’extrémisme violent, sans inviter le Président malien. Et, contre toute attente, c’est le Président sénégalais Macky Sall qui a été invité à prendre part à cette réunion.

Sommet Transform Africa 2019 à Kigali IBK rassure les investisseurs du numérique

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA, a participé aux côtés de ses pairs Paul Kagamé du Rwanda et Uhuru Kenyatta du Kenya ce mercredi 15 mai 2019 à la cérémonie officielle d’ouverture du Sommet Transform Africa 2019. Le Sommet est organisé chaque année par Smart Africa qui est le secrétariat du TAS.

Ousmane Chérif Madane Haïdara, Guide Spirituel des Ançare-dine : « Le Mali a plus que jamais besoin de paix et de cohésion »

Cette déclaration du Guide Spirituel des Ançare-dine, M. Ousmane Chérif Madane Haïdara, non moins Président du Haut Conseil Islamique du Mali, a été faite le vendredi 10 mai dernier. C’était à la faveur d’une rupture de jeune organisée par la Fédération Ançare Dine Internationale, réservée à la presse.

Autorité Routière : Plus de 2 milliards détournés sur les recettes de la redevance d’usage routier

Agacé par les frasques de l’Autorité Routière Fonds d’Entretien Routier (AR-FER), le Pôle économique a décidé d’entendre l’ancien DG de l’AR, Mory Kanté, le Directeur Technique, Moussa Savadogo, et le Régisseur de l’AGEROUTE, Mohamed Assaleck Maïga, ainsi que d’autres agents sur leur gestion qui a laissé un trou de 2,18 milliards de francs CFA (2.189.583.275F) dans la caisse de l’AR-FER. Pour cette raison, 25 agents défilent au Pôle Économique et Financier.

Premier Conseil des Ministres à Koulouba : Le Président IBK lance des piques à l’endroit de Tiébilé Dramé

Après la formation du Gouvernement de large ouverture (GLO), le premier Conseil des ministres s’est tenu le mardi dernier à Koulouba, sous la présidence du chef de l’État IBK. Par une déclaration inattendue et incompréhensible, le président a réussi à plomber l’ambiance. Et un malaise s’est rependu sur toute la salle du Conseil des ministres.

Tombouctou : Un mort et un blessé suite à l’attaque d’un convoi de la MINUSMA

Un véhicule d’un convoi de la MINUSMA a sauté hier sur un engin explosif improvisé (EID) à une cinquantaine de kilomètre au sud de Tombouctou.

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 15 mai 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre, Chef du Gouvernement. Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a adopté des projets de texte.

Hôpitaux : Pas de vague de décès à cause de la chaleur

Sur la base d’une observation empirique, les décès enregistrés dans les hôpitaux et autres Centres de santé de référence auraient augmenté. Mais, il n’est pas du tout établi que les morts soient tous du fait de la chaleur. Mais attention aux maladies chroniques

Cheick Ahmed Al-Hassan Sanou alias Iron Biby, champion du monde 2019 en log lift en soulevant 220 kgs : “Je mange 8 poulets par jour. Et pour être en forme, je suis obligé de manger toutes les 3 heures”

“Je dépense 25 000 à 30 000 Fcfa pour 5 à 6 repas par jour” Agé de 27 ans, Cheick Ahmed Al-Hassan Sanou plus connu sous le nom de Iron Biby pèse 183 kg pour 1 m 90, a un tour de bras de 66 cm et porte une chaussure de pointure 50. Depuis le 6 avril 2019, ce jeune de nationalité burkinabé est Champion du monde en log lift après avoir soulevé 220 kgs lors d’une compétition qui s’est déroulée en Angleterre. Dans cet entretien exclusif qu’il a bien voulu nous accorder, l’homme le plus fort du pays des hommes intègres rêve de visiter un jour le Mali.

Lutte contre la corruption : Un Collectif décide de porter plainte contre le président de la Cour Suprême du Mali

La Plateforme contre la corruption a animé une conférence de presse pour faire part aux journalistes de leur décision de porter plainte contre le président de la Cour Suprême du Mali, Nouhoun Tapily. C’était dans la salle de conférence du Patronat, le 9 mai 2019.

Hama Ould Sidi Mohamed ARBI, Ministre de l’habitat, de l’urbanisme et du Logement social : Un Ingénieur avec une grande expérience pluridisciplinaire !

Né à Bintagoungou en 1955, Hama Ould Sidi Mohamed ARBI est le tout nouveau ministre de l’habitat, de l’urbanisme et du Logement social. Il remplace Mohamed Moustapha Sidibé à ce poste.

Nioro du Sahel : Les Ministres Tiebilé Dramé et Housseyni Amion Guindo reçus par le Cherif N’bouillé Haïdara

Quelques jours après leur nomination, Tiebilé Dramé, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et Housseïni Amion Guindo, Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable ont rendu une visite privée chez le chérif de Nioro, N’bouillé Haidara. C’était le samedi dernier.

Coupe du monde U-20 Pologne 2019 : Les Aiglons promettent de hisser le drapeau du Mali et celui de l’Afrique sur le toit du Monde

En partance à la phase finale de la coupe du monde U-20 du 23 mai au 15 juin prochain en Pologne, les Aiglons ont reçu le Drapeau national des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports et des conseils et des mots d’encouragements au nom du Président de la République, Ibrahima Boubacar Keita et de son Premier ministre Dr Boubou Cissé le 9 Mai dernier dans un hôtel de la place. Le ministre Touré était entouré par la présidente du CONOR, le secrétaire général du ministère des sports et de la chef de cabinet du ministère de la Jeunesse.

Gestion de la crise du football malien et des autres sports Le ministre Arouna Modibo Touré face à l’histoire

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports a pour nom désormais Arouna Modibo Touré dit ‘’ Papou’’ pour les uns et ‘’Jack Bauer’’ pour les autres. L’ancien ministre de l’Economie numérique et de la Communication, nommé le 5 mai dernier a la lourde et haletante tâche de mettre fin à la crise qui secoue le sport malien et plus particulièrement le football malien empêtré dans une crise depuis le 10 janvier 2015. Si on se réfère aux succès enregistrés lors de ses passages à l’ANPE, au PMU-Mali et au ministère de l’économie numérique et de la communication, les acteurs sportifs comptent beaucoup sur le natif de Bozola pour mettre fin à la crise aigue.

Le président du CMTR au ministre des transports et de la mobilité urbaine lors de la 11e session ordinaire de l’assemblée consulaire tenue le 11 mai dernier

« Pour le bon fonctionnement du CMTR, Monsieur le ministre, le conseil en appelle à votre clairvoyance pour donner le support approprié à cette redevance de prestation de service afin qu’elle soit plus légale » Youssouf Traoré Le 11 Mai 2019, s’est tenue dans la salle de conférence du Mémorial Modibo Keita, la 11e session ordinaire de l’assemblée consulaire du Conseil malien des transporteurs routiers (CMTR). C’était en présence du tout nouveau ministre des transporteurs et de la mobilité urbaine, Ibrahima Abdou Ly. A ses côtés, le représentant du maire de la commune III, les présidents du Conseil malien des transporteurs routiers, du Conseil malien des chargeurs, de la Chambre des Mines et de la Chambre permanente et des métiers. Ont aussi répondu présents les représentants de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, du Conseil national du patronat du Mali, de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali et des invités.

Redevances de droits d’auteur : Les matériels d’Africable saisis pour non-paiement d’arriérés de 72 776 300 Fcfa

Le Bureau malien du droit d’auteur (Bumda) a procédé, depuis le 27 mars dernier, à la saisie des matériels de diffusion, de stockage et de propagation de la Société Africable Network. Cela fait suite au non-paiement des arriérés des redevances des droits d’auteur pour un montant de 52 776 300 Fcfa, au 30 janvier 2019.

Gouvernement : Les intouchables de la République

Parmi les 13 ministres maintenus à leur poste dans le nouveau gouvernement, figurent de véritables intouchables protégés par la famille présidentielle. Ces ministres siègent au gouvernement depuis l’arrivée du président de la République au pouvoir en 2013.

Nouveau gouvernement : Vers une guerre ouverte entre IBK et les cadres du RPM

La composition du nouveau gouvernement prouve à suffisance que le courant ne passe plus entre le président IBK et ses camarades du Rpm. En confiant les départements de seconde zone aux tisserands, IBK règle ses comptes avec son parti qui a osé une motion de censure contre son ancien Premier ministre. Le divorce semble consommé…

Rencontre sur la gestion de la crise de l’école Dr. Boubou Cissé appelle à sauver l’école malienne

Le Premier ministre, :chef du gouvernement, Dr. Boubou Cissé, à l’entame de ses propos ce samedi, a remercié l’ensemble des participants pour avoir répondu à son appel afin de trouver des solutions pertinentes pour sauver de l’école malienne.

Presse malienne : Les cinq garanties du ministre de la Communication, Yaya Sangaré

Déterminé à servir la nation avec humilité afin d’obtenir des résultats, le nouveau ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré, n’a pas tardé à dévoiler ses priorités qu’il entend planifier avec l’ensemble du personnel de son département et de la presse malienne, pour relever les défis.

Mois de ramadan La vente de glace, une activité rentable

La glace est une denrée rare dans un pays où les délestages sont fréquents et la canicule bat son plein. Elle est précieuse surtout en ce mois béni de Ramadan, qui coïncide avec la période des pics de chaleur.

Crise au sein de l’école, la fuite en avant du gouvernement Les syndicats des enseignants boycottent le forum

Les syndicats des enseignants du secondaire, fondamental et du préscolaire, signataires du 15 octobre, regroupé au sein d’un vaste mouvement appelé Synergie, ont décidé à l’unanimité de ne pas participer à la grande rencontre autour de la crise au sein de l’école. Rapproché par nos soins, un responsable de la Synergie a évoqué quatre raisons qui sont à la base de leur refus de participer à ce forum sur l’école. Le Gouvernement va-t-il continuer à jouer au dilatoire ? A ce rythme, pourrait-on sauver encore l’année scolaire ?

Le RPM et L’ADEMA s’en tirent à mauvais compte

Après un combat âpre mené par les cadres du RPM pour faire partir le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maiga, Bocari Tréta et ses camarades espéraient s’en tirer à bon compte. Ils ont fini par être payé en monnaie de singe par leur camarade, devenu Président de la République, IBK. Ni la Primature, ni des ministères régaliens encore moins un nombre conséquent de postes ministériels n’ont été attribués au RPM, malgré sa majorité relative au parlement.

Grande chaleur : Période propice pour le business des bidons

Grande chaleur dans la capitale peut souvent rimer avec bonnes affaires notamment celui de la vente des bidons d’eau. Le bidon de 200 L est cédé à 22.500 FCFA, celui de 160 L à 17.500 FCFA, celui de 45 L et 50 L à 10000 FCFA selon la qualité, celui de 20 L à 750 FCFA et celui de 5 L à 500 FCFA selon Lassine Coulibaly, un revendeur près du marché de Garantiguibougou. Cernant le nombre de bidons vendus par jour, il n’a pas souhaité en dire plus. Le « ça va » d’un commerçant est synonyme d’un bon profit.

Début de ramadan Les marchés sont vides de clients

Au Mali, la situation économique cette année est dans une phase critique et cela se ressent partout.

Premier ministre et ministre de l’économie et des finances Quatre questions majeures à Boubou Cissé

Quand la composition du gouvernement a été rendue publique le 5 mai 2019, les maliens étaient partagés entre les sentiments de surprise et de colère. Surprise, par le fait que les grands ténors de la classe politique ou leurs représentants n’y figuraient pas, mais aussi et surtout, colère, quand ils ont constaté le nombre pléthorique de ministres et le cumul par le Premier ministre de deux postes stratégiques du gouvernement ; à savoir la Primature et le ministère de l’économie et des finances. Ce qui cache mal certaines intentions, ne saurait laisser indifférent certains observateurs, c’est pourquoi, nous posons quatre questions à Boubou Cissé.

Éducation nationale au Mali On fait n’importe quoi

La déliquescence du système éducatif national est un secret de Polichinelle et constitue certainement la seule chose sur laquelle tous les Maliens sont d’accord.

1,3 million d’euros de l'UE pour les réfugiés maliens en Mauritanie

L’Union européenne a octroyé une enveloppe de 1,3 million d’euros à l’UNICEF pour les populations réfugiées et la communauté hôte en Mauritanie, selon un communiqué conjoint des deux institutions.

L’Office du Niger croule sous le poids de la mauvaise gestion Malgré le non-paiement de la cotisation sociale des travailleurs, le PDG se soigne à l’étranger

Considéré comme une fierté nationale, l’Office du Niger est en train de sombrer sous le poids de l’amateurisme et de la mauvaise gestion de l’actuel Président directeur Général (PDG), Mamadou M’Baré Coulibaly. C’est l’amer constat qu’il faut retenir de cette gigantesque structure étatique qui depuis plusieurs mois est en cessation de paiement de la cotisation sociale des travailleurs. Et pendant ce temps, le PDG de la boîte suit des soins de santé en France et en Turquie sur la base des fonds de la boîte.

Départ de Jean Claude Sidibé du ministère des sports : Quel ouf de soulagement pour les agents du département et les acteurs sportifs du pays ?

S’il y a un ministre des sports qui se trouve le plus détesté et le plus vomi par plusieurs fédérations et associations sportives du pays et les agents des ses services rattachés, c’est bel et bien Jean Claude Sidibé. Son départ est accueilli comme un véritable ouf de soulagement. Tous espèrent que le nouveau ministre, Arouna Modibo Touré puisse rétablir cette confiance perdue entre le ministère et l’ensemble du monde sportif d’une part et d’autre part avec les agents des services rattachés.

Oumar Hamadoun Dicko, ministre du dialogue social, du travail et de la fonction publique « Un homme de conviction toujours au service de son pays »

12 ans après son départ du gouvernement, Oumar Hamadoun Dicko revient dans le gouvernement formé le 5 mai dernier par Dr Boubou Cissé pour apporter son expérience et son expertise acquises comme ministre du dialogue social, du travail et de la fonction publique.

Boubou Cissé, Premier ministre, et ministre de l’Economie et des Finances Comment IBK a pu tomber dans ce piège ?

Au Mali, chaque événement vient avec son lot d’incompréhension et de questionnement, de déception, donnant souvent un sentiment de révolte aux citoyens maliens. La formation du gouvernement de Boubou Cissé, tout comme sa nomination d’ailleurs, n’a pas échappé à cela ! En effet, pour beaucoup de nos compatriotes, le fait pour le Premier ministre Boubou Cissé de faire du Ministère de l’Economie et des Finances une chasse gardée est inacceptable. Car il s’agit bien là d’un cumul de fonctions, toute chose qui touche à la sensibilité de l’Etat et qui agace les Maliens. Comment le Président IBK a pu accepter une telle forfaiture de la part de son neveu ? Faut-il alors se convaincre que le Président de la République du Mali ne peut se départir de sa fameuse politique de « Ma famille d’abord », avec toutes les conséquences que cela comporte ?

Boubou Cissé, Premier Ministre et ministre des finances Dérives autoritaires du pouvoir

Depuis la nomination de Boubou Cissé à la Primature après la démission forcée du très coriace Soumeylou Boubèye Maïga suite aux manifestations de rue et la fronde des députés, le Mali est devenu acéphale puisque Boubou Cissé qu’on présentait comme un homme sérieux est subitement apparu comme un cadre dont le comportement frise l’irresponsabilité. Il vient de nous administrer la preuve en cumulant dans son escarcelle le portefeuille de la primature et celui des finances. Dès lors, l’on comprend qu’il n’y a plus d’inspecteur au Mali et que sans LUI « BOUBOU », c’est le CHAOS dans notre pays. Doit-on aujourd’hui vénérer le Dieu BOUBOU l’Omnipotent, l’Omniscient, et le Grand supplicier ?

Ministère de la jeunesse et des sports : Arouna Modibo Touré arrive

Après la publication de la liste du nouveau gouvernement, « made in Boubou Cissé », Arouna Modibo Touré, précédemment ministre de la Communication et de l’Economie numérique, a atterri au ministère de la Jeunesse et des Sports. Le nouvel arrivant sera chargé, avec la Fédération malienne de football, de donner peau neuve aux Aigles lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui débute le 26 juin en Egypte mais aussi d’encadrer de manière forte les U20 à la coupe du monde de leur catégorie qui se tient en Pologne à partir du 23 mai 2019.

Médiation entre Mamadou Sinsy Coulibaly et Nouhoum Tapily : Le Recotrad accusé de protéger les corrompus du Mali

Pour beaucoup de Maliens, l’intervention des membres du Recotrad dans l’affaire opposant le président du patronat du Mali Mamadou Sinsy Coulibaly au président de la Cour suprême, Nouhoum Tapily, encourage la corruption et l’impunité au Mali.

Renforcement de capacités : Les femmes outillées sur le rôle et la responsabilité au sein de l'entreprise

La salle Fanta de l'hôtel Mandé a abrité le lundi dernier la cérémonie d'ouverture de master class. Cette cérémonie d'ouverture s'inscrivait dans le cadre de la promotion de toutes les actions de coopération et d'échange en matière de formation professionnelle dans le domaine de l'eau et de l'assainissement.

Massacre des civils à Ogossagou Les groupes auto-défense pointés du doigt par le rapport de la MUNISMA

Selon les conclusions préliminaires de la mission d’enquête spéciale sur les graves atteintes aux droits de l’homme commises à Ogossagou, l’impunité dont bénéficient les groupes d’auto-défense depuis un certain moment au centre du Mali alimente davantage le cycle des violences et d’atteintes aux droits de l’homme commises à l’égard des populations civiles.

Nouveau gouvernement : Le chef de file de l'Opposition déplore « une équipe pléthorique »

La liste du nouveau gouvernement a été publiée ce dimanche 05 mai 2019 à la télévision nationale, près de 15 jours après la nomination du Premier ministre. C’est une équipe de 38 ministres, dont un ministre délégué et deux secrétaires d’Etat. Plusieurs personnalités politiques notamment de l’Opposition font leur entrée dans ce nouveau gouvernement, fruit d’un accord politique signé entre le Premier ministre et la classe politique. Toutefois l’équipe de Boubou Cissé n’a pas respecté la loi sur le quota des 30%.

Nouveau gouvernement : Une équipe de 38 membres dont 9 femmes

La nouvelle équipe gouvernementale de Dr Boubou Cissé est connue depuis hier. Elle compte 38 membres dont 9 femmes. Ce nouveau gouvernement qui contient toutes les sensibilités politiques, aura la lourde tâche de conduire les réformes institutionnelles et la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

Message de SEM Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l'Etat a l'occasion du mois de Ramadan

La communauté musulmane du Mali, à l’instar de la Ouma Islamique, entame ce dimanche 05 mai le jeûne du carême du mois béni de ramadan 1440 de l’hégire, un mois de pénitence, de confession, de partage et de solidarité.

Communiqué de l’ASSEP: Disparition de Ammy Baba CISSÉ, Directeur de Publication du journal ‘’Le Figaro du Mali’’

L’association des Éditeurs de Presse Privée (ASSEP) a appris hier avec inquiétudes la disparition de Ammy Baba CISSÉ, Directeur de Publication du journal ‘’Le Figaro du Mali’’.

Liste des membres du Gouvernement Boubou CISSE

La liste du nouveau du Gouvernement :

Le president du haut conseil islamique du mali (HCI), CHERIF Ousmane Madani Haïdara en exclusivité : - « J’ai invité IBK et Boubou à faire appel en premier lieu à l’opposition pour la stabilité du Mali » - «Je n’ai aucun problème avec Mahmoud Dicko qui a été le premier à me rassurer de son soutien pour la présidence du Hcim »

Plébiscité récemment à la tête du Haut conseil islamique du Mali (Hcim), le président d’honneur de Ançardine international, Cherif Ousmane Madani Haïdara, a échangé le week-end dernier avec un groupe de journalistes dans sa résidence à Banconi. Une occasion pour lui d’édifier les médias sur les circonstances de son arrivée à la présidence du Hcim, ses relations avec le président sortant Mahmoud Dicko et ses priorités à la tête de cette organisation.

Voyage d’études et d’immersion d’ISC business school : A la découverte des merveilles de 3 pays de la sous-région

L’institut Supérieur de Commerce (ISC Business School) organise, du 1 au 20 juillet 2019, un voyage d’étude et d’immersion au Ghana. Ce voyage d’environ deux semaines sera ponctué par des cours d’anglais, des soirées culturelles et des visites escapades touristiques dans différentes villes à visiter.

Diplomatie : Le Président IBK loue hautement les initiatives du Roi Mohammed VI

Le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a loué hautement, mardi dernier, les initiatives prises par le Roi Mohammed VI en faveur de son pays.

En vue de former un gouvernement de mission : Le Premier ministre Boubou Cissé a signé hier un accord politique d’un an avec des partis et regroupements politiques

En vue de la formation du nouveau gouvernement, le Premier chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé, a signé hier dans la salle de conférence de la Primature un accord politique avec des regroupements et des partis politiques. Ledit accord détermine les conditions de la formation du nouveau gouvernement et la feuille de route.

Impacts des séries et des feuilletons sur nos vies

Les séries télévisées sont des composantes incontournables du monde moderne. Elles influencent nos loisirs, notre savoir, notre culture générale et nous renseigne sur la façon de vivre des autres personnes d'autres horizons. Elles peuvent également produire des effets à la fois positifs et négatifs sur nos vies. Beaucoup passent la majeure partie de leur journée à regarder les feuilletons et les séries télévisés sans pour autant prendre en compte l'impact qu'ils peuvent avoir sur leur vie. Pour comprendre et aider nos lecteurs à comprendre plus le phénomène, nous nous sommes rendus dans certaines familles.

Participera ou participera pas au gouvernement : Face à l’appât du gain, l’Opposition se fissure

Rien ne va plus entre Soumaila Cissé, le chef de file de l’Opposition et ses camarades du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie, FSD d’une part, et entre les dirigeants de la Coalition des forces patriotiques, COFOP, d’autre part. La pomme de discorde n’est rien d’autre que la participation ou non au gouvernement de Boubou Cissé. Si les ailes dures des deux grands groupements politiques souhaitent la signature par le Président de la République d’un accord politique contraignant, les modérés pensent qu’il faut y aller après les questions essentielles seront abordées. Entre les deux positions, le fossé se creuse jour après jour et le risque d’une fissure est plus que patent.

Mot de la semaine : Blocage

Depuis la nomination de Boubou Cissé comme Premier ministre, le lundi 22 avril, voilà plus de dix jours après l’on n’arrive pas à mettre en place un gouvernement. Le vœu de voir éclore enfin un gouvernement inclusif ou de large ouverture ou encore consensuel s’amoindrit, de jour en jour, à cause des dissensions entre les acteurs politiques. C’est la première fois dans l’histoire de notre jeune démocratie que l’on arrive à un tel blocage dans la formation d’une équipe gouvernementale.

UNTM : Focus sur le bien-être des travailleurs

A l’occasion de la Fête du travail, les leaders de la centrale syndicale ont fait le choix de mettre l’accent sur la satisfaction des revendications ayant trait aux conditions de vie des masses laborieuses

FMOS : La 6ème promotion du master en Santé publique baptisée « Feu Professeur Ogobara DOUMBO »

La cérémonie de remise de diplômes de la 6ème promotion du master en santé publique du DER de santé publique de la Faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS), baptisée « Feu Professeur Ogobara DOUMBO » a eu lieu ce samedi 27 avril 2019 au nouvel amphithéâtre de ladite faculté.

Option nutrition : Dr. Soumba Keita, major de la 6ème promotion du Master en Santé Publique

C’était ce Samedi 27 avril 2019, dans le nouvel amphithéâtre de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) que s’est déroulée la cérémonie de sortie de la 6ème promotion du Master en Santé Publique de la FMOS, baptisée feu Professeur Ogobara DOUMBO.

Djènè Sogodogo déférée à bolé : Une décision appréciée par les Maliens, L’État malien s’assume enfin

Accusée pour injures graves à l’endroit du Président de la République et de ses proches, Djènè Sogodogo a été déférée le vendredi matin à la prison de Bolé par la Brigade d'investigation judiciaire (BIJ). Un signal fort envoyé par les plus hautes autorités surtout judiciaires à l'endroit de tout individu qui se donne dorénavant à de telles pratiques honteuses et indécentes qui n’honorent personne.

