Dernières INFOS

MALI : Crime crapuleux à Koulikoro : Retrouvée morte, la dépouille de Kadiatou Dembélé (23 ans) portait plusieurs traces de coups

La journée du samedi 8 juin dernier reste désormais gravée dans la mémoire des populations de Koulikoro. En effet, elles ont été réveillées par la découverte de la dépouille de Kadiatou Dembélé, agent Orange money à Souban et bénévole à la Mairie de Koulikoroba.

De sources policières, l’alerte de la découverte macabre d’un corps sans vie près du cimetière du quartier Souban a été donnée par un chauffeur aux environs de 6h 30 minutes. Après l’identification, il s’agissait bien de la dépouille d’une jeune fille nommée Kadiatou Dembélé, agent Orange money et bénévole à la mairie de Koulikoroba. Nous ne savons pas encore les circonstances de cette terrible fin, cependant, les enquêtes se poursuivent.

Selon les indiscrétions, dans la journée du vendredi aux environs de 13 heures, la jeune Kadiatou a été sollicitée par un client afin d’effectuer un transfert d’argent via Orange money. Sans hésiter, la jeune fille s’est rendue au lieu indiqué pour effectuer le transfert du mystérieux client. Depuis, les proches de la jeune ne l’ont plus revue. Malgré les recherches entreprises, la jeune Kadiatou était complétement introuvable jusqu’à la découverte de sa dépouille le lendemain. A l’annonce de la triste nouvelle, toute la ville était choquée en particulier les jeunes qui voyaient en elle une amie, une copine...

Contre toute attente, dans la journée du dimanche 9 juin 2019 aux environs de 12 heures 30mn, la population en colère a pris d’assaut le commissariat de police de Koulikoro. En effet, celle-ci avait été informée de l’arrestation d’un suspect de l’assassinat de la jeune Kadiatou Dembélé par la police. Face à la détermination des visiteurs de circonstance, les éléments du Commissariat de police de Koulikoro, appuyés par des unités venues de Bamako, ont été obligés de faire usage de gaz lacrymogène afin de dissuader les jeunes.
Les enquêtes sont toujours en cours afin de retrouver rapidement l’auteur ou les auteurs de ce crime crapuleux.

298 Visite(s) Source : Boubacar PAÏTAO - Aujourd'hui Mali
Publié le : 16-06-2019 à 10:40:30