Dernières INFOS

MALI : Quinzaine de l'environnement : Les engagements forts de Housseni Amion Guindo

La 20ème édition de la quinzaine de l'environnement a été lancée, le lundi 10 juin 2019, par le Premier ministre, ministre de l'Economie et des Finances, Dr. Boubou Cissé. À cette occasion, le ministre de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement durable, Fousseni Amion Guindo, a annoncé une série d'engagements visant à assainir et améliorer le cadre de vie des populations.

Evoquant les questions d'assainissement et d'amélioration du cadre de vie des populations, à l'occasion de la cérémonie de lancement de la 20ème édition de la quinzaine de l'environnement, le ministre de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement Durable, Fousseni Amion Guindo, a étalé une série d'engagements pris par son département.

Il s'agit entre autres de l'accélération du processus de transfert des ouvrages d’assainissement aux différents niveaux des Collectivités ; de l'accélération du processus d’indemnisation et le démarrage des travaux d’aménagement des Collecteurs de Tienkolé en Commune I et de Woyowayanko en Commune IV, avec l’appui de la Coopération allemande ; l'évacuation de tous les dépôts de transit et tous les «points noirs» du District de Bamako en rapport avec les Collectivités territoriales avant le 31 août 2019. Il s’agira aussi d’achever les travaux et de rendre fonctionnel le dépôt de Lafiabougou ; d'assurer la fonctionnalité normale de la décharge de Noumoubougou par la réalisation de travaux confortatifs de réhabilitation et de constructions de cellules nouvelles.

Dans le cadre du projet Bamako ville propre, le département de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement durable a entrepris d'organiser les GIE dans chaque commune du district de Bamako en synergie d'action avec les mairies des six communes, celle du district la société Ozone-Mali et les services techniques.
Dans le domaine du recyclage des sachets plastiques, le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable est prêt à accompagner toutes initiatives à l’instar de celles de la FNAM concernant les déchets électroniques et la fondation Santé Environnement concernant les déchets plastiques.

Concernant l'environnement, le département s’attèlera à la préservation et la sauvegarde du Fleuve Niger ; à la relance du processus de consultation des acteurs en vue de proscrire l’utilisation des sachets plastiques au Mali ; à la mise en œuvre effective des mesures d’interdiction de l’exploitation aurifère par dragues sur les cours d’eau ; la mise en place d’un mécanisme approprié pour le financement durable de l’environnement ; la finalisation et l’adoption du projet de Code de l’environnement ; la mise en place d’un dispositif technique pour le suivi et le contrôle de la qualité de l’air à Bamako et dans certains grands centres urbains du Mali ; la construction d’une station de traitement des boues de vidange dans les grands centres urbains du Mali ; la valorisation des plantes aquatiques nuisibles pour la production de bio-fertilisant et de biogaz sur le cours supérieur du fleuve Niger.

238 Visite(s) Source : Abdrahamane Diamouténé - Le Débat
Publié le : 17-06-2019 à 14:14:54