Attaque meurtrière à Bouldé commune de Mondoro : Plusieurs morts déplorées

Le 25 avril dernier, aux environs de 5 heures du matin, le village de Bouldé a été attaqué par des hommes armés habillés en tenue des chasseurs traditionnels Donso. Ses derniers, étaient accompagnés par d'autres groupes habillés en tenue militaire. Selon des témoins, ils ont attaqué le village avec des armes lourdes et automatiques, après leur passage, les habitants qui avaient réussi à fuir, ont découvert un village complètement détruit, des corps calcinés…

CCR : Pour se sauver la peau, Noumouké Coulibaly se sert de son arme

Le jeudi 25 avril 2019, le Sergent-Chef de Police, Noumouké Coulibaly de la promotion 2007, a fait usage de son arme au niveau du carrefour de la grande mairie de Bamako, pour dissuader un conducteur de Sotrama qui tentait, dit-on de l’agresser.

« Au Mali, la lutte pour la succession du président IBK a déjà commencé »

Tribune. L’annonce du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le soir du 16 avril, sur la tenue d’une concertation nationale au sujet du projet de révision constitutionnelle suscite bien des interrogations.

Accusé de pédophilie sur un garçon de 9 ans : Kama Wanako prend trois ans de prison ferme

La 1ère Session de la Cour d’Assises a examiné le dossier de Kama Wanako inculpé pour « pédophilie » sur un garçon de 9 ans.

Ministère de la culture : Qui sont les cinq Trésors humains vivants du Mali ?

La salle de conférence du Mémorial Modibo Kéïta a abrité, le jeudi 18 avril dernier, la cérémonie de proclamation des Trésors Humains Vivants du Mali. Ils sont au total 5 lauréats. Il s’agit d’Adama dit Gossi Niakaté (Maître-chasseur) Asmane Traoré à Djenné (Brodeur traditionnel à la main) Bocar Alpha Cissé à Tombouctou (Brodeur traditionnel à la main) Cheickh Sidaty Kanté dit Alzadar à Bamako (Maître-Géomancien, Guérisseur) et Mme Aminata Koumaré à Ségou (Présidente de la Coopérative «Kotognontala» des femmes de Kalabougou Commune rurale de Farako).

Financement de l’agriculture : - La Bnda accorde au monde agricole environ 460 milliards de Fcfa par an. - Près de 52% de ces crédits concernent l’agriculture soit 240 milliards de Fcfa

Pour la campagne en cours, les montants mobilisés se chiffrent à 109 milliards de Fcfa avec une part Bnda de 23% soit 25 milliards de Fcfa. Ce crédit est fonction des prévisions de récolte pour assurer un niveau de remboursement satisfaisant.

Solidarité avec les victimes de conflits au mali L’Association des femmes des camps offre 80 millions F Cfa aux veuves de militaires

La place d’armes du 34e Bataillon du Génie militaire a servi de cadre, le jeudi 18 avril 2019, à la remise d’un chèque géant de 80 millions Fcfa offert par l’Association des femmes des camps militaires aux veuves des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur pour la défense de la patrie. La cérémonie était placée sous la présidence de l’épouse du président de la République, Mme Kéita Aminata Maïga, accompagnée du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, et de la marraine de l’Association des femmes des camps, Mme Diawara Nabou Diawara.

Comité central des supporters du stade malien de bamako : Un bureau de 32 membres dirigé par « Maraka » présenté

Elu le 17 février dernier pour un mandat de trois (3) ans, le bureau du Comité central des supporters du Stade Malien de Bamako a été officiellement présenté à la presse le dimanche 21 avril dernier au siège du club à Sotuba. Présidé par Ousmane Diakité alias Maraka, ce nouveau bureau élargi est composé de 32 membres.

La primature du mali de 1960 à nos jours "20 premiers ministres dont 6 sous IBK"

Du premier président du Mali indépendant, Modibo Kéïta (de 1960 à 1965) au Docteur Boubou Cissé, que vient de nommer le président IBK en remplacement de Soumeylou Boubèye Maïga, le Mali aura vu défiler 20 Premiers ministres nommés (le poste de Premier ministre s’entendant dans son acception de chef de gouvernement). Le poste de Premier ministre a connu des fortunes diverses en fonction des différents régimes qu’a connus notre pays. Les présidents Modibo Kéïta (sous la 1ère République) et Moussa Traoré (sous la 2è République) ont expérimenté la fonction, qui n’a cependant pas pu prospérer. Ce qui fait qu’en 31 ans (1960-1991), seules 3 personnalités ont occupé le poste, contre 17 ces 26 dernières années. C’est parce que depuis la Transition de 1991 et l’avènement de la démocratie pluraliste en 1992, tous les gouvernements successifs sont dirigés par un Premier ministre.

Sports football : Remariage entre le stade malien de Bamako et Djibril Dramé

Limogé par Boukari Sidibé dit Kolon en 2010 au lendemain de l'élimination du stade malien de Bamako à la porte de la phase de poules de la coupe caf, Djibril Dramé demeure le premier entraîneur malien à faire rentrer un club malien dans la phase de poules d'une compétition africaine avec à la clé le premier titre continental pour un club malien en 2009.

Affaire Tapily – Coulibaly : Des coups bas de M Coulibaly pour empêcher le procès

Après s’être permis de salir publiquement le nom de Nouhoum Tapily, Président de la Cour suprême du Mali, sans preuve. M. Mamadou Sinsy Coulibaly, Président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), a été appelé à comparaitre en justice pour justifier ses grave injures et menaces. Pourtant, à la veille de sa comparution, il nous revient de constater que, pris de panique, il tenterait de tout mettre en œuvre pour influencer la justice à travers certains jeunes.

Gestion du pouvoir : Le RPM réclame la Primature et ne l’obtient pas

À la suite d’une concertation entre élus locaux du parti au pouvoir le RPM, ils ont décidé de censurer le gouvernement dirigé par Soumeylou Boubeye Maïga. Cependant, le jeudi 18 avril 2019, soit à la veille du vote de la motion de censure, Soumeylou Boubeye Maïga a déposé sa démission qui a été finalement acceptée par le chef de l’État.

5eme session extraordinaire du conseil économique social et culturel : Le renouvellement d’une partie du bureau au menu

Le Conseil économique social et culturel (CESC) a tenu, le mardi 23 avril 2019, la 5ème session extraordinaire de sa 5ème mandature, au siège de l’institution sis à Koulouba. Présidée par le président de l’institution, Dr Boulkassoum Haïdara, l’ouverture de la session s’est déroulée en présence du vice-président, Yacouba Katilé, du représentant du ministère chargé des Relations avec les institutions, Biassoun Dembélé et de plusieurs conseillers.

Cadre intègre du commerce : Un moyen de lutte contre la pauvreté

Le Cadre intégré renforcé et de l’aide pour le commerce a tenu la première session de son Comité de pilotage au titre de 2019. C’était la semaine passée dans la salle de conférence du ministère du Commerce et de la Concurrence, sous la présidence du secrétaire général dudit département, Adama Yoro Sidibé. Cette session a enregistré la présence du coordinateur national par intérim de l’Unité de gestion des projets cadre intégré du Mali, Dansiné Coulibaly et du représentant de l’ambassade du Danemark au Mali, Boubacar Bah, ainsi que de nombreux membres du comité.

Sécurité dans le sahel : Le combat du Collège sahélien de sécurité

Sessions théoriques et pratiques, partage d’expérience, appui aux communautés…Le Collège sahélien de sécurité accompagne et contribue significativement à instaurer un climat de paix et de cohésion sociale dans les pays membres du G5 Sahel. Des centaines d’agents des forces de sécurité et judiciaires ont aussi acquis des connaissances nécessaires dans la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité.

Ramadan 2019 Risque d’une pénurie de gaz domestique

Le ramadan 2018 risque d’être particulier pour les Maliens. Après la hausse du prix de la tonne de ciment, le gaz domestique au Mali pourrait connaitre une augmentation si le gouvernement ne payait pas la créance de 6 milliards F CFA au groupement des distributeurs de gaz.

Dr Boubou Cissé a la primature : Quand IBK veut pousser les forces vives à l’extrémisme

Diplômé des sciences économiques et relativement jeune, le nouveau Premier ministre n’a pas le profil souhaité par les organisations de la société civile et les coalitions politiques lors de la manifestation du le 5 avril.

Haut Conseil Islamique du Mali : Fin de règne pour l’influent Mahamoud DICKO

C’est à la faveur du Congrès extraordinaire du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), tenu les 20 et 21 avril dernier, que le Guide spirituel des Ansardine, Ousmane Cherif Madane HAIDARA a été intronisé. Ce qui marque la fin du règne de Mahamoud Dicko.

Primature : Un Premier Ministre juste, efficace et maîtrise ses dossiers

L’ancien ministre des Finances nommé Premier ministre, le Dr Boubou Cissé, est un homme qui répond au profil de son fauteuil.

L’Office du Niger dans le flou et l’informel : Une transaction frauduleuse de près de 400 millions FCFA au profit de Me Baber Gano

Le très influent avocat, Me Baber Gano (ancien ministre des Transports) se serait-il servi de sa position de force actuelle pour arracher des mains de Me Hamidou Diabaté (membre de l’opposition politique) le juteux contrat d’assistance judiciaire à l’Office du Niger (ON) ? Tout porterait à le croire. Mais il faut dire que ce contrat qui fait tant jaser dans l’opinion publique, n’est point une nouveauté à l’ON. Alors que se passe-t-il réellement ?

Démission de Boubèye : Quand l’orgueil personnel devient une porte de sortie honorable

Il faut saluer le courage de Soumeylou Boubèye Maïga, d’avoir jeté l’éponge, non pas par peur et loin de toute forfaiture mais au nom de l’orgueil personnel de celui qu’il a été, de qui il est et de ce qu’il pourra encore incarner au Mali. En bloc, il n’a pas eu le complexe de se démettre. Surtout après avoir réussi ce que tout le monde lui reconnaît y compris ses détracteurs.

Communiqué de la Primature sur la nomination des membres du nouveau gouvernement

Il nous a été donné de constater qu'une liste faisant état de la nomination des membres du nouveau gouvernement circule depuis ce jour 24 avril 2019 sur les réseaux sociaux.

Augmentation du prix du ciment : conséquence de notre dépendance du SÉNÉGAL

Le pays de la Teranga, qui fournit 90% des importations du Mali, a vu ses besoins intérieurs explosés avec de gigantesques chantiers de construction. Du coup, peu de ciment sénégalais prend le chemin de notre pays

Démission aux forceps du premier ministre malien SBM est sorti par la petite porte de l’Histoire

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga a enfin rendu le tablier dans la soirée du jeudi 18 avril 2019, après trois longs mois de combat. Il a jeté l’éponge sous la pression de la rue et après le dépôt d’une motion de censure conjointe Majorité et Opposition. Il a tout simplement été contraint à la démission six mois après la réélection d’IBK.

Sortie sans gloire de Soumeylou Boubeye Maiga IBK est-il complice ou victime de son départ ?

C’est contre vents et marées et les armes à la main que Soumeylou Boubèye Maiga est tombé ce jeudi 18 avril 2019. Il s’est battu comme un beau diable pendant des longs mois, avec le soutien officiel du Président de la République, qui au dernier Conseil des Ministres lui à réitérer son soutien sans ambages. Malgré ce soutien, le PM a fini par céder à la pression de la rue et de la classe politique toutes tendances confondues. Le tigre est tombé, mais pas IBK qui semble d’ailleurs avoir un nouveau souffle. A en juger par la détermination des leaders du camp de la motion de censure, le soutien d’IBK était-il sincère envers son Premier ministre ?

Boubou Cissé, nouveau premier ministre « Exit le Tigre, le nouveau PM est un jeune ! »

Après la démission du Tigre du poste de Premier ministre, le choix du docteur Boubou Cissé, comme chef du gouvernement a une signification double. D’abord, il s’agit là d’un choix à forte connotation politique. D’ores et déjà, le président IBK avait dit, lors de sa réélection pour un second mandat, qu’il le placerait sous le signe de la promotion de la jeunesse et de la femme. La nomination de Kamissa Camara au poste très stratégique des Affaires Etrangères en est la preuve. En procédant ainsi, il gagnerait l’estime d’une bonne frange de la population malienne.

Dr Boubou CISSE nommé Premier Ministre

Communiquer de la présidence de la république

Boubou Cissé est nommé le premier ministre du Mali

Ce 22 avril 2019 le ministre de l’Économie et des finances Dr Boubou Cissé est nommé le nouveau premier ministre du Mali.

Le 22 avril prochain à Guelmim au sud du Maroc : La Banque africaine de développement lance le programme Souk At-tanmia pour soutenir l’entreprenariat et le développement du secteur privé

En partenariat avec la coopération danoise (Danida) et le ministère de l’Économie et des Finances du Maroc, la Banque africaine de développement procèdera, le 22 avril prochain à Guelmim, au lancement national du programme Souk At-tanmia.

Situation de la microfinance dans l'umoa au 31 decembre 2018 : Neuf institutions étaient sous administration provisoire dont une au Mali

La Banque centrale des Etats e l’Afrique de l’ouest (Bceao) a fait le point de la situation du secteur de la microfinance dans les États membres de l'Umoa à fin décembre 2018.

Pour être plus efficace dans le travail : La ligue de basketball du district de Bamako a désormais un nouveau siège

Après plusieurs années passées dans le nomadisme, la ligue de basketball du district de Bamako a désormais un nouveau siège bien équipé. Cet édifice a été inauguré le samedi 13 avril dernier par Harouna Boubacar Maïga, président de la Fédération malienne de basketball.

Tirage au sort de la 32ème coupe d’Afrique des nations de football, Égypte 2019 : Le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers héritent d’une poule abordable

La Confédération Africaine de Football (Caf) a procédé, le vendredi 12 avril dernier, au Caire en Egypte, au tirage au sort des poules de la 32ème édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football. Les Aigles du Mali, qui en sont à leur onzième participation, sont logés dans la poule E, en compagnie de la Tunisie d’Alain Giresse, de l’Angola et de la Mauritanie, cette dernière étant qualifiée pour la première fois de son histoire à une phase finale de la Can.

Élection du Haut Conseil Islamique du Mali «Le Chérif Ousmane Madani Haïdara vient d’être élu »

À l'issue du congrès de l'institution religieuse du 20 au 21 avril 2019 au Centre International de Conférence de Bamako CICB le Cherif Ousmane Madane Haidara remplace le président sortant l’imam Mahmoud Dicko à la suite d’un consensus.

Cercle de Nara : l’attaque contre un poste des FAMA fait une dizaine de morts à Guiré

Ce matin, 21 avril 2019 vers 5 heures du matin dans la région de Koulikoro le cercle de Nara le camp de Guiré a été attaqué par des hommes armés non identifiés.L

ENTRETIEN AVEC NIANiAN ALIOU TRAORE, PRESIDENTE DE L’AFPM : ENTRETIEN AVEC NIANiAN ALIOU TRAORE, PRESIDENTE DE L’AFPM

Officiellement lancée le 5 mars dernier, l’Association des femmes de la presse du Mali (Afpm) ne compte pas rester inactive. C’est pourquoi elle a tenu sa toute première assemblée générale en début du mois d’avril. Une rencontre au cours de laquelle elle a dégagé son plan d’actions pour les mois à venir. Dans l’entretien qui suit, la présidente de la jeune association, Nianian Aliou Traoré évoque, entre autres, les actions en perspective de l’Afpm, les raisons de la création de l’association, ses objectifs, ses ambitions ainsi que son élargissement à l’intérieur du pays.

3EME EDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE SENTE DU 19 AU 21 AVRIL PROCHAIN : Le rôle de la femme dans la résolution des conflits intercommunautaires au cœur des débats

Du 19 au 21 avril prochain, le Ganadougou vibrera au rythme de la 3ème édition du festival international de Senté, placée sous le thème : « Le rôle de la femme dans la résolution des conflits intercommunautaires ». L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse animée, le vendredi 12 avril à la Maison de la presse, par la promotrice dudit festival, Mamou Sidibé, en présence du président de la Commission d’organisation, Lassine Sangaré et de plusieurs artistes invités.

Message de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République, Chef de l'Etat a la communauté Chrétienne du Mali a l'occasion de la fête de Pâques 2019

A l’occasion de la célébration des fêtes de Pâques, il me plait de renouveler à toute la Communauté chrétienne du Mali et du monde mes vœux de joyeuses fêtes.

REPORT DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA FEMAFOOT : La présidente du Conor '' Mimi'' joue au dilatoire

La feuille de route de la Fifa, datée du 18 mars 2019, constitue dans son application le bout du tunnel, par rapport à la décrispation de la crise du football malien. Seulement, la présidente du Comité de normalisation, Mme Daou Fatoumata Guindo, n’est pas dans cette logique. Et pour cause ! Elle vient d’adresser une lettre circulaire aux différents secrétaires généraux pour les informer du report de l’Assemblée Générale Ordinaire initialement prévue le 18 mai prochain. Pour justifier ce report, elle avance des argumentations fallacieuses. En réalité, elle joue au dilatoire pour se maintenir le plus longtemps possible. Bref, cette dame est très dangereuse !

ELECTION POUR LA PRESIDENCE DU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE (HCI) : Trois candidats pour un fauteuil

Ils sont au total trois candidats à briguer la présidence du Haut Conseil Islamique (HCI) ce week-end. Il s’agit de Chérif Ousmane Madani Haïdara de Ançardine, Moussa Bah de Sabati 2012 et Cheick Soufi Bilal Diallo. Déjà, des tractations sont en cours afin de mettre un bureau de consensus autour d’un candidat.

URBI ET ORBI OFFICE DU NIGER Le pétrole du Mali insuffisamment exploité

L’Office du Niger, à partir du barrage de Markala, permet d’irriguer par gravité près de 2 millions d’hectares (1 923 000) selon Tidiane Traoré, alors directeur de l’Aménagement et de la gestion de l’eau. Avec l’irrigation gravitaire, qui entraine la réduction des coûts, pour aménager le même hectare il faut à peine 3 millions de Fcfa. Pour aménager le même hectare en Côte d’Ivoire ou au Burkina Faso, il faut débourser, au bas mot, 10 millions de Fcfa. Ce qui constitue pour le Mali un grand avantage comparatif.

LE MINISTRE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION A LA 2e SESSION DU CONSEIL D’ORIENTATION DU CIGMA : « Il est grand temps de sortir le Cigma des sentiers battus… pour que les résultats dans la transmission du message gouvernemental et dans la valorisation des actions du gouvernement soient à hauteur de souhait»

Le Centre d’information gouvernementale du Mali (Cigma) a tenu le jeudi 18 avril 2019 la 2e session de son Conseil d’orientation, sous la présidence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, représentant le Premier ministre.

Zone de libre-échange continentale africaine : Pour booster le volume du commerce entre les pays africains

Le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a organisé, les 15 et 16 avril 2019 à l’hôtel Massaley sis à l’ACI2000, un atelier national d’information sur l’accord portant création de la Zone de Libre-échange Continentale Africain (ZLECAF). La cérémonie d’ouverture a été présidée par Yaya Sangaré, ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine en présence de Alhassane Ag Ahmed Moussa, ministre en charge du Commerce, Pierre Buyoya, haut représentant du président de la Commission de l’Union Africaine, Youssouf Bathily, président de la Chambre de de commerce et d’Industrie du Mali (CCIM) ainsi que plusieurs autres personnalités.

La fin de la violence en milieu scolaire est-elle possible ?

La FEMACAU a organisé un atelier de réflexion et d’échange pour un milieu universitaire apaisé et sans violence en partenariat avec le programme PPS-Mali. L’atelier s'est déroulé du 16 au 17 avril 2019 à Ouéléssébougou.

Motion de censure contre le gouvernement SBM : Les députés RPM entre Pleutrerie et Gloire

Sauf revirement de dernière minute, c’est aujourd’hui vendredi 19 avril 2019 que les députés du Rassemblement pour le Mali, RPM et ceux de l’Opposition voteront la motion de censure déposée 72 heures avant, contre le Gouvernement. Ce serait une première fois dans l’histoire de notre jeune démocratie que la majorité dépose une motion de censure contre le gouvernement sorti de ses flancs. Les députés du RPM passent du coup des défenseurs aveugles d’un système qui a conduit le pays dans l’impasse à l’audace de dire non quand le pays est menacé dans ses fondements. Vont-ils aller jusqu’au bout en votant cette motion ?

Communiqué de la Présidence de la République sur la lettre de démission du Premier Ministre Monsieur Soumeylou Boubèye Maïga

Par lettre datée du 18 avril 2019, le Premier ministre Monsieur Soumeylou Boubèye Maïga a présenté au Président de la République sa démission ainsi que celle des membres du Gouvernement, conformément à l’article 38 de la Constitution.

Agro-entrepreneuriat dans la région de Mopti L'APEJ réalise un périmètre aménagé d'un coût de 325 millions pour 120 jeunes à Kounari

Le Secrétaire général du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, M. Drissa Guindo, a procédé ce mardi 9 avril 2019 dans la plaine de Tiroguel à la remise officielle d’un périmètre aménagé et irrigué aux jeunes exploitants de la commune de Kounari.

Pour booster l’investissement humain en afrique : La Banque mondiale dévoile un nouveau plan

La Banque mondiale a dévoilé en début de semaine un nouveau plan conçu pour aider les pays d’Afrique à renforcer leur capital humain. Le but est de permettre à la jeunesse africaine de grandir dans des conditions optimales, en bonne santé et en maîtrisant les compétences nécessaires pour s’imposer dans une économie mondiale en pleine transformation numérique.

Communiqué de presse du Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè sur les récents développements de la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali

La CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) rappelle qu’avec ses partenaires de l’ADPS (Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise), elle a été le premier parti politique à avoir recommandé, et ce, dès le 05 avril 2012, que soit convoqué un Congrès Extraordinaire du Peuple malien autour de la crise multidimensionnelle qui secoue notre pays.

CDI médiation : La branche de Tombouctou appelle à l’union sacrée

La Commission Démocratique Indépendante de médiation (CDI), antenne de Tombouctou, a lancé un vibrant appel aux leaders religieux et les autorités de Bamako de maintenir le calme et prôner le dialogue afin de sauver l’essentiel. Cet appel est intervenu lors d’une rencontre entre les membres de la CDI, le dimanche 14 avril 2019, à Tombouctou.

Projet « l’emploi des jeunes crée des opportunités ici au mali » Démarrage de la formation de 3 000 jeunes dans quatre régions

La Directrice générale adjointe de l’APEJ, Mme Traoré Alima Dabo, était sur le terrain ce lundi matin à l’occasion du démarrage officiel des sessions de formation destinées aux bénéficiaires du deuxième contingent (2019) du projet « l’Emploi des Jeunes Créé des Opportunités Ici au Mali (EJOM) ».

La dépigmentation : Un fléau en Afrique noir!

Pratique à but esthétique, la dépigmentation volontaire correspond à l'utilisation cosmétique de produits dépigmentant pour éclaircir la peau. Ce phénomène est encore aujourd'hui une réalité souvent inavouée. Qu'ils soient naturels ou synthétique, ces produits peuvent se révéler néfastes pour la santé humaine. Parmi les plus dangereux, l'hydroquinone et les corticoïdes sont les deux premières marches du podium.

Groupe banque mondiale-fonds monétaire international : Le Mali aux réunions de Printemps 2019

Le Ministre de l’Economie et des Finances Dr. Boubou CISSE participe aux réunions de Printemps 2019 du Groupe Banque Mondiale Fonds Monétaire International qui se déroulent du 08 au 14 Avril 2019 à Washington (USA), en compagnie du Ministre de l’Energie et de l’Eau M. Sambou WAGUE.

Éliminatoires jeux olympiques Tokyo 2020 dames : Le Mali au 2ème tour

La sélection nationale féminine s'est qualifiée ce dimanche pour le 2ème tour des éliminatoires des JO Tokyo 2020. Les Aigles dames ont tenu en échec les lionnes du Maroc 2- 2.

Ségou: Une fille de 22 ans empoisonnée puis violée à mort par un charlatan

Le jeudi 11 avril 2019, Nafissatou Bagayogo, dans le souci d'en savoir plus sur son avenir (mariage) qui s'annonce s’est rendu chez un charlatan. Cependant, au lieu d’avoir une solution à ses problèmes, elle a été empoisonnée puis violée à mort.

Insécurité : Les braquages sur le tronçon Tombouctou-Goundam prennent une tournure inquiétante

Courant semaine écoulée, l’assassinat d’un conducteur de véhicule de transport en commun a provoqué le soulèvement de la population de Goundam contre la communauté Arabe et Touareg.

École malienne : Les enseignants des écoles publiques lâchent à ceux du privé

Pendant que certains réclament des primes de logement en tant qu'enseignant au Mali, d'autres cherchent juste un salaire constant durant les douze mois de l'année. Tel est le constat qui découle de la situation qui sévit au niveau de l’école malienne de nos jours.

