Dernières INFOS

MALI : Maïmouna Soumbounou ou la “petite” Oumou Sangaré : “J’apprécie beaucoup Oumou Sangaré mais je compte tracer ma propre voie dans la musique”

L’héroïne de notre rubrique découverte de la semaine se nomme Maïmouna Soumbounou surnommée la Doublette d’Oumou Sangaré pour son imitation à la perfection de la diva du Wassoulou. Maï, pour les intimes, est une étoile montante de la musique malienne qui a été révélée au grand public grâce aux concours interscolaires, notamment Mini-star et Maxi Tour School. Si elle n’est pas assez proche de son idole Oumou Sangaré, leur dernière rencontre remontant au mois dernier fut pleine d’espoir pour la carrière de la jeune chanteuse. Portrait !

Le Mali à des talents et ce n’est pas uniquement dans le domaine sportif. Nous assistons aujourd’hui à l’émergence de jeunes talents dans plusieurs domaines, nomment la culture où l’une des figures montantes de la musique malienne s’appelle Maïmouna Soumbounou ou encore la Petite Oumou Sangaré, élève en terminale (section littéraire) au lycée Mamadou Kardjigué Diakaté de Lafiabougou. Révélée au grand public malien en 2014 à travers le concours Mini-Star grâce aux chansons d’Oumou Sangaré qu’elle imitait à la perfection sur scène, la jeune Maï est sans doute aujourd’hui la nouvelle coqueluche du landernau musical malien. Elle est notamment suivie par des milliers de fans sur les réseaux sociaux et elle impressionne déjà sur scène. Double gagnante de Maxi Tour School (2017 et 2018) et deuxième de l’édition 2018 de Maxi-vacances, Maïmouna ne s’arrête plus.

Issue d’un père Garanké (tisserand) et d’une mère griotte, la jeune Maïmouna a été donc élevée dans un milieu social favorable à son épanouissement musical et elle n’a pas manqué de saisir cette opportunité. “Quand j’étais encore jeune, ma maman aimait chanter.  Ce qui est normal car elle est griotte. En l’entendant chanter, j’essayais de chanter aussi”, nous confie-t-elle. Quelques années plus tard, elle sera définitivement initiée par ses tontons et tantes qui n’hésitaient pas à lui passer le micro lors des mariages et baptêmes où elle a toujours été impressionnante. Mais si Maïmouna Soumbounou est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, c’est indéniablement grâce à son imitation à la perfection de la diva Oumaou Sangaré. “J’imitais beaucoup de chanteuses maliennes et quand je chantais une chanson de Oumou Sangaré, cela attirait plus l’attention des gens qui me disaient que j’avais la même voix que cette dernière”, nous raconte Maï qui, depuis lors, s’est plus consacrée à l’imitation d’Oumou Sangaré : “J’aime bien Oumou Sangaré car sa voix est magique. Et quand on me dit que ma voix ressemble beaucoup à sa voix, cela me motive à devenir une grande chanteuse comme elle, voire plus célèbre qu’elle”, nous lâche-t-elle avec un petit sourire écrasé au coin de la bouche.

Plus d’un pensent que la montée en puissance de la jeune Maïmouna est due à la Diva Oumou Sangaré. Mais non ! Maï dit avoir très peu de liens avec Oumou Sangaré. “Quand je l’imitais à Mini-stars en 2014, elle avait pris contact avec moi et je la fréquentais en ce moment. Durant les périodes de compétition, je dormais chez elle. Mais après cela, il n’y a plus de contact entre nous”. Aussi, nombreux sont ceux, aujourd’hui parmi ses fans, à laisser entendre que Maimouna n’a pas son propre concept et qu’elle ne pourra pas se démarquer d’Oumou Sangaré. A ceux ceux-là, elle répond : ‘‘Je ne peux pas faire une grande carrière musicale seulement en imitant Oumou Sangaré. J’ai mes propres projets de carrière, notamment un album en vue. Il faut que je me démarque d’Oumou Sangaré et que je trace mon propre chemin”, nous explique Maï qui précise que son nouvel album en gestation n’a rien à voir avec les chansons d’Oumou Sangaré. “Cet album sera composé en grande partie de la musique du Wassoulou et aussi de chansons modernes”.

Oumou Sangaré : “Maï, je vais te donner mes secrets un par un”

La dernière rencontre entre Oumou Sangaré et sa grande admiratrice Maïmouna restera à jamais l’un des meilleurs moments dans la vie de la jeune chanteuse. Car, ce jour-là, en prenant un grand public à témoin, Oumou Sangaré a promis à Maï de lui donner ses secrets afin qu’elle puisse briller de mille feux dans sa carrière de chanteuse. “Maï, tu as du talent et je vais te donner tous mes secrets pour que tu brilles en tant qu’artiste. Les plus grands de mes concerts se font en Europe ou ailleurs devant un public qui ne comprend pas un mot de Bamabra, mais si j’arrive à les faire pleurer de joie, c’est parce qu’il y des secrets que je vais te livrer un par un. La musique n’est ni magie ou sorcellerie, elle s’apprend”, confiait la Diva à Maïmouna sous l’ovation d’un public enthousiaste et fier.

Oumou a aussi promis à Maï de l’emmener pour une formation dans son centre en chantier à Yanfolila une fois ouvert. “Après cette formation, tu subjugueras ton public qu’il comprenne ta langue (Bamabra) ou pas”. Elle a également prodigué des conseils à la jeune chanteuse : “Je demande de fair²e du respect un élément clé dans ta vie. Le respect n’est pas synonyme de la peur, il est la grandeur et la sagesse. Aie du respect pour tout le monde, même pour les plus petits et plus vulnérables” ajoute-elle.

Le plus grand rêve de Maï ? “Devenir une chanteuse planétaire et honorer le drapeau malien partout dans le monde, mais cela ne va pas sans de gros efforts”, reconnait-elle. Cependant, avec désormais la promesse de soutien de la Diva du Wassoulou, le rêve ardent de la jeune Maï peut devenir une réalité.                                      

 Youssouf KONE 

 

283 Visite(s) Source : Par - Aujourd'hui-Mali
Publié le : 07-07-2019 à 18:24:12