Dernières INFOS

MALI : Sélingué : Des dizaines de millions évaporés à l’Odrs

A l’Office de développement rural de Sélingué (Ords), les pratiques de la direction générale laissent croire à une atteinte aux biens publics, comme l’indique un cabinet d’avocats qui s’est chargé du dossier.


L’exercice au titre de l’année 2018 de l’Office de développement rural de Sélingué laisse entrevoir un fort soupçon de détournement. Lors d’une réunion de compte rendu convoqué le 3 février 2018 par le délégué des producteurs au Conseil d’administration et au contrat plat Etat-Odrs-producteurs, Daouda Traoré a informé l’ensemble des organisations de producteurs qu’ils sont victimes d’une malversation financière d’un montant total de 71 millions de F CFA au titre de trois marchés fictifs de réalisation des périmètres maraichères avec forages et châteaux, dont un à Sélingué, un à Maninkoura et un autre à Yanfolila.

Dans ces marchés, Daouda Traoré a reconnu avoir perçu un montant de 12 millions de F CFA en espèce qu’il a mis, selon ses propres dires, sur le compte de l’interprofession, mais au niveau de Kafo Jiginew. Et un chèque de 8 millions de F CFA, soit un montant de vingt millions de 20 millions de F CFA comme pot-de-vin sur ces marchés. Interpellé lors de la réunion par un participant sur la question de savoir pourquoi ces marchés fictifs et ce partage d’argent, il a répondu que ces pratiques se font chaque année à l’Odrs. Les références sont dans le budget d’investissement de 2017.

En plus des 20 millions F CFA, Daouda Traoré serait récompensé pour la réalisation d’un périmètre maraicher dans son hameau de culture avec forage et château. Certainement l’un des châteaux qui devraient être réalisés à Sélingué, Maninkoura et Yanfolila.
L’autre dysfonctionnement constaté est que lors des opérations de vente des semences rétrocédées par les producteurs à la direction de l’Odrs, octroyée à tous les offices au Mali pour servir d’un fonds de roulement au titre des semences, les plaignants ont été désagréablement surpris de constater le détournement des fonds générés de la vente desdites semences, versés dans le compte de l’Odrs.

Malgré l’instruction qui avait été donnée à Sékou Doumbia, président de la commission chargée de la vente des semences et président de la Chambre locale d’agriculture, d’ouvrir un nouveau compte au niveau de Kafo Jiginew et de l’y verser.

Lesdites opérations sont estimées à 21 millions et seraient détournées, dont 14 millions par Mamadou Mbaré Coulibaly et 17 millions par Mamadou Baba Diallo et Sékou Doumbia.
Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions !



26 Visite(s) Source : Zan Diarra - Soleil Hebdo
Publié le : 26-09-2019 à 12:44:42