Dernières INFOS

MALI : 47eme assemblée générale ordinaire de la FEMAFOOT ce samedi Seule l’application stricte de la feuille de route de la Fifa peut sortir le Mali de la crise

Aujourd’hui, seule l’application de la feuille de route de la Fifa peut sortir le football malien de cette crise. Malheureusement, cette application n’arrange pas le camp de Sahala Baby. Cela passe obligatoirement par vider la sentence du TAS et l’adoption des nouveaux textes pour le football malien, ce samedi 15 juin, lors de la 47ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération malienne de football dont les travaux se dérouleront au Stade du 26 Mars.

Tant attendue, la 47ème Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération malienne de football se tiendra ce samedi 15 juin au Stade du 26 Mars de Yirimadio. En principe, c’est le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, qui présidera en personne l’ouverture des travaux en présence des émissaires de la Fifa et de la Caf. Il profitera de cette occasion pour lancer un message d’apaisement et de réconciliation entre les différents acteurs du football.

En plus de la présidente du Comité de normalisation de la Femafoot, Mme Daou Fatoumata Guindo dite Mimi, les délégués des Ligues régionales, des clubs de 1ère division et les champions de 2ème division, les regroupements sportifs seront au rendez-vous. Il s’agit bien du quorum lors de l’Assemblée générale ordinaire du 10 janvier 2015.

Cette Assemblée générale ordinaire permettra de vider la Sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) rendue le 15 novembre 2018.
Autre point inscrit à l’ordre du jour, c’est bien l’adoption des nouveaux textes du football malien.

C’est là où tout le débat se trouve puisque cela n’arrange pas le camp de Sahala Baby dans la mesure où il va perdre la majorité. Pour eux, il faut faire l’élection pour la présidence de la Fédération avec le quorum de 2015. Ce qui est loin d’être la réalité. «Si on vide la Sentence du TAS lors de l’Assemblée générale ordinaire de ce samedi, elle n’aura plus sa raison d’être. C’est un faux débat. L’élection doit se faire avec les 23 clubs de 1ère division. C’est tout» nous a confié un magistrat. Un dirigeant sportif se pose la question : «Pourquoi l’US Kita a voté lors de l’élection du président de la Ligue de football de Kayes, c’est parce qu’il a été considéré comme club de 1ère division. D’ailleurs, l’US Kita est le seul club de 1ère division dans la région de Kayes.

Voilà pourquoi, le délégué de l’US Kita a voté pour élire Cheick Kanté. Où bien, le bureau de Cheick Kanté sera annulé. C’est tout. Tu ne peux pas considérer l’US Kita comme club 1ère de division et ne pas considérer les autres comme des clubs de 1ère division ».

En tout cas, seule l’application stricte de la feuille de route de la FIFA est le moins sûr pour que le Mali puisse sortir de crise du football qui a trop duré. Malheureusement, tous les moyens sont en train d’être mis en place afin de bloquer l’adoption de ces nouveaux textes, alors que c’est une exigence de la Fifa et de la Caf.

Voilà pourquoi cette Assemblée générale ordinaire est considérée comme une rencontre de tous les dangers, après les menaces de l’émissaire de la Fifa, Véron Omba, lors de sa rencontre avec le Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

Selon nos informations, cette Assemblée générale ordinaire se tiendra en présence de Véron Omba de la Fifa et Mamadou Antonio Souaré pour la Caf. Ce dernier est le président de la Fédération guinéenne de football.

192 Visite(s) Source : El Hadj Alou Badra Haïdara - Aujourd'hui Mali
Publié le : 16-06-2019 à 10:16:54