Tribunal de la commune I: Le procureur Habibatou Maiga hostile à la presse ?

Selon des informations reçues, Madame le procureur de la commune I aurait donné instruction, afin qu’aucun commissariats de son secteur ne donne des informations à la presse malienne. Au cas où cela s’avère réelle, il convient de dire que Madame le procureur est hostile à la presse. De par ce fait, elle nous donne désormais, bien de raisons de continuer à fouiller dans sa Commune.

Audiovisuel : ACPM, la nouvelle vitrine des Caméramans du Mali

C'est dans le but de mettre en valeur davantage le métier du caméraman au Mali mais aussi et surtout de s'organiser en association afin de prendre leurs responsabilités, que les Caméramans du Mali viennent de lancer leur association, appelée Association des Caméramans professionnels du Mali (ACPM). Cette nouvelle vitrine des professionnels d'images qui regroupe tous les professionnels du métier a été lancée le samedi 13 avril 2019 à la maison de la presse.

Primature : Le chef du gouvernement préside une réunion sur la sécurité et l’école

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a présidé lundi 15 avril 2019 une réunion de cabinet sur la situation sécuritaire et l’école en présence des membres du gouvernement.

Reprise des cours dans les écoles IBK a répondu favorablement aux requêtes, des familles fondatrices de Bamako, des chefs coutumiers et religieux légitimes ; de rappeler aux enseignants grévistes, les trois mois de salaires suspendus

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a rencontré dans l’après-midi du dimanche 14 avril 2019, les autorités traditionnelles, coutumières et religieuses légitimes à la Résidence des hôtes du Mali, Ex-Base B. Les hôtes du Président de la République étaient venus lui faire le point sur leur médiation de bons offices avec les enseignants grévistes à fin d’éviter à notre pays et pour l’avenir de nos enfants, une année blanche qui pointe déjà à l’horizon et qui angoisse tous.

Blaise Compaoré écrit à Roch Kaboré, qui l’accuse de liens avec des groupes jihadistes

En exil en Côte d’Ivoire depuis sa chute en 2014, Blaise Compaoré a adressé une lettre au président Roch Marc Christian Kaboré dans laquelle il dit « sa disponibilité et son soutien » face à la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays. Une réaction à ce qu’il considère comme de « graves allégations » portées à son encontre par le président burkinabè, fin février.

Des jihadistes présents au Bénin, au Togo et au Ghana, selon les services burkinabè

Les services de renseignements burkinabè, se basant sur des écoutes téléphoniques, ont alerté les pays voisins sur le fait que plusieurs jihadistes.....

Traore Oumou Traore : Capitaine de l’industrie de transformation des produits locaux

L’analyse du parcours de Mme Traoré Oumou Traoré relève une évidence : la soif d’apprendre, l’ambition de réussir.

BMS-SA : Dr. Bocary Tréta PCA malgré lui, le nouveau DG dans la mire des détracteurs

Dr. Bocari Tréta reste le président du conseil d’administration de la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) en l’absence d’une nouvelle décision du ministre de l’Economie et des Finances. Il devrait présider la prochaine session du conseil d’administration d’ici la fin de ce mois. Dans le même temps, le nouveau DG, dont les réformes ne font pas que des heureux, en train de faire taire ses détracteurs.

Conseil Malien des Chargeurs La délégation régionale du district inaugurée

Pour trouver des solutions à certains défis de l’heure, le siège de la Délégation Régionale du Conseil Malien des Chargeurs a été inauguré, le samedi 13 avril 2019 à Hamdallaye ACI, en face de l’Autorité Malienne de Régulation des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication et des Postes (ARMTP).

Modibo Kadjoké au président IBK « Prêtez une attention aux gémissements du peuple »

Si les responsables du Front pour la Sauvegarde de la République (FSD) et de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) ont préféré ne pas aller à la rencontre du Président IBK pour la remise de l’Avant-projet de révision constitutionnelle, estimant que notre pays a d’autres priorités qu’une révision constitutionnelle à l’allure d’imposition, certains acteurs politiques ont plutôt décidé d’aller dire ce qu’ils en avaient au cœur au Président IBK sans intermédiaire.

Le Premier ministre contesté par la rue Pourquoi Soumeylou Boubèye doit partir

Après l’embellie liée à l’élection présidentielle et l’hilarité dans le camp de la majorité au pouvoir, l’heure est au désamour forcé entre le chef de l’Etat et le chef du gouvernement. A l‘origine, l’attitude arrogante, délibérée mais aussi malhabile du Premier ministre de mettre sous éteignoir la famille présidentielle, mise sur écoute, d’écraser systématiquement les corporations syndicalistes, et de traîner les Religieux musulmans dans la boue en salissant leur honneur… Mettant à profit son égo surdimensionné mais pris de revers par l’ampleur des contestations populaires, Soumeylou Boubèye Maïga semble de plus en plus isolé.

La France dicte sa volonté à IBK : Tous les signaux d’un soulèvement sont perceptibles au Mali

Tous les ingrédients semblent réunis aujourd’hui pour qu’il y ait soulèvement. L’accord de défense nous interdit d’utiliser notre espace aérien pour nous sécuriser. L’Accord de paix d’Alger scelle la partition du Mali, et ouvre la voie de l’exploitation tous azimuts de nos ressources. Une crise sociale sans précèdent et une misère noire des populations sévissent, aggravées par la mauvaise gouvernance avec son corollaire de corruption et de clientélisme. Comme si cela ne suffisait pas, la France accule le Gouvernement à accélérer la révision constitutionnelle, bien que le Mali est dans l’impasse totale. Peut-on résister à un peuple en colère et qui a décidé de prendre son destin en mains ? Chronique d’une révolution imminente.

Deuxième tentative de révision constitutionnelle au mali AN TE A BANA bis en gestation

Le second coup d’envoi du long métrage sur la révision constitutionnelle a été donné le premier avril 2019 avec la remise du projet de Constitution par le comité d’experts au Président de la République. IBK, dans sa volonté d’appliquer l’Accord pour la paix et la réconciliation, a instruit au gouvernement de tout mettre en œuvre pour que la Constitution, qui doit être soumise à referendum, puisse être consensuelle et adoptée rapidement. A-t-il circonscrit les écueils qui ont bloqué la première tentative de révision ? Les mêmes causes ne vont-elles pas produire les mêmes effets ?

Soumaila Cissé face à la presse : «Nous ne serons jamais complices d’une quelconque impuissance ou indifférence»

Selon le président du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), Soumaïla Cissé, l’heure n’est pas propice à une révision constitutionnelle au Mali. Pour le front, accepter l’invitation du président de la République sur cette question est synonyme de complicité d’impuissance ou indifférence face à la souffrance des Maliens.

Concours national d'écriture Les organisateurs étaient devant la presse

Dans le cadre du lancement de la 1ère édition du concours national d'écriture au Mali, dénommé «Plumes Dorées», l'agence globale de communication, Tropicom, en collaboration avec la direction nationale de la pédagogie, a organisé, le samedi 6 avril, au CRES de Badalabougou, une conférence de presse. Ce concours dont le genre littéraire est le roman est destiné aux jeunes maliens de 18 à 40 ans.

Centre du mali : Dogons et peulhs fument le calumet de la paix

Le Mouvement « Maliens tout court » a lancé ses premières activités sur le terrain au centre du Mali à Bandiagara, dans la région de Mopti, ce vendredi 12 et samedi 13 avril 2019 par des rencontres « pour le vivre ensemble, la paix et la cohésion sociale ».

Mamadou Gackou, président des maliens de Congo Brazzaville : «Les réformes constitutionnelles sont une opportunité pour les Maliens de l’extérieur d’avoir des représentants dans les différentes institutions»

En marge du 17e anniversaire du Haut conseil des collectivités, tenu le 5 avril à Sélingué, Mamadou Gackou, président des Maliens de Congo Brazzaville et représentant du Haut conseil des Maliens de l’extérieur au sein du Haut conseil des collectivités (HCC), a donné ses impressions sur le projet de révision constitutionnelle qui pointe à l’horizon.

AMENAGEMENT DE LA RUE 224 DE L’HIPPODROME EN COMMUNE II : Le maire Cheick Abba Niaré obtient l’adhésion des populations

Le maire de la commune II, Cheick Abba Niaré, était le mardi dernier face aux populations de l’Hippodrome. Objectif : leur expliquer les contours du projet d’aménagement de la Rue 224 de l’hippodrome, à travers le Padub et rassurer les sceptiques à propos de ce projet d’embellissement de cette rue. C’est le Centre d’Etat civil de l’Hippodrome qui a servi de cadre à cette rencontre.

ANNONCE DES REFORMES EN LIEU ET PLACE DE L’ATTRIBUTION DES LOGEMENTS SOCIAUX : Le jeu de dupe de la nouvelle équipe de l’Office malien de l’habitat (Omh)

Au cours d’une conférence de presse, animée le mardi 9 avril dernier, dans la salle de conférence de la direction de l’Agence de cessions immobilières (Aci), la nouvelle équipe de l’Office malien de l’habitat (Omh) a annoncé les nouvelles réformes de la structure. Cependant, les quelques journalistes invités pour la circonstance sont restés sur leur faim parce que les questions cruciales ont été à la limite esquivées, notamment l’attribution des logements dont les demandeurs bouillent d’impatience, les dettes faramineuses qui plombent les activités de l’Omh... Ladite conférence était animée par le directeur général de l’Omh, Sékou Demba, en présence de tous ses collaborateurs.

APRES LEUR SACRE A L’AFROBASKET MASCULIN U18, BAMAKO 2018 : Les champions attendent toujours leurs primes

Après leur sacre lors de la 21ème édition de l’Afrobasket masculin des moins de 18 ans tenue à Bamako, au mois d’aout 2018, les autorités sportives ont promis aux champions des primes d’encouragement. Mais jusqu’à présent, ils n’ont rien reçu de la part de l’Etat. Chose qui commence à décourager les jeunes et les membres de l’encadrement technique. Bientôt, l’équipe doit rentrer à l’internat pour la préparation de la Coupe du monde de la catégorie prévue fin juin en Grèce. La question que l’on se pose est de savoir s’ils ne sont pas motivés avant le début du regroupement, est ce que cela ne jouera pas sur leurs performances lors de la phase finale ?

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LA COMMUNE IV : Le procès opposant la polyclinique Pasteur à la famille Yattabaré renvoyé de nouveau au 29 avril prochain

Le feuilleton judiciaire opposant la polyclinique Pasteur et la famille de l’Imam Abdoul Aziz Yattabaré suite à la diffusion de la photo de sa dépouille rouée de coups de couteau, est loin de connaitre son épilogue. En effet, renvoyée dans un premier temps au 8 avril dernier, l’audience a été de nouveau renvoyée pour le 29 avril prochain parce que l’avocat de la défense estime que pour la manifestation de la vérité, des rapports de certaines expertises son nécessaires.

Direction générale des impôts (DGI) : Hamadoun Fall Dianka prend la tête des Impôts du District

Nommé, il y a quelques mois seulement, le nouveau patron de la Direction générale des impôts, Mathias Konaté, semble être très engagé et déterminé pour faire face à l’objectif de recettes fixé à 908 milliards de Fcfa au titre de l’exercice 2019. Cette mobilisation passe obligatoirement par des agents compétents, prêts à tout. C’est dans ce cadre qu’il a procédé à une vague de nominations. Ainsi, le poste de directeur des impôts du district de Bamako a été confié à Hamadoun Fall Dianka. Il fut précédemment chef du Centre des impôts de la Commune IV.

Rassemblement pour la développement et la solidarité (RDS) déclaration sur la sécurisation du gourma

A l’issue de sa réunion ordinaire du 7 Avril 2019, le Rassemblement pour la Développement et la Solidarité (RDS) reste préoccupé par le retour de la sécurité, de la paix et de la stabilité au Mali.

Financement des petites et moyennes entreprises (PME) La Banque Atlantique lance son produit « Atlantique Leasing »

Acteur majeur du secteur bancaire au Mali, la Banque Atlantique, filiale du groupe Banque Centrale Populaire (BCP) du Maroc, a procédé, le mercredi 10 avril, dans un hôtel de la place, au lancement d’Atlantique Leasing, une solution de financement qui offre aux entreprises la possibilité de financer leurs biens d’équipement à travers le crédit-bail. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le directeur général de la Banque, Habib Bélétou, en présence de plusieurs personnalités du monde des affaires.

44eme réunion annuelle de la banque islamique de développement (BID) Dr. Boubou Cissé signe un accord de financement de 19, 65 milliards de FCFA en faveur de l’accès à un enseignement primaire de qualité pour 596 597 enfants non scolarisés

Le ministre de l’Economie et des Finances Dr. Boubou Cissé a pris part à la 44eme réunion des assemblées annuelles de la Banque Islamique de Développement qui s’est tenue du 4 au 6 avril 2019 à Marrakech, au Maroc.

Grogne des députes du RPM contre le gouvernement : IBK brandit la menace de Dissolution de l’Assemblée Nationale

Rien ne va plus entre le Président de la République et sa propre formation politique, qui se trouve être majoritaire à l’Assemblée Nationale. Les militants et cadres du RPM ne cachent plus leurs frustrations de voir celui qu’ils ont porté à deux reprises à la haute marche de la République, se comporter comme un roi en les reléguant au second plan. C’est pourquoi ils ont décidé de monter sur leurs grands chevaux en dénonçant la gestion clanico - familiale et en exigeant de leur camarade, Président de la République, de rectifier le tir avant qu’il ne soit trop tard. Mécontent des remontrances, IBK aurait menacé de dissoudre l’Assemblée Nationale. En le faisant, ne va-t-il pas ajouter une crise à d’autres ? Quelles pourraient être les conséquences de cet acte ?

Après près de trois mois de grève : Les enseignants ont encore battu le pavé le jeudi 11 avril

Ils étaient des milliers d’enseignants et des parents d’élèves à descendre dans la rue le jeudi 11 avril 2019 pour exprimer leur ras-le-bol devant la gravissime et préoccupante situation scolaire. Les manifestants ont non seulement dénoncé l’indifférence, voire l’irresponsabilité du gouvernement, mais aussi et surtout pointé un doigt accusateur sur les parents d’élèves et de surcroit le peuple qui relèguent la lutte des enseignants au second plan et ne font pas assez pour faire plier le gouvernement. Les revendications des enseignants sont-elles légitimes ? Pourquoi alors une telle indifférence générale à leur cause ? Va-t-on cautionner une année blanche hypothéquant l’avenir de toute une génération ?

L’Azawad a célébré la fête de l’indépendance le 06/04/2019

Le Mali est un et indivisible. Ce slogan est à revoir dans le Nord du Mali qui est sous l'emprise des bandes narco-terroristes et indépendantistes. L'Azawad est un territoire désertique situé dans le Nord du Mali recouvrant des zones sahariennes et sahéliennes.

Afrique subsaharienne : Trois ans après la crise, la croissance reste bloquée sous les 3%

Lundi 8 avril 2019, la dernière édition du rapport Africa’s Pulse, publiée, revoit à la baisse la croissance des pays d’Afrique subsaharienne à 2,3 % en 2018, contre 2,5 % en 2017. Pour la quatrième année consécutive, l’économie progresse moins vite que l’accroissement démographique et, malgré des prévisions régionales plus favorables pour 2019, qui tablent sur un rebond à 2,8 %, la croissance ne parvient pas à franchir la barre des 3 % depuis 2015.

Sekoud Demba, dg de l’OMH à propos de l’attribution des 3 000 logements sociaux de N'tabacoro « Le processus obéit à des étapes »

Le directeur général de l’Office malien de l’habitat (OMH), Sékou Demba a réagi sur l’attribution des 3 000 logements sociaux de N'Tabacoro. Selon lui, le processus suit son cours normal. « Le processus obéi à des étapes », dit-il.

Humanitaire : Goundam salue l’action salvatrice de la JCI et de l’Unpol

La représentation locale de la Jeune Chambre Internationale (JCI) de Goundam a organisé du 26 au 29 mars dernier la 3ème édition de son projet communautaire : "Santé pour tous". La Police des Nations Unies (Unpol/Minusma) a appuyé ce projet à travers la mise à disposition de deux médecins et quatre infirmiers. Une opportunité pour la Mission des Nations Unies au Mali d’entretenir la confiance avec la population de Goundam, afin de mieux la protéger et la servir.

Demande sociale : Si IBK pouvait comprendre l’appel de son peuple

Malgré la marche populaire du vendredi dernier et les nombreux appels des hauts dignitaires religieux, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta ne semble pas prêt à réagir dans le sens de l’apaisement. Les conclusions de sa rencontre avec le bureau national de la Limama (Ligue des Imams du Mali), dirigé par El Hadj Fodé Cissé, dans l’après-midi du samedi 6 avril, et les confessions religieuses lundi dernier, n’en disent pas en tout cas le contraire. « Le chef du gouvernement et moi-même, sommes en gestion d’un pays qui se débat aujourd’hui comme beaucoup de pays d’ailleurs du monde et dans des difficultés d’existence liées à l’environnement international », lâche-t-il.

Bras de fer gouvernement-enseignants : Une marche prévue aujourd’hui, en prélude du nouveau mot d’ordre de grève

Dans les rangs des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016, la mobilisation ne faiblit toujours pas. Après les déclarations du ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé qu’ils qualifient de mensongères, lesdits syndicats envisagent une marche nationale aujourd’hui et un arrêt de travail à partir du lundi 15 avril.

Communiqué portant sur la prorogation du délai de paiement des vignettes

Le Ministre de l'Economie et des Finances informe l’ensemble des usagers que le délai de paiement des vignettes a été prolongé du 31 Mars 2019 au 30 Avril 2019 inclus.

Mairie du district de Bamako : Communiqué N° 101

Le Maire du District informe la population de Bamako que la vente des vignettes de 2019 pour les engins à deux (02) et trois (03) roues est prolongée d'un mois.

Cercle de Kati : difficultés des maraichers à tirer profit de leurs productions maraichères, cas du village de Soninkégny

Situe à 35 kilomètres de Bamako le village de Soninkégny regorge de beaucoup d’espaces arables en saison des pluies pour les produits céréalières et maraichères pendant la saison sèche.

Brigade territoriale de Senou : 5 nouvelles arrestations dans l’affaire des braqueurs de cars qui opéraient sur l’axe Sikasso-Bamako

Les hommes du Commandant de brigade, le sous-lieutenant Moussa Touré, sont entrain de démanteler de façon stratégique le reste des braqueurs qui coupaient la route aux autobus pour déposséder Les passagers de tout leur biens. Les bus transportant les orpailleurs étaient leurs cibles favorites. En effet, 5 personnes co-auteurs des braquages viennent d’être arrêtées à leur tour. Il s’agit de : Ama Barry, Ahmadou Sidibé, Housseyni Cissé, Yoro Diallo et Djando Sidibé.

Préavis de grève du SYMEMA : Fodé Sinayoko se prononce sur son illégitimité

C’est avec stupéfaction que j’ai appris que les agents de santé militant dans le SYMEMA iront en grève de 48 à partir du lundi 15 avril 2019. En effet, je témoigne sur l’honneur que ledit préavis est illégitime et qu'il est basé sur un complot concocté pour saboter les grands projets du nouveau DG du CHU du Point-G, Illo Bella Diall.

Crise malienne : Les femmes leaders du Mali accusent la France

Le mardi 2 avril 2019, le collectif des femmes leaders a occupé l’esplanade de la bourse du travail, l’objectif était de décrier la position de la France dans la gestion de la crise malienne. Pour la circonstance, elles sont venues de toutes les localités de notre pays, dont la grande majorité de Kati.

Condoléances du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants

Le lundi 8 avril 2019, lors d’un exercice des FAMa au mortier, un incident de tir a occasionné la mort de deux civils, et fait deux blessés à Dioura.

Libye : la croisade du général Haftar

En lançant une offensive sur Tripoli, l'homme fort de l'Est veut fédérer tout le pays contre les « islamistes ». Tout en étant soutenu par les salafistes. Au risque de déstabiliser le Maghreb et le Sahel.

les manifestants veulent discuter avec l'armée d'une transition

Le groupe à la tête du mouvement de contestation au Soudan, qui réclame depuis des mois le départ du pouvoir d'Omar el-Béchir, a appelé lundi à l'ouverture de négociations directes avec l'armée en vue de la formation d'un "gouvernement de transition".

Bensalah nommé président par intérim, malgré l'opposition de la rue

Une semaine après la démission d'Abdelaziz Bouteflika, le Parlement algérien a nommé mardi, comme prévu par la constitution, Abdelkader Bensalah président par intérim, malgré le rejet par la rue de ce pur produit du régime.

Mine d’or de fakola Des prévisions de production annuelle de plus de 500 000 onces d’or

La production annuelle de la mine Fekola pourrait dépasser 500 000 onces à partir de 2020, selon des informations rendues publiques par la société d’exploitation de la Mine qui précise, par ailleurs, que le projet d’expansion permettrait de produire plus de 550 000 onces d’or par an sur la période de 5 ans allant de 2020 à 2024. La moyenne annuelle de production sur toute la durée de vie (2019 à 2030) devrait dépasser les 400 000 onces.

Championnat national de football saison 2018-2019 : Le Conor dévoile le projet de règlement spécial pour les 23 clubs

Quelques jours après la publication de la feuille de route de la Fifa pour la sortie de la crise du football malien, le Comité de normalisation (Conor) de la Fédération malienne de football vient de mettre à la disposition des ligues et clubs le projet de règlement spécial du championnat national saison 2018-2019.

Police de proximité :Le poste de fana quasi opérationnel

Depuis déjà une semaine, toute la ville de Fana vibre de joie et de peur suite à la présence désormais d’un poste de police. Ce poste qui relève de la Direction régionale de Koulikoro et du commissariat de Dioïla se situerait dans le cadre de l’initiative de la police de proximité. Cette installation est différemment appréciée par la population.

Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU sur la situation au Mali : «Seuls des efforts concertés permettront de surmonter les graves difficultés que connait actuellement le Mali»

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres a publié, le 26 mars 2019, son rapport trimestriel sur la situation au Mali. Ce rapport de 18 pages évoque la situation sécuritaire, humanitaire, politique et juridique au Mali. Au cours des trois derniers mois, Antonio Guterres a fait savoir qu’il y a eu au Mali, 61 attaques asymétriques perpétrées par des groupes terroristes, 267 atteintes à la sécurité qui ont fait 225 morts et 149 blessés parmi les civils. Avant d’ajouter que la situation humanitaire demeure alarmante au Mali car, dit-il, 7,2 millions de personnes restent très vulnérables aux chocs, notamment les conflits et les facteurs climatiques. « Seuls des efforts concertés permettront de surmonter les graves difficultés que connait actuellement le Mali. La violence a atteint des niveaux sans précédent qui dépassent largement la capacité des mécanismes séculaires de règlement des différends », a souligné le secrétaire général de l’ONU. A cet effet, il a invité le Gouvernement malien à redoubler d’efforts pour faire face à la situation dans le centre du Mali. «Si c’est dans le nord du Mali que les attaques asymétriques les plus graves perpé

Chérif Ousmane Madani Haïdara : « Président, ouvrez la porte ; tendez votre main davantage… »

Le guide d’Ansardine international, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a invité le président IBK à ouvrir le gouvernement à d’autres forces politiques. A l’occasion de la restitution des résultats de son forum sur la paix, le 7 avril 2019, le leader religieux a fait des propositions afin que la crise malienne née depuis 2012 puisse connaitre son épilogue.

Crise scolaire : Le spectre d’une année blanche plane

Le système éducatif est paralysé à tous les niveaux depuis un moment. En raison des grèves répétitives, l’année scolaire risque d’être «blanche», si rien n’est fait de la part de nos plus hautes autorités du pays. Le collectif des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 a déposé un préavis de grève sur la table du gouvernement.

Contribution à l'effort de guerre La nécessité d'une mobilisation générale

Face au contexte actuel du pays, un sursaut national est indispensable afin d'alléger certaines dépenses de l'État en cette période de crise de trésorerie. Mais c'est au gouvernement de sonner la mobilisation générale pour permettre aux citoyens de contribuer à l’effort de guerre.

Marche du 5 avril : Plus de peur que de mal

Pour dénoncer la mauvaise gouvernance et la situation sécuritaire au Mali, des milliers de Maliens ont répondu à l'appel de l'imam Mahmoud Dicko et le chérif de Nioro, Bouyé Haïdara. Annoncée sur les réseaux sociaux et dans certains médias comme la marche de tous les dangers, il y a eu finalement plus de peur que de mal lors de la marche du vendredi dernier.

