Dernières INFOS

MALI : Amazone de la semaine : Djenaba Traoré

InfoSept dans la diversité des articles qu’il propose à ses lecteurs et lectrices, met en lumière, chaque semaine le parcours, la capacité et les faits remarquables d’une femme malienne. Cette semaine nous avons choisi une reine de la cuisine. Djenaba Traoré est une bloggeuse culinaire et gère une entreprise spécialisée en Food Design, c’est-à-dire la conception des plats pour les restaurateurs et les particuliers et en food Safety, c’est-à-dire la sécurité des aliments en termes de santé et d’hygiène pour les entreprises agroalimentaires et restaurants.


Détentrice d’un baccalauréat scientifique, Djenaba a poursuivi ses études dans le domaine de l’agroalimentaire puis en qualité et sécurité environnementale et alimentaire à Dakar en République du Sénégal. Elle a travaillé pendant 5 ans pour le compte d’un traiteur aérien, c’est-à-dire une unité spécialisée dans la restauration aérienne et l’assistance aéroportuaire. Pour cela, elle s’occupait des analyses et de la mise en place des procédures de qualité et de la formation du personnel. Djenaba a longtemps eu pour mission de faire en sorte qu’aucun passager ne tombe malade après avoir consommé un repas à bord d’un avion.

C’est son inspiration créative en matière de food design ou conception de plats et son amour pour la valorisation des produits locaux qui l’ont poussé à lancer au cours du mois d’avril 2016 parallèlement à ses obligations professionnelles, le blog culinaire dédié à Gabougouni qui est suivi par plus de 41.000 abonnés.
Gabougouni signifie ‘‘petite cuisine’’ en Bambara, espace commun réservé à la cuisine qui est un vecteur de lien social dans toute famille malienne. Cette idée est née du constat que la cuisine malienne était très peu, voire pas représentée sur la toile. Sur cette plateforme, Djenaba a voulu partager avec le monde entier, la cuisine africaine, spécialement malienne en y ajoutant sa touche personnelle, ainsi que le métissage culinaire qui permet de valoriser les produits du terroir africain.
À travers Gabougouni, Djenaba a également voulu briser des préjugés comme, « la cuisine africaine est grasse et complexe ». Elle retravaille donc les recettes afin qu’elles soient plus attrayantes, moins complexes et plus nutritives.
À court et moyen terme, Djenaba compte mettre en place un E-shop ou magasin en ligne de Gabougouni. Ce qui permettra de vendre les produits des femmes qui entreprennent dans le domaine de l’agroalimentaire au Mali et dans la sous-région. C’est une cause qui lui parle beaucoup, car elle essaie d’aider les femmes qui font un travail remarquable. Djenaba trouve injuste que les femmes qui entreprennent dans l’agroalimentaire gagnent très peu sur leurs produits alors que les revendeurs gagnent 10 fois plus. D’une part, cet E-shop permettra de faire un commerce équitable à la faveur de l’entrepreneuriat féminin au Mali et dans la sous-région).
D’autre part, Djenaba ambitionne de faire la promotion de ces produits qui seront directement valorisés sur le blog Gabougouni avec une audience frôlant les 42 000 personnes qui le suivent sur Facebook dans un objectif de retombée économique plus efficace et plus équitable pour ces femmes. C’est grâce à cet objectif qu’elle a gagné le Prix Orange-Mali de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM 2017). À long terme, elle compte mettre en place un « Hub culinaire » qui sera un espace de travail d’équipes et d’échanges entre passionnés de cuisine, professionnels, entreprises agroalimentaires...
Pour l’heure, notre Amazone de la semaine continue son combat quotidien, la valorisation de la cuisine africaine par excellence.

224 Visite(s) Source : Haoua Ouane - Info@Sept
Publié le : 22-07-2019 à 10:07:38