Dernières INFOS

MALI : Match Mali-Guinée/éliminatoires CAN-2019 : Un bénéfice net de 18 474 760 de F CFA

Le président de la commission nationale d’organisation des compétitions de football, Aliou Maïga a animé le lundi 18 novembre dernier, au siège de la direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP), un point de presse pour faire l’état financier de la rencontre Mali-Guinée, comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Cameroun-2021. Au cours de ce point de presse, il a souligné que pour cette rencontre la commission a fait un bénéfice net de 18 474 760 de F CFA.

Pour ce point de presse, le président de la commission nationale d’organisation des compétitions était accompagné de Djibril Dramé, chef de division sport scolaire et universitaire de la DNSEP, d’Aliou Badara Diallo, de Moussa Kanouté, d’Amadou Maïga, tous membres de la commission.

Dans sa déclaration linéaire, Aliou Maïga, a expliqué que la commission nationale d’organisation des compétitions a pour mission l’organisation matérielle de la compétition, la sécurisation des lieux, l’émission des billets d’entrée et faire le point des recettes. "Pour l’organisation de la rencontre Mali-Guinée Conakry, nous avons fait de prévisions dans plusieurs domaines. Dans cette dynamique, nous avons confectionné 200 billets de 10 000 F CFA, 1000 billets de 5000 F CFA, 2000 billets de 2000 FCFA, 30 000 billets de 1500 FCFA, ce qui fait une prévision de 56 millions de F CFA. Dans l’exécution, c’est-à-dire la vente de billets, tous les 200 billets de 10 000 FCA ont été vendus, sur les 1000 billets de 5000, 820 ont été vendus ; sur les 2000 billets de 2000 FCFA, 1914 ont été vendus ; sur les 30 000 billets de 1500 FCFA, 21129 ont été vendus.

Ce qui fait une recette brute de 41 621 500 F CFA pour la rencontre Mali-Guinée Conakry", a-t-il expliqué, avant de parler des charges liées à la compétition.
"Comme vous le savez, dans chaque compétition, il y a des bénéfices, mais également des charges. Ces charges sont également conformes à un arrêté interministériel. Les charges liées à la rencontre Mali-Guinée Conakry se sont élevé à 18 418 370 F CFA. A ces charges s’ajoutent les rencontres déficitaires comme Mali-Guinée Bissau (éliminatoires Chan 2019), Mali-Mauritanie (éliminatoires Chan 2019), Mali-Ethiopie (éliminatoires Chan 2019) et Djoliba AC-Elect Tchad (dernier tour de cadrage de la Coupe de la Confédération).

Les arriérés de ces 4 rencontres se sont élevés à une somme de 4 728 370 F CFA. Donc, chaque fois que nous parvenons à avoir une rencontre où il y a des bénéfices, nous payons les arriérés des rencontres déficitaires. Les charges de la rencontre Mali-Guinée Conakry plus les arriérés que nous avons eu à déduire ont fait 23 146 740 F CFA. Pour le récapitulatif, la recette brute est de 41 621 500 F CFA, les charges relatives à l’organisation du match sont de 23 146 740 F CFA, la recette nette est de 18 474 760. La part du Trésor, soit 65 %, est de 12 008 594 F CFA. La part de la Fédération malienne de football, soit 15 %, est de 2 771 214 F CFA.

Et enfin la part du stade du 26-Mars, soit 20 %, est de 3 694 952 F CFA", a-t-il détaillé, avant de rassurer les journalistes que désormais sa commission fera le point sur la gestion de toutes les rencontres.

91 Visite(s) Source : Mahamadou Traoré - Aujourd'hui Mali
Publié le : 22-11-2019 à 23:29:51