Interpellation du gouvernement a l’assemblée nationale Les députés se rallient enfin au peuple

Après l’ouverture de la session d’avril à l’hémicycle, actualité oblige, les honorables députés ont interpellé certains ministres, à venir s’expliquer sur les questions relatives à leurs départements. Il s’agit de la sécurité, de l’éducation et des finances. Ironie de l’histoire, ce sont les députés de la Majorité qui ont mené les débats contre le gouvernement. Est-ce la fin de la lune de miel entre IBK et sa Majorité ? Va-t-il sacrifier son parti sur l’autel de ses intérêts claniques ? Une motion de censure sera-t-elle déposée contre le gouvernement dans les jours à venir ?

La tête de SBM mise à prix

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga ne dormir ait plus que d’un œil. Tancer de toutes parts comme étant la cause de tous les malheurs du pays, il fait aujourd’hui l’objet, depuis un certain temps, de critiques acerbes. Après l’Opposition, une partie des religieux, c’est maintenant sa propre majorité qui a mis sa tête à prix.

Lancement de la deuxième phase du projet STAMP à travers le Service Garbal Le ministre Arouna Modibo Touré insiste sur la nécessité d’intégrer les autres opérateurs téléphoniques

En marge du Sommet des investisseurs d’Afrique francophone (Siaf 2019) qui s’est tenu les 29 et 30 mars derniers, l’Organisation néerlandaise de développement (SNV) a procédé au lancement de la deuxième phase de son projet Stamp (Sustainable technology adaptation for Mali’s pastoralists) à travers son service «Garbal». C’était à la faveur d’un point de presse organisé, dans un hôtel de la place, en présence du ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré.

Pour leurs combats quotidiens de lutte contre toutes les violences basees sur le genre Récompenses décernées à 15 conseillers chargés de la scolarisation des filles des deux AE de Bamako

Dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale des droits de la femme, l’Académie d’enseignement (AE) de Bamako rive gauche et celle de la rive droite ont procédé, le vendredi 29 mars, à la remise d’attestations de reconnaissance de mérite aux conseillers chargés de la Scolarisation des filles (Scofi). La cérémonie était placée sous la présidence de la 1ère Secrétaire de l’Ambassade du Canada au Mali, Kibeza Kasubi, en présence de la directrice de l’Académie d’enseignement de Bamako rive gauche, Mme Koné Rakiatou Dia, et l’ancienne ministre de l’Education nationale et non moins députée élue à l’Assemblée nationale, Mme Togola Jacqueline Nana.

Institut Mohammed VI pour la formation des imams Etre au service des imams travaillant dans les mosquées

Voilà l’une des missions essentielles de l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams instructeurs et instructrices. Il s’agit aussi d’encadrer les citoyens dans toutes leurs exigences religieuses. Et la mission de l’instructrice est de prodiguer un encadrement similaire aux femmes, sauf qu’elle ne dirige pas la prière.

En visite au royaume du Maroc : Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Sa Sainteté le Pape François signent «l’Appel d’Al Qods» pour la ville sainte de Jérusalem

Lors de son séjour à Rabat, le Pape François et Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont procédé à la signature de «l’Appel d’Al Qods» au Palais Royal. Cet Appel vise à conserver et à promouvoir le caractère spécifique multi-religieux spirituel et l’identité particulière de la ville sainte de Jérusalem.

ANPE-Gourma Project services Vers l’envoi de 51 travailleurs maliens en Algérie

L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) et l’entreprise Gourma Project Services ont procédé, le lundi 1er avril dernier, dans la salle auditorium de l’Anpe, à la signature d’une convention visant à faciliter la migration légale de 51 travailleurs maliens en Algérie. Ces 51 Maliens qui seront sélectionnés vont être employés par une entreprise chinoise partenaire de Gourma Project Services qui évolue dans le domaine des BTP et qui a une filiale en Algérie.

Suite à une plainte de l’ambassade des Pays-Bas au Mali : La mère du jeune rappeur King Kj déférée à la prison pour femmes de Bollé pour détournement de plus d’un milliard FCFA

Si le jeune rappeur malien King Kj continue de faire le plein des stades lors de ces concerts et drainer des dizaines de fans à chacune de ses sorties dans les rues de Bamako, par contre sa mère Maria Mari Diarra passe des moments difficiles. Pour cause, elle séjourne depuis le mois de décembre 2018 à la prison pour femmes de Bollé, suite à une plainte de l’ambassade des Pays Bas au Mali, pour détournement de plus d’un milliard de Fcfa.

Assistance aux maliens établis a l’extérieur "181 Maliens de Libye en situation de détresse rapatriés "

Dans sa politique d’assistance aux Maliens établis à l’extérieur, le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, en collaboration avec l’Organisation internationale pour les migrations (Oim), a rapatrié 181 Maliens en situation de détresse en Libye. C’était le jeudi 28 mars dernier.

Le Meeting d’Imam Dicko et du Cherif de Nioro : Des milliers de personnes ont répondu présents à l’appel

En ce jour saint de vendredi, à l’appel des chefs religieux, Mahmoud Dicko et le cherif de Nioro, des milliers de personnes ont répondu à l’appel.

CANAM : L’Association des assurés installe des boites à suggestions

Les souscrits à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) disposent désormais d’un moyen fiable et efficace pour faire passer leurs messages à la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam). En effet, l’Association des assurés de l’AMO (A-AMO) a décidé d’installer des boites à suggestions dans toutes les structures conventionnées par la Canam dans l’optique de faciliter la communication des usagers. Les premières boites sont opérationnelles depuis le jeudi 28 mars dernier.

Interconnexion des douanes des 15 pays de la cedeao Sous le nom Stigmat, le projet Alisé lancé le 23 mars dernier à Abidjan

Les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont lancé le projet Alisa (rebaptisé Sigmat), à Abidjan le samedi 23 mars dernier. Il s’agit d’un dispositif permettant d'utiliser les technologies de l'information pour faciliter les échanges, les transports et la libre circulation des marchandises dans l'espace Cédéao. Parmi les objectifs du système, la facilitation et la sécurisation du commerce dans la sous-région, l'amélioration de l'efficience et de l'efficacité des procédures de transit.

Grand meeting de protestation contre le régime IBK a semé le vent, n’est- il pas en train de récolter la tempête ?

Ils seront, à coup sûr, des milliers de partisans de l’Imam Dicko et du Chérif de Nioro, à sortir massivement pour un meeting de protestation contre le régime d’IBK. Ils protesteront contre le niet catégorique du Président de la République face aux différentes revendications socio politiques du moment. Parmi lesquelles, nous pouvons citer entre autres le départ du Premier ministre pour incompétence, celui du Directeur du service de renseignement, après ses frasques inadmissibles, la satisfaction des nombreuses revendications corporatistes et la résolution de la sempiternelle crise sécuritaire, voire identitaire au nord comme au centre. A toutes ces revendications, IBK a opposé une fin de non-recevoir. Pourra-t-il continuer à défier une frange importante du peuple ? Cédera-t-il au moins sur certaines revendications pour la paix et la stabilité ? Quelles pourraient être les conséquences ?

Insécurité, manque d’initiative républicaine, carence d’autorité… Le Mali, grand malade de ses dirigeants

Il y a quelques temps, nous nous interrogions, sur ses mêmes colonnes, sur le fait de savoir si le Mali était le pays le plus difficile à gouverner de l’Afrique de l’ouest. Aujourd’hui, au vu de l’état du pays sur tous les plans, nous nous rendons compte combien nous fumes naïfs. Définitivement et incontestablement, le Mali est le pays avec le plus grand nombre de défis à relever, dont certains d’ordres existentiels. Mais, cela n’exonère en rien la responsabilité des gouvernants. Aujourd’hui, le Mali est un grand corps malade, une république bananière qui fait semblant d’œuvrer pour le bien de tous.

Mot de la semaine : Rupture

L’Imam Mahmoud Dicko organise un meeting géant de protestation contre les tueries et l’inertie du gouvernement face aux multiples crises auxquelles le pays est confronté, à quelques encablures de la place de l’indépendance, ce vendredi 5 avril 2019.

Kidal : Mbouillé accuse IBK de faire le « jeu des ennemis du Mali »

Le Chérif de Nioro du Sahel a tenu hier matin une assemblée générale d’informations dans sa Zawiya. De nombreux fidèles de Nioro et mêmes de localités environnantes y ont assisté. Menu ? La marche projetée à Bamako le vendredi 05 avril prochain.

Migration professionnelle Un cadre réglementaire et législatif pour l'espace CEDEAO

Pour améliorer les textes de la CEDEAO et faciliter le mouvement des personnes dans l'espace CEDEAO, l'Agence nationale pour l'emploi et le Centre International pour le développement des politiques migratoires étaient en conclave le mercredi 27 mars dernier pour un atelier de formation. C'était au Centre de Perfectionnement et de Reconversion (CPR) de l'ANPE.

Rapport du comité d’experts pour la réforme constitutionnelle : En temps et en heure dans les règles de l’art

"Il a été dit, il a été fait, au jour et à l’heure", le président de la République dixit à la réception de l’avant-projet de la Constitution révisée. C’était ce lundi à la Résidence des hôtes à l’ex-Base aérienne.

les trousseaux de mariage deviennent un fardeau pour les femmes

Peu importe les moyens financiers dont disposent les parents, chaque famille veut mettre haut la barre pour célébrer le mariage d’une fille. L’extravagante constitution du trousseau de la jeune mariée, bien que n’étant pas une obligation imposée par une quelconque tradition ou coutume, relève plus d’un désir d’impressionner et devient de plus en plus problématique.

Sports football: Championnat national ligue 1 les choses se précisent

En vue du démarrage du championnat national ligue 1 saison 2018 - 2019, le comité de normalisation CONOR vient d'établir un règlement spécial pour la tenue de la compétition.

Radio communautaire : Un outil de communication et d'animation pour la communauté

La coordination locale des radios du cercle de Kadiolo (CORALOKA) avec l'appui de L'ONG ORFED à travers son programme promotion pour la paix au sahel (PPS) a organisé un atelier d'échanges et de formation sur les stratégies de participation du public aux politiques de diffusion des radio communautaire à l'endroit des radios partenaires du PPS. C'était du 18 au 20 Mars à Zegoua frontière Mali Côte d'Ivoire.

Initiative zéro violence : Le rabais de la charge étatique pour sauver le Mali du chaos réclamé

Le jeudi 28 mars 2019, la bourse de travail a abrité une conférence de l'initiative zéro violence, ladite conférence était animée par le porte-parole dudit mouvement M Mamadou Sidibé. La rencontre portait sur les problèmes qui secouent notre pays, notamment la crise sécuritaire et économique. Pour la circonstance, des solutions idoines pour la sortie des crises multiple dimensionnelle ont été proposées. En conséquent, ils ont mis l’accent sur leur amertume et leur désapprobation, des massacres de Dioura et d’Ogossabou.

Edito : vindicte populaire ou article 320, mais à qui la faute finalement ?

De nos jours à Bamako, il se passe très difficilement une seule journée, sans qu’un voleur ne soit brulé vif ou frapper à mort. Cela se fait au vu et au su de tout le monde, mais pourtant personne ne semble être sérieusement préoccupé par la situation. À l’analyse de la situation, on peut se permettre de dire, et sans risque de se tromper, que certains acteurs de la justice sont complices de la situation…

l’exposition d’une mine tue un militaire

Un militaire malien est mort des suites de ses blessures après l’explosion d’un engin explosif improvisé (EEI) au passage de leur voiture. Les deux autres blessés ont été évacués sur Sevaré

Abdelkader Bensalah, un pur produit du régime algérien chargé d’assurer la transition

En tant que président du Conseil de la nation en Algérie, c'est à Abdelkader Bensalah, 77 ans, d'assurer la transition en Algérie, après la démission du président Abdelaziz Bouteflika mardi. Portrait.

Crash d'Ethiopian Airlines : les pilotes ont respecté les consignes de Boeing avant le crash

Les pilotes du Boeing 737 MAX d'Ethiopian Airlines ont suivi les procédures, sans toutefois réussir à reprendre le contrôle, d'après le « Wall Street Journal ». Le Point.fr avec AFP

L'AGETIC et ADR mettent Bamako au rang des villes intelligentes

L'AGETIC (agence des technologies de l'information et de la communication) par son directeur Ahmed Salif Camara et Mahamadou Wadidie, directeur général de l'ADR (Agence de développement régional) ont signé une convention d'accord pour un projet faisant de Bamako une ville intelligente, Smart City, offrir aux citoyens un mode de vie plus intelligent, bénéficiant de services de qualité.

Convention ANPE-GPS : L'ANPE envoie 51 ouvriers maliens au GPS d'Algérie

Compte tenu de la problématique de l'emploi et les défis liés au chômage des jeunes diplômés qui constituent un sujet de grande préoccupation pour de nombreuses nations, l'Agence nationale pour l'emploi et le Gourma Project Service (GPS) viennent de signer une convention devant faciliter la migration professionnelle de 51 ouvriers maliens en Algérie. La signature de ladite convention a eu lieu le lundi 01 avril 2019 au Centre de Perfectionnement et de Reconversion (CPR) de l'ANPE.

Tueries au centre du Mali : À l’appel de Mahmoud Dicko, une grande marche est prévue le vendredi prochain à Bamako

Quelques jours après la mort de plus de 160 civils à Ogossagou dans le cercle de Bankass, l’imam Mahmoud Dicko, le président du Haut Conseil Islamique (HCIM) invite les Maliens à une grande marche le vendredi 5 avril prochain à Bamako. Cette marche vise à dénoncer la mauvaise gestion du pays par le pouvoir actuel et les tueries au Centre du Mali.

En Algérie, l’annonce de la démission de Bouteflika ne lève pas toutes les incertitudes

Cédant aux pressions de la rue, le chef de l’Etat accélère le calendrier de sa retraite politique, mais sa volonté affichée de maîtriser la transition risque de relancer la protestation.

"Le moment est venu d'étendre nos efforts" au centre du Mali (commandant de Barkhane)

"Le moment est venu d'étendre nos efforts" vers la vaste région du Gourma, à cheval sur le centre et le nord du Mali, annonce le général Frédéric Blachon, commandant de la force française antijihadiste Barkhane, dans un entretien à l'AFP et RFI depuis son QG à N'Djamena.

Lutte contre le terrorisme : les FAMa victimes d’EEI dans la région de Mopti

Le 1er avril 2019 aux environs de 14 heures, un véhicule d’une mission de reconnaissance FAMa a sauté sur un Engin Explosif Improvisé (EEI).

Prix des denrées de première nécessite : Les actions salvatrices du ministre Alhassane Ag Hamed Moussa

Pour que les Maliens vivent sans difficulté, le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Hamed AG Moussa, depuis sa nomination à la tête de ce département, se bat nuit et jour. Pour preuve, il a réduit les prix du riz, du pain, de la viande et, dernièrement, celui de la pomme de terre. Qui est Alhassane Ag Hamed Moussa ?

Crise de l’éducation : Pourquoi l’école va si mal

A peine l’année scolaire entamée, en octobre dernier, elle a été brutalement frappée par une série de grèves qui se sont suivies, entrainant des arrêts forcés de cours dans presque tout le pays. Déjà, les enseignants grévistes sont à leur cinquième préavis de grève, pour un paquet revendicatif en dix points au total, sur lesquels six points d’accord ont été obtenus, avec un point d’accord partiel, contre trois points de désaccord. Des acquis notables qui n’ont pas permis de désamorcer la crise syndicale et de permettre aux écoles de rouvrir leurs portes. Qu’est-ce qui a radicalisé le mouvement des enseignants ? A qui profite la crise de l’école ? Où se situe le mal de l’école. Décryptage d’un mal scolaire qui n’a que trop duré…

Nuit de récompenses de Kèwalé-people Ibrahim Diawara, le jeune le plus influent du Mali

Le Magazine Kèwalé-people a célébré, le 25 mars dernier, la 4e édition de la nuit de récompense des jeunes les plus influents du Mali, à l’Institut français. Parmi les 21 jeunes finalistes, c’est le jeune entrepreneur, PDG d’IBI-Groupe, Ibrahima Diawara, qui a été désigné jeune le plus influent du Mali en 2018, en s’offrant le prestigieux prix « Madou Dakolo ».

Modibo Sidibé, président des Fare An Ka Wuli au siège du CSDM Convergence de vues pour une sortie de crise

Dans le cadre des concertations initiées par le Conseil supérieur de la Diaspora (CSDM), son président Mohamed Chérif Haïdara et d’autres membres de l’Association ont reçu la semaine dernière une délégation des FARE AN KA WULI avec à sa tête son président Modibo Sidibé. C’était en présence de Boureïma Allaye Touré président du Conseil national de la société civile (CNSC). Les échanges ont porté sur les problèmes sécuritaires au Mali, la décrispation entre les leaders politiques et religieux, l’organisation de la diaspora dans les pays d’accueil, sa représentation dans les institutions de la République. Le tout pour trouver des solutions idoines aux problèmes que le Mali fait face actuellement.

Éliminatoires Can 2019 : les aigles terminent en beauté

Déjà qualifiés depuis la 5e journée, les aigles du Mali ont clôturé la phase éliminatoire par une belle victoire contre le Sud Soudan déjà éliminé lors de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Can 2019 par le score de 3 buts à zéro (3 - 0) au stade du 26 mars de Bamako.

Target malaria mali : Une journée culturelle d'information et de communication organisée à l'endroit de la population du point G sur les objectifs du projet

Le projet Target Malaria en collaboration avec la jeunesse du point G a organisé une journée culturelle. C'était le vendredi 22 mars sur la place publique du point G. Ont pris part à cette manifestation culturelle, les représentants du chef du quartier, les autorités coutumières et traditionnelles, les associations de femme, la jeunesse et les responsables du projet Target malaria pour ne citer que ceux-ci.

Salubrité a Kati : L'Association des Frères Réunis (Dogon-Bozo-Sonrhai) et l’Association des Jeunes Dogon et Sympathisants de Kati (AJDSK) en font une priorité

Conscientes de la nécessité de s’unir autour des choses essentielles, l’association des Frères Réunis (Dogon-Bozo-Sonrhai) et l’Association des Jeunes Dogon et Sympathisants de Kati (AJDSK) se sont mises ensemble pour organiser une journée de salubrité et de causerie débat, c’était le samedi 16 mars 2019 dans l’enceinte de la Mairie de Kati.

Massacres en masse à Ogossagou : Le Gouvernement entre le marteau et l’enclume

Le gouvernement du Mali est désormais entre le marteau de la communauté internationale, la pression de la rue et l’enclume de la milice Dana Amassagou. Les premières, n’entendent rien céder sur les massacres perpétrés sur les populations civiles, tandis que la seconde ne veut pas désarmer sans une garantie de l’Etat. Allons-nous assister à un bras de fer entre Dana Amassagou et le gouvernement ? Ne faudrait-il pas compter sur les juridictions internationales pour la manifestation de la vérité ?

COFOP : ‘’le Premier ministre SBM n’a posé aucune action pour rassembler les Maliens’’ dixit Amion Guindo, Président de la CODEM

La Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) à travers certains de ses membres signataires dont Oumar Mariko et Housseyni Amion Guindo était face à la presse le mercredi 20 mars 2019, à la Maison de la presse de Bamako. L’objectif de ladite rencontre était de se prononcer sur les violations des libertés fondamentales et constitutionnelles, la dégradation du climat social et politique, leur relation avec Moussa Mara, la démission du Premier ministre SBM.

Communiqué de L’APPEL Mali

Depuis l’attaque du village Ogossagou, le samedi le 23 mars dernier par des individus armés qui a coûté la vie à plus de 130 personnes, les discours tribalistes et les messages à caractères xénophobes envahissent les réseaux sociaux au Mali. Ces discours de haine ont pris une ampleur inquiétante, ces derniers jours, sur Facebook, Wahtssap, Twiter, et autres. L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL Mali) a le devoir de rappeler à tous ses membres qu’il est formellement interdit de diffuser toute information à caractère xénophobe.

La Maison de la Presse dénonce les interprétations tendancieuses et les prises de position sur les événements dramatiques au centre du Mali par des Journalistes

Dans un communiqué en date du 26 mars 2019, signé de ce Président, M. Dramane Aliou Koné, la Maison de la presse du Mali constate avec beaucoup de regret des interprétations tendancieuses et prises de position sur les événements dramatiques au centre du Mali par des journalistes sur les réseaux sociaux. Notamment Facebook, WhatsApp, Twitter, etc. «La Maison de la presse a le devoir d’inviter tous les journalistes maliens, du privé comme du public, de considérer la situation ethnique au Mali comme une cause nationale qu’il convient de ne pas exacerber» note le communiqué.

Crise politico-sécuritaire au mali : Alpha Oumar Konaré, l’ultime recours

Il ne serait nullement exagéré d’affirmer que la presque totalité des grands acteurs de la scène politique malienne sont allés à l’école d’Alpha Oumar Konaré. D’IBK, à Soumaila Cissé, en passant par Modibo Sidibé, Tiébilé Dramé jusqu’à Mountaga Tall, tous ont collaboré avec Alpha Oumar Konaré. AOK ne pourra-t-il pas prendre un peu de son temps pour assoir tous les acteurs politiques maliens en leur proposant un schéma de sortie de crise ? Sait-il que c’est faute de n’avoir pas conseillé ATT, qu’il y a eu le coup d’Etat qui a renversé son régime ? Va-t-il enfin se décider à descendre dans l’arène politique pour être la dernière solution dans la crise socio politique avant qu’il ne soit trop tard ?

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 28 MARS 2019

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le jeudi 28 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Un complot contre l'avenir des enfants?

La situation scolaire de 2019 au Mali devient de plus en plus critique et chaque semaine que Dieu fait, on tend vers un peu plus de désespoir. Dans cette situation chaotique, il y a bien des responsables qui n'ont suffisamment pas joué leurs rôles. Est-ce un complot contre l'avenir des enfants?

Éducation : Des écoles transformées en camp militaire

Au Mali, plus de 800 écoles sont fermées où sont transformées comme base de l’armée. Pour autant, l'Etat malien a signé et endossé la déclaration pour la protection des écoles et des universités contre l'utilisation militaire durant les conflits armés.

Commandant Ousmane Sidibé, directeur régional des eaux et forêts de Bamako

"Sans la forêt, il n’y pas d’eau, s’il n y a pas d’eau, il n y a pas d’agriculture, c’est la faim" La direction régionale des eaux et forêts du district de Bamako (DREFDB), en collaboration avec l’Institut de formation agropastorale a célébré le 21 mars 2019, la Journée internationale des forets. Le thème de cette année est : "Forêt et éducation".

Front syndical : Le Syndicat national des bouchers du Mali s'allie à la CDTM.

Le jeudi 21 mars a eu lieu la signature du protocole d'accord entre le syndicat national des bouchers et la Centrale démocratique des travailleurs du mali(CDTM) .C’était au siège de la Centrale démocratique des travailleurs du Mali à l'hippodrome L’évènement a été suivi du lancement du site Web de la CDTM.

Hommage aux martyrs de mars 1991 : « nous devons être à la hauteur du sacrifice de nos fils, de nos filles qui sont partis » dixit IBK

Ce 26 Mars 2019 le Chef de l’Etat SEM Ibrahim Boubacar Keïta, a déposé une gerbe de fleurs sur le Monument des Martyrs. Un devoir de mémoire dans le cadre de la commémoration du 28è anniversaire de l’avènement de la démocratie dans notre pays, le 26 mars 1991.

Centrale hydroélectrique: Un vieux rêve sur la voie de réalisation

Article de la rédaction de Koaci.com au Niger:: Barrage de Kandadji. Ces trois mots sonnent de ‘’ l’espoir’’ à l’oreille de tout Nigérien. Le rêve de la construction de c’est ouvrage a été chanté par tous les régimes qui se sont succédés, il ya plus de 40 ans. La première étude de faisabilité de cet ouvrage a été faite en 1976. Il a fallu, le 23 mai dernier, pour que le président de la République du Niger Issoufou Mahamadou lance les travaux de la première phase de cet important ouvrage. Selon le Premier ministre nigérien, Brigi Rafini, le gouvernement a débloqué 2 milliards de FCFA en vue de faire débloqué d’autres fonds de 123 milliards de FCFA en provenance de l’extérieur.

