Dernières INFOS

MALI : LE PRESIDENT IBK LORS DE SON ADRESSE A LA NATION A L’OCCASION DU 59EME ANNIVERSAIRE DE LA FETE DE L’INDEPENDANCE : «Le dialogue politique inclusif sera des plus fructueux si celles et ceux qui y participent ont le souci de construire un Mali»

A l’occasion du 59ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, s’est adressé à la nation.


«Nous voici rendus à une étape importante de notre itinéraire : le cinquante-neuvième anniversaire de notre accession à la souveraineté nationale et internationale. En cet instant solennel, nul ne devrait mésestimer la signification profonde de la date du 22 septembre 1960 ni la symbolique majeure attachée à ce jour où le Soudan indépendant devint la République du Mali. Ce jour n’aurait pas été n’eussent été la lucidité, l’abnégation, la détermination de nombreux compatriotes, hommes et femmes, de tous âges, de toutes conditions sociales, de toutes régions, prêts à perdre leurs vies pour donner vie à la Nation malienne, mus qu’ils étaient tous par la conscience aigüe de leur mission historique», c’est ainsi que le président IBK a introduit son adresse à la nation.

Selon lui, il sied alors en ce jour que cette célébration commence par rendre hommage aux valeureux acteurs de notre histoire contemporaine, aux héroïques pionniers de notre indépendance sous le leadership du président Modibo Kéita et tous ses compagnons. Et de poursuivre que les mains nues, armés de la seule foi des bâtisseurs, ils ont fondé la République et fait du Mali un pays respecté sur l’échiquier africain et dans le monde. « Notre dette à leur égard restera. Par-delà le devoir de mémoire, notre fidélité à leurs idéaux de justice et de progrès nous commande de faire de la date du 22 septembre un moment d’introspection, j’allais dire d’audit, et d’un audit sans complaisance, des résultats atteints dans notre trajectoire collective en tant que nation héritière de leur fierté sourcilleuse et de leur attachement au progrès pour tous les Maliens », a-t-il ajouté.

Pour IBK, loin donc de n’être qu’un devoir mémoriel auquel devrait se livrer la République, la célébration du 22 Septembre doit nous fournir l’occasion de nous rouvrir à nous-mêmes, de nous ressourcer, de nous rassembler et par la même occasion de recoudre notre tissu social. Et d’indiquer que le 22 septembre doit être le jour privilégié pour célébrer l’union des cœurs à laquelle toutes les traditions spirituelles présentes dans notre pays sont invitées, un rendez-vous de choix pour magnifier la solidarité, la fraternité, l’empathie, l’élan vers l’autre, le dépassement de soi par le culte de l’effort.

22 septembre, réaffirmation de l’engagement à réactualiser le serment des pionniers à lire la suite surwww.aujourdhui-mali.com

129 Visite(s) Source : Par - Aujourd'hui Mali
Publié le : 28-09-2019 à 21:39:42