Dernières INFOS

MALI : Mobilisation des recettes fiscales: La Mairie du District déplore un manque à gagner de plus de 9 milliards FCFA par an

Le Maire Adama SANGARE a reçu une mission conjointe de l’Agence Française de développement (AFD) et de l’Expertise France, le mercredi 03 juillet dernier dans les locaux de la Mairie du District de Bamako. L’objectif de la visite visait l’amélioration des ressources intérieures de la collectivité confrontée à une évasion fiscale.

Ensemble, la Mairie du District et ses partenaires français s’engagent désormais contre l’évasion fiscale. Au cours de la rencontre la mission conjointe de l’Agence française de développement (AFD) et de l’Expertise France conduite par l’Ambassadeur de la France au Mali, Joël MEYER et les services techniques de la mairie du District se sont fixés comme objectif de déterminer les contours des activités de ce projet, d’identifier et de préciser les besoins afin de présenter un plan d’actions sur l’amélioration des ressources de la mairie centrale de Bamako.

Dans ses mots de bienvenue, le Maire Adama SANGARÉ, s’est réjoui de la mission, parce qu’elle marque le début d’un grand projet en perspective pour le confort de la population Bamakoise. Selon lui, la finalité dudit projet tant souhaitée par la mairie centrale vise à lutter contre l’évasion fiscale du District estimée à plus de 9 milliards de FCFA par an. D’ajouter que ce chiffre issu du rapport de l’Expertise France représente une perte énorme pour la mairie dans une ville où seulement 10 % de la population paie les taxes.

‘’L’Expertise France, en 2016, avait effectué une mission de travail à Bamako sur les ressources financières de la mairie du District. Deux ans après, nous avons souhaité ensuite un audit de contrôle de service public du Mali qui a fait pratiquement 18 mois à la mairie. C’était le 1er audit que la ville de Bamako recevait, ils sont allés à 12 milliards d’évasions fiscales au niveau des tickets de marché, au niveau des kiosques, au niveau de la taxe et de la voirie’’, a rappelé M. SANGARÉ, tout en espérant que ce projet permettra de récupérer les taxes et les recettes constituant un manque à gagner pour la ville de Bamako.

‘’À cause de cette situation, la mairie peine à réaliser certaines de ses missions au profit d’une population estimée à près de 4 millions d’habitants, a souligné le maire du District. L’image de Bamako, caricaturale d’une bidon ville où l’insalubrité est à son point alarmant, nous n’en sommes pas fiers, surtout avec ses eaux de ruissellement. Il ne fait pas bon à vivre à Bamako, entre les deux rives, il faut faire deux heures de temps. Cela ne nous fait pas plaisir. C’est pour cela que nous nous battons dans le cadre du projet Bamako Horizon 2030’’, s’est-il indigné.

Pour sa part, le Directeur Adjoint de l’AFD, Romain ANDRÉ témoigne que l’objectif est d’appuyer la mairie du District dans le recouvrement des services de fiscalité, de l’organisation des services des impôts et la sensibilisation de la population de Bamako. Ce projet prévu pour démarrer en début d’année 2020, sera dirigé par un responsable de l’Expertise France. Sa mise en œuvre coûte 2,5 millions d’euros, soit près de 2 milliards de FCFA. Après ce programme, l’AFD entend accompagner la Mairie pour le développement du schéma Directeur de Bamako.

Pour le diplomate français, il a saisi l’opportunité de réaffirmer le soutien et l’accompagnement de son pays à aider le Mali dans son développement.

226 Visite(s) Source : Dognoume DIARRA - Le Confident
Publié le : 11-07-2019 à 15:44:20