Aujourd'hui l'économie - La triple malédiction du Mozambique

Victime une nouvelle fois des dérèglements du climat avec le passage du cyclone Idai, le Mozambique est par ailleurs en proie à une crise de la dette engendrée par la corruption. Ses ressources gazières pourraient le sauver, à moins que la malédiction des matières premières ne le condamne à son tour. Dix jours après le désastre, les humanitaires présents parlent de la pire catastrophe qu’ils n’aient jamais vue. En quelques heures le vent a fait autant de dégâts que des années de guerre en Syrie ou au Yémen.

Iran: au moins 23 morts dans des inondations d'ampleur inédite

Au moins 23 personnes sont décédées et plus d'une centaine ont été blessées dans des inondations d'une ampleur inédite en Iran, selon un nouveau bilan provisoire des services de secours et du ministère de la Santé mardi. Les autorités iraniennes ont par ailleurs annoncé mardi que sept personnes étaient déjà mortes il y a une semaine dans des inondations survenues dans deux provinces du nord-est du pays, le Golestan et le Mazandaran.

Autonomisation de la femme : PDR offre un équipement de transformation à Sabougnouma

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet "Engagement des jeunes de la Commune IV, l’ONG Partenaires pour le développement rural a offert un équipement de transformation à l’association Sabougnouma. La cérémonie de remise officielle a eu lieu samedi dernier à Sibiribougou en Commune IV.

Massacre à Ogossagou : Le bilan s’alourdit à plus de 160 morts

Le Mali est toujours sous le choc plusieurs jours heures après l'attaque par des hommes non identifiés d'un village peul à Ogossagou. Le bilan est passé de 134 à 160 morts et des dizaines de blessés. En réponse, le gouvernement a limogé le chef d'état-major général des armées, celui de l'armée de Terre et de l'Air, mais de nombreuses questions perdurent sur les raisons de ce massacre.

L'intégralité de l'intervention du Chef de file de l'opposition Soumaïla Cissé au nom du FSD, suite à la tragédie de Ogossagou.

CHERS COMPATRIOTES, En ces temps de deuil, je m’incline devant la mémoire de tous nos martyrs civils et militaires, maliens et étrangers tombés sur notre sol, victimes d’attaques lâches et barbares. J’ai, aujourd’hui, une pensée émue pour les victimes de ce début d’année 2019 de Koulongo, celles de Dioura, de Ogossagou des campements Dawsahaq de Aklaz et Awakassa, de Tassalatine et d’autres localités martyres de notre pays.

G5 Sahel: le Conseil de sécurité de l’Onu donne son feu vert pour un soutien de la Minusma

Désormais, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) pourra appuyer de façon opérationnelle et logistique la force conjointe du G5 Sahel. L’annonce a été faite dimanche 24 mars 2019 à Ouagadougou lors d’une visite des membres du conseil de sécurité de l’ONU au Burkina.

Salif Sanogo, DG de l’ORTM «Je suis contre l’appellation ‘’presse privée, presse publique’’…»

Trois mois après sa nomination, le nouveau directeur général de l’ORTM, Salif Sanogo, s’est présenté aux hommes de médias ce mardi 19 mars 2019, à la Maison de la presse. L’objectif pour le DG était de rassurer ses collègues sur sa disponibilité.

Renversement des tendances sur le théâtre des opérations militaires : Les instructions du chef suprême des armées

La semaine dernière a été marquée par le carnage de Dioura. Un événement malheureux suivi de la cérémonie solennelle de présentation au drapeau national de la première cohorte (2018) du Service National des Jeunes dans la cour du Génie militaire. A cette occasion, le président de la République a manifesté son indignation face à cette défaite de nos troupes dans cette localité, avant de donner des ordres à l’armée malienne.

Moussa Niangaly, SG de l’AEEM « L’école malienne est très malade…»

En partenariat avec la Banque de Développement du Mali (BDM SA), l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM) a organisé ce jeudi 21 mars la 3ème édition de la Semaine des Elèves et Etudiants du Mali qui s’est étendue du 21 au 23 mars, sur la colline de Badalabougou. La cérémonie de lancement de l’évènement était présidée par Adama Sogodogo, représentant du ministre de l’Education nationale.

TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION : Huawei s’engage avec le gouvernement malien

L’hôtel Radisson Blu de Bamako a servi de cadre pour le lancement officiel de la formation des talents TIC entre le Mali et Huawei. La cérémonie a été marquée par la signature d’un protocole d’accord de formation entre les représentants du gouvernement et le directeur des services de Huawei pour l’Afrique de l’Ouest.

visite du président IBK dans le village dévasté d’Ogossagou

Bétail brûlé, cases incendiées, c’est la désolation à Ogossagou, dans le centre du Mali où s’est rendu le président Ibrahim Boubacar Keïta. C’est dans cette localité, près de Bankass, que plus de 130 civils peuls ont été massacrés, samedi 23 mars. Désormais, la ville est totalement vidée de ses habitants.

Marche des associations musulmanes : La montagne a accouché d’une maigre souris

Annoncée pour être la marche de tous les dangers, à cause du choix de la date, à savoir le 22 mars (date anniversaire du vendredi noir de la révolution de 1991), mais aussi des revendications, elle a finalement été un échec cuisant. Par ce revers, les associations musulmanes viennent de donner ainsi un nouvel élan aux autorités en général et au Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga en particulier. Celui-ci pourra prolonger encore son séjour à « Matignon ». Pourquoi après avoir fait le plein du stade du 26 Mars, les associations musulmanes ont peiné à mobiliser quelques centaines le vendredi 22 mars ? Mohamed Kimbiri n’est-il pas à la base de cet échec ?

Décrispation du climat politique : L’opposition salue le leadership du CSDM

Le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu le vendredi 22 mars au siège du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM). Objectif de la visite : remercier le bureau de l’organisation, notamment son président pour rôle qu’il a joué dans le cadre de la décrispation du climat politique au Mali.

Assemblée générale de l’Association des Éditeurs de Presse (ASSEP) : Bassidiki Touré plébiscité par 198 Directeurs de Publication !

Après huit mois de bicéphalisme, l’Association des Éditeurs de Presse (ASSEP) a un président reconnu. Bassidiki Touré, Directeur de publication du « Le Guido », a été élu, le samedi dernier, lors de l’assemblée générale l’Assemblée unitaire supervisée par la Maison de la Presse, en présence du représentant du Ministère de l’Économie numérique et de la Communication. Le nouveau bureau est composé de 16 membres.

Moment décisif pour la troupe

La grogne dans les camps militaires (familles des militaires tués à Dioura), la colère de la rue et la désapprobation de la gestion militaire de la crise dans le Centre, n’ont pas pu convaincre le chef de l’Etat, chef suprême des armées à se débarrasser de la hiérarchie militaire.

Le Haut Conseil Islamique dresse le bilan de ses activités

Le Haut Conseil Islamique du Mali a tenu son 3ème conseil national les 19 et 20 mars 2019 à Bamako. Occasion pour cette organisation qui occupe désormais une place importante dans toutes les questions touchant à la paix et à la cohésion sociale au Mali de se projeter sur son avenir. Le Haut Conseil Islamique du Mali a tenu son 3ème conseil national les 19 et 20 mars 2019 à Bamako. Occasion pour cette organisation qui occupe désormais une place importante dans toutes les questions touchant à la paix et à la cohésion sociale au Mali de se projeter sur son avenir.

Communiqué du conseil des ministres du dimanche 24 mars 2019

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session extraordinaire, le dimanche 24 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

un regain de violence lié à «l'absence de l'Etat et l'accès à l'armement»

Au Mali, au moins 135 personnes ont été tuées samedi matin dans la zone de Bankass, près de la frontière avec le Burkina Faso, par des assaillants que plusieurs sources décrivent comme étant habillés en tenues de chasseurs traditionnels. Selon l'ONU, les violences dans le centre du Mali ont coûté la vie à près de 500 personnes en 2018. Pour Baba Dakono, chercheur à l'Institut d'études et de sécurité, basé à Bamako, l'absence des structures de l'Etat dans cette partie du pays a contribué à créer ce contexte de tension.

Le chef d’état-major général des armées limogé, la milice Dan Na Ambassagou dissoute

Au lendemain du massacre de 134 civils à Ogossagou (cercle de Bankass), le président de la République a convoqué un Conseil des ministres extraordinaire. Des décisions importantes ont été prises.

Communiqué du Gouvernement sur l'attaque du village d'Ogossagou (Bankass)

Dans la matinée du samedi 23 mars 2019, des éléments armés non encore identifiés ont attaqué le village d’Ogossagou, dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Cette lâche attaque a fait plus de cent morts parmi les populations civiles. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances de ces crimes.

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 21 MARS 2019

CM N°2019-07/SGG Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le jeudi 21 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a adopté : - des projets de texte ; - et procédé à des nominations.

Médiateur de la République : la côte d’ivoire s’imprègne de l’expérience malienne

Dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Mali, le Médiateur de ce pays voisin et frère, Adama Toungara, accompagné d’une forte délégation, a effectué une visite de travail et d’amitié de trois jours auprès de son homologue du Mali, Baba Akhib Haïdara.

Commissariat du 7ième Arrondissement : le criminel Chapé et ses acolytes derrière les barreaux

La brigade de recherche sous le commandement du commissaire principal Alfousseyni Ag Souleymane a mis la main sur Chaka Diakité dit Chapé, un vulgaire assassin qui a tiré à bout portant sur le jeune Ibou Diawara qui a malheureusement succombé à ses blessures.

3ième session du C. A DE l’agence de gestion du fonds d’accès universel D’importantes décisions prises pour la réduction de la fracture numérique et des inégalités

Avec à son ordre du jour, l’examen et l’adoption du bilan des états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2018 ; le rapport du commissaire aux comptes sur le même exercice ; le projet de rapport de gestion 2018 ; le projet de programme d’activités 2019 ; le projet de budget 2019 ; le projet d’accord d’établissement et le projet de manuel de procédures administratives, financières et comptables, l’Agence de gestion du fonds d’accès universel, (AGEFAU) a tenu la semaine dernière la 3ième session de son Conseil d’Administration.

Mot de la semaine : Attaques

Le dimanche 17 mars 2019, toute la Nation malienne a été endeuillée par la mort de 23 miliaires suite à l’attaque d’une rare violence d’un camp des Forces Armées maliennes à Dioura, dans le cercle de Ténenkou, par les terroristes.

Éliminatoires Can 2019 : Des nouvelles têtes et des revenants chez les Aigles

Le Mali affrontera le Soudan du Sud le 23 mars à Bamako lors de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Can 2019 et le 26 mars à Thiès contre le Sénégal pour un match amical.

Et revoilà Amadou Haïdara dit Doudou

Après plusieurs mois d'absence en raison d'une blessure au ligament, la recrue d'hiver du Redbul Leipzig Amadou Haïdara dit Doudou vient de signer son grand retour dans la compétition face au Schalke 04 (1-0) ce samedi lors de la 26e journée de la Bundesliga allemande.

Scène politique : Un nouveau parti voit le jour

Le Parti malien pour la démocratie sociale (PMDS) a vu le jour ce samedi 16 mars 2019. C’était dans l'enceinte de l'ex-Kodonso de Djélibougou. A l'occasion de cette proclamation officielle le président du parti, Maouloud Ben Kattra, a exprimé la vision de sa formation.

Emploi des jeunes : L’ANPE et l’UJMMA se donnent la main

Dans son programme d'accompagnement des jeunes à travers la formation et l’insertion des jeunes dans le milieu professionnel, l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi (ANPE) vient de signer un protocole d'accord avec l'union des jeunes musulmans du Mali (UJMMA) afin de donner une chance aux jeunes arabophones du Mali. La signature de cette convention a eu lieu le jeudi 13 mars dernier au Carrefour des jeunes de Bamako.

Société minière B2GOLD Mali: Plusieurs Maliens victimes de licenciement sans droit

Située à 45 km de Kéniéba, la mine d'or de Fekola est opérationnelle sous exploitation de la société minière canadienne B2Gold depuis fin 2017 avec une capacité de production de 8 tonnes par an, soit 240 000 onces. Au-delà de cette capacité d’exploitation, B2Gold serait la championne de licenciement arbitraire au Mali aujourd’hui.

PR clément Dembélé à la conférence débat sur la corruption « plus de 96% des agents au Mali sont corrompus de nos jours »

En vue d'impliquer le secteur privé dans la lutte contre la corruption au Mali, le Conseil National du Patronat du Mali a organisé une conférence débat le vendredi 15 mars dernier autour du thème: « Rôle du secteur privé dans la lutte contre la corruption au Mali ». C'est le professeur Clément Dembélé qui a animé les débats.

Front social : Débrayage imminent dans le secteur de la santé

En plus de la paralysie de l’école malienne par les syndicats signataires du 15 octobre 2016, le Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille envisage de paralyser le secteur de la santé pendant deux (2) jours sur l’ensemble du territoire national. Cela, si les 13 points de revendications de leur préavis de grève ne sont pas satisfaits par le gouvernement. La grève s’étendra sur les journées du mercredi 27 et du jeudi 28 mars 2019.

Énième attaque dans le sillage d’une visite du premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, un porte-malheur pour les FAMa ?

Hasard de calendrier ou faits prémédités ? En tout cas, les Maliens ont, depuis quelque moment, fait la remarque. C’est qu’à chaque visite du Premier ministre SBM dans le centre et le nord du pays, une attaque d’envergure est perpétrée contre les Forces armées maliennes (FAMa). Les 23 morts de Dioura sont les dernières victimes en date dans des attaques survenues dans le sillage d’une visite du chef du gouvernement.

Karim Keïta sur les traces de Karim Wade ou de Michel Gbagbo ?

Karim Keita député à l’Assemblée nationale du Mali, domicilié à la cité du Niger, aurait reçu une convocation en date du 14 mars 2019, signée par le juge d'instruction du 1er cabinet du tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako. L’élu est convoqué ce matin, aux environs de 10 h, audit cabinet pour affaire le concernant.

étudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika

Quelques milliers d'étudiants défilent dans le centre d'Alger mardi pour réclamer à nouveau le départ du président Abdelaziz Bouteflika qui a répété qu'il entendait rester au pouvoir, a constaté une journaliste de l'AFP.

le ministre de la Défense sur les lieux de l’attaque de Dioura

Au lendemain de l’attaque du camp de l’armée malienne à Dioura, dans le centre du pays, un bilan officiel a été rendu public : 23 militaires ont été tués. De son côté, le ministre malien de la Défense, Tiémoko Sangaré, à la tête d’une délégation, s’est rendu sur les lieux.

Ebola en RDC : le seuil des 600 décès franchi

L'épidémie de fièvre à virus Ebola, qui sévit dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a tué plus de 600 personnes depuis qu'elle a été déclarée le 1er août, a indiqué lundi le ministère congolais de la Santé.

les députés votent le départ du Premier ministre

La Chambre des députés haïtienne a voté lundi une motion de censure contre le gouvernement de Jean-Henry Céant, entraînant le départ d'un Premier ministre fragilisé par de récentes manifestations.

Logements sociaux : La liste des bénéficiaires bientôt publiée

Dans le cadre du processus d’attribution des 5.928 logements sociaux de la première tranche des 12 566 unités, plus de 24 000 Maliens ont postulé. Quelques mois après la fin des dépôts des dossiers, la liste provisoire des bénéficiaires a été remise officiellement ce mercredi 13 mars au ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé. Les postulants peuvent désormais souffler.

Sortie musclée de Mamadou Sinsiy coulibaly contre Nouhoum Tapily Règlement de compte ou acte patriotique ?

C'est avec une grande stupéfaction que l'opinion publique a appris une attaque du patron des patrons dirigée contre, dit- il, les fonctionnaires corrompus dans une opération de lutte contre la corruption dont se targue l'intéressé. En effet au cours d'une rencontre entre les membres du conseil national du patronat du Mali que dirige Mamadou Sinsy Coulibaly, il a dans son adresse attaqué systématiquement le Président de la cour suprême Nouhoum Tapily qui nommé sans ambages.

Interview du ministre de l’éducation nationale « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Face à la crise qui secoue l’école, ces derniers temps, avec son lot d’arrêts de cours répétés, le ministre de l’Education, Pr. AbinouTémé, connu pour être un enseignant dans l’âme, a fait le point des négociations sur les antennes de la télévision nationale. Il ne cesse de titiller la fibre patriotique des enseignants grévistes pour qu’ils regagnent les classes, avec les points acquis, grâce aux efforts importants déployés par l’Etat. Cela, en dépit de la difficulté actuelle que vit l’Etat. Sera-t-il entendu par les grévistes ? Sur les 10 point de revendication déposés sur la table du gouvernement, combien ont-ils été acquis et lesquels ?

«ASSIHAR 2019» : Le ministre malien du Commerce honoré en Algérie

Le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Hamed Moussa, accompagné d'une forte délégation malienne, était en déplacement du 09 au 11 mars 2019 à Tamanrasset, en Algérie, pour participer à l'ouverture officielle de la foire commerciale « Assihar 2019 ».

Mise en œuvre du PREM 2017-2021 : Les hommes de médias s'approprient le contenu du document

La Cellule d'appui à la réforme des finances publiques (CARFIP) a organisé, du 4 au 5 mars, un atelier de formation à l'intention des journalistes, dont l’objectif était de renforcer les compétences des hommes de médias sur la mise en œuvre du Plan de réforme de la gestion des finances publiques au Mali (PREM 2017-2021).

Journée internationale de la femme : L'Onusida appelle à davantage d’actions visant la protection des jeunes femmes et des adolescentes

Chaque jour, 460 adolescentes contractent le VIH et chaque semaine, 350 adolescentes décèdent de maladies liées au Sida.

Ténénkou : 10 militaires maliens tués ce dimanche à Dioura

Ce Dimanche vers 5h du matin, les terroristes ont lancé une attaque contre la position des Famas à Dioura, commune de Karéri, dans le cercle de Ténenkou (région de Mopti).

EDM-SA : Boubacar Kéita nommé directeur général

A la suite du conseil d’administration extraordinaire de la société Energie du Mali (EDM-SA), tenu le lundi dernier, le directeur général adjoint, Boubacar Kéita a été nommé directeur général.

Députés et crise scolaire : Réveil tardif des élus de la Nation

C’est seulement maintenant que les élus de la nation prennent à bras le corps la crise scolaire après plus de quatre mois de débrayage. La Commission Education de l’Assemblée Nationale a auditionné les acteurs de l’école que sont les parents d’élèves et les enseignants, avant d’écouter le Gouvernement. Ils ont ensuite promis de s’impliquer afin de trouver une issue rapide pour que l’année scolaire ne soit pas blanche. Par quelle baguette magique parviendront-ils à résoudre une crise liée à l’argent dans un pays où les caisses sont vides ? Pourquoi ont-ils attendu que la situation pourrisse pour parer au plus pressé ?

La CMA dérangée par l’interview de Nicolas normand "Les langues se délient sur la crise au nord du Mali "

Sept ans, après le complot international, avec la France comme tête de proue, contre le Mali, les langues commencent à se délier en étalant au grand jour la supercherie de la Communauté internationale dans la crise malienne. Nicolas Normand, l’ancien Ambassadeur de France au Mali, n’a pas porté de gants pour dénoncer le double jeu de la France dans la crise au nord du Mali. Si cette interview a renforcé beaucoup d’observateurs dans leur conviction que l’intervention française a causée plus de tort au Mali que de bien, elle a suscité une levée de boucliers au sein de la CMA.

Edito : Partira, partira pas ?

Telle semble être la question sur toutes les lèvres aujourd’hui. Le jeudi 14 mars 2019, les rumeurs du départ du PM Soumeylou Boubèye Maiga, alias SBM, ont fait le tour des réseaux sociaux avant d’être démenties par ses proches. C’est certainement une FAKE news ou un sondage pour tâter le pouls de l’opinion avant de mettre en œuvre ce qui ne serait qu’une question de jours. Tous les signes avant-coureurs d’un divorce imminent entre IBK et son Premier ministre sont visibles et lisibles depuis l’amorce d’un dialogue inclusif initié par IBK lui-même.

Décrispation politique : IBK joue carte sur table avec ses opposants pour l’intérêt du Mali

IBK a eu raison d’insister. La main fraternelle qu’il tendait à son cadet Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition politique, et par-delà lui à tous les opposants, a bien fini par être attrapée. Me Mohamed Aly Bathily, Amadou Thiam de l’ADP/Maliba, Soumaïla Cissé de l’URD, Soumana Sako du Cnas/Faso-Hèrè, Tiébilé Dramé, Moussa Mara, Cheick Modibo Diarra du RpDM, Modibo Sidibé du Fare/An ka wuli, tous sont montés à Koulouba pour échanger avec le président de la République qui est dans son rôle de rassemblement de tous les Maliens.

3EME EDITION DES TICS AWARDS : - Le ministre Arouna Modibo Touré récompensé par un «Prix d’Excellence» pour ses efforts dans la promotion des Tics - Orange-Mali sacrée « Meilleure entreprise Tic » et la Bdm-sa «Meilleure banque numérique»

En tout, une dizaine de trophées a été décernée aux différents acteurs du domaine des Technologies de l’Information et de la Communication (Tic) lors de la 3ème édition des Tics Awards, le samedi 9 mars dernier, à l’hôtel Laïco Amitié. Pour ses efforts dans le cadre de la promotion et du développement des Tics, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, a été récompensé par un Trophée d’Excellence, tout comme Mme Fatoumata dite Fifi Doucouré, en tant que marraine de l’événement.

LA MAISON DU HADJ ET LES REFORMES EN COURS : Plusieurs agents nommés à des postes de responsabilité pour rendre la structure plus efficace

Le directeur général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Moustapha Maïga, vient de procéder à la nomination de plusieurs agents à différents postes. Une manière d’améliorer l’efficacité de la structure. D’ores et déjà, les agents ont apprécié les réformes en cours au niveau de la Maison du Hadj. Ce qui est l’un des soucis du ministre en charge des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo.

URBI ET ORBI Le train tarde à siffler …

Annoncée à grands renforts de publicité, la reprise du trafic ferroviaire tarde à devenir une réalité. On a beau tendre l’oreille, on n’entend pas le train siffler. Bon ! Allons demander le ministre des Transports.

HOPITAL « MERE-ENFANT » LE LUXEMBOURG : Bientôt un Centre de Cathétérisme cardiaque et un Centre d’hémodialyse

Après l’inauguration en septembre 2018 du Centre de chirurgie cardio pédiatrique par le Général Amadou Toumani Touré, l’hôpital Mère-Enfant « Le Luxembourg » sera bientôt doté de deux nouveaux Centres. Il s’agit d’un Centre de Cathétérisme cardiaque, qui est une première au Mali et d’un Centre d’hémodialyse.

PREVUE POUR ETRE JUGEE LE MARDI 12 MARS DERNIER DEVANT LE TRIBUNAL DE LA COMMUNE IV L’affaire de Amadou Ba (président de la Ceni) contre Issiaka Sanogo et Co renvoyée au 30 avril

Inscrit au rôle sous le numéro 108 des audiences du Tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako du mardi 12 mars dernier, l’affaire opposant le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Amadou Ba et certains de ses collègues, notamment Issiaka Sanogo, Fousseyni Camara, Mariam Koné et Mamadou Sidiki Dembélé, a finalement été renvoyée au mardi 30 avril prochain.

8 Mars : Mme Safia Boly, du système des Nations-Unies pour reformer l’Administration malienne

La ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie publique, Safia Boly, est détentrice d’une Maîtrise en Administration des Affaires (MBA) obtenue en mai 2000 en Floride aux USA et d’une Maîtrise en Gestion des entreprises, décrochée en 1997 à l’Ecole nationale d’administration (ENA).

Usage des vitres teintées sur les véhicules, circulation des tricycles… Les éclairages du Commandant CCR, le Commissaire divisionnaire de police Abdoulaye Coulibaly

Quelles sont les conditions d’utilisation des vitres teintées sur les véhicules automobiles ? Quels sont les axes et les horaires autorisés pour la circulation des tricycles à moteur ? En effet, voici, en substance les questionnements qui ont nourri notre curiosité dans notre mission régalienne d’informer. Car, le phénomène relatif à la première interrogation devient de plus en plus récurrent, nous assistons à l’utilisation des films de toutes sortes sur les vitres, en violation de toutes les règles procédurales. Quant à la seconde, elle découle du simple fait que la circulation des tricycles semble devenir un véritable casse-tête pour les autorités policières parce que les textes sont clairs en la matière, mais la pratique donne un tout autre schéma.

