Dernières INFOS

MALI : Journée mondiale du tourisme : Les potentialités touristiques de la ville de Koulikoro revisitées

La Capitale du Méguétan, Koulikoro, a vibré du 11 au 13 octobre au rythme de la Journée mondiale du tourisme placée cette année sous le thème “Tourisme et emploi : un meilleur avenir pour tous”. Cette énième édition, présidée par la première Dame Mme Kéïta Aminata Maïga, a permis de mettre en exergue les potentialités touristiques de la 2e région du Mali.

Située à 60 km de Bamako, environ 30 minutes de la capitale, la ville de Koulikoro, abrite des sites touristiques par excellence et la célébration de cette journée dans cette localité, après celle de Woroni, Djenné, de Kayes n’était pas donc fortuite.

Ainsi, outre la première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga, qui a fait le déplacement pour le lancement des festivités dans l’enceinte de la Comanav, on pouvait noter la présence du ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walett Intallou, du gouverneur de la région de Koulikoro, le général Débérékoua Soara, du directeur général de Mali-Tourisme (Agence pour la promotion touristique du Mali) et une foule des grands jours qui a voulu être le témoin oculaire de l’événement.

Après les mots de bienvenu du représentant du maire qui s’est réjoui de la tenue de cette manifestation dans sa localité, la ministre de l’Artisanat et du Tourisme a placé l’événement dans son contexte.

A l’en croire, le thème de cette année “Tourisme et emploi : un meilleur avenir pour tous” intègre parfaitement la vision du président de la République IBK et répond aux préoccupations du gouvernement sous la conduite du Premier ministre Dr. Boubou Cissé de faire du tourisme un levier de notre développement économique. En délocalisant ces festivités, il s’agissait, selon le chef du département de l’Artisanat et du Tourisme, de faire connaître davantage les potentialités de chacune de nos régions et d’éveiller la conscience citoyenne sur l’importance du tourisme du point de vue du renforcement de la paix et de la cohésion sociale.

Une destination touristique d’avenir

En tout cas, le ministre s’est dit convaincu que la ville du Méguétan a toutes les potentialités pour être une destination touristique d’avenir. Ce, compte tenue d’une part de son riche patrimoine notamment de nombreux sites préhistoriques (Kourounkorokalé), des sites célèbres (Kangaba, Siby, Kati, Nara), des forêts classées (Faya, Tienfala), le Nianankoulou… mais aussi de son désenclavement.

Le chef du département de l’Artisanat et du Tourisme à la fin de ses propos a remercié la première Dame pour sa constance lors des festivités de la Journée mondiale

“Ainsi, vous avez délocalisé les festivités de la Journée, vous avez entamé la revalorisation d’autres sites historiques ou naturels méconnus du grand public qui pourraient générer des emplois novateurs et apporter une réponse aux défis liés au secteur touristique de notre pays”, s’est réjouie Mme Kéita Aminata Maïga.

Aujourd’hui, le secteur est plombé par l’absence des touristes parce que le Mali a été placé dans une zone rouge, en matière de tourisme, par les chancelleries occidentales. Face cette situation, la première Dame “invite nos compatriotes à s’assigner comme mission patriotique d’appeler à visiter le Mali. Chacun de nous doit être un ambassadeur pour la bonne cause…”.

59 Visite(s) Source : Kassoum Théra - Aujourd'hui Mali
Publié le : 19-10-2019 à 14:55:23