Dernières INFOS

MALI : KAYES/PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT Partenariat fécond entre l’Omvs et les « Amis de la nature »

Ce jeudi 03 octobre 2019, l'association les Amis de la nature a procédé au reboisement du bosquet de l'Organisation de mise en valeur du fleuve Sénégal, dans le cadre du programme de gestion environnementale et sociale. Lors de la rencontre, le Coordinateur régional de la cellule technique de l'Omvs s'est dit ému que les membres de l'association aient honoré l’événement de leur présence.

D'ores et déjà, la désertification et le changement climatique demeurent des défis majeurs de notre époque. Compte tenu de ces deux menaces, les autorités du Mali, à travers l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs), multiplient les actions afin d'y faire face. Lançant officiellement, au mois d'août, la campagne nationale de l'environnement, le gouvernement malien et ses partenaires ont ainsi lancé un signal fort de protection environnementale.

Pour sa part, l'Omvs, à travers son programme de gestion environnementale et sociale, et l'Association les amis de la nature, ont à leur tour décidé de laisser leur empreinte pour la clôture de cette campagne environnementale à travers le reboisement d'un bosquet de l'Omvs aux alentours de la ville de Kayes.
Ne cachant pas sa joie de voir des jeunes décidés de faire de la question environnementale une priorité, Ibrahima Traoré, Coordinateur régional de la cellule technique du programme de gestion environnementale et sociale, a salué les membres de l'association qui ont choisi Kayes pour cette occasion. À l'en croire, nombreux sont des jeunes qui prennent le financement et disparaissent sans réalisation. Et généralement, quand il s'agit des questions environnementales, certaines personnes pensent que c'est une peine perdue, a-t-il ajouté. « Tous les signaux montrent que la désertification et le changement climatique sont des menaces réelles. S'intéresser à la protection environnementale signifie simplement sauver la planète et des futures vies ».
Selon Moctar Coulibaly, président de l'Association les amis de la nature, c'est la première fois que leur association sorte de Bamako pour le reboisement. Car, selon lui, les activités se focalisent uniquement aux logements sociaux (ATTbougou), où l'association a planté plus de 500 plantes. « C'est une première qu'on obtienne un financement pour le reboisement. J'espère que ce partenariat avec l'Omvs va continuer car nous avons ambition pour la prochaine fois d'aller à Bafoulabé pour le reboisement car, c'est là-bas que le fleuve Sénégal se forme. » Toujours dans son intervention, il a remercié le personnel des eaux et forêt et celui de l'urbanisme de Kayes pour le soutien moral. Il a par ailleurs évoqué que l'association a juste fait le reboisement symbolique en plantant 100 arbres sur les 500 prévus. Et pour finir, il a aussi remercié le coordinateur et l'ensemble de ses collaborateurs pour la confiance accordée à leur association.

Quant à Ibrahim Maïga, chef de cantonnement des eaux et forêt du cercle de Kayes, il a affirmé que de telles initiatives ne font que faciliter leurs tâches. Et c'est la raison pour laquelle il a rassuré les membres de l'association et ceux de la cellule technique de l'Omvs de faire le maximum pour que ces arbres survivent.

77 Visite(s) Source : Adama TRAORE - La Preuve
Publié le : 08-10-2019 à 22:00:20