Dernières INFOS

MALI : Le président du CNOSM, Habib Sissoko au nouveau comité exécutif de la Femafoot : “J’ose espérer que cette équipe va rassembler toute la famille du football malien”

Le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko était très heureux de recevoir, mardi dernier, le nouveau Comité exécutif de la Fédération malienne de football dirigé par Mamoutou Touré dit Bavieux, après plusieurs années de crise au sein du football malien. L’occasion était belle pour le patron du mouvement olympique et sportif de réitérer la disponibilité du Cnosm à soutenir et à accompagner cette nouvelle équipe fédérale. Et il a mis un accent particulier sur le respect du mandat et la stabilité au sein de la grande famille du football malien.

Vingt-quatre heures seulement après la passation de service à la tête de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré dit Bavieux a rendu, mardi dernier, une visite de courtoisie au président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko. Selon lui, cette visite est plus que normal pour qui connait le rôle du Cnosm dans le cadre de la stabilité du climat au sein des fédérations nationales.
Pour la circonstance, le nouveau patron du football malien était accompagné par les autres membres du Comité exécutif. C’est avec un réel plaisir que le président Habib Sissoko et son équipe ont accueilli à bras ouverts la délégation.

D’entrée de jeu, Mamoutou Touré dit Bavieux s’est dit très heureux d’être reçu par le président du Comité national olympique et sportif du Mali en ce jour de la fête d’Achoura (elle a été célébrée mardi 10 septembre). Il a ensuite saisi cette opportunité pour présenter à tour de rôle les nouveaux membres qui auront la lourde tâche de gérer le football malien durant les quatre années à venir.
“Notre visite au Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) après notre élection est une obligation pour nous comme nous l’avons fait avec le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Comme vous le savez, le Comité est la maison faitière de toutes les disciplines sportives du pays et le Cnosm nous a énormément aidés dans la recherche de solutions à la crise du football malien” dira Bavieux Touré, visiblement très ému.
“Si aujourd’hui nous venons d’être élus à la tête de la Fédération malienne de football, il est de notre devoir de venir exprimer notre reconnaissance au président Habib Sissoko. Nous réaffirmons au Comité national olympique et sportif du Mali que la crise du football est désormais un mauvais souvenir. Tous les acteurs du football malien ont décidé de s’unir pour le développement de cette discipline. Nous demandons aux journalistes aussi, dont le rôle a été déterminant dans la résolution de cette crise, de continuer à nous accompagner dans la dynamique de développer notre sport roi” a-t-il précisé.

Le nouveau président de la Femafoot a également profité de cette audience pour présenter officiellement les excuses de la famille du football malien au président Habib Sissoko, pour l’avoir été traité de tous les mots durant la crise au sein du football malien. “Monsieur le Président, nous vous présentons aujourd’hui nos excuses. On sait que vous avez été victime de beaucoup de choses pendant cette crise du football malien pour avoir été insulté par des gens” dira Bavieux Touré.

En bon dirigeant sportif, Habib Sissoko a accepté avec plaisir ses excuses avant d’encourager le nouveau Comité exécutif de la Fédération malienne de football à relever les défis.
“Ça m’a fait énormément plaisir de retrouver aujourd’hui le nouveau bureau fédéral légalement et démocratiquement élu. Cette visite m’a fait chaud au cœur. Je tiens à remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, les plus hautes autorités du pays ainsi que toute la nation malienne parce que la crise du football était devenue un souci majeur pour nous. Aujourd’hui, tout le monde connait l’importance du sport et surtout du football dans un pays. Une équipe de football sans fédération est compliquée. En les soutenant, en les appuyant et en les accompagnant, les têtes que je viens de rencontrer peuvent vraiment développer le football malien” dira Habib Sissoko. Le président du Cnosm d’ajouter : “Je ne doute pas de la capacité de Bavieux Touré, l’homme que j’ai connu il y a plus de 40 ans pour réconcilier l’ensemble des acteurs car cette réconciliation est un acte majeur et incontournable dans le milieu olympique et sportif. Cette équipe dirigée par cet homme sage et honnête est capable de donner un nouveau souffle à notre sport roi qui avait été secoué par une crise suite aux incompréhensions des acteurs” précisera Habib Sissoko.

Pour conclure, le président du Cnosm dira : “Je suis content et heureux de retrouver une famille ressoudée. J’ose espérer que cette équipe élue va tout faire pour rassembler toute la famille du football malien. Déjà, il y a eu aucun problème au sortir de cette élection. Ceux qui n’ont pas gagné ont accepté la victoire des gagnants. Cela voudrait donc dire que la victoire appartient à tous les camps. Pour qu’il y ait une compétition, il faut des équipes. Il faut donc féliciter aussi ceux qui n’ont pas eu la chance de gagner. Il faut reconnaitre qu’ils ont gagné parce que c’est le football malien qui a gagné et je ne peux que m’en réjouir”.
Au cours de cette rencontre, le président du Cnosm a surtout insisté sur le respect du mandat au sein d’une fédération sportive. “Pas question d’écourter un mandat au sein d’une fédération. S’agissant du football, nous allons tout faire pour vous protéger et vous accompagner jusqu’à la fin de votre mandat” a-t-il conclu.

92 Visite(s) Source : El Hadj A.B. HAIDARA - Inf@sept
Publié le : 15-09-2019 à 23:36:17