Dernières INFOS

MALI : Majorité présidentielle : Des candidats malheureux à l’élection présidentielle lâchent IBK

Mécontent de ne pas être associé à la gestion du pays, le collectif des candidats à l’élection présidentielle de 2018 (CCM 2018) suspend sa participation à toutes les activités de la majorité, à compter du 19 juin 2019 jusqu’à nouvel ordre.

Dans une lettre adressée au président de la plateforme «Ensemble Pour le Mali (EPM)», des anciens candidats à l’élection présidentielle de 2018, qui ont soutenu IBK au second tour de l’élection, suspendent leur participation aux activités de la majorité présidentielle : «Nous, candidats à l’élection présidentielle de 2018 ayant soutenu le Président Ibrahim Boubacar KEITA au second tour suspendons notre participation à toutes les activités de «Ensemble Pour le Mali (EPM)».
Les personnalités politiques concernées sont Mamadou Oumar Sidibé, candidat de la CRP ; Yeah Samaké, candidat du PACP ; Mme Kanté Djénébou Ndiaye, candidat F.E.M.M.E ; Harouna Sankaré, Mouvement Harouna 2018 ; Kalifa Sanogo, Coalition Kalfa 2018 ; Modibo Koné, Mouvement Mali Kanu.
Ces anciens candidats déplorent que les activités au sein de EPM semblent ne pas produire de résultats satisfaisants face aux défis du moment. Aux dernières nouvelles, Harouna Sankaré dit ne pas être concerné par cette décision : «N’ayant pas été informé de la rédaction de cette lettre, je ne suis pas solidaire de cette décision. Je reste membre de l’EPM malgré les difficultés que nous traversons».
Pour Harouna Sankharé, ancien candidat à l’élection présidentielle, dans cette période difficile de l’histoire de notre pays, «nous devons nous donner la main : opposition, majorité et société civile, pour sauver notre pays et nos populations en difficulté dans le centre de notre pays».

202 Visite(s) Source : Y.Doumbia - Le Débat
Publié le : 25-06-2019 à 09:44:30