Dernières INFOS

MALI : EDITIONS : Les ouvrages «Un temps si éphémère» et «Jeune plume aiguisée» dans les librairies

Le samedi 28 septembre dernier, dans la salle de conférence de la Bibliothèque nationale du Mali, la maison Innov Editions, en collaboration avec les Jeunes esprits de la littérature malienne (Jelma) a précédé au lancement officiel de deux ouvrages qu’elle a édités, à savoir les recueils de poèmes «Un temps si éphémère» de Adama Sidibé et «Jeune plume aiguisée» de Korotoumou Djilla, tous deux membres de Jelma. C’était en présence des deux jeunes auteurs.

Aujourd’hui au Mali, de plus en plus de jeunes s’invitent dans le cercle des écrivains car l’écriture devient un moyen efficace de revendication et de sensibilisation pour cette jeune génération qui ne cesse de prouver son talent dans ce domaine. La plupart de ces jeunes écrivains maliens sont issus de l’association Jelma qui œuvre dans la promotion de la littérature malienne dont les deux jeunes qui viennent, à leur tour, de se joindre à ce cercle à travers la publication de leur premier ouvrage. Il s’agit d’Adama Sidibé, détenteur d’une licence en Lettres à la Faculté des Lettres et Sciences du langage (Flsl), auteur du livre «Un temps si éphémère » et Korotoumou Djilla, étudiante en master en Art et Culture à l’université Abdou Moumouni de Niamey (Niger), auteure de «Jeune plume aiguisée». La cérémonie de lancement de ces deux livres a enregistré la présence d’éminents écrivains maliens comme Daouda Tékété, Gaoussou Drabo et Chérif Moulaye Haïdara.

Dans ses propos, le directeur de publication d’Innov Editions, Serges Koko, s’est dans un premier temps réjoui de la collaboration qui lie les jeunes du Jelama à Innov qui partage la même vision du livre. « Jelma-Innov est une collaboration qui marche très bien parce que nous sommes à notre première dédicace ensemble et j’espère que nous allons continuer sur cette lancée pour la promotion des jeunes auteurs et la vulgarisation du livre dans notre pays. Ces deux jeunes auteurs dont nous lançons les livres ce jour sont des membres de l’association Jelma qui fait des merveilles aujourd’hui dans le domaine de la littérature malienne. Nous sommes très heureux de les accompagner» a-t-il indiqué.
Invitée à expliquer le massage qu’il véhicule dans son ouvrage, Korotoumou Djilla dira que «Jeune plume aiguisée» parle essentiellement de la paix qui est, selon elle, un facteur de développement pour notre pays. En plus de la paix, ajoute-elle, cet ouvrage évoque également la cohésion sociale ainsi le combat de la jeunesse dans un pays comme le Mali. Quant au titre de l’ouvrage, elle précisera qu’elle l’a choisi en fonction de plusieurs facteurs : «D’abord je suis jeune et cet ouvrage est ma première publication. Aussi je considère ma plume comme toujours jeune et fragile. Cela peut expliquer le mot Jeune. Je considère que j’ai aiguisé ma plume pour servir mon peuple. En quelque sorte, je veux être la voix des sans voix à travers ma plume», nous explique-elle.

De son coté, Adama Sidibé précisera que son titre «Un temps si éphémère» est un condensé de tous les poèmes de l’ouvrage. «J’ai choisi le titre «Un temps si éphémère » compte tenu des bouleversements sur tous les plans à travers le monde. C’est un appel à la tolérance et la paix car la vie est très courte donc éphémère », nous a-t-il confié.

A noter que les doyens présents dans la salle n’ont pu cacher leur joie et leur fierté de voir cette jeunesse produire d’excellentes œuvres littéraires. Ils estiment que cette génération éprise de littérature assurera, sans l’ombre d’un doute, la relève de la littérature malienne qui en a réellement besoin.

41 Visite(s) Source : Youssouf KONE - Aujourd’hui-Mali
Publié le : 04-10-2019 à 23:00:42