La lutte contre la délinquance financière enclenchée par le Pôle Economique : Le Régisseur de l’ONT, Djibril Kéïta, écroué à la prison centrale pour «détournement» de 500 millions FCFA

Comme nous l’avions annoncé dans une de nos parutions, le Procureur de la Commune III en charge du Pôle Economique et Financier, Mahamadou Bandiougou Diawara, semble désormais déterminé et engagé à faire de la lutte contre la délinquance financière une réalité. Pour ce faire, une vaste opération de traque des délinquants financiers vient de commencer.

Diplomatie : L’Ambassadeur du Mali à La Havane Abdoul Kader Touré pressenti à Accra !

Nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Mali à La Havane (Cuba), Abdoul Kader Touré, doit changer de poste diplomatique très bientôt. Il est aujourd’hui pressenti pour être le futur Ambassadeur du Mali à Accra, au Ghana, après quelques années passées seulement à Cuba. Selon nos informations, sa nomination sera confirmée dans les prochaines vagues de nominations au niveau de différents postes d’Ambassadeurs et de Consuls diplomatiques par le Conseil des ministres.

Sabotage au niveau des Affaires Etrangères : L’Ambassadeur Mahamadou Nimaga lorgne le fauteuil de Kamissa Camara !

L’Ambassadeur du Mali à Washington, Mahamadou Nimaga, lorgne, aujourd’hui, le fauteuil de sa patronne, Kamissa Camara, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale. Voilà pourquoi, ce jeune diplomate tente toujours de saboter «les actions» de celle qui l’a remplacé au poste de Conseiller diplomatique du Président de la République.

Le président de la Craj, Mahamane Mariko à propos de certains acteurs du mouvement démocratique : « Des repères de mars 91 banalisent la morale en politique avec des déclarations contre-révolutionnaire »

Dans d’un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, le président de la Convention des réformateurs pour l’alternance et la justice (Craj), Mahamane Mariko n’a pas eu besoin de gants pour peindre la situation sociopolitique de notre pays, notamment le silence des plus hautes autorités face à la crise qui secoue l’école malienne et l’instrumentalisation qu’il qualifie duperie de la jeunesse malienne depuis 1991.

Le directeur de la sécurité d’état fête en grandes pompes ses 50 ans : Quand le dernier rempart du dispositif du renseignement s’abime

Décidemment, le Mali est en passe de devenir une république bananière. Après le discrédit sur la classe politique et les religieux, c’est au tour de nos hommes de renseignements, eux qui sont supposés être les derniers remparts, de s’abimer dans les eaux profondes du fleuve Djoliba. Le Directeur de la Sécurité d’Etat, SE, le Général Moussa Diawara a fêté de façon dispendieuse son cinquantième anniversaire, au moment où les Maliens broient du noir. A-t-il, un tant soit peu, pensé aux déplacés et autres victimes de la crise sécuritaire ? Sait-il que son poste est le plus important pour un pays en crise et qui exige plus de discrétion ?

Mot de la semaine : Ecole

Le Mali va-t-il connaitre sa deuxième année blanche sous l’ère démocratique ? La réponse est probablement oui, tant au niveau secondaire que préscolaire et fondamental. Selon les experts, pédagogiquement, il ne serait plus possible de combler le retard dû aux temps de grève. Le nombre de semaines étudiées pour qu’une année soit validée, selon les normes UNESCO, semblent être dépassées, à moins de la prolonger jusqu’à la reprise prochaine. Cette option semble intenable dans 90 % des localités au Mali, à cause de la saison des pluies.

Série tv Bamako news de Fousseyni Maiga : Un cadre idéal d’apprentissage à travers l’humour

Aux âmes bien nées la valeur n’entend point le nombre des années apprend-t-on. Malgré son jeune âge, Fousseyni Maïga, journaliste réalisateur, initiateur, scénariste et réalisateur de la série Bamako News est sans doute parmi les jeunes les plus brillants du Mali. Il capitalise déjà un parcours aussi exemplaire que prometteur. Reconnu pour son professionnalisme, son efficacité et son dynamisme, il force beaucoup plus l’admiration grâce à son humilité et sa discrétion.

Police nationale : La 25e promotion baptisée "Feu sergent Amadou Daouda Sanogo"

Le mardi 5 mars 2019 s’est tenue à l’Ecole nationale de la police de Tomikorobougou la cérémonie officielle de sortie de 750 officiers de police, qui porteront désormais le nom de "Feu Amadou Daouda Sanogo". Présidé par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de division Salif Traoré, l’activité a enregistré la présence de plusieurs autorités de la police, des notabilités de la Commune III...

CMSS : Un nouveau code des pensions voit le jour

Il est institué par la loi n°2018-053 du 11 juillet 2018 qui fait de tous les autres textes un seul document.

Communiqué du Premier Ministre S.M.B sur les rumeurs de sa démission

Le Premier ministre tient à informer l’opinion que les rumeurs faisant état de sa démission ne sont pas fondées.

Agence pour la promotion de l’emploi : un séminaire pour l’emploi des jeunes

Un séminaire sur les modules de l’entreprenariat regroupe plusieurs cadres à Ségou

Ute Kollies, Directrice d’OCHA Mali : « Dans la région de Mopti, la détérioration de la situation sécuritaire a créé des besoins humanitaires additionnels »

Les humanitaires au Mali mènent un travail de titan pour l’amélioration des conditions de vie des populations victimes de la montée en puissance de l’insécurité. Leurs efforts restent malheureusement en grande partie ignorés par la majeure partie des citoyens. C’est dans ce cadre que nous avons été à la rencontre de la Directrice d’OCHA Mali, Ute Kollies, afin qu’elle réponde à certains questionnements des Maliens. Nous vous laissons découvrir l’interview.

Élections générales 2018 : Le Pool d'observation Citoyenne du Mali présente son rapport

Dans sa mission d'observateur indépendant de la société civile, le Pool d'observation Citoyenne du Mali (POCIM) a présenté son bilan du rapport sur les élections générales (présidentielle) tenues en juillet et Août 2018 d'une part et sur les concertations régionales sur le découpage territorial du 13 au 17 novembre 2018. Le rapport a été présenté ce mardi 12 mars 2019 au Centre Maeva Palace de Bamako.

Début de campagne électorale pour choisir les sénateurs en RDC

Huit cent septante-quatre candidats sénateurs ont lancé ce mardi 12 mars leur campagne électorale dans les 24 assemblées provinciales concernées par ces élections.

Centre et Nord : Le PM SBM pour booste le développement local

Une route sera construite entre Taoudéni et Tombouctou pour faciliter la circulation des hommes et des biens, la reconstruction du port de pêche de Konna est relancée, 3200 producteurs seront soulagés à Sofara, 397 branchements sont déjà réalisés à Sofara et Diondiori. Ce sont quelques-unes des retombées du déplacement du Premier ministre dans le Centre et le Nord du Mali.

au moins six militaires maliens tués dans l’explosion d’une mine

Six militaires maliens ont été tués mardi lorsque leurs véhicules ont sauté sur une mine au cours de deux patrouilles distinctes dans le centre du Mali, ont annoncé les forces armées maliennes, alors que des sources sécuritaires évoquaient un bilan de sept morts.

au lendemain de l'annonce de Bouteflika, les étudiants restent mobilisés

ELECTIONS - Après des manifestations massives contre sa candidature à la présidentielle prévue le 18 avril, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a annoncé lundi renoncer à briguer un cinquième mandat.

Le PM Boubeye a Konna : réhabiliter le port de pêche et 1000 lanternes scolaires

En visite dans les Régions du Centre et du Nord du Mali, le PM Soumeylou Boubèye Maïga, à son arrivée à Konna, dans la Région de Mopti, a procédé au lancement des travaux de réhabilitation du port de pêche et à la remise de 1000 lanternes solaires que le Gouvernement a offertes à 24 écoles du Cercle.

Même pas de table d’opération et de serviettes ! Un préavis de grève des Chirurgiens aujourd’hui !

Les Chirurgiens du CHU – Gabriel Touré lancent aujourd’hui lundi, un préavis de grève. Et surtout, que de présumés médiateurs autoproclamés ou bons offices ne tentent de les dissuader. Figurez-vous que ce personnel ne dispose même de table au bloc opératoire chirurgical, de simples serviettes hygiéniques ou de produits coagulants... Incroyable mais vrai !

EDM S.A « Bientôt des coupures et délestages à outrance »

Les mêmes défis se présentent chaque année à la société EDM. Et ce sont, tous les ans, la chère, très chère clientèle qui souffre des carences de cette structure surtout en période de canicule. L’année 2019 ne fera pas exception. Au contraire. Et pour cause.

D’après l’Ong Britannique “Family Optimize” Le Mali compte 52% de femmes ‘’libres’’

Plusieurs pays africains ont un taux élevé de célibats féminins. La volonté d’autonomisation semble être la principale raison.

8 mars : les aides ménagères disent "non à l'appellation péjorative bonnes"

« Ces braves filles sont maltraitées et violentées en longueur de journée par leurs employeurs ». Le requisitoire est du Mouvement des travailleurs du Mali et l'Association des aides ménagères du Mali. C'était à la faveur du 8 mars au cours d'une rencontre tenue à Bamako sur "les violences faites aux travailleuses domestiques". Selon les initiateurs de la rencontre débats, "les violations répétitives des droits des aides ménagères doivent cesser en ce 21ème siècle".

Journée Internationale de la Femme au Mali Des progrès qui cachent mal de nombreux défis

Le vendredi 8 mars 2019, la communauté internationale commémorera la 162e Journée de la femme. Cet événement important qui symbolise la résistance des femmes contre l’injustice et toutes les formes de discriminations, sera l’occasion pour elles d’interpeller la conscience de l’humanité sur leurs conditions d’existence pour le moins peu enviables.

À Bamako La prostitution en ligne sous couvert des cabinets de massage

Parallèlement au développement de l’internet et des réseaux sociaux en général, la prostitution s’est aussi développée et a pris plus de place dans la société malienne. Métier le plus vieux au monde, la prostitution à une nouvelle forme, celle pratiquée en ligne sous couvert des cabinets de massage. Poussant comme des champignons à Bamako, ces cabinets de massage attirent plus de clientèles de nos jours. Pas simplement à cause des massages relaxant qu’on n’y trouve mais plutôt à cause des relations intimes qui y sont pratiquées. Quelles solutions pour ce fléau?

Industrie Malienne de Fer (IMAFER-SA) Les ingrédients d’un crime économique désormais réunis

L'arrêté ministériel en date du 29 juillet 2010 signé de l'ex-ministre du Commerce et de l’Industrie, Ahmadou Abdoulaye Diallo et portant création d'une unité industrielle dénommée «Industrie Malienne de Fer», n'est ni plus ni moins qu'une arnaque officielle et pire, l'irresponsabilité dans tous ses états. Enquête !

Rôle de la femme dans la résolution des conflits L’Association des Policières du Mali ouvre le débat

Dans le cadre de son 3ième anniversaire, l’Association des Policières du Mali (APM) a organisé, le mardi 5 mars 2019, une conférence de presse dans la salle de conférence du Centre social de la Police nationale. Le thème retenu pour la circonstance était «Rôle de la femme dans un pays post-conflit». L’objectif était d’exprimer les difficultés qui entravent le rôle des policières dans le processus de résolution des conflits.

Front scolaire en ébullition : Boubou Cissé bloque le salaire du mois de février

Rien ne va plus entre les syndicats des enseignants et le gouvernement. Après plusieurs jours de grève, Boubou Cissé vient d’ordonner, en violation de toutes les procédures en la matière, le blocage des salaires des enseignants du mois de février. Cet acte a été posé à la veille d’une autre grève de 15 jours qui commence aujourd’hui même. Ne s’achemine-t-on pas véritablement vers une année blanche ?

Assemblée générale ordinaire de l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL) Modibo FOFANA a été élu président !

Ce Samedi 9 mars 2019 s’est tenu au siège de l’APPEL à Hamdallaye ACI 2000 de Bamako le deuxième assemblée générale pour le renouvellement du bureau. L’ancienne présidente de l’APPEL Mame Diarra Diop n’était pas candidate à sa propre succession.

Décrispation de la situation politique au Mali : Quand tout est parti d’Alpha Oumar Konaré

Selon des informations concordantes, l’ancien Président de la République Alpha Oumar Konaré, AOK, serait à la base de la décrispation de la délétère situation politique au Mali. Comme une sorte de repentance, M. Konaré, après plus de dix ans de silence assourdissant, a fini par se résoudre à descendre sur l’arène politique pour apporter sa contribution à la résolution de la crise multidimensionnelle que connait le Mali depuis plus de sept ans. Réussira-t-il à réconcilier les Maliens avec eux-mêmes ? Acceptera-t-il enfin de jouer un rôle majeur sur la scène politique malienne ?

Edito : Entente IBK - Soumi, attention au piège mortel pour le second

Ils ont fini par fumer le calumet de l’entente au grand bonheur des Maliens, las de la guéguerre politicienne. Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita et le Chef de file de l’Opposition, Soumaila Cissé, au terme de deux rencontres, ont décidé de se donner la main pour le Mali. Par ce rapprochement, IBK semble véritablement reprendre la main et est sur le point de sauver son régime du naufrage, ne serait-ce que politiquement.

Développement des infrastructures universitaires de Ségou : Le CENOU se dote d’une direction régionale et dote l’Université de Ségou d’un Centre de Santé dans la cité Universitaire.

Le Ministre de l’Education Nationale, Professeur Abinou TEME a présidé la cérémonie d’inauguration de la direction du centre régional des œuvres universitaires, du Centre de Santé de la cité Universitaire et de remise d’un bus et matériels d’orchestre aux étudiants de l’Université de Ségou, le 7 février dernier en plein festival sur le Niger.

Ségou-Tigné : Renouvellement du conseil patronal de Ségou pris en otage

Le bureau actuel du Conseil patronal de Ségou est en train de travailler dans l’illégalité totale car le mandat que préside Aliou KANE est expiré depuis plus de 3 ans. Suite à cette irrégularité le Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) a adressé une correspondance N° 0613 /CNPM-SG du 04 Octobre 2016 au président du conseil patronal de Ségou pour renouvellement. C’est ainsi que le bureau de Ségou s’est réuni le 26 décembre 2018 pour retenir la date du 26 janvier 2019 pour la tenue de l’Assemblée Générale élective.

Décrispation du climat politique national « Le gouvernement saboterait-il les efforts du chef de l’Etat ? »

Les six membres militants de l’opposition arrêtés et incarcérés à la Maison centrale d’arrêt de Bamako, suite à leur manifestation du jeudi dernier pour la libération de Gaoussou Diallo alias Ras Dial risque de saper les efforts du président de la République dans le cadre du dialogue politique. Les associations religieuses et la Coalition des forces patriotiques (Cofop) menacent déjà de rompre le dialogue avec l’EMP et de se retirer du cadre de concertation.

Fédération nationale du pétrole, du commerce, de l'assurance et de la banque : Réélu, Hamadoun A Guindo veut remobiliser les travailleurs autour des idéaux syndicaux

Remobiliser les travailleurs du secteur privé afin qu’ils s’engagent davantage dans la lutte syndicale. Tel est le nouveau challenge auquel le nouveau président de la Fédération nationale du pétrole, du commerce, de l’assurance et de la banque compte s’attaquer. Hamadoun Amion Guindo a en été réélu à la tête d’un bureau de 17 membres lors du congrès ordinaire de ladite fédération, tenue le samedi dernier, à Bamako.

Une politique résolument tournée vers le développement : Les grands chantiers du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga

Les 23 et 24 février 2019, notre pays a vécu deux journées d’effervescence avec la visite du Premier français Edouard Philippe. Ponctuée de sorties sur le terrain, de signatures de conventions, de déjeuner de travail et même d’un aller-retour à Gao pour encourager les troupes de Barkhane, elle a permis de renforcer une coopération bilatérale déjà dynamique. Le clou de la visite a été la signature à la Primature d’une dizaine de conventions d’un montant de plus de 90 millions d’euros, intéressant des domaines très divers.

Un succès éclatant du SAP : Chaque sous-officier de police doté en arme individuelle

Après avoir fortement secoué l’administration policière à travers de nombreux points de revendications, dont la dotation des sous-officiers en armes individuelles, mais aussi et surtout après avoir informé l’opinion nationale et internationale de l’organisation d’un sit-in devant la Primature à partir du 1er mars 2019, la hiérarchie policière a pris les choses au sérieux en commençant la distribution des armes à partir du 1er mars aux sous-officiers de la promotion Kandia Kouyaté constitué de 2200 agents.

Moussa Niangaly, SG AEEM : "Nous ne défendons ni le gouvernement ni les enseignants dans la situation de grèves intempestives qui gangrènent l'école malienne"

Dans la matinée du mardi 26 février lors d'un point de presse organisé sous l'Acropole de la Faculté des sciences et de la technologie par le bureau de coordination de l'AEEM, le secrétaire général entouré de ses camarades secrétaires généraux des différentes facultés de l'Université du Mali a tenu à informer l'opinion nationale sur les causes de la grève de 72 h que son bureau a décrétée le lundi 25 février 2019 sur toute l'étendue du territoire.

Ministère de l’économie et des finances « Tripatouillage sur la vignette 2019 ! »

Le saviez-vous ? Les vignettes-autos au titre de l’année 2019 ne sont pas encore disponibles. Et pour cause, les spécimens fabriqués et présentés ne comportent pas les critères de sécurités requis. Et comme par miracle, le marché a été, cette année, arraché aux Canadiens pour être attribué à un… compatriote ! Hum !

26ème édition du FESPACO - Ouagadougou, Burkina Faso ’’L’ORTM envoie une dizaine de missionnaires sans réelle mission’’

Une dizaine de techniciens et cadres de l’ORTM ont fait le déplacement à Ouagadougou pour prendre part à la 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) tenu du 23 Février au 2 mars 2019.

Incroyable mais vrai ! La BAD annule un financement de plusieurs milliards F CFA pour cause de non- décaissement de la part des autorités maliennes !

Inutile de se voiler la face : Le Mali d’IBK va à vau-l’eau ! La dérive ne semble avoir ici de limite ! La preuve par cette décision du Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD) annulant un financement portant sur plusieurs milliards F CFA pour, tenez-vous bien, non-décaissement de la part de l’Etat malien ! En clair, les autorités concernées n’ont pas jugé nécessaire de retirer le montant pourtant disponible. D’où l’annulation ! Décidemment, le mal est profond, très profond !

Nantes – France : un devoir de CM2 sur les «bienfaits de la colonisation» fait polémique

L’exercice écrit, intitulé « Le colonialisme, une œuvre civilisatrice », a indigné un parent d’élève et une association. « Sans pour autant oublier les aspects négatifs de la colonisation, il ne faut pas oublier les bienfaits que cela a eu pour les populations colonisées. » C’est ainsi que débute le texte à trous qu’ont eu à remplir récemment des élèves d’une classe de CM2 dans l’agglomération de Nantes. Parmi les « bienfaits » que les écoliers devaient inscrire eux-mêmes à la main, figurent par exemple « l’instruction », « une langue commune » ou encore « des soins médicaux ».

Assemblée nationale : Des élus nationaux outillés sur la représentativité des femmes

L'Assemblée nationale du Mali, en partenariat avec l'Union interparlementaire (UIP), a organisé, du 27 au 28 février 2019, un atelier sur le genre. Cet atelier visait à renforcer la participation de la femme à l'Assemblée nationale.

Le ministre du commerce et de la concurrence : «Nous voulons maintenir le prix de la pomme de terre à 300 FCFA»

Au cours de sa visite au complexe agro-pastoral et industriel de Sotuba, le mardi dernier, le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Moussa, a déclaré que l’objectif est de maintenir le prix de la pomme de terre produite localement à 300 Fcfa à toutes les saisons au Mali.

Le premier ministre à propos de la gratuité des soins : «Le gouvernement mobilisera tous les moyens nécessaires pour le démarrage effectif de ces mesures dans les meilleurs délais»

Pour concrétiser les mesures annoncées par le président de la République relatives à la gratuité des soins, un mécanisme sera mis en place au sein du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique pour en assurer la mise en œuvre progressive à travers une feuille de route.

Mossa Ag Attaher : « Je compte à présent m’investir avec énergie pour capitaliser les acquis de l’accord dans l’intérêt supérieur des populations »

‘’L’un des rédacteurs du projet politique du MNLA, Mossa Ag Attaher affiche son engagement pour la paix. "Je compte à présent m’investir avec énergie pour capitaliser les acquis de l’accord dans l’intérêt supérieur des populations. Je pense que le moment est venu pour donner à la paix toutes ses chances et aux populations le droit de vivre dignement sur leurs terroirs’’.

Wassoul’or : Aliou Boubacar Diallo aurait passé la main, le directeur de la communication de la société dément

Le monde des affaires et la vie politique au Mali font rarement bon ménage. Est-ce que le candidat arrivé troisième à la dernière élection présidentielle, à savoir le président d’honneur de l’ADP-MALIBA, Aliou Boubacar DIALLO, n’est-il pas en train de payer les conséquences de ses excès financiers et politiques, et surtout sa campagne présidentielle?

Migrants de retour au bercail : Ils pourraient désormais se faire recruter dans les forces armées

Comme à l’accoutumée, le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine a répondu présent à l’accueil des 286 migrants dont 160 de l’Algérie et 126 venus de la Libye. Malgré d’importants dispositifs mis en place par les autorités maliennes, le ministre Yaya Sangaré a tout de même tenu à rassurer les uns et les autres en leur proposant une possibilité de recrutement dans les rangs des forces armées et de sécurité.

Pour non-respect du protocole d’accord par Issiaka Sidibé : Le Syndicat de l’Assemblée nationale sera en grève les 18- 19 et 20 mars

Le comité syndical de l’Assemblée Nationale et le Bureau de la même structure ont signé le 11 décembre 2018 un protocole d’accord relatif à leur cahier de doléances. C’est suite à cette signature que le comité syndical a suspendu son mot d’ordre de grève dans l’espoir de voir appliquer ce protocole comportant 8 points. Jusqu’au dépôt d’un autre préavis de grève en fin de semaine dernière Issiaka Sidibé et ses collègues députés n’ont pas respecté leurs engagements. Que vaut alors la signature de nos autorités ?

Edito : Diversion d’Alghabass Ag Intalla et sa CMA

Ils ne semblent pas renoncer à leurs mesures les plus scélérates, relatives à la sécurisation de Kidal et ses habitants. Malgré la condamnation la plus unanime de la communauté internationale, qui a d’ailleurs fini par leur intimer de retirer ces mesures qui violent l’Accord pour la paix et la réconciliation, ils s’entêtent encore à les appliquer. En tous cas, si l’on en croit aux propos rapportés, par notre confrère du journal la Nouvelle Libération et attribués au Président de la CMA, Alghabass Ag Intalla. Pour lui, la CMA ne serait pas dans les bonnes prédispositions pour renoncer aux mesures prises pour sécuriser Kidal et ses habitants. Pour rappel, les mesures dont il est question, sont relatives à la sécurisation de la ville, l’administration de la justice, la gestion du flux migratoire et l’interdiction de certaines pratiques qui seraient attentatoires aux mœurs et à la religion. Et pour justifier ces mesures il avancerait l’absence de l’Etat. Selon Alghabass Ag Intalla, ils n’ont pas renoncé à la mise en œuvre de ces mesures, car à Kidal, il n’y a ni gendarmerie, ni police, encore moins une armée reconstituée.

Electrification rurale : La Banque mondiale met 45 milliards dans la cagnotte

La Banque mondiale a offert un déjeuner de presse ce mercredi 27 février 2019 dans ses locaux, à ACI-2000. C’était sous l’égide de Mme Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, accompagnée par le vice-président pour la région Afrique du groupe Banque mondiale, M. Hafez Ghanem.

Pour faire de Bamako un véritable moteur de croissance et d’offre de services Investir dans des infrastructures couplées à une planification à long terme

Selon un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale, Bamako pourrait devenir une capitale à la fois plus résiliente et productive, en améliorant l’offre de services publics et en stimulant la croissance. Mais, parce qu’elle entrave l’accès à l’emploi et augmente le coût des infrastructures et des services, la forte fragmentation urbaine pèse sur la productivité et la qualité de vie. Le moment est venu pour Bamako d’investir en amont dans des infrastructures étroitement couplées à une planification à long terme.

Implication des épouses des chefs d’état dans la gestion du pouvoir : Adam Ba Konaré, la Première des Premières

De l’indépendance à nos jours le Mali a connu cinq présidents de la République et un Président de transition qui est Dioncounda Traoré. De Modibo Keita à Ibrahim Boubacar Keita, en passant par Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré tous ont géré le Mali ou continue de le faire, comme c’est le cas d’IBK, avec leurs épouses qui ont joué le rôle des Premières Dames. Excepté Modibo Keita, nous allons mettre le curseur sur les épouses des quatre derniers Présidents tant du point de vue de leur implication dans la gestion des affaires publiques que de leur influence sur leurs époux de Présidents et même de leur humanisme, de 1968 à nos jours.

