Dernières INFOS

MALI : IBK a la prise d’armes à Kati : “Pour moi, l’essentiel c’est la préservation de la vie de nos hommes”

A la célébration du 59e anniversaire de l’accession du Mali à la souveraineté nationale, le président de la République du Mali, Ibrahim B. Keita, a déposé une gerbe de fleurs au monument du soldat inconnu à la Place d’armes de Kati. Pour l’occasion, le chef suprême des forces armées a réaffirmé sa volonté et son engagement à rééquiper et réarmer l’armée nationale avec comme priorité la protection des soldats.

Les FAMa montent en puissance. Cela est bien visible sur le terrain, malgré un contexte difficile marqué par la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme. Cela est possible grâce à l’engagement du chef de l’Etat qui, depuis plusieurs années, œuvre pour le renforcement de la troupe sur tous les plans.

Dimanche 22 septembre 2019, il a de nouveau réaffirmé cet engagement. Après avoir procédé au traditionnel dépôt de la gerbe de fleurs au Monument des morts, le Chef suprême des armées a fait allégeance au drapeau national. Ensuite, IBK accompagné du Chef d’Etat-major général des Armées a passé en revue les troupes, assisté à la décoration de 10 soldats aux médailles du mérite militaire, de blessé de guerre, de sauvetage et de commémoration de campagnes.

Le clou de la cérémonie a sans doute été la découverte des 36 nouvelles acquisitions des forces armées et de sécurité, principalement des véhicules blindés, qui seront immédiatement déployés sur le terrain. “Je ne dis pas que la question des engins explosifs improvisés a été entièrement résolue, mais beaucoup a été fait.

La vie des hommes sera sauvegardée. C’est ça l’essentiel pour moi. Au-delà de tout, c’est ça mon souci et c’est à cela que je travaille. Ça préfigure l’armée reconstituée, le Mali retrouvé. Le Mali fraternel, plus que jamais c’est ça le Mali”, a déclaré le président.

Il précise : “j’ai un projet pour le Mali. Je veux travailler pour le Mali. Je veux construire le Mali…Je dis encore une fois ma confiance totale en l’armée malienne. Elle sait combien j’ai souci d’elle. Elle le sait. Ce n’est pas de vains mots. Elle sait quelles sont les mesures prises depuis que nous sommes là pour la revigorer, pour la réconforter pour qu’en cas de besoin les familles soient confortées et réconfortées. Toutes ces mesures sont d’ordre public et sont connues. Et les pupilles également sont désormais une réalité au Mali”.




22 Visite(s) Source : Sory I. Konaté - Mali Tribune
Publié le : 26-09-2019 à 13:02:35