Dernières INFOS

MALI : Clinique prénatale Mohammed VI et centre de formation professionnelle : Deux grands projets gracieusement offerts au Mali par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable

Le Royaume du Maroc a décidé de faire donation de la Clinique prénatale Mohammed VI sise à Sébénicoro au Mali. Ces deux infrastructures ont été construites grâce à la Fondation Mohammed VI pour le développement durable à hauteur de plusieurs milliards de nos francs. C’est le témoignage de l’excellence des relations qui existent entre le Royaume du Maroc et le Mali.

La Clinique prénatale Mohammed VI et le Centre de formation professionnelle sont deux grands projets que la Fondation Mohammed VI pour le développement durable a gracieusement offert au Mali. Ces deux infrastructures ont été construites à Sébénicoro sur une superficie de 6 hectares. Il ne reste plus qu’à les mettre à disposition des autorités maliennes.

Concernant la Clinique, il fallait trois options : une exploitation par la partie marocaine ou par la partie malienne ou encore une exploitation commune. Finalement, c’est l’exploitation par la partie malienne qui a été retenue. Et un projet de donation a été élaboré en bonne et due forme, qui aurait été même validé par les deux parties. Il ne reste que la concrétisation de la signature officielle. Ce qui est d’ailleurs une question d’ordre protocolaire.

Entre temps, la partie marocaine continue à assurer l’entretien des équipements hypersophistiqués de la Clinique prénatale réputée être l’une des meilleures infrastructures sanitaires dans toute la région ouest africaine. Cette Clinique est de la catégorie 3 de la santé de l’enfant dans le jargon sanitaire.

A l’instar de la Clinique Mohammed VI, les travaux du Centre de formation professionnelle sont finalisés à 100% et son équipement aussi. Et à présent, la partie marocaine assure sur place et au Maroc la formation des formateurs maliens.

Il est nécessaire de rappeler que la Clinique prénatale Mohammed VI est un joyau architectural moderne qui répond à toutes les normes internationales. Elle prend en charge des grossesses à risque, la recherche dans le domaine de la santé et de recherche de synergie avec les autres structures maternelles et néonatales du Mali.

Cette clinique a une capacité d’accueil annuelle de 5 000 naissances dont 2 000 par césarienne. Pour l’admission de soins intensifs et de réanimation, elle pourra prendre en charge des centaines de mères patientes par an. En néonatalogie et réanimation néonatale, sa capacité d’accueil est très importante.

En tout cas, cette nouvelle structure sanitaire permettra de réduire le taux de mortalité néonatale et maternelle dont le Mali est toujours confronté puisqu’elle prendra en charge les complications liées à la naissance, dès les premiers 28 jours du nouveau-né.

Cette infrastructure sanitaire a été entièrement financée et équipée par la Fondation Mohammed VI pour le Développement durable. Voilà pourquoi, le gouvernement malien restera toujours reconnaissant à l’endroit du Royaume du Maroc savamment dirigé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La Clinique Prénatale aura une capacité totale de 74 lits et un plateau technique ultramoderne. Ce qui est adapté au contexte et aux besoins locaux puisqu’elle est intégrée à son environnement avec l’utilisation de panneaux solaires pour la production d’eau chaude, l’utilisation d’équipements économes en eau et en énergie électrique, la ventilation naturelle afin d’éviter le recours à la climatisation.

“C’est un investissement qui viendra en complément utile des structures dont nous disposons. C’est une structure de référence qui va recevoir des cas compliqués des hôpitaux en matière de périnatalité et qui permettra de prendre une partie des besoins des populations avoisinantes en terme de recours de troisième référence dans le cadre des grossesses normales” disait un ancien ministre de la Santé.

S’agissant du Centre de formation professionnelle, il est prévu 800 à 1 000 lauréats par dans plusieurs domaines comme BTP, hôtellerie, restauration…

106 Visite(s) Source : El Hadj A.B. HAIDARA - Aujourd'hui Mali
Publié le : 28-07-2019 à 18:33:24