Dernières INFOS

MALI : CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE DU ROYAUME D’ARABIE SAOUDITE AU MALI : Pari gagné par le nouvel Ambassadeur du Royaume au Mali, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maitre pour le nouvel Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali dans le cadre de la célébration du 89ème anniversaire de la réunification de son pays. Le diplomate saoudien, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, a réussi son examen puisque c’est sa première activité officielle organisée depuis son arrivée à Bamako. Son ambition, aujourd’hui, c’est de travailler pour que la qualité des relations de coopération entre Bamako et Ryad soit encore meilleure, pour le bonheur des deux pays frères et amis.

Nommé en avril 2019 comme nouvel Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid a officiellement présenté ses lettres de créances au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, le 21 mai dernier. C’était à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais présidentiel en présence de plusieurs personnalités dont le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé.

Dès lors, le diplomate saoudien s’est mis à la tâche pour renforcer les liens de coopération entre le Royaume d’Arabie Saoudite et le Mali. Son implication personnelle dans le cadre de la bonne organisation de la campagne 2019 du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam en est la preuve. Ce qui explique que le nouvel Ambassadeur travaille en parfaite collaboration avec le ministère en charge des Affaires religieuses et du Culte dirigé par Thierno Hass Amadou Diallo.
C’est la toute première fois que le diplomate saoudien célèbre la Fête nationale de son pays à Bamako. Cet événement très important pour le Royaume d’Arabie Saoudite s’est déroulé, le mardi 24 septembre, à l’hôtel Sheraton.
Pour la circonstance, plusieurs personnalités ont répondu à l’appel de l’Ambassadeur Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, parmi lesquelles le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, et plusieurs membres du gouvernement. Sans oublier la présence de plusieurs ambassadeurs à cette réception.

Au regard de la qualité et du nombre des invités, on peut dire sans risque de se tromper que le diplomate saoudien a réussi son pari. Rien à dire sur le plan organisationnel. C’était tout simplement professionnel. On sent une nette amélioration contrairement aux éditions précédentes. Cela prouve que le nouvel Ambassadeur nourrit beaucoup d’ambitions pour faire avancer les relations entre l’Arabie Saoudite et le Mali.

Agé de 46 ans, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid possède une grande expérience dans le domaine des Affaires étrangères où il a longuement travaillé et occupé de nombreux postes sensibles.
Notons que la fête nationale du Royaume d’Arabie Saoudite est célébrée le 23 septembre de chaque année, où le passé et le présent se rencontrent dans une communion de pensée entre citoyen et dirigeant. Une manière de célébrer avec fierté la réunification de cette entité, unique en son genre, fondée sur l’unité nationale, la sécurité, la stabilité, le progrès et le rayonnement, par les soins du Grand réunificateur, le Regretté Roi Abdel Aziz Ben Abdelrahmane Al-Saoud…

Le Royaume d’Arabie Saoudite souffle ses 89 bougies de sa réunification !

L’un des temps forts de la réception offerte par le nouvel Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali, Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid pour célébrer la fête nationale de son pays, aura été la coupure du gâteau d’anniversaire. Il s’agit de souffler les 89 bougies marquant le couronnement par la proclamation en 1932 de la réunification du Royaume d’Arabie Saoudite par le Roi Fondateur Abdul Aziz Bin Abdulrahman Al-Saoud.

C’est avec une grande joie et une fierté que l’Ambassadeur Khaled Mabrouk Fahad Al-Khalid, accompagné par son épouse, a coupé le gâteau d’anniversaire avec le président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, et certains membres du gouvernement dont Amadou Koïta et Nina Walet Intalou.

Cette réception a été aussi marquée par une prestation d’un groupe de jeune né et grandi dans les pays arabes dont l’Arabie Saoudite. Sous la houlette du jeune Ali Konta, ces jeunes ont émerveillé l’assistance à travers leurs pas de danses «Mouzmare» très connus, surtout dans certaines régions de l’Arabie Saoudite notamment à Djeddah. «En fait, c’était notre première prestation publique. C’est pourquoi, nous comptons désormais mettre en place notre groupe afin de donner des prestations lors de certaines manifestations culturelles. Nous sommes des jeunes nés et grandis dans des pays arabes. Aujourd’hui, nous vivons au Mali. Donc, il est souvent bon de partager les différentes cultures» nous a précisé Ali Konta.
En tout cas, la prestation de ces jeunes a été très appréciée. Ce qui a donné un éclat particulier à cette réception.

98 Visite(s) Source : El Hadj A.B. HAIDARA - Aujourd'hui Mali
Publié le : 28-09-2019 à 22:34:05