Dernières INFOS

MALI : Reboisement dans la forêt classée de Koulouba : Les eaux et forêt et la jeunesse africaine à la tâche

Le samedi 1er juin 2019, la direction régionale des eaux et forêts du district de Bamako et la jeunesse africaine, ont procédés à la plantation de 200 pieds d'arbres, dans la forêt classée de Koulouba. C'était sous le contrôle d’Amadou Diallo, responsable de la forêt classée de Koulouba.

Mobilisés dans la forêt classée de Koulouba, les eaux et forêts et la jeunesse africaine se sont donnés la main pour planter 200 arbres. Cependant, rappelons dès maintenant, qu’il s’agissait pour la jeunesse africaine de célébrer le 1er juin, qui est la journée internationale de l’arbre.

Par contre, l’occasion était opportune pour la direction régionale des eaux et forêts de remplacer les pieds d’arbres touchés par les travaux d’adduction d’eau, qui auraient touché une partie de la forêt classée de Koulouba.

Avant de procéder à la plantation, Amadou Diallo prendra la parole, au nom de sa hiérarchie en ses termes : ‘’Nos services, malgré leurs rôles très capitale pour l’existence reste peu connu par le grand public. En effet, absolument tout est lié à l’eau et à la forêt”, a-t-il dit pour introduire le débat. Et de poursuivre en disant que sans eaux et forêts, qu’il ne saurait y avoir de vie.

Une fois de plus, au nom de son directeur régional, M. Sidibé Boubacar, qui n’a pas pu effectuer le déplacement pour des raisons d’ordre professionnel, il a vivement salué la jeunesse africaine pour son engagement sans faille en faveur de l’environnement. ‘’Le directeur régional par ma voix, vous exhorte de continuer à toujours bien prendre soin de la nature’’, a-t-il laissé entendre. Il a ensuite salué les responsables de l’entreprise Chinoise, qui est en charge des travaux d’adduction d’eau, pour avoir tenue promesse. En acceptant la compensation des arbres détruits par leurs travaux. Et surtout, pour avoir dépêcher sur place, un responsable de l’entreprise. Selon M. Diallo, la forêt classée de Koulouba joue un rôle prépondérant pour le bien être des habitants de Bamako.

Pour ce qui concerne le Président de la jeune africaine, M. Parfai de Jot Gbassagba, il a fait savoir que leur activité viendra contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. ‘’Nous allons sensibiliser les gens pour qu’ils fassent de la plantation d’arbre une habitude’’, a-t-il fait savoir. Et de remercier les responsables des eaux et forêts pour le bon accueil dont ils ont fait preuve.

Drissa Kantao

250 Visite(s) Source : Par - Le Confident
Publié le : 12-06-2019 à 11:53:31