Adame Ba Konaré publie : « Ferdinand DURANTON, le Prince Français du Khasso »

Un critique, il y a peu, présentant l’œuvre du moment, le dernier roman en date du Pr Adam Ba Konaré, concluait sur ces mots: ” … son ouvrage transpirait la Générosité d’une Dame de Cœur”. La générosité dont il était question explosait le cadre philanthropique naturelle de la femme, de la sœur, de la mère, de l’épouse qui la conduisit à leur dédier un musée pour apprendre l’humain « mousoya », bastion sociétale et civilisationnelle, dans le long cheminement de nos cultures à l’abandon.

Echec de la conciliation de la FIFA entre les protagonistes de la crise du football malien « Bavieux brise le rêve des 7 clubs relégués par la sentence du 15 novembre 2018 »

Sur la base de la sentence du 15 novembre 2018, la présidente du comité de normalisation de la fédération malienne de football avait programmé le championnat national de première division le 9 février dernier. Mais elle s’est vue opposer par le ministère des sports qui avait demandé de surseoir suite aux marches de protestation des « supporters » de certains clubs relégués par la dite sentence. Il s’agit de l’US Bougouni, l’US Kita, le Sonni de Gao, les Black Stars de Bamako, LCBA de Bamako, Yeleen de Bamako et Performance de Koulikoro.

Le JNIM revendique l’attaque du 24 février du camp de Koulikoro

Comme on pouvait s’en douter, selon nos sources du site d’informations Kibaru, le «Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans » (JNIM) a revendiqué l’attaque, du 24 février dernier, perpétrée contre le centre d’instruction militaire, Boubacar Sada Sy de Koulikoro. Un centre qui abrite aussi la mission de l’Union européenne qui forme les militaires maliens.

Presse malienne : Le bal d’un rapace de la presse au service des lobbies

Les faits paraissent trop gros pour se taire dessus. En toute chose, il y a de la mesure et surtout de la raison qu’il faut savoir garder. Mais quand des esprits malveillants franchissent le Rubicon, sans considération aucune des règles élémentaires de la déontologie ou tout simplement de la vie entre humains, il faut les remettre à leur place.

Mot de la semaine : Rencontre

Annoncée lors de leur court mais décrispant échange téléphonique, la rencontre tant attendue a finalement eu lieu entre les deux éléphants de la désertique foret politique malienne, à savoir IBK et Soumaila Cissé.

IBK et Soumi, enfin la paix des braves : Quelles pourraient être les attentes d’un tel rapprochement ?

Enfin, la rencontre de tous les espoirs pour les Maliens a eu lieu le mardi 26 février 2019 entre le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita et le chef de file de l’Opposition Soumaila Cissé. Cette rencontre, qui sera longtemps gravée en lettres d’or dans les annales de l’histoire de notre démocratie, devra également baliser le terrain pour un dialogue inclusif. Un dialogue dont la finalité sera la résolution des récurrentes crises politiques qui ont émaillé les différents scrutins et entachés notre démocratie, et rendu nos autorités illégitimes. Voici les grandes attentes de la décrispation politique.

Rapprochement IBK-‘’Soumy’’ sur le dos de « nous les musulmans » ?

Un coup de fil suivi d’une visite nocturne, le tout supposé pour l’apaisement, et voilà que des poils de niques se dressent ! IBK a donc fini par recevoir le chef de file de l’opposition, Soumaïla CISSÉ, qui ne le reconnaît pas en tant que président de la République. Même les myopes ont vu venir le coup qui, plus est, était attendu au nom de l’apaisement et de la décrispation. La visite eut lieu le mardi 26 dans la nuit. On l’a su aussitôt même si des éléments manquaient tôt le matin du mercredi 27.

Banque mondiale : signature d’un accord de financement d’un montant de 52 milliards de FCFA.

Le Ministre de l’Economie et des Finances Dr Boubou CISSE et la Directrice des Operations de la Banque Mondiale au Mali Mme Soukeina KANE ont signé, ce matin à la primature, un accord de financement d’un montant de 90 millions de dollars américains, soit environs soit environ 52 milliards de FCFA (composé de 35 milliards de FCFA en prêts et 17 milliards de FCFA en dons) en faveur du Projet régional d’accès à l’électricité.

Réforme constitutionnelle : sans les populations et leurs représentants ?

Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, la réforme programmée va dans les décors. À sa manière, IBK est un animal politique. Un dur à cuire qui revient toujours sur les lieux du crime pour se livrer. Et rebondir par la suite. En subissant la traversée solitaire du désert, sans état d’âme et parfois en s’asseyant sur son orgueil. Ce fut le cas en 2017 où les astres s’étaient alignés contre son étoile. Un été comme personne ne veut vivre ou revivre.

En visite au mali : Le PM français apporte 90 milliards de F CFA dans sa valise

Premier partenaire de notre pays, la France aide également le Mali. En visite la semaine dernière, le Premier ministre français Edouard Philippe a apporté avec lui un montant de 90 milliards de F CFA. Une bonne bouffée pour notre économie.

Processus budgétaire de 2020 : Des experts de la finance en conclave à Bamako

Ce grand rendez-vous des experts de la finance s’est tenu le lundi 25 à l’hôtel de l’Amitié. Il a enregistré la présence de tous les cadres des directions des finances et du matériel (DFM), le chargé de la commission des finances à l’Assemblée nationale, ainsi que les partenaires techniques et financiers. Les travaux ont été présidés par le ministre de l’Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé.

Réforme du système de sante : La gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans acquise

"Nous validons la gratuité des soins de santé pour les enfants des moins de 5 ans et les femmes enceintes y compris l'accouchement, car les Maliens méritent cela", a déclaré lundi le président de la République.

CAN-2019 : Le Mali croisera le Sénégal en amical

En perspective des préparatifs de la prochaine Coupe d'Afrique des nations en Egypte, les Aigles s'apprêtent à livrer un match amical le 26 mars prochain contre les lions de la Teranga du Sénégal à Dakar.

IBK-Soumi après l’appel téléphonique : La rencontre pour le Mali

Une rencontre a été initiée hier mardi 26 février 2019 entre IBK et Soumaila Cissé à Koulouba afin d’une décrispation du climat social, politique et institutionnel malien. Elle intervient après le coup de téléphone qui a fait la Une des journaux entre les deux hommes le 14 février dernier. Depuis lors, la communauté internationale et nationale attendait impatiemment cette entrevue.

CANAM : le projet du budget 2019 se chiffre, en recettes et en dépenses, à 61 239 000 000 F CFA

C’est dans la salle de conférence du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) que s’est tenue, hier mardi 26 février 2019, la 18e session du Conseil d’Administration de la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CANAM). C’était sous l’égide du président de son Conseil d’Administration, M. Moussa Alassane Diallo.

Ministre de la fonction publique : Les exploits de 2014 à 2018 et les perceptives pour 2019 au peigne fin

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique du président de la République en matière d'emplois des jeunes, Mme le ministre était face à la presse pour exprimer l'exploit fait en matière de recrutement de 2014 au 2018 dans les deux concours organisés par l'Etat à savoir la fonction publique d'Etat et celle de la collectivité territoriale et les perceptives pour année 2019. C'était le jeudi 22 février 2019, au ministère du Travail et de la Fonction publique.

Grogne chez les limiers : Le SAP dénonce une police nationale sous-équipée et démoralisée et clashe le ministre de la Sécurité et de la Protection civile

Le Syndicat autonome de la police (SAP) organisera un sit-in devant la Primature à partir de ce 1er mars pour manifester son mécontentement et faire savoir au chef du gouvernement les raisons pour lesquelles les missions assignées sont impossibles à atteindre. Un doigt accusateur est d’ores et déjà porté sur le général de division Salif Traoré, ministre de la Sécurité et de la Protection civile. L’annonce a été faite ce vendredi au cours d’une rencontre avec la presse.

4ème FESTIVAL DIBI : Promouvoir l’emploi et la fraternité par la gastronomie

Le Mali faisant partie des pays de l’Afrique de l’Ouest ou la dibiterie (viande grillée) demeure une des valeurs traditionnelles, l’agence "Evénementiel Influence" a organisé pour la 4ème fois consécutive un festival dédié à la dibiterie dans le dessein de rehausser cette culture gastronomique et culinaire du Mali, mais aussi et surtout créer une occasion de retrouvailles entre les frères et sœurs du Mali et des différents pays ouest-africains participants.

CHU du point-G : La crise syndicale perdure, le camp du secrétaire général Fousseyni Coulibaly pointe du doigt le bureau du SNS-AS-PF pour sa partialité flagrante

C’était lors d’une assemblée générale couplée à une conférence de presse le mercredi 20 février 2019 dans la salle de conférence du Centre universitaire du Point-G en présence des travailleurs du CHU qui reconnaissent Fousseyni Coulibaly comme le secrétaire général.

Hadj 2019 : La filière privée lance sa campagne

La commission d'organisation du Hadj de la filière privée a lancé, le samedi 23 février 2019, à la Maison des Aînés, sa campagne 2019 du pèlerinage à la Mecque. La cérémonie de lancement était présidée par le représentant du ministre de l'Artisanat et du Tourisme, Mamadou Diarra en présence de la coordinatrice générale de ladite commission, Mme Cissé Fatoumata Kouyaté. Cette année, le prix est fixé à 2 850 000 FCFA pour la filière privée.

Révision constitutionnelle : Le rapprochement entre IBK et Soumaïla Cissé, un pas de plus vers l’apaisement

Le jeudi 14 février 2019, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a passé un coup de fil au chef de l'opposition, Soumaïla Cissé, en vue de détendre le climat politique crispé. Un éventuel dégel des relations entre les deux hommes sera un pas franchi vers la révision constitutionnelle dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Désescalade dans les relations entre IBK et Soumaïla CISSE : Soumeylou Boubèye Maïga n'est pas tiré d'affaire

Dans le cadre d'une décrispation politique, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a passé, le jeudi 14 février 2019, un coup de fil au chef de file de l'opposition, Soumaïla Cissé, avec lequel il était en froid depuis la fin de l'élection présidentielle de juillet-août 2018. Ce réchauffement des relations entre les deux hommes risque de compliquer la situation du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, désavoué par Soumaïla Cissé depuis plusieurs mois.

Pour non application des accords par le gouvernement… Le syndicat autonome de la police en sit-in devant la primature ce 1er mars

En conférence de presse, hier dimanche au «Carrefour des Jeunes», le Syndicat Autonome de la Police (SAP) a décidé, pour non application des accords par le gouvernement, de procéder à un sit-in, le vendredi 1er mars prochain, devant les locaux du chef du gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga.

Communiqué du ministère Guinéen de la Défense : Mali «trois soldats guinéens de la MINUSMA tués dans une embuscade à la sortie de Bamako»

Un groupe de militaires permissionnaires de notre contingent déployé à Kidal au sein de la MINUSMA qui revenaient de la Guinée a été lâchement attaqué par des hommes armés le 22 février 2019 dans la localité de Siby, à la sortie de Bamako.

Weekend sanglant au sud : Koulikoro, Kimparana, Siby, … des non-dits et de troublantes coïncidences

Au moins 3 morts à Koulikoro et autant sur l’axe Siby ; attaque d’un poste de gendarmerie à Kimparana dans la région de Ségou, 02 blessés et 07 morts à Diougouna : un week-end sanglant ! Au-delà du constat d’une avancée inexorable de la menace jihadistes vers le Sud, l’on note en outre que les assaillants n’ont rien perdu de leurs capacités de nuisance et transmettent par là des messages forts à l’Etat du Mali et à ses alliés…

Aménagement du terrain de sport de Baco-djicoroni : La jeunesse fait échec au projet du maire Amadou Ouattara

Suite à la manifestation des jeunes, le mercredi dernier, demandant son départ dans l’affaire du projet d’aménagement du terrain de sport de Baco-djicoroni, le maire de la commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara, a réagi le jeudi 21 février 2019, à travers un point de presse. Il affirme avoir annulé la décision dudit projet.

Nouvelles mesures de sécurisation de la ville de Kidal : La laïcité du Mali remise en cause !

Il n’est un secret pour personne que l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger connait aujourd’hui un véritable obstacle dans sa mise en œuvre à travers la mauvaise foi de certaines parties prenantes du processus. Au-delà de son application, la nouvelle décision portant dispositions générales relatives à la réglementation de certains secteurs de la zone de l’Azawad suscite également une polémique au sein de l’opinion publique nationale. Au regard de tout ceci, il nous parait nécessaire de poser la question de savoir si ces nouvelles mesures de sécurisation ne vont pas remettre en cause le caractère laïque de la République du Mali ?

Police nationale : Un recrutement massif prévu en 2019

Le mercredi 20 février 2019, la Direction générale de la police a servi de cadre à une conférence de presse animée par le DG Moussa Ag Infahi. L’objectif était d’informer l’opinion nationale et internationale sur les opérations réalisées en 2018 et celles prévues pour l’année en cours.

Face à la montée en puissance des religieux : Le schéma d’une retrouvaille des politiques se dessine au Mali

La descente dans l’arène politique du Président de la République, après de longs moments de sommeil, est le signe de la panique, après l’envahissement de la scène politique par des nouveaux acteurs, plus ambitieux et plus déterminés que sont les religieux. Connaissant leur capacité de mobilisation, ils ont coupé le sommeil à IBK qui, en réponse, s’active beaucoup ces derniers temps et cherche à se rapprocher des autres acteurs politique.

Edito : IBK et Bouyé, du duo au duel

Rien ne va plus entre les ex alliés, Ibrahim Boubacar Keita et le guide des Hamallistes, Cherif de Nioro du sahel. Bouyé Haidara a aidé IBK, en 2013, à gravir les marches jusqu’à la colline du pouvoir, au prix des engagements et des promesses. Qui ne se souvient pas du supplice que le Chérif a fait subir à beaucoup de candidats à la présidentielle de 2013, partis à Nioro pour battre campagne, à l’exception d’IBK ? Dramane Dembélé, le candidat de l’ADEMA, se souviendra longtemps des actes de sabotages des talibés du Chérif lors de son meeting à la place publique de Nioro, et cela pour que la victoire d’IBK ne souffre d’aucune contestation possible.

Nominations d’ambassadeurs : - Annoncé à Nouakchott, le Général Didier Dacko ira finalement en Chine ! - Le Directeur du Protocole, Modibo Traoré va à Conakry

La ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Kamissa Camara, est à pied d’œuvre pour la nomination de nouveaux ambassadeurs. Dans le lot des nouveaux promus, le Général Didier Dacko. Annoncé au départ à Nouakchott, il ira finalement en Chine puisque les autorités chinoises ont déjà donné leur feu vert au même moment que celles de la Mauritanie. Et le directeur du protocole, Modibo Traoré, est pressenti en Guinée Conakry.

Émission de titres publics (bons et obligations du tresor) : 520 milliards de FCFA seront mobilisés en 2019

Le ministre de l'Economie et des Finances, à ses côtés le Ministre de l'Energie et de l'Eau, Sambou Wagué et le ministre de l'Economie Numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, a procédé au lancement du calendrier d'émission de titres publics (Bons et Obligations du Trésor) pour l’année 2019.

Amélioration du cadre de gestion des finances publiques : La Recette Générale du District (RGD) et la Paierie Générale du Trésor (PFT) bientôt dotées de nouveaux sièges

Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a procédé, le lundi 18 février, à la pose de la première pierre des édifices devant abriter prochainement les sièges de la Recette Générale du District (RGD) et de la Paierie Générale du Trésor (PGT). Cet acte, dira-t-il, constitue une réponse aux doléances portées par la Section syndicale du Trésor.

L’offensive diplomatique du prince héritier d’Arabie saoudite en ASIE : Un voyage «stratégique» de Mohamed Ben Salmane pour redorer son blason

Le Prince Héritier saoudien, Mohamed ben Salmane, à la tête d’une forte délégation, est en tournée depuis dimanche dans certains pays de l’Asie. Débuté par le Pakistan, ce voyage prendra fin ce vendredi par la Chine. Au cours de cette tournée, il a été question de la signature de plusieurs Accords dans différents secteurs entre l’Arabie Saoudite et les pays visités. C’est aussi une belle occasion pour Mohamed ben Salmane de redorer son blason, après la fameuse affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Fonds de garantie pour le secteur privé (FGSP SA) Moustapha Adrien Sarr, un jeune cadre chevronné, aux commandes !

Depuis le 2 janvier 2019, le Fonds de garantie pour le secteur privé (Fgsp-sa) a un nouveau directeur général, en la personne de Moustapha Adrien Sarr, un jeune cadre chevronné. Il succède à Cheickh Sidi Mouhamade Seck, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Etats généraux du franc CFA à Bamako : Les acteurs entendent instaurer un débat citoyen sur le sujet

Organisé par le Foram (Forum pour un autre Mali), cette rencontre a été une occasion pour des universitaires, des acteurs de la société civile et des responsables politiques du continent de parler longuement de l’avenir du franc CFA. A l’issue des travaux, les acteurs de cette lutte entendent installer des comités de réflexion pour instaurer de manière pacifique un débat citoyen sur le sujet.

Lutte contre la migration irrégulière, l’intégration africaine…Le ministre des Maliens de l’extérieur, Yaya Sangaré à cœur ouvert

Au cours d’une conférence de presse sur les questions migratoires, le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré, a annoncé les différentes mesures des plus hautes autorités de notre pays en matière de lutte contre la migration irrégulière, notamment la traque des réseaux de passeurs en collaboration avec le département de la Sécurité, l’adoption de la Politique nationale en matière d’intégration africaine (Pniam), l’initiative de création du Centre africain de recherches et d’études sur les migrations (Carem) à Bamako...

L’ancien premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani à propos de la réorganisation territoriale « Pourquoi créer d’autres entités territoriales qui auront du mal à se prendre en charge ? »

La Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale (Ccsc-Purn) a procédé, la semaine dernière, à la Maison de la presse, au lancement du projet d’appui au renforcement de la société civile pour le suivi efficace du processus de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et la mise en place d’observatoires. Les travaux étaient présidés par le président de la Coalition, l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani.

Bons et obligations du trésor : Lancement du calendrier d'émission de titres publics 2019 pour la mobilisation de 520 milliards de FCFA

Le ministère de l’Economie et des Finances, à travers la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DNTCP), a procédé le mardi 19 février 2019 au lancement du calendrier d'émission de titres publics pour l’année 2019. La cérémonie du lancement qui a eu lieu à l'hôtel Sheraton était placée sous la présidence du ministre de l'Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. Elle a enregistré la présence d’autres membres du gouvernement, des directeurs généraux des établissements financiers, bancaires et des compagnies d’assurances, des représentants de l'agence UMOA-titres et des partenaires techniques et financiers. Au titre de l’année 2019, ce sont 520 milliards de F CFA, dont 135 milliards pour les Bons du Trésor et 385 milliards en Obligations du Trésor, qui sont mobilisés sur le marché.

Rencontre avec la majorité, coup de fil à l’opposition : IBK, désormais seul commandant à bord du bateau Mali

De son investiture, le 4 septembre 2018 à maintenant, jamais l’agenda du Président de la République n’a été autant chargé que ce temps-ci. Honoré par ses pairs au sommet de l’Union Africaine. Alors qu’il n’a pas fini de savourer cette distinction, le Haut conseil Islamique tendance Mahmoud Dicko, donnait de la voix en remplissant le plus gros stade de la capitale pour exiger le départ du PM Soumeylou Boubèye Maiga. Pris certainement de peur par la montée en puissance des certains leaders religieux et face à la multiplication des fronts, IBK a décidé de se vêtir du manteau de commandant du bateau Mali en appelant son challenger et principal opposant Soumaila Cissé, avant de rencontrer à pas de course la Mouvance Présidentielle. Les prochains jours seront intenses en activités. « Tiékoroba Wulila deh »

Mot de la semaine : Téléphoner

Enfin, le déclic. Serait-on tenté de dire, après le coup de fil en or du Président IBK au chef de file de l’Opposition, Soumaila Cissé. Cet appel téléphonique était tellement attendu par l’ensemble du Peuple malien, qu’il semble être jusqu’à présent un rêve. Puisse Allah nous permettre de voir le bout du tunnel.

Le mali a besoin de se confesser pour pouvoir repartir 3ème partie

RESTAURONS LA CONFIANCE Le Mali des présidents Modibo Keïta, Alpha O. Konaré, Amadou T. Touré, Dioncounda Traoré et de Ibrahim B. Keïta est affaibli aujourd’hui au Nord, il est méconnaissable au centre et le sud est bien chancelant.

Condamnation de la décision règlementaire de la CMA sur Kidal La farce du président du CSA !

Lors des travaux de la 32e session ordinaire du Comité de suivi de l’accord (CSA), le président dudit comité a dénoncé la décision réglementaire prise par la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) concernant Kidal, et interpelé l’auteur à ne plus prendre de telle initiative. Une vocation tardive. Puisque l’opinion observe que le président du CSA se découvre un peu sur le tard.

Musique malienne : El hadj Kibili Demba Kouyaté passe des messages de paix, d’amour et de cohésion sociale

A travers la musique, El hadj Kibili Demba Kouyaté passe des messages de paix, d’amour et de cohésion sociale. Selon lui, chaque citoyen a un devoir vis-à-vis de la patrie.

11e arrondissement : Un grand voleur de moto et téléphone portable sous les verrous

Les hommes du commissaire divisionnaire de police Mamoudou Diabaté ont mis le grappin sur un individu spécialisé dans le vol de moto et téléphone portable. Il se nomme Ibrahim Maïga dit IB, âgé de 17 ans, il est né au Niger, tatoueur de métier et domicilié à Niamakoro Cité Unicef.

Otages maliens : le juge Soungalo annoncé « mort », des magistrats veulent « des preuves »

Le juge de Niono, Soungalo Koné, serait décédé en captivité le 24 janvier dernier. La nouvelle de sa mort est tombée ce 19 février dans la soirée. Le magistrat avait été enlevé en novembre 2017 par des hommes armés à son domicile. Une source proche de sa famille affirme que les ministres de solidarité et de la justice étaient présents dans sa famille pour « donner la primeur de l’information de sa mort ». Certains magistrats attendent d’avoir « des preuves de sa mort ».

Aménagement de la rue Ali farda Toure a Lafiabougou : Le Premier ministre lance les travaux de pavage pour 2 050 journées de travail cumulées

Le Premier ministre, chef du Gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga a procédé ce mardi 12 février en fin de journée à la pose du premier pavé de roche du chantier école d’aménagement de la Rue Ali Farka Touré à Lafiabougou, en commune IV du District de Bamako. Ce projet sera exécuté par 20 jeunes de la commune pour 2 050 journées de travail cumulées.

Insécurité dans les juridictions : Les tribunaux des régions de Tombouctou, Gao et Mopti sur la liste noire

L’évaluation des conditions sécuritaires des juridictions par les deux principaux syndicats de la magistrature, notamment le Syndicat autonome de la magistrature (Sam) et le Syndicat libre de la magistrature (Sylima) s’est soldée par un triste et alarmant constat. Selon les responsables syndicaux, en plus de certaines juridictions de la région de Ségou, la situation est plus inquiétante dans les régions de Tombouctou, Gao et Mopti. Certains de leurs tribunaux sont complètement sous l’emprise des djihadistes qui ne sont toujours pas anéantis partout au Mali.

Front social : Les surveillants de prison montrent leurs muscles

Le front social du Mali continue son ébullition. Cela, avec un nouveau préavis de grève de la section syndicale des surveillants de prison qui s’ajoute à ceux des enseignants et des travailleurs de la Caisse malienne d’assurance maladie. Pour se faire entendre, ladite section syndicale ambitionne d’observer une grève de 120 heures (05 jours), allant du lundi 04 au vendredi 08 mars 2019 sur l’ensemble du territoire national, si ses revendications ne sont pas satisfaites.

Syndicat autonome de la police nationale : Ce que le ministre de la Sécurité doit savoir

S’adressant au ministre de la Sécurité, les responsables du Syndicat autonome de la police (Sap) mettent l’accent sur un certain nombre de points et quelques cas qui, disent-ils, ternissent l'image de la police malienne.

Honorable Oumar Mariko « Le gouvernement actuel est au service d'une puissance étrangère »

Compte tenu de l'insécurité généralisée au Mali, le parti SADI à travers son président l'honorable Oumar Mariko dénonce l'irresponsabilité et l'indifférence des autorités maliennes sur l'affaire des otages maliens notamment le juge de Niono M. Soungalo Koné et l'adjudant-chef (gendarme) Adama Diarra en détention depuis 2017.

Le PDD-DIN à l’heure du bilan de 2018

Le Programme de Développement Durable du Delta Intérieur du Niger-PDD-DIN phase II- a au titre de l’année 2018, réalisé les activités relevant du cadre institutionnel de gestion et du cadre logique assortis d’un plan de travail allant de septembre à décembre 2018.

Les raisons de la colère de la jeunesse contre les autorités

La ville de Mopti était en feu le lundi 18 février dans la soirée. Causes : les jeunes, mécontents de l’arrestation de leur camarade et leader, Oumar Tapo dit Verges, ont brulé des pneus sur certaines voies de la ville. Aussi, ont-ils profité de cette occasion pour demander la levée de toutes les mesures restrictives dans la région de Mopti dont l’interdiction de circuler à moto et autres engins roulant à partir de 18 heures.

Kassoum Denon is back : Vent de méfiance au CSA, doutes sur la sécurité alimentaire

Pour conserver ses avantages, Kassoum Denon est prêt à changer de parti politique comme sa chemise. Du Rassemblement pour le Mali (RPM), il y a juste quelques jours, il est subitement devenu Asma/CFP. Résultat : il est commissaire à la sécurité alimentaire avec rang de ministre.

Le collectif des sortants des IFM et EFEP demande la suppression du concours d’entrée dans les collectivités

Le collectif des sortants des IFM et EFEP a tenu hier mardi 19 février 2019 une grande marche de protestation dans la ville de Dioila, région de Koulikoro. Sur les banderoles que tenaient les marcheurs, on pouvait lire « Non au concours de recrutement des enseignants dans les collectivités territoriales », « Oui à l’intégration directe de tous les sortants ».

Grève des enseignants : La prime de logement comme point de discorde !

Les syndicats d'enseignants signataires du 15 octobre 2016, se livrent au sabotage des activités pédagogiques par des grèves sauvages et séquentielles. Pendant ce temps, ce sont les enfants des pauvres qui sont les victimes de cette cessation d’activités pédagogique à l’école. Malgré tout, la médiation, constituée des membres du Conseil Supérieur de l'Education, de la Fédération des Associations de Parents d'Elèves, de l'Association des Adolescentes de 1960, de l'Association des Elèves et Etudiants du Mali, de la Commission Education de l'Assemblée Nationale… ne démord pas ! Sur les dix points de revendications des syndicats d’enseignants, au cours des différents rounds de négociations entre les parties, il y a eu six points d'accord, un point d’accord partiel et trois points de désaccord. Ce qui a poussé les responsables de l’Education Nationale à sortir de leur torpeur en organisant un point de presse.

CAN U20 Le sacre du Mali !

La finale de la 21ème édition de la CAN U20 TOTAL 2019 a opposé, le dimanche 17 février 2019 au Stade Seyni Kountché de Niamey, le Mali au Sénégal dans le cadre de ce qu’il convient d’appeler un derby ouest-africain pour le titre de champion d’Afrique. Un match très capital qui aura vu le Coach Mamoutou Kané prendre sa revanche après l’échec de son équipe pour l’entrée en lice en match d’ouverture 2-0 de cette phase finale. Enfin le Mali obtient son premier trophée continental sur le score de 1-1, 3-2 tab, une première dans l’histoire des juniors Maliens. Retour sur les temps forts d’une rencontre suivie de près par le peuple malien !

Pour défendre leur mentor : Les amis du Président IBK brisent le silence

En vue d’apporter un soutien de taille au Chef de l’Etat victime d’attaques de toutes sortes, la Conférence des Faitières des Associations, Organisations et Clubs de Soutien au Président Ibrahim Boubacar Keïta était face à la presse le vendredi 15 février 2019 à la Maison de la Presse. Cette conférence était principalement animée par le président de cette Conférence des Faitières, M. Mansour Cissé. Il était épaulé par d’autres comme le coordinateur, M. Ismaël Coulibaly ; Abdoul Niang ; Bouba Fané, entre autres.

Financement des infrastructures économiques : Plan Marshall du PM ?

Pour la période 2018-2023, le gouvernement Soumeylou Boubèye MAIGA vient de concocter un ambitieux programme d’infrastructures économiques. La réalisation dudit programme nécessite de fonds colossaux dont le gouvernement n’a pas. C’est pour cela qu’il a décidé de faire recours aux opérateurs économiques maliens. Pourquoi des privés maliens doivent investir au Mali ? Et dans quels secteurs ?

Education : Une nouvelle grève des enseignants

Les syndicats des enseignants signataires de l’accord du 15 octobre 2016 ont entamé, une nouvelle grève depuis le mercredi 13 février 2019 jusqu’au 1er Mars. Le préavis de grève a été déposé sur la table du Gouvernement le lundi 28 janvier 2019. La présente grève serait la suite logique du désaccord dans les négociations avec le Gouvernement. A noter que déjà le mois dernier, les enseignants ont observé une grève de 240 heures.

88ème Conseil d’Administration de l’INPS : Le budget 2019 de l’AMO s’élève à 37,704 Milliards de FCFA

Les administrateurs de l’Institut National de Prévoyance Social (INPS) étaient en conclave pour LA 88ème session de leur conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président du conseil d’administration, Yacou Katilé, en présence du Directeur Générale de l’INPS et de l’ensemble des Administrateurs. C’était le mardi 5 février dans les locaux de l’INSPS.

L’Entreprise CGC remet les clés

Techniquement reçu le 29 novembre dernier, les membres de la commission de réception ont reçu provisoirement le seuil Barrage de Kourouba, le 24 décembre 2018.

La Ministre Diarra Racky Talla sur Mikado FM « Même en période normale, l’État n’a pas les moyens de supporter toutes ces revendications »

Suite à la grève de 72 heures de l’UNTM, la Ministre du Travail, de la Fonction Publique et de la Réforme de l’Etat, chargée des Relations avec les Institution, Mme Diarra Racky Talla s’est prononcée, sans détour, sur la situation. C’était sur la radio MIKADO FM. Lisez son analyse.

Remaniement ministériel en vue Le PM Soumeylou ne bouge pas !

Le président IBK s’apprête à rendre public la liste de son gouvernement. Du moins, si l’on en croit une source bien introduite. Trois certitudes, le Premier ministre, le ministre des Finances et celui de la Communication conservent leurs postes. Une probabilité : le retour d’un ex-ministre RPM, qui devrait diriger un ministère stratégique.

EDM-SA Une fraude de plus de 43 milliards FCFA dans la caisse

L’enquête sur les opérations de dépenses exécutées et les contrats et conventions d’exploitation d’électricité mis en œuvre par la société Énergie du Mali (EDM-SA) durant les périodes 2012, 2013, 2014 et le premier semestre de 2015 ont mis à nu une fraude record de 43 milliards (43 283 496 795F) de francs CFA dans la caisse de l’Énergie du Mali.

Ali Bongo quitte Rabat pour la prestation de serment du gouvernement à Libreville

La cérémonie solennelle de prestation de serment du gouvernement de la République aura lieu ce mardi en fin de matinée à Libreville. À l’effet de quoi, le président Ali Bongo a quitté Rabat ce lundi 14 janvier.

après la tuerie de Koulogon, un rapport impartial de l'ONU est attendu

En début d'année, des hommes armés ont assassiné 37 civils peuls dans un village au centre du Mali. Deux semaines après, la mission de l'ONU au Mali, (Minusma) a dépêché des casques bleus sur place pour protéger les populations. L'armée malienne est également sur place. Et on attend un rapport impartial de l'ONU sur ces événements tragiques.

Hausse du prix du pain : boulangers et consommateurs en désaccord

Le prix du pain actuellement fixé à 250f et 150f CFA devrait augmenter de 50f CFA les prochains jours. Cette information a été donnée par la fédération syndicale des boulangers et pâtissiers du Mali (FSBPM). L'organisation, justifie cette décision par les « nombreuses difficultés », selon elle, auxquelles fait face le secteur. Cependant en attendant son application, les associations de consommateurs du Mali protestent.

Le Front Populaire de l’Azawad en congrès à partir d'’aujourd’hui ’’La lutte contre le terrorisme au centre des débats’’

Le front Populaire de l’Azawad (FPA), un groupe armé signataire de l’Accord de Paix d’Alger va tenir dans les prochains jours, un congrès ordinaire au cours duquel, il sera surtout question de mise en œuvre de l’accord d’Alger, mais aussi de lutte contre le terrorisme qui nécessite l’union de tous les mouvements armés signataires de l’accord.

Modibo Sidibé, à la présentation d’un nouveau « Pacte Politique » « Nous avons besoin de rebâtir sur des valeurs »

Les responsables du Pacte Malien pour la Refondation (PMR), à savoir Modibo Sidibé du parti FARE AN KA WULI, Modibo Kadjoké du parti APM-Maliko, Mamadou Coulibaly du parti socialiste et Oumar Koné du Bloc pour le Redressement de la Démocratie au Mali (BRDM) se sont retrouvés pour évoquer les valeurs maliennes à travers le PMR.

La CPI acquitte Laurent Gbagbo de crimes contre l'humanité

L'ancien président de Côte d'Ivoire et l'ex-chef des Jeunes Patriotes, Charles Blé Goudé, ont été blanchis mardi de toutes les charges pour crimes de guerre requises à leur encontre. Les juges ont ordonné leur libération immédiate.

Reforme : Le Premier ministre promet un projet de loi constitutionnelle consensuel

Pour la réussite des réformes politiques, notamment la révision de la Constitution, le Premier ministre prévoit la mise en place d’un comité d’experts assisté par toutes les entités : opposition, majorité et la société civile, en vue d’avoir une loi constitutionnelle issue d’un consensus.

Crise au mali : Le PMR dénonce une rupture de confiance au gouvernement

Face à la détérioration progressive de la situation politique, économique, sociale et sécurité nationale, vient de naître un regroupement des associations et partis politiques, dénommés le Pacte malien pour la refondation (PMR).

Soumaila Cissé a la présentation des vœux à ses militants : "Nul n’a le monopole de l’amour du Mali"

Le dialogue politique est une impérieuse nécessité pour le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, président de l’Union pour démocratie et la République (URD). "Les contours de ce dialogue doivent être bien définis sous l’égide de médiateurs avertis et objectifs", dit-il.

41ème Conseil d’Administration du FARE : Un ambitieux budget de plus de 3 milliards pour l’année 2019

À la 41ème session ordinaire du conseil d’administration du Fonds auto-renouvelable pour l’emploi (FARE), les administrateurs ont adopté un ambitieux budget en recettes et en dépenses à hauteur de trois milliards quarante-six millions six cent quatre-vingt-quinze mille neuf cent quatre-vingt-cinq (3 046 695 985 FCFA). L’objectif est de créer plus d’emplois durant l’année 2019 conformément à la volonté présidentielle.

encore beaucoup d'incertitudes après la victoire proclamée de Tshisekedi

En République démocratique du Congo (RDC), la Commission nationale devait annoncer ce jeudi la publication des résultats des législatives nationales, finalement, rien. Encore de l'incertitude au lendemain de la première alternance annoncée dans le pays avec Félix Tshisekedi proclamé président élu à la présidentielle devant un autre opposant, Martin Fayulu qui conteste déjà ces résultats. Même si ce n'est pas le candidat du pouvoir qui est désigné, les évêques du Congo ont dit que ce résultat n'était pas conforme aux observations de leur mission d'observation. De plus en plus de pays appellent au calme alors qu'il y a eu au moins douze morts hier, jeudi 10 janvier, suite à des manifestations de joie ou de protestation. Et ce vendredi matin encore, à Mbandaka, des manifestants ont été dispersés. Tout à l'heure, le Conseil de sécurité de l'ONU, jusqu'ici divisé, doit à nouveau se réunir pour trouver une position commune.

Exploitation illégale d’or : Le ministre des Mines et du Pétrole sur le Falémé

La ministre des Mines et du Pétrole s’est rendue la semaine dernière sur le Fleuve Falémé à Fadougou à Kéniéba pour constater de visu l’exploitation illégale d’or par des individus dont des étrangers disposant des dragues. Des mesures urgentes sont envisagées pour freiner cette pratique illégale.

Grève de l’UNTM : Des cas de menace et intimidation à la CMSS et Shell

Selon le secrétaire général de l’UNTM, des cas de menace et intimidation ont été signalés dans certains services et sociétés. Des enquêtes sont en cours pour vérifier l’information avant d’engager une procédure contre les auteurs de ces pressions contraires à la loi, dixit Yacouba Katilé.

Khefing Kanté : "Nous n’observons pas le mot d’ordre de grève car nous n’avons pas été consultés par l’UNTM"

Le secrétaire général de l’ANPE et de la Section syndicale des services de l’administration générale, Khefing Kanté, fait partie des secrétaires généraux qui n’observent pas le mot d’ordre de grève de l’UNTM. Kanté reproche au secrétaire général de la centrale d’ignorer les militants de base durant l’élaboration du cahier des charges.

Traités de pro ou anti IBK : Le cri de cœur des journalistes au président

La presse malienne par la voix du vice-président de la Maison de la presse, Alexis Kalambry, alerte sur la baisse drastique de l’aide publique aux médias que le président avait porté il y a 2 ans, à 300 millions de F CFA et le mépris à l’égard des journalistes souvent traités de pro ou anti IBK. "Vous êtes notre président à tous, mais, les journalistes sont traités de pro ou anti IBK".

Grogne sociale : Les enseignants en grève à partir de ce lundi 07 jusqu’au 11 janvier

Suite à l’échec des négociations entre les syndicats signataires du 15 Octobre 2016 et le gouvernement, les enseignants observent une grève depuis ce matin et jusqu’au 11 Janvier 2019. L’action sera suivie en cas de non-satisfaction d’un autre préavis de 10 jours du 21 au 25 Janvier puis du 28 Janvier au 1er Février 2019 soit 240 heures.

ORTM : Le nouveau DG Salif Sanogo déjà sous pression

A peine nommé D.G de l’ORTM, Salif Sanogo a été reçu par le Président IBK à la demande de celui-ci. Et une fois revenu dans l’enceinte de son service, il a été littéralement envahi par ses camarades de services et des courtisans. Le piège ayant eu raison de son prédécesseur Sidiki NFa Keïta serait-il en train de se refermer autour de lui ?

Massacres de civils au mali et au Burkina Faso… le commandement du g5 sahel assuré par la Mauritanie… le Q.G du g5 sahel délocalisé à bamako… Trouvez l’erreur !

Au moins 100 civils tués au Burkina-Faso et au Mali par des milices armées. Et une quiétude presque parfaite en Mauritanie pays assurant le commandement de la Force commune arraché au forceps au Mali.

Apres de loyaux services rendus à la nation : 42 officiers et sous-officiers de la gendarmerie font valoir leur droit à la retraite

Après une vie de militaire bien remplie, 42 officiers et sous-officiers de la gendarmerie nationale viennent d’être admis à la retraite.

Seydou Badian Kouyaté, quelques jours avant sa mort : Ce qu’il a dit à IBK et Soumaïla Cissé

Au moins trois semaines avant sa disparition, le défunt a pris des initiatives qu’il espérait salutaires pour la République. Mais encore à l’heure actuelle, sa dernière volonté tarde à s’accomplir par la faute des vivants.

Prostitution juvénile au mali : Environ 11,7 % des mineures touchés par le phénomène

Selon le rapport de ECPAT-Luxembourg, sur 1472 enfants ayant répondu au questionnaire général, 28,2% ont été identifiés comme victimes d’une des trois formes d’Exploitation sexuelle à des fins commerciales (ESEC). Il s’agit d’enfants victimes de prostitution, de tourisme sexuel impliquant les enfants et de traite à des fins sexuelles. La prostitution juvénile demeure la plus fréquente et concerne 11,7 % des enfants au Mali.

Les femmes maliennes doivent préparer la paix armée

Si la paix est donnée par les dieux aux hommes, c’est toujours aux hommes qu’il incombe de la vouloir et de la faire. "Faire la paix, expression juste et forte" (Alain, Mars ou la guerre jugée, p. 272).

Fédération RPM Sikasso : Koutiala retenu pour la rentrée politique du 26 janvier 2019

C'est dans la salle de conférence de la Maison des collectivités que s'est tenue la réunion préparatoire de la rentrée politique 2019 du parti RPM de la région de Sikasso. C’était le samedi 29 décembre 2018 à 14 h en présence des ressortissants des 7 cercles de Sikasso sous la présidence du secrétaire général, Dr. Nango Dembélé, ministre de l'Agriculture. Était également présent, Bakary Togola président de l'APCAM, l'honorable Zoumana Ntji, Seydou Diakité, secrétaire administratif de la Fédération RPM de Sikasso, Sidiki N’fa Konaté, ancien DG de l'ORTM, candidat aux législatives de 2019 au nom du cercle de Kolondiéba...

CEM : L'insertion socioprofessionnelle de l'enquêteur malien au centre des débats

Pour rester fidèle à la tradition le Club des enquêteurs du Mali (CEM) a célébré la 2e édition de la journée de l'enquêteur le samedi 5 janvier 2019 au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah de Bamako. Etaient présents à la cérémonie d'ouverture le président Hamadoun Bocoum, les partenaires et les membres du Club ainsi que Mohamed Diallo, conférencier représentant le parrain de la journée.

Gao : Une école entièrement réhabilitée et rééquipée par la MINUSMA

28 millions de francs CFA pour un projet qui redonne le sourire aux 574 élèves de l’école franco-arabe de Djidara pour cette nouvelle année qui démarre dans des bâtiments rénovés grâce à la MINUSMA.

Robotique : Le ministère de l'Innovation et de la Recherche scientifique s'y attèle

Dans le cadre de la demande exprimée par le président de la République au cours de la journée du bon élève 2018, le ministère de l'Innovation et de la Recherche scientifique a procédé à la remise de 10 ordinateurs aux élèves du Centre collaboratif Robots-Mali, le vendredi 4 janvier 2019 dans la salle de réunion du département.

Bamako : Les deux ou trois roues de la mort… !

La capitale économique du Mali, Bamako vit depuis un certain temps le phénomène des mototaxis dans un désordre urbain indescriptible. Une activité qui ne cesse de susciter des frayeurs au sein de la population avec la psychose des accidents de la circulation.

Dossier des 21 bérets disparus : Les familles des bérets rouges doutent de la crédibilité des résultats de test d’ADN

Le non-respect du temps imparti pour la publication des tests d’ADN crée le doute dans l’esprit des familles des bérets rouges, disparus dans les affrontements du 30 avril 2012. Dans un communiqué publié lundi 7 janvier, elles expriment leur inquiétude et mettent en jeu la crédibilité des résultats des travaux d'expertise du laboratoire Mérieux.

Grève des syndicats de l’éducation : La première journée largement suivie

La grève de 120 heures des Syndicats signataires de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 a débuté hier. Cette première journée a été largement suivie. C’est le constat que nous avons fait à travers la capitale.

Centre du Mali : le Premier ministre lance un ultimatum aux milices

Interpellé hier par les députés sur la situation sécuritaire dans le centre, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, a annoncé une nouvelle phase militaire dans cette partie du pays à partir du 31 janvier.

Déclaration militaire sur Radio Gabon

Ce lundi 7 janvier 2017, la Radio nationale gabonaise a été prise en otage. Des jeunes de la Garde républicaine (GR) se revendiquant du Mouvement patriotique des jeunes des Forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS), disent avoir pris le pouvoir. Des tirs continuent d’être entendus dans la ville.

A propos du mot d’ordre de grevé les 9, 10 et 11 janvier 2019 décrète par l’UNTM : Le SAG-SYNTADE juge absurde cette décision de Yacouba Katilé

Le 27 Décembre 2018, la salle de conférence de l’APEJ a servi de cadre à une assemblée générale extraordinaire organisée par le SAG-SYNTADE. Cela fait suite au dépôt d’un préavis de grève de 72 heures par l’UNTM pardon par Yacouba Katilé. Une décision jugée absurde par Khéfing Kanté, secrétaire général du SAG-SYNTADE car sans consultation préalable avec la base. Il a aussi invité tous ses membres et militants à participer à la conférence sociale organisée par le gouvernement du 14 au 18 janvier 2019.

Application de la sentence du 15 novembre 2018 : A quand la date de l’assemblée générale ordinaire ?

Si la présidente du comité de normalisation de la fédération malienne de football, Madame Daou Fatoumata Guindo veut rentrer définitivement dans l’histoire du football malien, africain et mondial, elle doit convoquer l’assemblée générale ordinaire d’ici le 15 janvier pour être en phase avec l’article 31 fixant le délai de convocation.

Ligue de football de Bamako : Quel sort sera réservé pour le président de Kassoum Coulibaly ?

La question qui taraude les esprits, c’est de savoir le sort qui sera réservé au président de la ligue de football de Bamako depuis le verdict du tribunal arbitral du sport et surtout son application depuis le 13 décembre 2018 par la présidente du comité de normalisation.

Campagne naitre pour briller : Pour zéro cas de transmission Mère-Enfant du VIH/SIDA d'ici à 2030

Mettre fin à la transmission Mère-Enfant du VIH/SIDA d'ici à 2030, tel est l'objectif de la "Campagne Naître pour Briller" lancée par la Première Dame, Mme Keïta Aminata Maïga, le mercredi 2 janvier 2019.

Entreprenariat Jeune : YES Inc Mali au secours des jeunes et des femmes entrepreneurs

YES Inc Mali a lancé ce samedi 5 janviers 2019 son programme de recrutement de 5000 jeunes et femmes entrepreneurs au compte de la 10ème génération couplé au démarrage de la formation entrepreneuriale de 3000 jeunes. L’événement était placé sous le haut parrainage du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta.

Assemblée nationale : Le gouvernement à la barre aujourd'hui

Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga est invité en question orale ce lundi 7 janvier à l'Assemblée nationale sur la situation sécuritaire du pays.

Massacre de 37 civils à Kolongo : Les alliés du Mali embarrassés

Le mardi 1er janvier 2019, 37 civils peuls ont été tués dans le village de Kolongo, situé dans le cercle de Bankass. Ce massacre a provoqué de vives réactions de la part de plusieurs pays engagés dans la lutte contre le terrorisme aux côtés du Mali.

Tiemoko Sangaré, président de l’ADEMA/PASJ : "IBK n’a jamais été fourbe…"

Selon le président de l’Adéma, le Mali vit une période critique. "IBK n’a jamais été fourbe. Quand il dit que je ne veux pas, c’est qu’il ne veut pas. Quand il dit qu’il veut, je suis sûr qu’il veut. Que les gens sortent de la malice", a indiqué ce week-end le Pr. Tiémoko Sangaré à la faveur de la présentation de vœux de nouvel an de son parti à la presse.

BMS SA: Alioune Coulibaly remplace Babaly bah au poste du dg

Selon nos sources M. Alioune Coulibaly remplace Babaly Bah au poste du DG. Diplômé en informatique, M. Alioune Coulibaly jusqu’à nos jours était le DGA ex æquo suivant le rôle (2ème vice directeur adjoint de la Banque Malienne de Solidarité BMS sa).

Camp ophtalmologique 2019: Environ 10.000 consultations et 1000 opérations chirurgicales attendues

La Première Dame Mme Keïta Aminata Maïga a lancé, le mercredi 2 janvier 2019, les activités du Camp ophtalmologique gratuit 2019 de lutte contre la cécité au Mali. L'objectif de ce camp est de redonner espoir et joie aux personnes victimes de non voyance au Mali, surtout au niveau des couches les plus vulnérables à travers environ 10 000 consultations et 1000 opérations chirurgicales, cette année.

Formation d’un grand mouvement politique : Le pari presque impossible de SBM

Soumeylou Boubèye Maïga a annoncé lors du congrès de son parti, l'Alliance pour la solidarité au Mali/Convergence des forces patriotiques (Asma/CFP), les 29 et 30 décembre 2018, sa volonté de constituer un seul grand mouvement politique avec l'Adéma/PASJ, l'URD, le RPM, l'Asma/CFP et l'UDD avant la fin du mandat d’IBK. Cet ambitieux pari du Premier ministre paraît presque impossible vue les ambitions des uns et des autres au sein de ces formations politiques.

Préavis de grève de l’ UNTM : Les négociations débutent ce vendredi dans un climat de méfiance

A la suite du préavis de grève déposé par l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), les pourparlers entre le gouvernement et les syndicalistes commencent aujourd’hui dans un contexte particulier. L’UNTM accuse le ministère du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions